RONDES ET COMPTINES - BERNARD CLAVEL

CHANTEES PAR CLEMENTINE ET SES AMIS

Plus de détails

Livret : 24 PAGES
Nombre de CDs : 1


19,99 € TTC

FA820

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


Bernard Clavel n’est pas seulement le grand écrivain français récompensé par le Prix Goncourt et le grand prix littéraire de la Ville de Paris, il est aussi l’auteur de pièces radiophoniques et de contes pour enfants. En 1991, Jean Gibaud demande à Bernard Clavel de prêter sa plume pour créer un ouvrage sonore pour les enfants à partir de 5 ans. Mises en musique par Thierry Fervant, Bernard Clavel donne naissance à un véritable ouvrage poétique, pour les plus jeunes, où s’alternent rondes et comptines.
Patrick Frémeaux & Claude Colombini

Droits : Frémeaux & Associés sous licence de De Plein Vent."
Rondes et comptines

Rondes et comptines
Bernard Clavel

Chantées par Clémentine et ses Amies
« Prête moi ta plume »  






Retour à l’école 
La ronde des feuilles folles
L’automne saison du vent
Nous ramènent vers l’école
Où le maître nous attend.  

Au fond du cartable
Dorment les crayons
Mettons-nous à table
Allons travaillons ! 

Je dessine sur la vitre
Un énorme soleil d’or 
Je rêve que mon pupitre
Est la plage où je m’endors. 

Je cherche dans les nuages
Le souvenir de l’été
Je m’en vais pour un voyage
Au Pays de la liberté...  



L’étoile  de Noël
joli noël
l’étoile brille
joyeux noël
le ciel scintille 

tout au long du long chemin
qui descend vers le village
lanternes et tambourins
ont conduit bergers et mages

tout au fond de son étable
le nouveau-né les attend
ils déposent sur le sable
l’or et la myrrhe et l’encens. 

tout au long du long chemin
remontant vers la montagne
lanternes et tambourins
l’étoile les accompagne. 

joli noël
au ciel immense 

joli noël
l’étoile danse   



La fée Carabosse  
tu seras un lapin bleu
Jeanne la fée Carabosse
Denis le gros barbe bleu
nous roulerons en carosse
Blanche neige et Cendrillon
danseront près de l’école
confettis et cotillons
mèneront la ronde folle
tu seras un lapin bleu
jeanne la fée Carabosse
denis le gros barbe bleu
nous roulerons en carosse
les sept nains dans la citrouille
chanteront pour Pinocchio
la pluie mouillera gribouille
et l’empereur de Tokyo
le roi ouvrira le bal
et dansera pour la reine
on brûlera carnaval
quand la lune sera pleine
Blanche neige et Cendrillon
danseront près de l’école
confettis et cotillons
mèneront la ronde folle
  


Noël  
Noël et l’arbre carillonnent
le bœuf et l’âne sont contents
la grosse cloche sonne sonne 

Marie, Joseph et leur enfant
Noël est là, le feu pétille
les petits sont émerveillés
sur le sapin l’étoile brille
on se prépare à la veillée. 

en pensant à la joie qu’il donne
chante les airs de renouveau
Noël est là, l’étoile brille
le bœuf et l’âne sont contents
ils gardent la sainte famille
Marie, Joseph et leur enfant. 

Noël est là qui tourbillonne
mais le vieillard au long manteau   



Le premier de l’an 
le premier de l’an
chante la rivière
les rochers sont blancs
belle la lumière
le facteur me dit :
“bonne année grand-mère,
c’est le paradis
sur la terre entière,
le monde était fou
il deviendra sage
avant le mois d’août
c’est là mon présage”
- bonne année facteur,
bonne année rivière
mes vœux de bonheur 
à la terre entière
vienne le printemps
et le temps des sages
vienne donc le temps
de nos grands voyages
partirons alors
sautant les frontières,
un gros soleil d’or
à la boutonnière. 
  


Epiphanie  
la pluie tombe sur la neige
triste temps,
la blancheur se désagrège
sans printemps

je cherche dans les nuages
de midi,
d’où sortiront les rois mages
aujourd’hui

toute ronde la galette
me répond,
gros soleil qui s’émiette
et sent bon 

toute d’or ma couronne
est pour toi,
tu es reine tu ordonnes
à ton roi  
 


Au jour de la chandeleur 
chez tante Paulette
prenons le froment
les œufs chez nanette
le lait chez maman 

au jour de la chandeleur
mouchons les chandelles
ne parlons pas de malheur
les crèpes sont belles 

chez tante Louise
prenons un poêlon
du beurre chez Denise
le sel chez Gaston 

pour la confiture
passons chez Nestor
ça sent la friture
jusque sur le port 
  


Le carcajou  
Le carcajou
Du Canada
Ça n’est pas un caribou
Ce n’est pas un chat ni un rat
Encore moins un Sapajou. 

Alors dis-moi c’que c’est
Entrons dans la danse
Alors dis-moi c’que c’est
Partons en vacances...   


Les gens du ciel 
Tout en or quand tu te lèves
A midi tout en argent
De cuivre roux au couchant
Beau soleil le jour s’achève. 

Blème et ronde belle lune
Tu es galette ou croissant
Gros gâteau appétissant
Que va dévorer la dune. 

Mille et mille et mille étoiles
Vous êtes les fleurs des cieux
Boutons d’or silencieux
Lorsque la nuit se dévoile.
   


Vers la mer  
Le train bleu va vers la mer
Où va le train vert ?
Sable blanc de l’océan
Vole dans le vent. 

Allons danser dans la vague
Près de la Madrague.
Allons rêver sur la dune
Quand monte la lune. 

L’oiseau gris va vers le Nord
Où va l’oiseau d’or
Sable fin du Sahara
Tu t’envoleras... 
  


Voici les vacances  
Le bel été fleuri s’avance
Madame voici les avances
Les écoliers marchent par trois
Pour s’en aller chanter au bois. 

Refrain
Les parents sont-ils heureux ?
On s’en soucie peu
Qu’ils nous parlent d’être sages
C’est bien de leur âge
Qu’ils nous parlent de devoir
On verra ce soir.  

La mer fleurit le flot s’élance
Madame voici les vacances
Les enfants marchent vers le flot
En rêvant d’être matelots. 

L’ombre grandit la nuit s’avance
Madame voici les vacances
Les enfants sont au coin du feu
Il faut que vous chantiez pour eux.  

deux derniers vers :
Qu’ils nous parlent de départ
On verra plus tard.   



Le beau mois d’Août  
J’aime bien l’école
Quand elle est fermée
Au moins on rigole
Durant tout l’été. 

Où où où es-tu ?
Le mois d’Août est revenu
Où où où vas-tu
La maîtresse a disparu.   



Pot-pourri traditionnel 
Sur le plancher
Une araignée
Se tricotait des bottes
Dans un flacon
Un limaçon
Enfilait sa culotte
J’ai vu dans le ciel
Une mouche à miel
Pinçant sa guitare
Des rats tout confus
Sonner l’Angelus
Au son d’la fanfare.
Trois jeunes tambours s’en revenaient
de guerre (bis)
et ri et ran ranpataplan
S’en revenaient de guerre.
La Fille du Roi était à sa fenêtre (bis)
et ri et ran ranpataplan
était à sa fenêtre.
Jolis tambours donnez-moi votre cœur
et ri et ran ranpataplan
donnez-moi votre cœur.
Jolis tambours demandez à mon Père (bis)
et ri et ran ranpataplan
Demandez à mon Père. 

C’est la Mère
Michèle qui a perdu 
son chat
Elle crie par la fenêtre
qui c’est qui lui rendra
C’est le Père Lustucru
qui lui a répondu 

Mais qui est votre
Père Le Bon Roi Dagobert
a mis sa culotte à l’envers
Le Grand St-Eloi
Lui dit Ô mon Roi
Votre Majesté
Est mal culottée
C’est vrai lui dit le Roi
Je vais la remettre à l’endroit. 

Le Bon Roi Dagobert
Chassait dans la plaine d’Anvers
Le Grand St-Eloi
Lui dit Ô mon Roi
Votre Majesté est bien essoufflée
C’est vrai lui dit le Roi
Un lapin courait après moi. 

Une souris verte qui
courait dans l’herbe
Je l’attrape par la queue, je la
montre à ces Messieurs
Ces Messieurs me disent trempez-la
dans l’huile trempez-la dans l’eau 
ça fera un escargot tout chaud.
Je la mets dans un tiroir
Elle me dit il fait trop noir
Je la mets dans mon chapeau
Elle me dit il fait trop chaud. 

Hello grand méchant loup
Vous semblez faire de la neurasthénie
Vous avez maigri, votre poil est gris
Mais qu’avez-vous grand loup, vous êtes tout triste.
Avec la télévision et tous les films d’horreur
Lorsque je surgis, plus personne n’a peur
On vient me gratter la tête
Les enfants montent sur mon dos
Pendant que les parents eux, nous prennent en photo.
    


Le petit chaperon rouge 

Hello Grand Méchant Loup
Que de grandes larmes avez-vous
Est-ce pour mieux vous faire pardonner
De ces jolies brebis qui furent croquées.
Venez Grand Méchant Loup
Grand’Mère a besoin d’un gardien comme vous
Finis ces complexes qui vous blessent
Car il y a sur le mur écrit « Chien méchant ».
Chaperon Rouge mon Ami
Tu m’as tout attendri

Et la voix pleine de sanglots,
je te remercie.
la la la la la la la.  
 


CD Rondes et comptines Bernard Clavel © Frémeaux & Associés (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, albums, rééditions, anthologies ou intégrales sont disponibles sous forme de CD et par téléchargement.)





PisteTitre / Artiste(s)Durée
01 RETOUR A L ECOLE - CLEMENTINE ET SES AMIES01'27
02 L ETOILE DE NOEL - CLEMENTINE ET SES AMIES02'13
03 LA FEE CARABOSSE - CLEMENTINE ET SES AMIES01'03
04 NOEL - CLEMENTINE ET SES AMIES01'13
05 LE PREMIER DE L AN - CLEMENTINE ET SES AMIES01'15
06 EPIPHANIE - CLEMENTINE ET SES AMIES00'47
07 AU JOUR DE LA CHANDELEUR - CLEMENTINE ET SES AMIES01'00
08 LE CARCAJOU - CLEMENTINE ET SES AMIES01'35
09 LES GENS DU CIEL - CLEMENTINE ET SES AMIES01'05
10 VERS LA MER - CLEMENTINE ET SES AMIES01'29
11 VOICI LES VACANCES - CLEMENTINE ET SES AMIES01'28
12 LE BEAU MOIS D AOUT - CLEMENTINE ET SES AMIES01'18
13 POT POURRI TRADITIONNEL - CLEMENTINE ET SES AMIES03'57
14 CHAPERON ROUGE - CLEMENTINE ET SES AMIES03'11
"Rondes et Comptines" de Clavel par La Classe Maternelle

“Douces et fraîches, les voix de Clémentine et ses amies se détachent sur une orchestration classique (guitare, batterie, flûte...) et dynamique pour donner une épaisseur à des airs très dansants et faciles à retenir qui invitent à être joyeusement exploités en classe. En bonus, un pot-pourri de comptines et chansons enfantines traditionnelles, ainsi qu’une création autour du Petit Chaperon Rouge. Les paroles des 14 morceaux figurent sur le livret.“ LA CLASSE MATERNELLE




"Maître conteur salué en son temps par Jean Guéhenno, André Maurois et Mac Orlan" par Le Nouvel Obs

"C'est que pour ce maître conteur salué en son temps par Jean Guéhenno, André Maurois et Pierre Mac Orlan - qui voyait dans son œuvre une «victoire de la paysannerie lettrée»-, il n'était pas question de trahir, d'oublier, ou même de négliger son passé. Si Bernard Clavel fut l'un des grands romanciers populaires du second XXe siècle, c'est bien parce qu'il avait su rester, fondamentalement, un artisan."
par Grégoire LEMENAGER - LE NOUVEL OBSERVATEUR




"Le don de l’émotion, le lyrisme dans la simplicité." par La Croix

"Auteur d’une centaine de livres – romans, nouvelles, essais, contes pour enfants… –, traduits en d’innombrables langues, lauréat de nombreux prix, Clavel était insensible aux honneurs, aux calculs, aux vanités du petit monde littéraire. Devenu juré Goncourt en 1971, il en démissionna en 1977. Insoumis, révolté par la souffrance et l’injustice, il s’opposa jusqu’à la fin à la corruption par l’argent, à la violence organisée, il se battit pour les enfants, les pauvres, pour la protection de la planète. Et il avait avoué que sa foi en Dieu s’effritait lorsqu’il regardait le malheur des hommes. (...) Des romanciers du XIXe siècle, il possédait le souffle, l’aptitude à construire une histoire, à suivre des fils solides dans la narration, le don de l’émotion, le lyrisme dans la simplicité. D’eux aussi il a hérité un monde – des paysans, des artisans, des modes de vie, des traditions, des savoirs, des valeurs – tout un univers qui est en train doucement de disparaître."
par Francine de Martinoir - LA CROIX