ACCORDEON VOL. 1

MUSETTE - SWING / PARIS 1913-1941

More details

Booklet : 32 PAGES - ENGLISH NOTES
Number of CDs : 2


29,99 € tax incl.

DH002

Available. Will be sent within 24 to 72h

Add to my wishlist

+3 loyalty points


2 quantities
-15%

Aux sources de la création, les plus grands classiques du musette par les créateurs et les virtuoses de l’époque enfin réédités. Ce coffret de 2 CD avec livret 32 pages est devenu la légende de l'histoire de la World music Française que la variété s'est réappropriée au début des années 90.  L'une des meilleures ventes de Frémeaux & Associés qui à l'instar de "Paris Musette" chez La Lichère relança l'accordéon en France avec cette fois ci, une reconnaissance historique.
Patrick Frémeaux

Didier Roussin, guitariste et auteur d’une somme sur le piano à soufflets (Histoires de l’accordéon, Ed. Climats/Ina) est le grand ordonnateur de cette sélection puisée dans les trésors de la Discothèque des Halles et de ce coffret de deux CD produit par la Mairie de Paris. Preuve que, porté par la vague world music, le mouvement de reconnaissance du musette, folklore parisien aux racines auvergnates et italiennes, n’était pas un caprice de modes passagères.
Eliane Azoulay - Télérama

Droits audio : Frémeaux & Associés - La Médiathèque musicale de Paris (Mairie de Paris).

Les ouvrages sonores de Frémeaux & Associés sont produits par les meilleurs spécialistes, bénéficient d’une restauration analogique et numérique reconnue dans le monde entier, font l’objet d’un livret explicatif en langue française et d’un certificat de garantie. La marque Frémeaux & Associés a obtenu plus de 800 distinctions pour son travail muséographique de sauvegarde et de diffusion du patrimoine sonore.

This album, issued by the world-famous publishers, Frémeaux & Associés, has been restored using the latest technological methods. An explanatory booklet of liner notes in English and a guarantee are included.

ACCORDEON 1913-1941 DH002

ACCORDEON
1913-1941









VOLUME 1
1. Flambée Montalbanaise
2. L’accordéoniste
3. Valse de Minuit
4. Alhambra
5. Miliana
6. Joyeuse Polka
7. Allégresse
8. La Piémontaise
9. Enivrante
10. Perles de cristal
11. El Ferrero
12. Je ne saurai jamais dire ça
13. Suprême étreinte
14. Quand on se promène au bord de l’eau
15. ça gaze
16. Strange Harmony
17. Valse de l’Abbaye
18. Mado
19. Jeannette
20. Matelotte
21. Christopher Colombus
22. Pépée
23. Nostalgia Gitana
24. Après la rafle
25. Musette

VOLUME 2
1. Brise Napolitaine
2. La valse nini
3. Gallito
4. Méfiance
5. Germaine
6. Cœur vagabond
7. Swing valse
8. Swing 39
9. Ma régulière
10. Espoir Perdu
11. Mélancolie
12. Caprice d’oiseau
13. Pinsonnette
14. Retour des hirondelles
15. Aubade d’oiseaux
16. Le charmeur de serpents
17. Sporting Java
18. Plaisance Fox
19. Les triolets
20. Mazurka fantaisie
21. Soir de dispute
22. Rosetta
23. Mandolinette
24.
Reine de musette
25. La guinguette a fermé ses volets

CD Accordéon  © Frémeaux & Associés (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, albums, rééditions, anthologies ou intégrales sont disponibles sous forme de CD et par téléchargement.)





ExtractTrackAuthorDuration
CD 1
01 FLAMBEE MONTALBANAISE (VALSE SWING) - VISEUR02'39
02 L ACCORDEONISTE (VALSE) - PIAF03'06
03 VALSE DE MINUIT (VALSE) - VISEUR02'32
04 AHLAMBRA (PASO DOBLE) - HUARD02'45
05 MILIANA (MAZURKA) - FERRERO03'01
06 JOYEUSE POLKA (POLKA) - FERRERO02'34
07 ALLEGRESSE (VALSE) - PEGURI02'39
08 LA PIEMONTAISE (MAZURKA) - PEGURI03'11
09 ENIVRANTE (VALSE) - FRERES PEGURI03'02
10 PERLES DE CRISTAL (POLKA) - FERRERO03'01
11 EL FERRERO (PASO DOBLE) - FERRERO03'06
12 JE NE SAURAI JAMAIS DIRE CA (FOX TROT) - CHAPUT02'48
13 SUPREME ETREINTE (VALSE) - CHAPUT03'07
14 QUAND ON SE PROMENE (VALSE) - GABIN03'16
15 CA GAZE (JAVA) - MARCEAU02'37
16 STRANGE HARMONY (SWING) - WARLOP02'34
17 VALSE DE L ABBAYE (VALSE) - VACHER02'54
18 MADO (VALSE) - VACHER02'41
19 JEANETTE (VALSE) - VISEUR02'26
20 MATELOTTE (SWING) - VISEUR03'17
21 CHRISTOPHER COLOMBUS (SWING) - MURENA02'33
22 PEPEE (VALSE) - MURENA02'49
23 NOSTALGIA GITANA (VALSE MANOUSHE) - MURENA02'31
24 APRES LA RAFLE (VALSE) - FERRARI03'02
25 MUSETTE (VALSE) - FREHEL02'39
CD 2
01 BRISE NAPOLITAINE (VALSE) - GUERINO02'45
02 LA VALSE A NINI (VALSE) - GUERINO02'52
03 GALLITO (PASO DOBLE) - GUERINO02'56
04 MEFIANCE (FOX TROT) - ORCH MUSETTE GEORGES PRIV02'04
05 GERMAINE (VALSE) - COLOMBO03'07
06 COEUR VAGABOND (VALSE) - ORCH MUSETTE VICTOR02'22
07 SWING VALSE (VALSE) - VISEUR02'29
08 SWING 39 (SWING) - VISEUR02'40
09 MA REGULIERE (POLKA) - VAISSADE02'57
10 ESPOIR PERDU (VALSE) - VAISSADE02'58
11 MELANCOLIE (VALSE) - MURENA02'29
12 CAPRICE D OISEAU (POLKA FANTAISIE) - DEPRINCE02'50
13 PINSONNETTE (POLKA A VARIATION) - PRUD HOMME02'48
14 RETOUR DES HIRONDELLES (VALSE) - ROBERT TROGNEE ET SES VIRTUOSE02'58
15 AUBADE D OISEAUX (VALSE) - ORCH MUSETTE MAX FRANCY03'09
16 LE CHARMEUR DE SERPENTS (SWING) - LE QUARTETTE SWING EMILE CARRA03'05
17 SPORTING JAVA (JAVA) - VACHER02'50
18 PLAISANCE FOX (POLKA A VARIATIONS) - VACHER02'51
19 LES TRIOLETS (POLKA) - FERRERO03'03
20 MAZURKA FANTAISIE (MAZURKA) - FERRERO03'08
21 SOIR DE DISPUTE (VALSE) - VISEUR02'24
22 ROSETTA (SWING) - VISEUR02'35
23 MANDOLINETTE (POLKA) - PEGURI02'26
24 REINE DE MUSETTE (VALSE) - ORCH MUSETTE MICHEL PEGUR02'45
25 LA GUINGUETTE A FERME SES VOLETS (VALSE) - DAMIA02'59
"Accordéon Vol. 1" par Télérama

“« Quaaand oon sprooo’mène au bord de l’eau / Comme tout est beau / Quel renouveau... » En 1936, Julien Duvivier tourne La Belle Equipe et Jean Gabin chante une valse qui fait gambader les coeurs. Tous les pionniers du musette sont présents dans ce choix de 78 tours des années 1913 à 1941. On y savoure également une version de L’Accordéoniste par Edith Piaf et Gus Viseur (1940), un magnifique Musette interprété par Fréhel avec Charles Péguri en 1928, et une sublime La guinguette a fermé ses volets enregistré par Fréhel et Adolphe Deprince en 1935. Ça crachote et ça crépite, mais comme au bal de la rue de Lappe, la succession des valses, mazurkas, polkas, paso-dobles et fox-trot, très vite imprégnés de guitares manouches et de swing jazzy, invite aux frous-frous vaporeux et dansants. Didier Roussin, guitariste et auteur d’une somme sur le piano à soufflets (Histoires de l’accordéon, Ed. Climats/Ina) est le grand ordonnateur de cette sélection puisée dans les trésors de la Discothèque des Halles et de ce coffret de deux CD produit par la Mairie de Paris. Preuve que, porté par la vague world music, le mouvement de reconnaissance du musette, folklore parisien aux racines auvergnates et italiennes, n’était pas un caprice de modes passagères.” Eliane AZOULAY, TÉLÉRAMA




"Accordéon" par Le Guide du CD

****Le Guide du CD Un vrai bonheur que de retrouver ces grands classiques du musette et les virtuoses que furent Gus Viseur, Emile Vacher, Charles Péguri et autres Jo Privat. Avec en prime, ici ou là, les voix d’Edith Piaf, Gabin, Fréhel, Damia. Un véritable régal, sans nostalgie ; cette belle et longue compilation nous paraît alors trop courte… » LE GUIDE DU CD



****Le Guide du CD Un vrai bonheur que de retrouver ces grands classiques du musette et les virtuoses que furent Gus Viseur, Emile Vacher, Charles Péguri et autres Jo Privat. Avec en prime, ici ou là, les voix d’Edith Piaf, Gabin, Fréhel, Damia. Un véritable régal, sans nostalgie ; cette belle et longue compilation nous paraît alors trop courte… » LE GUIDE DU CD




"Le patrimoine musical de l'accordéon musette" par Ecoutervoir

Réédition. D'un folklore parisien, d'ascendance auvergnate, l'accordéon, né avec l'ère industrielle, fait son apparition dans le paysage sonore parisien vers les années 1860. Les Auvergnats, jouant de leur musette vont côtoyer les Italiens qui s'installent dans la capitale avec leur accordéon. La musette ou cabrette, fort prisée à la Cour au XVIIème et XVIIIème siècle, était tombée en disgrâce et adoptée depuis par les populations rurales du centre de la France. Les Auvergnats l'adoptèrent et la réimplantèrent, pour ainsi dire, en ouvrant des cafés et charbons (boufants) et organisèrent des bals à la musette ( puis après le bal musette) dont on pratique encore le répertoire. De la naissance du XXème siècle à l'annnée 1941, Paris et ses faubourgs compteront plus de trois cents bals musette auxquels prennent part les classes populaires et des musiciens d'origines variées ( les Manouches s'adjoindront à la communauté dans les années 1930 en ajoutant la guitare comme instrument accompagnateur de l'accordéon). On trouvera sur ce CD les accordéonistes Emile Vacher, Gus Viseur, Tony Murena, Guerino et Médard Ferrero mais aussi Fréhel et Piaf qui firent leur débuts au musette, dans des airs qui constituent le patrimoine musical de l'accordéon musette.
Jean-Nicolas DE SURMONT-ECOUTERVOIR




Sony BMG Amérique compile Frémeaux & Associés

"A la demande de la chaîne nord-américaine des cafés Starbuck et de Sony BMG US, Bob Dylan a réalisé une compilation de ses 20 titres « World » et « Roots » préférés parmi lesquels figure « Flambée Montalbanaise » de Gus Viseur, réédité par Frémeaux & Associés dans les collections dirigées par Didier Roussin. André Minvielle réenregistrera le titre pour les célèbres « Paris Musette » produits par Patrick Tandin, Frank Bergerot et Didier Roussin (disponibles chez Frémeaux & associés sous la référence LLL137)"




« Bienheureuse initiative » Par Le Figaro

« Sous les auspices de la Mairie de Paris, la Discothèques des Halles vient tout juste, à la bienheureuse initiative de son conservateur, Michel Suneux, d’éditer, sous la savante houlette de Didier Roussin — musicien professionnel émérite,  par ailleurs auteur, avec François Billard, d’un ouvrage passionnant, Histoires d’accordéons — et de Noël Hervé, directeur artistique de la compagnie Harmonie, une remarquable anthologie –compilation : Accordéon : Musette-Swing 1913-1941. Un double album que les nostalgiques (ils sont légion), les amoureux, les zélateurs…Intégristes de la « zizique » dispensée depuis près d’un siècle par les virtuoses de l’instrument le plus populaire qui jamais fut (il l’est encore) au monde (oui !), doivent se procurer d’urgence. Ce « must » est trouvable, dans votre quartier, à chaque coin de rue, n’en doutons pas ! Rarement à notre humble ignorance, choix rétrospectif a été mieux pratiqué, même si par mégarde (dûment préméditée). Pour « mieux évoquer les séries » du bal-musette, les sélectionneurs, bien aidés en leur méritoire entreprise par la « crème de la crème » des collectionneurs français, ont volontairement (mais coupablement bousculé la sacro-sainte (elle ne l’est jamais trop !) chronologie des rarissimes modulations qu’ils proposaient à la gloutonnerie de nos « oreilles ». Et aussi (deux fois, héla !) négligé (pour quelle raison inexcusable ?) de nous informer avec une précision maniaquement discologique sur les origines et les dates des enregistrements – 50 ! Comptez-les ! 50 ! — des titres admirablement « repiqués » par le magique savoir-faire de Lionel Risier (notre Robert Parker ?), grand manieur de cires fragiles, gorgées à pleins sillons d’émouvants souvenirs. Une plaquette, au texte concocté par Didier Roussin, nous rappelle, à coups de soufflet lyrique, en jalonnant de boutons de nacre comme autant de pierres blanches, l’histoire pittoresque de ce « malentendu du bourgeois », parce que « trop vagabond », « inventé » paraît-il, en 1863 par un facteur d’orgue italien de Castelfidardo. Charly Plaigneau n’a-t-il pas affirmé dans son merveilleux bouquin malheureusement épuisé L’accordéon joue et gagne (J.Dagnan Editeur, Paris 1972) que l’accordéon était tout d’abord destiné à suppléer, dans les églises de maigres ressources, aux orgueilleuses et monumentales « commodes » chère à Jean-Sébastien Bach ?
De courtes biographies des artistes « invoqués » — à quelques exceptions près, tous de souche italienne, auvergnate ou belge ! — ont la bénéfique sagesse de nous en apprendre cependant « beaucoup » sur les obscures carrières de ces « sans grades », dont la dextérité, les capacités d’invention, d’improvisation (ah ! ces variations !), et aussi l’indispensable force musculaire (un accordéon, ça,’est pas léger, savez-vous ?) réjouirent des générations de publics qui n’allaient point chercher midi à quatorze heures pour se distraire honnêtement. Et puis, pour nous ravir, Didier Roussin a su forger cette phrase, à la fois bien venue et définitive : « Oui la rue de Lappe et le quartier de la Bastoche furent pour nos ancêtres et « Basin Street » et le « French Quarter » néo-orléanais » S’il vous plaît, ne vous lassez pas de rejouer sur votre lecteur laser Mandolinette, photographié en 1913 par son compositeur Charles Feguri (1879-1930), et ce, bien sûr, en vous répétant, amateurs endurcis de jazz ancien et de musette antique, qu’un autre Charles (Charles «  Buddy » Bolden, 1877-1931), natif de La Nouvelle Orléans, avant que de devenir vers 1900, le premier roi rag-timant du cornet à piston, tâta des années durant de la « boîte à frissons »… Jazz et Java, même combat ! »
Jean-Christophe Averty — LE FIGARO




« Emotion particulière quand on entend un morceau de piano à bretelles » Par Jazz Hot

« Cette compilation donnera à l’auditeur curieux une belle approche de ce que fut l’accordéon durant cette première moitié du XXe siècle. Avec des morceaux introuvable, repiqués d’on ne sait où, nous donnant l’occasion d’entendre des musiciens qu’on connaissait surtout jusqu’ici de réputation, Comme Peguri, Emile Vacher ou Robert Trognée. Avec des succès archi-connus comme «  l’accordéoniste » d’Edith Piaf, ou le « Quand on se promène » de Jean Gabin. Avec des airs où le jazz arrive (Gus Viseur, ou Guérino, par exemple, qui ont pour guitariste, selon les morceaux, Django Reinhardt, Baro Ferret, Challain Ferret, Matelo Ferret, Sarrane Ferret, Oscar Aleman, Gusti Malha et je ne vous parle pas de l’accordéoniste Jean Vaissade qui a pour guitariste un certain Jiango Renard dont le jeu est identique à… devinez donc.). Cela dit, il nous faut prévenir l’amateur de jazz que certains morceaux le confirmeront dans cet adage d’André Hodeir selon lequel « l’accordéon, c’est l’anti-jazz ». Mais l’esprit curieux qui veut savoir d’où nous vient en France cette émotion particulière quand on entend un morceau de piano à bretelles, sera content d’entendre ce double CD qui contient quelques pépites (« Strange Harmony » par Louis Richardet et Michel Warlop). Ces morceaux, notamment ceux où jouent Gus Viseur, Tony Murena ou Guérino, dégagent un charme nostalgique étonnant et éclairent cette période de l’accordéon. Indispensable pour ce numéro de Jazz Hot. »
Par Michel Bedin — JAZZ HOT




29 other products in the same category:

Customers who bought this product also bought...