MICHEL ONFRAY - CONTRE HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL 20

CAMUS - SARTRE - DE BEAUVOIR

More details

Artist MICHEL ONFRAY
Booklet : 8 Pages
Number of CDs : 12


79,99 € tax incl.

FA5320

Available. Will be sent within 24 to 72h

Add to my wishlist

+8 loyalty points


4 quantities
-20%

ALBERT CAMUS, JEAN-PAUL SARTRE, SIMONE DE BEAUVOIR

With this volume # 20, Michel Onfray deal with Albert Camus ( Anti-colonialist liberal writer, Peace Nobel Price in 1957), Jean-Paul Sartre and Simone de Beauvoir, the most important Post War French philosopher .

A 12 CDs box set by Michel Onfray. In French.
A Counter History of Philosophy by famous French philosopher Michel Onfray - with 800 000 records sold until today !

"A parallel history of thinking, that rehabilitates the hedonist and materialist tradition, that resuscitates the gnostics, libertines, baroques, dyonisiac socialists, free spirits and other visionaries..." Robert Maggiori, Libération

ExtractTrackAuthorDuration
CD 1
01 Introduction03'52
02 Camus nietzschéen07'24
03 Le grand oui à la vie05'32
04 Philosopher comme Dionysos04'45
05 Vivre selon Noces07'09
06 Une pensée païenne08'01
07 Etre nietzschéen après Auschwitz03'16
08 La mort de dieu01'54
09 Amor fati04'12
10 Une pensée de la douleur07'05
11 Conclusion02'41
CD 2
01 Socialisme libertaire, socialisme autoritaire05'38
02 Guerre au nihilisme de salon02'19
03 Le cas du Marquis de Sade06'10
04 Refus de la liberté frénétique04'52
05 Le cas des poètes07'26
06 Contre les surréalistes05'52
07 Critique d'Hegel06'08
08 Eloge de Marx03'29
09 Contre Marx05'54
10 Droit d'inventaire sur le Marxisme05'19
11 Le magasin de porcelaine germanopratine02'06
CD 3
01 Généalogie d'un libertaire02'46
02 1939, le communalisme07'33
03 1941-43, le postnationalisme03'22
04 1946, l'internationalisme06'34
05 1948, le cosmopolitisme02'30
06 L'anarchisme contre l'égoisme stirnerien03'45
07 Contre la violence révolutionnaire de Bakounine04'36
08 Contre la révolution francaise: robespierriste06'29
09 Eloge de la commune06'50
10 Eloge du syndicalisme révolutionnaire02'14
11 L'nsulte sociale-démocrate08'42
CD 4
01 Déconsidérer Camus avec l'Algérie06'22
02 Sartre et ses indignations sélectives04'51
03 Le schéma de l'occupation03'30
04 Le cas Brochier05'17
05 Anticolonialisme d'avant guerre04'39
06 Sétif, une généalogie02'49
07 Contre la mythologie manichéenne02'58
08 Pour une trêve civile04'22
09 Partisans de la dernière heure05'15
10 Une anarchie positive04'04
11 Le Commonwealth francais05'05
12 La justice et sa mère06'06
CD 5
01 Une vie plus que racontée06'34
02 Une philosophie autobiographique06'02
03 Des correspondances allegées08'33
04 Sylvie, le bon juge et partie04'40
05 Le projet de devenir célèbre05'31
06 Construire une légende07'59
07 La vérité contre la légende03'27
08 Vierge, puis sartrienne05'04
09 Pratique des amours contingentes02'51
10 Avec Olga05'25
CD 6
01 Etre responsable de ses choix05'35
02 De faux antifascistes06'09
03 Une fausse évasion08'02
04 De faux résistants06'19
05 Des preuves inexistantes07'07
06 De vrais collaborateurs05'37
07 Ecrire dans Comoedia04'15
08 Une collaboration répétée04'47
09 Travailler à Radio Vichy04'13
10 Sauvés par Camus03'52
CD 7
01 Le malentendu de la célébrité05'25
02 Aborder l'existentialisme06'57
03 Un évènement médiatique05'31
04 L'invention d'un nouveau style06'10
05 L'existentialisme pour les nuls06'11
06 La responsabilité du choix07'25
07 Pyrrhus et Cinneas07'13
08 Pour une morale de l'ambiguité03'50
09 Tuer le sous-homme03'44
10 Conclusion03'13
CD 8
01 Nécessité d'une déconstruction existentielle03'43
02 Généalogie du deuxième sexe02'20
03 Une autobiographie philosophique08'58
04 Sous le signe hégelien, puis Sartrien06'16
05 Le deuxieme sexe n'est pas féministe04'57
06 On ne nait pas féministe, on le devient03'52
07 Une généalogie de la domination masculine04'51
08 Justification par l'ethnologie et l'histoire05'51
09 Construction d'une aliénation06'07
10 Vers la libération08'08
CD 9
01 L'enfer, c'est le mâle04'41
02 L'intersubjectivite sexuelle idéale03'37
03 La haine du corps04'40
04 Sartre et Beauvoir, une fraternité absolue07'58
05 L'hétérosexualité est violence04'45
06 Le lesbianisme05'53
07 Une dénégation permanente06'17
08 Le deuxième sexe: un grand livre04'16
09 La révolution pour l'émancipation07'03
10 Les différences dans l'égalité06'42
CD 10
01 Violence de l'accueil du deuxième sexe05'22
02 Les commentaires de Mauriac et Camus03'42
03 Les communistes et Maurice Thorez08'23
04 Jeannette Prenant05'48
05 Pour dénigrer le Deuxième sexe05'38
06 La légende d'un PCF résistant08'25
07 Mythe d'un PCF anticolonialiste02'25
08 Mai 68 préparé par Nizan et Politzer05'23
09 L'Antitotalitarisme et le Féminisme03'19
10 Le PCF hostile à Mai 6807'30
CD 11
01 Se changer ou changer l'ordre du monde06'12
02 Les formes de l'Anarchisme04'27
03 Le post-anarchisme06'23
04 Des actions libertaires, maintenant04'35
05 Une contre-histoire de l'Anarchisme05'01
06 Le socialisme des barbelés07'07
07 L'éternel retour06'05
08 L'inéluctabilite du retour04'07
09 Camus jusqu'à l'homme révolté06'38
10 Confrontation au déterminisme06'07
CD 12
01 Camus: quelle identité pour l'Algérie05'45
02 Une prise directe avec la nature06'43
03 Drieu la Rochelle08'04
04 De Gaulle et les harkis04'43
05 La Francafrique05'53
06 L'entrée de l'Afrique dans l'histoire04'44
07 Construire un arc méditerranéen03'06
08 Une vision géostratégique03'38
09 Pour une paix perpétuelle03'41
10 Le recul pour pouvoir écrire l'histoire04'46
11 Se reconstruire sur le réel05'51
« D'une redoutable efficacité » par le Figaro

« (…) d'une redoutable efficacité, Onfray, qui a relu l'œuvre intégrale de Camus, démontre non seulement que celui-ci n'était pas un «philosophe pour classes terminales», comme on l'a trop répété, mais un authentique grand écrivain. Surtout, Onfray met à mal la légende de Sartre, construite par Beauvoir et les sartriens après-guerre, qui ont fait de celui-ci le parangon de l'«intellectuel résistant». Car c'est le contraire qui est vrai. Comme le rappelle Onfray, alors que Camus a toujours refusé de plier l'échine devant la violence de l'histoire, aussi bien en France, à l'époque de l'occupation, que face au double terrorisme du FLN et de l'OAS, Sartre s'en est accommodé. L'homme qui déclara: «Jamais nous n'avons été plus libres que sous l'occupation allemande» et fit l'éloge de Giraudoux dans la revue collaborationniste Comœdia en 1943, entra en dissidence contre de Gaulle à la Libération, période où il se transforma, avec Aragon et Duras, en procureur des lettres françaises. Au-delà de Sartre, c'est toute une intelligentsia qu'Onfray met en cause, celle-là même qui avait snobé Camus. Grâce à cet essai, dont on peut par ailleurs contester les thèses, notamment celle d'un improbable «nietzschéisme de gauche» de Camus, celui-ci apparaît enfin pour ce qu'il fut: un défenseur du «sens commun» tel que le définissait Orwell. Autrement dit, un homme qui préfère les risques solitaires de la vérité aux charmes troubles de l'idéologie. »
Par PF PAOLI – LE FIGARO




« Michel Onfray philosophe alternatif » interview par Béatrice Sutter - Revue ADN

B.S. : Quand vous écrivez, la préoccupation d’être compris de tous vous guide-t-elle ?
M.O. : Non, jamais. Je ne songe pas au lecteur, au cœur de cible comme disent les directeurs des ventes chez les  éditeurs, ou à quelque lectorat que ce soit. J’écris dans la langue qui me veut plus que je ne la veux. On écrit comme on est. Le tropisme tyrannique et la fascination d’un grand nombre de philosophes du XXe siècle pour les régimes autoritaires vont de pair avec une écriture qui exige la soumission, la sujétion, la domination : l’obscurantisme est l’auxiliaire de la caporalisation du lecteur ou de l’auditeur. Il n’est pas étonnant que le Sartre de la « Critique de la raison dialectique » soit illisible et que le Camus de « L’Homme révolté » soit lisible et même agréable à lire. Les disciples du premier ont fait du second un philosophe pour classe terminale parce qu’il ne s’exprimait pas comme le professeur de fac qu’a toujours été Sartre. Mais une fois époussetée la poussière de la frime conceptuelle sartrienne, le penseur qui aimait toutes les dictatures, pourvu qu’elles fussent de gauche, a accouché d’une souris aujourd’hui crevée ; alors que Camus reste le penseur de la révolte nécessaire.
Par Béatrice SUTTER – REVUE ADN




29 other products in the same category:

Customers who bought this product also bought...