GUS VISEUR

COMPOSITIONS 1934-1942

More details

Booklet : 12 PAGES - ENGLISH NOTES
Number of CDs : 1


19,99 € tax incl.

FA010

Available. Will be sent within 24 to 72h

Add to my wishlist

+2 loyalty points


2 quantities
-15%

Compositeur et instrumentiste virtuose, Gus Viseur est le premier grand styliste du jazz à l’accordéon. Avec Django Reinhardt, ou interprété par Tony Murena, cette anthologie du Gus Viseur compositeur, réalisé par Didier Roussin vient asseoir l'existece d'un répertoire pour le piano à bretelles.
Patrick Frémeaux 

Le label qui se veut “la conservation patrimoniale de nos émotions” élève l’accordéon musette au rang des beaux-arts. Et on ne peut que l’approuver. Par le biais d’une nouvelle collection : “Compositions”, il nous propose une plongée – ou plutôt une envolée – dans cette musique profondément émotionnelle et un rien canaille qui fit tourner bien des têtes pendant les années de l’entre-deux-guerres : la valse musette qui, chez Gus Viseur, lorgne rapidement vers le swing des guitaristes manouches. Dans cette compilation consacrée à un genre qui fut un véritable mode de vie, on peut écouter également, avec tout autant de nostalgie, des interprétations de Tony Murena et des frères Colombo. Regards aguicheurs, frous-frous vaporeux et “apaches” garantis sur Paname.
A.D., La Nouvelle République

Droits : Frémeaux & Associés.

Les ouvrages sonores de Frémeaux & Associés sont produits par les meilleurs spécialistes, bénéficient d’une restauration analogique et numérique reconnue dans le monde entier, font l’objet d’un livret explicatif en langue française et d’un certificat de garantie. La marque Frémeaux & Associés a obtenu plus de 800 distinctions pour son travail muséographique de sauvegarde et de diffusion du patrimoine sonore.

This album, issued by the world-famous publishers, Frémeaux & Associés, has been restored using the latest technological methods. An explanatory booklet of liner notes in English and a guarantee are included."

ExtractTrackAuthorDuration
01 JEANNETTE - VISEUR02'29
02 FLAMBEE MONTALBANAISE - VISEUR02'41
03 WINDS ANS STRINGS (ANDALOUSIE) - VISEUR03'15
04 DOUCE JOIE - VISEUR03'04
05 ANOMALIE - VISEUR03'00
06 AUTOMNE - VISEUR02'20
07 SOIR DE VENISE - VISEUR02'52
08 SOIR DE DISPUTE - VISEUR02'26
09 PHILIPPE S STOMP - VISEUR02'42
10 SOUVENIR DE BRUXELLES - VISEUR02'47
11 L INCOMPRISE - VISEUR03'10
12 SWING ACCORDEON - VISEUR02'22
13 SWING VALSE - VISEUR02'30
14 MATELOTTE - VISEUR03'19
15 GRACIEUSETTE - VISEUR02'38
16 JOSETTE - VISEUR02'54
17 L IMPREVU - VISEUR02'56
18 JEANNETTE - VISEUR02'58
"Compositions" Gus Viseur par La Nouvelle République du Centre Ouest

“Le label qui se veut “la conservation patrimoniale de nos émotions” élève l’accordéon musette au rang des beaux-arts. Et on ne peut que l’approuver. Par le biais d’une nouvelle collection : “Compositions" LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE DU CENTRE OUEST


“Le label qui se veut “la conservation patrimoniale de nos émotions” élève l’accordéon musette au rang des beaux-arts. Et on ne peut que l’approuver. Par le biais d’une nouvelle collection : “Compositions”, il nous propose une plongée – ou plutôt une envolée – dans cette musique profondément émotionnelle et un rien canaille qui fit tourner bien des têtes pendant les années de l’entre-deux-guerres : la valse musette qui, chez Gus Viseur, lorgne rapidement vers le swing des guitaristes manouches. Dans cette compilation consacrée à un genre qui fut un véritable mode de vie, on peut écouter également, avec tout autant de nostalgie, des interprétations de Tony Murena et des frères Colombo. Regards aguicheurs, frous-frous vaporeux et “apaches” garantis sur Paname.” A.D., LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE DU CENTRE OUEST




"Compositions" Gus Viseur par Le Monde de la Musique/Jazz Man

“Didier Roussin presents accordionist Gus Viseur in his bal musette role, spicing the old waltz with the accents of gypsy guitarists, and edging his way towards what would become known as the “swing waltz”. As this new “Compositions” series is devoted to the works of specific composers, there are other performers on parade here besides Viseur himself : Tony murena and the Colombo brothers. [...] Personally, I prefer the musette Viseur to the swing Viseur, his exciting waltzes remaining eternally fresh and full of unexpected twists and turns.” Franck BERGEROT, LE MONDE DE LA MUSIQUE/JAZZ MAN




« Flambée Montalbanaise » sélectionnée par Bob Dylan

"A la demande de la chaîne nord-américaine des cafés Starbuck et de Sony BMG US, Bob Dylan a réalisé une compilation de ses 20 titres « World » et « Roots » préférés parmi lesquels figure « Flambée Montalbanaise » de Gus Viseur, réédité par Frémeaux & Associés dans les collections dirigées par Didier Roussin. André Minvielle réenregistrera le titre pour les célèbres « Paris Musette » produits par Patrick Tandin, Frank Bergerot et Didier Roussin (disponibles chez Frémeaux & associés sous la référence LLL137)"




« Le goût de l’éternité » par Le Monde de la Musique

On réédite aujourd’hui n’importe quoi et l’on égare l’acheteur sous des tonnes de doublons. Ici, c’est tout le contraire. Didier Roussin (« compositeur ») et Daniel Nevers (« Spécial Gus Viseur ») se sont concertés avant de nous livrer ces faces qui n’avaient pas vu le jour depuis des décénnies : le premier, historien du musette, a privilégié les valses ; Daniel Nevers, historien du jazz français, a privilégié le swing. Chacun a légèrement empiété sur le territoire de l’autre pour varier le propos mais en évitant les doublons. Avec Roussin on découvre l’accordéoniste des bals musette affinant le langage de la valse au contact des guitaristes manouches jusqu’à l’avènement de la valse swing. Dans cette nouvelle collection  « Compositions » consacrée au musette (voir notre chronique du Joseph Colombo en page 104 du Monde de la Musique), c’est le compositeur qui est mis en avant (d’où la présence d’interprétations de Tony Murena et des frères Colombo). Daniel Nevers avait déjà publié la compilation « Accordéon Swing » (Jazztime/EMI). Il nous propose ici un Gus Viseur dévoyé par ses amis jazzmen (les Ferret, Oscar Aleman, Philippe Brun), s’adonnant aux plaisir de l’improvisation et mêlant originaux et standards swing. A cette accordéon swing un rien sautillant, j’aurais tendance à préférer l’envolée étourdissante des valses, ouverte chez Viseur à tous les imprévus. Elles ont le goût de l’éternité là où ses swings n’ont que le délicieux parfum de l’histoire et de la nostalgie. Franck BERGEROT - LE MONDE LA MUSIQUE




« Profiter pleinement de ces rééditions. » Par France Musique

« Compositeur et accordéoniste né en Belgique, Gus Viseur (1915-1974) est un des premiers grands stylistes du jazz à l’accordéon, terrain sur lequel il s’engage après avoir abordé les genres traditionnels du répertoire musette : valse, tango, paso doble... Interprétée par lui-même ou par Tony Murena, les Frères Colombo, cette anthologie, conçue par Didier Roussin et Daniel Nevers vient conforter la discographie disponible du répertoire jazz pour le piano à bretelles. Nous disposions en CD d’une autre référence jazz Gus Viseur, chez Universal – notamment “De Clichy à Broadway”, sorti dans l’excellente collection “Jazz à Paris”. Risque de redite ? En très petite partie, quoiqu’on retrouve certains titres (comme “Gracieusette”) sur des compilations d’accordéon des années 1930... Qu’importe au demeurant car si quelques doublons existent – telle l’indémodable “Flambée Montalbanaise” – , l’essentiel est “neuf” et offre parfois des versions plus belles, plus “amples” que celles qu’on connaissait comme “Jeanette”. Les 78 tours réunis ici n’avaient donc pour l’essentiel pas vu le jour depuis longtemps. Didier Roussin, historien du musette, a choisi les valses telles “Douce Joie” ou “Swing Valse”. Daniel Nevers, un des messieurs Jazz de chez Frémeaux, a donné place au swing comme dans “Automne” ou “Matelotte”. Des deux côtés, on retrouve la couleur reconnaissable de Viseur : un accordéon qui croise musette et jazz tout en déliés, avec un doigté alerte, presque sautillant ; et parfois des pas de côtés vers une approche manouche ou gitane – “Winds and String” – qui ravit l’oreille. Autre plaisir : la qualité de la restauration qui permet de profiter pleinement de ces rééditions. »
Par Karine Le Bail et Philippe Tétart — FRANCE MUSIQUE

 (« Depuis des années, Les Greniers de la Mémoire diffusent des disques publiés par Frémeaux & Associés. En les remerciant souvent d’offrir la seule possibilité d’illustration sonore pour tel ou tel thème, tel ou tel artiste, telle ou telle rareté. Il nous est donc tout naturel de dire l’importance du travail, militant, mené par cette « maison » afin de restaurer, sauvegarder et diffuser un patrimoine sonore – au sens le plus large – dont l’intérêt artistique, historique ou musicologique, essentiel, l’emporte rarement sur le principe de rentabilité à court terme. »)




« Elles ont le goût de l’éternité » par Le Monde de la Musique

« On réédite aujourd’hui n’importe quoi et l’on égare l’acheteur sous des tonnes de doublons. Ici, c’est tout le contraire. Didier Roussin (« Compositions ») et Daniel Nevers (« Spécial  Gus Viseur ») se sont concertés avant de nous livrer ces faces qui n’avaient pas vu le jour depuis des décennies : le premier, historien du musette, a privilégié les valses : Daniel Nevers, historien du jazz Français, a privilégié le swing. Chacun a légèrement empiété sur le territoire de l’autre pour varier le propos mais en évitant les doublons. Avec Roussin on découvre l’accordéoniste des bals musette affinant le langage de la valse au contact des guitaristes manouches jusqu’à l’avènement de la valse swing. Dans cette nouvelle collection « Compositions » consacrées au musette (voir notre chronique de Joseph Colombo – Le monde de la musique), c’est le premier compositeur qui est mis en avant (d’où la présence d’interprétation de Tony Murena et des frère Colombo). Daniel Nevers avait déjà publié la compilation « Accordéon Swing » (Jazztime/EMI). Il nous propose ici un Gus Viseur dévoyé par ses amis jazzmen (les Ferret, Oscar Aleman, Philipe Brun), s’adonnant aux plaisirs de l’improvisation et mêlant originaux et standards swing. A cet accordéon swing un rien sautillant, j’aurais tendance à préférer l’envolée étourdissante des valses, ouverte chez Viseur à tous les imprévus. Elles ont le goût de l’éternité là où ses swings n’ont que le délicieux parfum de l’histoire et de la nostalgie. »
Par Franck Bergerot — LE MONDE DE LA MUSIQUE




Customers who bought this product also bought...