HILLBILLY BLUES

ANTHOLOGIE 1928-1946

More details

Booklet : 32 PAGES - ENGLISH NOTES
Number of CDs : 2


29,99 € tax incl.

FA065

Available. Will be sent within 24 to 72h

Add to my wishlist

+3 loyalty points


2 quantities
-15%
Le blues a été, dès ses débuts, pratiqué par des musiciens blancs sudistes, les “Hillbillies”, (“péquenots”). Ce Hillbilly blues s’inspire certes du blues noir mais possède de nombreuses caractéristiques originales et un feeling particulier. Il a été constamment présent dans toute la Country Music. Cette anthologie de “Hillbilly blues” réalisée par Gérard Herzhaft, présente certains des meilleurs moments d’un genre injustement négligé.
Patrick Frémeaux

Droits audio : Groupe Frémeaux Colombini SAS.
ExtractTrackAuthorDuration
CD 1
01 BLUE YODEL - RODGERS03'26
02 HEAVY HEARTED BLUES - DARBY03'16
03 FREIGHT TRAIN RAMBLE - DARBY03'07
04 ARABELLA BLUES - DAVIS02'21
05 SEWING MACHINE BLUES - DAVIS03'22
06 LONESOME JAILHOUSE BLUES - DELMORE02'58
07 CHAIN GANG BLUES - PUCKETT03'01
08 EASY RIDER BLUES - DAVIS02'58
09 NEW DEAL BLUES - ALLEN02'48
10 SOMEBODY S BEEN USING THAT THING - BROWN02'54
11 TEXAS HAMBONE BLUES - BROWN02'46
12 NO HUGGIN OR KISSIN - HARTMAN02'41
13 GRANDMA AND GRANDMA - HARTMAN03'08
14 SWING BLUES NUMBER 1 - WILLS02'37
15 MEAN OLD LONESOME BLUES - JONES03'09
16 MARRIED MAN BLUES - HUNT02'42
17 I LL KEEP MY OLD GUITAR - HOFNER02'34
18 GETTIN TIRED - RAMBLING RANGERS02'31
CD 2
01 SOMEDAY BABY - SHELTON03'01
02 WORRIED MAN S BLUES - SUNSHINE BOYS02'41
03 HONEY WHAT YOU GONNA DO - WILLS02'45
04 MEAN MAMA BLUES - TUBB02'58
05 WHAT S THE MATTER WITH DEEP ELM - SUNSHINE BOYS02'44
06 LAY ME DOWN BESIDE MY DARLING - MULLICAN02'41
07 MIDNIGHT SPECIAL - LES PAUL02'13
08 MILK COW BLUES - WILLS02'52
09 FORT WORTH JAIL - TUBB01'41
10 THAT S ALL - MERLE02'47
11 T TEXAS BLUES - TYLER03'06
12 DRIFTIN TEXAS SAND - COWARD02'29
13 GOING BACK TO THE BLUE RIDGE MOUNTAIN - DELMORE02'50
14 THE CLOUDS RAINED TROUBLE DOWN - GUTHRIE02'28
15 GUITAR BLUES - ATKINS02'51
16 BLUE YODEL NUMBER 4 - MONROE03'07
17 KANSAS CITY BLUES - SULLIVAN02'57
18 YOU BETTER DO IT NOW - COOLEY02'38
"Frémeaux & Associés sort ce mois-ci un monument !" par NMI

« Frémeaux & Associés sort ce mois-ci un monument ! En deux CD, tout ce qui a été fait de mieux dans le Hillbilly blues, Ce melting-pot musical né dans les plantations du sud des Etats-Unis au début du XVIII ème siècle, des immigrés anglais, irlandais, écossais, espagnols, français et polonais et les indiens Cherokee. (...) » NMI



« Frémeaux & Associés sort ce mois-ci un monument ! En deux CD, tout ce qui a été fait de mieux dans le Hillbilly blues, Ce melting-pot musical né dans les plantations du sud des Etats-Unis au début du XVIII ème siècle, des immigrés anglais, irlandais, écossais, espagnols, français et polonais et les indiens Cherokee. Tout ceci est la racine même du hillbilly. Chacun apportant sa propre musique et chantant en groupe lors des veillées ont fait éclore au fils des années un son nouveau, le blues blanc, le hillbilly. On retrouve sur ces deux albums, tout le gratin des groupes et des chanteurs de l’époque. Pour débuter, le grand Jimmie Rodgers avec son « Blue Yodel – T for Texas », Darby & Tarlton, Jimmie Davis, les Delmore Brothers, Riley Pickett, Allen Brothers, Milton Brown, Hartman’s Heartbreakers, Bob Wills, Buddy Jones, Helen Hunt, Adolf Hofner, Rambing Rangers, Shelton Brothers, Sunshine Boys, le grand Ernest Tubb, dont les descendants ont toujours pignon sur Mainstreet à Nashville, Moon Mullican, Les Paul, l’inventeur du modèle de la guitare du même nom, Johnnie Lee Wills, Merle Travis, T. Texas Tyler, Buster Coward, Jack Guthrie, Chet Atkins, Bill Monroe, Gene Sullivan et pour clore ce grand moment de bonheur Spade Cooley. Tout le meilleur des racines de la musique américaine est répertorié dans ce superbe coffret, avec comme toujours dans les compilations de Frémeaux un livret bourré de photos d’époque, de textes et d’informations pour que vous soyez incollable sur le sujet. Avant les fêtes de Noël, voilà un excellent cadeau à offrir ! » NMI





"Hillbilly Blues" par Libération

« Ainsi que le fait remarquer Gérard Herzhaft, responsable de cette énième compilation countrysante pionnière publiée par le label Frémeaux, le blues n’a pas attendu les sixties et le British Blues Boom londonien orchestré par les Cyril Davies, Duster Bennett, John Mayall et autres Alexis Korner, afin de se blanchir singulièrement et de conquérir les Etats-Unis (un comble !), grâce à l’émergence de quantité de groupes américains dont l’unique vocation consistait à plagier les plagiaires (avoués) que furent leurs équivalents anglais à succès : Rolling Stones, Yeardbirds, Chicken Shack ou encore Fleetwood Mac première manière. ... » Serge LOUPIEN - LIBERATION


« Ainsi que le fait remarquer Gérard Herzhaft, responsable de cette énième compilation countrysante pionnière publiée par le label Frémeaux, le blues n’a pas attendu les sixties et le British Blues Boom londonien orchestré par les Cyril Davies, Duster Bennett, John Mayall et autres Alexis Korner, afin de se blanchir singulièrement et de conquérir les Etats-Unis (un comble !), grâce à l’émergence de quantité de groupes américains dont l’unique vocation consistait à plagier les plagiaires (avoués) que furent leurs équivalents anglais à succès : Rolling Stones, Yeardbirds, Chicken Shack ou encore Fleetwood Mac première manière. Dès les années vingt en effet, des chanteurs comme Jimmie Rodgers, Jimmie Davis, voire Hank Williams, adaptaient à leur façon (grâce notamment à l’introduction, dans leurs vocalises, du yodel tyrolien) un idiome jusque là réservé aux musiciens noirs itinérants, pour donner naissance à la musique hillbillie (traduction approximative "musique de péquenots"), appelée à devenir rapidement (dès l’adjonction de la pédale-steel guitar, en fait) le style country & western. Le "hillbilly blues" ici exploré se résume donc à l’addition d’une quarantaine de titres proto-country, interprétés par les Delmore Brothers, Moon Mullican, Ernest Tubb, T-Texas Tyler, Bill Monroe ou même Chet Atkins (tous figures éminentes du genre), sans oublier les compositions si particulières de Milton Brown, Spade Cooley et Bob Wills, futurs législateurs d’un western swing tonique proche, quant à lui, des œuvres contemporaines de Duke Ellington ou de Tommy Dorsey. Lesquels n’ont jamais dissimulé par ailleurs, ce qu’ils devaient à la source bluesy. » Serge LOUPIEN - LIBERATION




*** Le Monde de la Musique

« Outre la qualité de ces interprétations (une parties d’entre elles étant enregistrées en situation), on appréciera un livret de seize pages en français qui souligne notamment les influences noires américaines, caraïbes et irlandaises. » Franck BERGEROT – LE MONDE DE LA MUSIQUE. A reçu la distinction *** Le Monde de la Musique


« Appelés chanteys ou shanties, les chants de matelots destinés à rythmer le travail sur les navires américains constituent le répertoire du quatuor vocal Forbitter. Animateurs du port-musée de Mystic Seaport (entre New York et Boston), ils mènent à longueur d’année des manœuvres chantées à bord d’un voilier du XIXème siècle à l’intention des visiteurs et attirèrent tout naturellement l’attention des Editions du Chasse-Marée, bien connues pour leurs remarquables publications. Outre la qualité de ces interprétations (une parties d’entre elles étant enregistrées en situation), on appréciera un livret de seize pages en français qui souligne notamment les influences noires américaines, caraïbes et irlandaises. Point de reconstitutions dans les « trésors » de la Library of Congress, mais des field recordings, autrement dit des collectages sur le terrain. Ceux-ci furent réalisés par John A. Lomax, son fils Alan ou quelques autres ethnomusicologues entre 1934 et 1946, c’est-à-dire plus d’une décennie (voire deux) avant les enregistrements d’Alan Lomax dont nous avions annoncé la parution voici quelques mois. On retrouve d’ailleurs ici quelques artistes qui furent à nouveau enregistrés à la fin des années 50, et l’on pourra ainsi comparer l’évolution de leurs interprétations. Compte tenu des moyens de l’époque, la qualité des prises de son est étonnante. La sélection permet un balayage très large des campagnes américaines : work songs des pénitenciers noirs, ballades accompagnées du banjo à cinq cordes, string bands appalachiens, ‘chants à répons’ des écoles noires, blues, chants religieux blanc ou noirs, violoneux a capella, berceuse, chanson cajun… On croise quelques célébrités Sonny Terry dans un époustouflant solo d’harmonica, le banjoïste Wade Ward, Woody Guthrie… A signaler, un Bonaparte’s Retreat (air de violon d’origine irlandaise) dont la transcription par les Lomax fut orchestrée par le compositeur Aaron Copland. Tandis que les ethnomusicologues couraient la campagne au profit de la science, les talent-scouts faisaient de même au profit des maisons de disques. Ainsi découvrit-on, au fin fond de contrées perdues, les vedettes de la culture américaine profonde que le public attendait. Artistes blancs pour public blanc, artistes noirs pour public noir. Une ségrégation qui ne reflétait guère la réalité des échanges innombrables entre les deux faces de l’Amérique. C’est ce qu’illustre l’anthologie Hillbilly Blues qui rassemble trente-six pièces country consacrées au blues, du Blue Yodel de Jimmie Rodgers au Guitar blues de Chet Atkins, en passant par le Texas Swing de Bob Wills, le Bluegrass de Bill Monroe ou le Honky Tonk d’Ernest Tubb. » Franck BERGEROT – LE MONDE DE LA MUSIQUE. A reçu la distinction *** Le Monde de la Musique




"Hillbilly blues" par Regards

On insiste souvent, et à juste titre, sur l'importance des musiques noires dans la naissance du rock, voire pour reprocher aux blancs de leur avoir "volé" leur style. C'est oublié l'importance du hill-billy, sorte de version "sale" et "dure" de la country, ici, parfaitement compilée. REGARDS




Customers who bought this product also bought...