ECOUTE LE BRESIL - CHANTS ET COMPTINES POUR ENFANTS

TECA CALAZANS

Plus de détails

Livret : 12 PAGES
Nombre de CDs : 1


19,99 € TTC

FA838

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


2
-15%
Initiation à la chanson enfantine brésilienne à partir de 4 ans.
CD avec livret 12 pages.
Textes entre les chansons en langue française.

Quelle est la propriété des chants et comptines pour enfants ? Celle de transmettre le champ culturel, avec pour vertu : l’accessibilité. Produit par une célèbre chanteuse brésilienne, qui se rappelle avoir été une petite fille, ce disque fera découvrir sa merveilleuse contrée à vos enfants, avec ses instruments, ses rythmes, ses intonations, sa couleur et sa poésie.
Patrick Frémeaux & Claude Colombini

Droits audio : Frémeaux & Associés (La Librairie Sonore jeunesse) en accord avec Teca Calazans."
ÉCOUTE LE BRÉSIL fa838

ÉCOUTE LE BRÉSIL
CHANTS ET COMPTINES

COMPTINES ET RONDES ENFANTINES DU BRÉSIL









Les rondes et comptines que je chantais pendant mon enfance à Vitoria do Espirito Santo, une ville du bord de mer, située entre Rio de Janeiro et Salvador de Bahia, me sont revenues, un jour, en mémoire. Chez moi, la mémoire passe aussi par les sons, les notes de musique et le chant. Ces comptines et ces rondes se sont si bien imposées à mon esprit que j’ai décidé d’en faire un enregistrement. Ce disque, j’en suis particulièrement fière. Il est à l’image de mon pays, profondément. Brésiliennes, en quoi ? Découvert par le navigateur portugais Pedro Alvarez Cabral, le Brésil est resté jusqu’au milieu du XIXe siècle une colonie portugaise. Il est donc compréhensible que tout le folklore brésilien soit imprégné de culture ibérique. Les comptines et rondes n’échappent pas à cette règle, mais, au fil du temps, elles se sont métissées des influences indiennes et des rythmes africains amenés par les esclaves. Cela se vérifie dans le vocabulaire, les sonorités, le côté chaloupé des musiques. Elles se sont naturalisées, elles sont devenues typiquement brésiliennes. On notera, d’ailleurs, que les garçons et les filles franco-brésiliens qui chantent dans les chœurs ont de manière innée le sens de la “division” rythmique brésilienne, ce petit quelque chose de naturellement déhanché qui donne du swing et qui ensoleille le chant.

Comme dans tous les pays, les chansons de ronde et les comptines font partie de la tradition populaire et sont toujours associées à l’univers enfantin. La forme poétique se présente en vers rimés qui forment des strophes de deux ou quatre vers. Les textes sont toujours proches, dans l’esprit comme dans l’expression, des textes du monde de la littérature de colportage ou des histoires que l’on racontait lors des veillées. Ludiques et un peu surréalistes, les paroles n’ont pas toujours de signification précise ni de cohérence et c’est finalement l’univers imaginaire de l’enfant qui prime. Les textes vont aider l’enfant à développer sa mémoire, à associer les paroles aux gestes, à développer son sens du rythme et son goût pour la musique. La vertu principale des rondes et des comptines est d’aider l’enfant à se socialiser.  

L’histoire de ce disque
Mon idée est de faire découvrir aux enfants de tous pays de jolies chansons et des instruments qu’ils ne connaissent pas. Au Brésil, depuis la plus tendre enfance, on apprend à chanter les rondes dans les écoles. Moi, j’ai appris le chant de cette manière, c’était mon initiation musicale aux rythmes et à la mélodie. À l’époque, je jouais avec mes camarades dans les rues ou les cours de récréation. Si la tradition se perd peu à peu aujourd’hui, c’est que les enfants ne peuvent plus jouer dans la rue comme auparavant et que la télévision ne leur donne plus la possibilité d’écouter ces chansons si belles. Le répertoire s’appuie sur les rondes et comptines que je chantais du temps de mon enfance et s’est enrichi de chansons que m’ont fait découvrir les parents âgés de mes amis. Comment rester indifférent aux rythmes chaloupés de Sambalelê, à la beauté mélodique de Có, có, có et Oh ! Menina, à l’espièglerie de Atirei o Pau no gato, à l’ingéniosité de Na loja de Mestre André? Pour valoriser le chant et les chœurs, les musiciens et moi avons décidé de créer des arrangements simples et épurés. Les enfants ont entre 7 et 12 ans. Émerveillés de participer à ce projet, ils ont mis du cœur à l’ouvrage, mais ont aussi apporté beaucoup de gaieté, de rires et de taquineries. Ils avaient une envie folle de participer à l’enregistrement du disque, ils pensaient savoir chanter mais ils ont découvert que c’était en chantant ensemble qu’on apprenait vraiment à chanter. Nous espérons que leur plaisir se transmettra aux auditeurs et que tous les enfants qui écoutent ce disque auront envie de s’adonner désormais au chant. 
   
Les instruments à corde
Guitare - C’est la guitare acoustique à 6 cordes d’origine espagnole  
Bandolim (Mandoline) - Instrument acoustique de la famille du luth. Il peut être un instrument soliste 
Cavaquinho - Petite guitare acoustique à cinq cordes, d’origine portugaise. Elle est utilisée pour assurer le rythme et parfois les solos  
Viola - Guitare paysanne à 12 cordes doubles. Cet instrument est très répandu au Nordeste et dans le centre du Brésil      

Les percussions  
Pandeiro (Tambourin) - D’origine orientale et arabe, le tambourin était frappé à la main pour marquer le rythme, comme assise à la danse. Au Brésil il est devenu un élément essentiel dans les groupes musicaux  
Caxixi - Le non est d’origine indienne. Il s’agit d’un petit panier en paille, rempli de petits cailloux, utilisé pour marquer le rythme  
Agogô - Double cloche en fer, sur laquelle on frappe en alternance avec une baguette. Son origine est africaine  
Triangle - Fait d’une tige d’acier repliée en forme de triangle, d’où son nom, sur laquelle on frappe avec une baguette également en acier  
Reco-Reco - Il est en bois de bambou, il a la forme d’un cylindre taillé sur lequel on frotte une fine baguette ; c’est de ce frottement qu’on tire le son. C’est un instrument d’origine indienne  
Zabumba - Sorte de tambour très utilisé dans le Nordeste    

TECA CALAZANS  
Les racines familiales étant pernamboucaines, Teca Calazans passera toute son adolescence à Recife, une ville chargée d’histoire et capitale culturelle et économique de cette vaste région qu’on a coutume d’appeler le Nordeste. Marquée par l’effervescence sociale et politique de la fin des années 60, elle participe, en tant que comédienne et musicienne, au “Movimento de Cultura Popular” et aux actions éducatives lancées par ce mouvement auprès des populations défavorisées. C’est à cette période qu’elle entreprend activement ses recherches sur les musiques traditionnelles du Nordeste et enregistre sur un magnétophone à bandes les acteurs de cette mémoire vivante. Tous ses travaux et tout son amour pour la culture populaire vont influencer son propre travail de chanteuse et de compositrice. Elle est considérée au Brésil comme une spécialiste du collectage des musiques populaires et comme un des plus fins connaisseurs de l’histoire musicale nordestine. En plus de ses activités de comédienne au théâtre et à la télévision, elle mène une carrière de chanteuse, d’abord au sein du duo Teca et Ricardo (7 disques enregistrés en France et au Brésil) puis en soliste. Elle a gravé au total 20 albums et quelques-unes de ses compositions ont été reprises par Milton Nascimento, Gal Costa et Nara Leão.
 
Pour Les Editions Frémeaux & Associés, Teca Calazans a conçu, en 2002, une anthologie intitulée “Brésil, le Chant du Nordeste, 1928-1950” qui valorise, entre autres, les créations de chanteur - accordéoniste Luiz Gonzaga (Quatre clés dans Télérama). Parallèlement, pour le Label Buda Musique, elle a réalisé deux albums de collectage sur le folklore local : “Cantadores - Repentistas” (sorti en septembre 2002 ; 4 étoiles dans le Monde de La Musique et “R” de Répertoire, disque recommandé par Julien Delli-Fiori de France Inter) ; le deuxième album “Cavalo Marinho, spectacle populaire du Nordeste brésilien” est, quant à lui, paru en avril 2003.   En 2003, sont parus également au Brésil, chez Kuarup, un CD enregistré en duo avec le guitariste Heraldo do Monte et l’album live “Cantoria”.
   
1. SAMBALELÊ
Sambalelê está doente
Está com a cabeça quebrada
Sambalelê precisava
É de umas boas lambadas
Pisa, pisa, pisa ô mulata
Pisa na barra da saia, ô mulata
Oh! mulata bonita
Onde é que você mora
Moro na praia formosa
E daqui vou embora   
Pisa, pisa, pisa ô mulata
Pisa na barra da saia, ô mulata

 
2. ROSA AMARELA
Olha a rosa amarela, rosa
Tão bonita e tão bela, rosa
Olha a rosa amarela, rosa
Tão bonita e tão bela, rosa
Yayá meu lenço, oh yayá
Para me enchugar, Oh Yayá
Que essa depedida, oh Yayá
Já me faz chorar, Oh Yayá    


3. A LINDA ROSA JUVENIL
A linda rosa juvenil, juvenil, juvenil
A linda rosa juvenil, juvenil
Vivia alegre no seu lar, no seu lar,
no seu lar Vivia alegre no seu lar, no seu lar
Um dia veio uma bruxa má
Muito má, muito má
Um dia veio uma bruxa má, muito má
E adormeceu a rosa assim… bem assim…
Bem assim…
E adormeceu a rosa assim… bem assim…
Não há de acordar jamais, nunca mais,
Nunca mais.
Não há de acordar jamais,
Nunca mais
O tempo passou a correr, a correr, a correr
O tempo passou a correr, a correr
E o mato cresceu ao redor, ao redor, ao redor
E o mato cresceu ao redor, ao redor
Um dia veio um lindo rei, lindo rei, lindo rei,
Um dia veio um lindo rei, lindo rei.
Que despertou a rosa assim, bem assim, bem assim
Que despertou a rosa assim, bem assim.

 
4. BELA ROSEIRA
Na mão direita tem uma roseira
Na mão direita tem uma roseira
Que dá flor na primavera
Que dá flor na primavera
Entrai na rosa oh! linda roseira
Entrai na rosa oh! linda roseira
E abraçai a mais faceira
E abraçai a mais faceira

 
5. NA LOJA DO MESTRE ANDRÉ
Ai, olê ! Ai olê
Foi na loja do Mestre André
Foi na loja do Mestre André
Que eu comprei um pianinho!
Plim, plim, plim, um pianinho!
Ai, olê ! Ai olê
Foi na loja do Mestre Andre  
Foi na loja do Mestre André
Que eu comprei um violão!
Dão, dão, dão, um violão!
Plim, plim, plim, um pianinho!          
Foi na loja do Mestre André
Que eu comprei uma flautinha!
Flá, flá, flá, uma flautinha!
Dão, dão, dão, um violão!
Plim, plim, plim um pianinho!
Foi na loja do Mestre André
Que eu comprei uma corneta!
Tá, tá, tá uma corneta!
Flá, flá, flá, uma flautinha!
Dão, dão, dão um violão!
Plim, plim, plim, um pianinho!  
Foi na loja do Mestre André
Que eu comprei um rabecão!
Rão, rão, rão,  um rabecão!
Tá, tá, tá, uma corneta!
Flá, flá, flá, uma flautinha!
Dão, dão, dão um violão!
Plim, plim, plim, um pianinho!
Foi na loja do Mestre André
Que eu comprei um tamborzinho!
Dum, dum, dum, um tamborzinho!
Rão, rão, rão, um rabecão!
Tá, tá, tá uma corneta!
Flá, flá, flá uma flautinha!
Dão, dão, dão um violão!
Plim, plim, plim um pianinho!  


6. CAPELINHA DE MELÃO/MEU LIMÃO
Capelinha de melão
É de São João
É de cravo é de rosa
É de mangericão
Meu limão, meu limoeiro
Meu pé de Jacarandá
Uma vez Esquindô lê-lê
Outra vez Esquindô lá-lá
 

7. O TREM DE FERRO
O trem de ferro
Quando sai de Pernambuco
Vai fazendo fuco, fuco,
Até chegar no Ceará
Rebola, bola
Você diz que dá que dá
Você diz que dá na bola,
Na bola você não dá
Rebola o pai,
Rebola a mãe, rebola a filha
Eu também sou da família
Também quero rebolar

PARLENDA N° 1*
Lá em cima do piano
Tem um copo de veneno
Quem bebeu, morreu
O culpado não fui eu
Lá na rua vinte e quatro
A mulher matou o gato
Com a sola do sapato
O sapato estremeceu
A mulher morreu
O culpado não fui eu
 

8. CÓ, CÓ, CÓ
A Chiqinha é baixinha có, có, có
Arrasta a saia pela lama có, có, có
Ela é meu bem, ela é meu bem
Se ela morrer, eu fico sem ninguém
 

9. PAI FRANCISCO
Pai Francisco entrou na roda
Tocando seu violão, darão dão, dão,
Darão dão, dão dão, dão,
Vem de lá seu Delegado
Que pai Francisco vai para prisão
Como êle vai todo requebrado
Parece um boneco desengonçado

 
10. ATIREI O PAU NO GATO         
Atirei o pau no ga-tê-o-tó
Mas o ga-tê-o-tó
Não morreu-reu-reu
Dona Chi-ce-a-cá
Adimirou-sê-sê
Do berrô, do berrô
Que o gato deu : Miauuu !
 

11. TEREZINHA DE JESUS
Terezinha de Jesus
De uma queda foi ao chão

Acudiram três cavalheiros

Todos de chapéu na mão

O primeiro, foi seu pai

O segundo, seu irmão

O terceiro, foi aquele

Que a Tereza deu a mão

Da laranja eu quero um cravo

Do limão quero um pedaço

Da morena mais bonita
Quero um beijo, e um abraço  


12. COELHINHO
De olhos vermelhos
De pelo branquinho
De pulo bem alto
Eu sou coelhinho
Sou muito assustado
Porem sou guloso
Por uma cenoura
Eu fico manhoso
Eu pulo pra frente
Eu pulo pra trás
Dou mil cambalhotas
Sou forte demais
Comi a cenoura
Com casca e tudo
Tão grande ela era
Fiquei barrigudo

 
13. OH ! MENINA
Você gosta de mim, oh! menina
Eu tambem de você, oh! menina
Vou pedir a seu pai, oh! menina
Para casar com você, oh! menina
Se êle disser que sim, oh! menina
Tratarei dos papéis, oh! menina
Se êle disser que não, oh! menina
Morrerei de paixão, oh! menina

 
14. CAI, CAI, BALÃO
Cai, cai, balão!
Cai, cai, balão!
Aqui na minha mão
Não vou lá, não vou lá, não vou lá,
Tenho mêdo de apanhar
Cai, cai, balão!
Cai, cai, balão!
Na rua do sabão
Não cai não, não cai não, não cai não           
Cai aqui na minha mão.
 

15. POMBINHA

Pombinha quando tu fores
Escreve pelo caminho
Se não achares papel
Nas asas do passarinho
Da boca, faz um tinteiro
Da lingua, pena dourada
Dos dentes, letra miúda
Dos olhos, carta fechada
A pombinha voou, voou, voou
Ela foi-se embora e me deixou
A pombinha voou, voou, voou
Ela foi-se embora e me deixou
 

16. EU ENTREI NA RODA

Ai eu entrei na roda
Para ver como se dança
Eu entrei na contra dança
Eu não sei dançar
La vai uma
La vão duas
Lá vão três pela terceira
Assim vai o meu amor
De vapor pra cachoeira
Todo mundo se admira
De macaco fazer renda
Eu já vi uma perua
Ser caixeira de uma venda

 
PARLENDA N°2
Batalhão, lhão, lhão
Quem não entra é um bobão
Abacaxi, xi, xi
Quem não sai é um saci.
Beterraba, raba,raba
Quem errar é uma diaba
Borboleta, leta, leta
Quem errar é um capeta!

 
17. VIUVINHA

Dizei Senhora viuva
Com quem quereis se casar
Se é com o filho do Conde
Ou  com Senhor General
Eu não quero esses homens
Eles não são para mim
Eu sou uma pobre viuva
Ninguem tem pena de mim
Sou uma viuvinha que venho de Belém
E que quero me casar, mas não acho com quem,
Então casa comigo, que eu te quero bem,
Então casa comigo, que eu te quero bem,

 
18. SÃO JOÃO
São João da-ran-ran dão
Tem uma gai-ta-rá-rai-tá
Quando toco ro roca
Bate nela
Todos os anjos-ro-rão
Tocam gaita-ra-rai-ta
Tocam tan-to-ro-rão
Aqui na terra


19. MACHADINHA
Há, Há, Há, minha machadinha
Há, Há, Há, minha machadinha
Quem te pôs a mão, sabendo que és minha
Quem te pôs a mão, sabendo que és minha
Se tu és minha
Eu também sou tua
Se tu és minha
Eu também sou tua
Pula machadinha para o meio da rua
Pula machadinha para o meio da rua

 
20. NESTA RUA
Se esta rua, se esta rua fosse minha
Eu mandava, eu mandava ladrilhar
Com pedrinhas, com pedrinhas de brilhante
Para o meu, para o meu amor passar
Nesta rua, nesta rua tem um bosque
Que se chama, que se chama solidão
Dentro dêle, dentro dêle mora um anjo
Que roubou, que roubou meu coração          
Se eu roubei, se eu roubei, teu coração
É porque tu roubas-te o meu também
Se eu roubei, se eu roubei teu coração
É porque, é porque te quero bem

 
21. TORORÓ
Eu fui no Beber água e não achei Tororó
Achei bela morena
Que no Tororó dei scei
Aproveita minha gente
Que essa noite não é nada
Se não dormir agora
Dormirá de madrugada
Oh Mariazinha, oh Mariazinha
Entrai nesta roda
E dansarás sozinha
Sozinha eu não danço
Nem devo dançar
Porque tenho o Caetano
Para ser meu par
Sozinha eu não danço etc...  
 

22. O CRAVO E A ROSA     
O cravo brigou com a rosa
Debaixo de uma sacada
O cravo saiu ferido
E a rosa despedaçada
O cravo ficou doente
A rosa foi visitar
O cravo teve um desmaio,
E a rosa pôs-se a chorar

 
23. EU SOU RICA
Menina rica :
Eu sou rica, rica, rica
De maré, maré maré
Eu sou rica, rica, rica
De maré, deci
Quero uma de vossas filhas
De maré, maré, maré
Quero uma de vossas filhas
De maré deci


Menina pobre :

Eu sou pobre, pobre, pobre

De maré, maré,maré

Eu sou pobre, pobre, pobre

De maré deci

Escolha a que quizer

De maré, maré, maré
Escolha a que quizer
De maré deci  


Menina rica :

Eu quero a Maria
De maré, maré, maré
Eu quero a Maria
De maré deci

Menina pobre :
Que oficio dar a ela
De maré, maré,maré
Que oficio dar a ela
De maré deci


Menina rica :
Dou ofício de arrumadeira                
De maré,maré,maré
Dou oficio de arrumadeira
De maré deci

Menina pobre :
Esse oficio não me agrada                 
De maré, maré, maré
Esse oficio não me agrada de maré deci
   

24. HOJE É DOMINGO
Hoje é domingo, pé de cachimbo
Cachimbo de barro, bate no jarro
O jarro é de ouro, bate no touro
O Touro é valente, bate na gente
A gente é fraco, cai no buraco
O buraco é fundo, que arrasa o mundo
Cadê o toucinho
Que estava aqui ?
O gato comeu, o gato comeu
     

25. NA BAHIA TEM
Na Bahia tem, tem, tem
Na Bahia tem, oh! morena, coco de vintem
Na Bahia tem, já mandei comprar
Máquina de costura morena, ferro de engomar
 
PARLENDA N°3
Uni duni tê
Salamê minguê
Um sorvete colorê
Uni duni tê  
     

Enregistré et Mixé au Studio Sysmo à Paris, en Mai 2003 par Dominique Samarcq.
Mastering Stephan Côme au Studio Sysmo.
Tous les titres sont traditionnels.  

discographie

01. Sambalelê 1’49
02. Rosa Amarela (La rose jaune)      1’48
03. A Linda Rosa Juvenil (La belle petite rose)   1’54
04. Bela roseira (Belle Rose)  1’56
05. Na Loja Do Mestre André (La boutique du Maître André)           2’05
06. Capelinha de Melao / Meu Limão (Petite chapelle de melon / Mon citronnier)    1’51
07. O Trem de Ferro (Le train à vapeur)         2’06
08. Có, Có, Có            2’30
09. Pai Francisco (Père Francisco)      2’30
10. Atirei O Pau No Gato (J’ai jeté un baton sur le chat) 1’27
11. Terezinha de Jesus (Petite Thérèse)          2’39
12. Coelhinho (Le petit lapin) 1’51
13. Oh ! Menina (Petite demoiselle)   2’13
14. Cai, cai, Balão (Descends, ballon)            1’13
15. Pombinha (Joli petit pigeon)                     2’20
16. Eu Entrei Na Roda (Je suis entré dans la ronde)    2’57
17. Viuvinha (Madame la veuve)       2’44
18. São João (Saint Jean)        1’44
19. Machadinha (Petite machette)       1’42
20. Nesta Rua (Dans cette rue)           2’08
21. Tororó       2’27
22. O Cravo E A Rosa (L’œillet et la rose)      1’22
23. Eu Sou Rica (Je suis riche)           1’29
24. Hoje é Domingo (C’est toujours dimanche)       1’54
25. Na Bahia Tem (Bahia)      1’22  

Projet artistique, direction et réalisation : Teca Calazans
Musiciens : Murilo Alencar, Guitare 6 cordes dans tous les titres et percussions
Tarcísio Gondim, Bandolim dans 2, 4, 5, 9, 12, 13, 17, 19, 20, 22, 23 / Cavaquinho dans 1, 3, 6, 8, 14, 16,18, 21 / guitare 12 cordes dans 7, 10, 15, / guitare 6 cordes solo dans 11,20 / flûte dans 7 / Basse et programmation batterie dans 24 et percussions
Teca Calazans, Voix et percussions.
Chœur : Laïs Levrel, Milena Niki Ponsart, Anaïs Tille, Tauany Coelho Costa, Maïra Petit, Julien Aubert et Caetano Basso Penteado. Rita Sa Rego, Textes parlés en français et chœur dans Có, Có, Có.
Photos enfants : Rita Sa Rego.
Régence du chœur Teca Calazans assistée en régie de Rita Sa Rego.      

Ecouter Écoute le Brésil (livre audio) © Frémeaux & Associés / Frémeaux & Associés est l'éditeur mondial de référence du patrimoine sonore musical, parlé, et biologique. Récompensés par plus de 800 distinctions dont le trés prestigieux "Grand Prix in honorem de l'Académie Charles Cros", les catalogues de Frémeaux & Associés ont pour objet de conserver et de mettre à la disposition du public une base muséographique universelle des enregistrements provenant de l'histoire phonographique et radiophonique. Ce fonds qui se refuse à tout déréférencement constitue notre mémoire collective. Le texte lu, l'archive ou le document sonore radiophonique, le disque littéraire ou livre audio, l'histoire racontée, le discours de l'homme politique ou le cours du philosophe, la lecture d'un texte par un comédien (livres audio) sont des disques parlés appartenant au concept de la librairie sonore. (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, cours sur CD, entretiens à écouter, discours d'hommes politiques, livres audio, textes lus, disques parlés, théâtre sonore, création radiophonique, lectures historiques, audilivre, audiobook, audio book, livre parlant, livre-parlant, livre parlé, livre sonore, livre lu, livre-à-écouter, audio livre, audio-livre, lecture à voix haute, entretiens à haute voix, parole enregistrée, etc...). Les livres audio sont disponibles sous forme de CD chez les libraires  et les disquaires, ainsi qu’en VPC. Enfin certains enregistrements de diction peuvent être écoutés par téléchargement auprès de sites de téléchargement légal.





PisteTitre / Artiste(s)Durée
01 SAMBALELE - TECA01'49
02 ROSA AMARELA - TECA01'48
03 A LINDA ROSA JUVENIL - TECA01'54
04 BELA ROSEIRA - TECA01'56
05 NA LOJA DO MESTRE ANDRE - TECA02'05
06 CAPELINHA DE MELAO MEU LIMAO - TECA01'51
07 O TREM DE FERRO - TECA02'06
08 CO CO CO - TECA02'30
09 PAI FRANCISCO - TECA02'30
10 ATIREI O PAU NO GATO - TECA01'27
11 TEREZINHA DE JESUS - TECA02'39
12 COELHINHO - TECA01'51
13 OH MENINA - TECA02'13
14 CAI CAI BALAO - TECA01'13
15 POMBINHA - TECA02'20
16 EU ENTREI NA RODA - TECA02'57
17 VIUVINHA - TECA02'44
18 SAO JOAO - TECA01'44
19 MACHADINHA - TECA01'42
20 NESTA RUA - TECA02'08
21 TORORO - TECA02'27
22 O CRAVO E A ROSA - TECA01'22
23 EU SOU RICA - TECA01'29
24 HOJE E DOMINGO - TECA01'54
25 NA BAHIA TEM - TECA01'22
"Ecoute le Brésil" par Le Monde De La Musique

“Quelles sont les chansons et comptines qui ont bercé Nelson Freire et Guiomar Novaës durant leur enfance ? Réponse dans un CD plein de rythmes et de couleurs où l’on retrouve des titres comme Bela Roseira, Capelinha de Melao ou Nesta Rua...“ LE MONDE DE LA MUSIQUE




"Ecoute le Brésil" par Trad Mag

“Bien loin de l’exotisme, plus près d’une mémoire universelle, le répertoire que Teca Calazans nous propose va bien au-delà du monde de l’enfance. De l’orchestration riche en couleur (bandolin, cavaquinho, viola et percussions divers et variées) aux voix justes et pétillantes des enfants, tout contribue à faire de ce CD un disque familial qui incite au voyage.“ TRAD MAG




"Ecoute le Brésil" par La Tribune

"La propriété des chants et comptines pour enfants est de transmettre le champ culturel avec, pour vertu, l'accessibilité. Produit par une célèbre chanteuse brésilienne, qui se rappelle avoir été une petite fille, ce disque fera découvrir sa merveilleuse contrée à vos enfants." LA TRIBUNE

"La propriété des chants et comptines pour enfants est de transmettre le champ culturel avec, pour vertu, l'accessibilité. Produit par une célèbre chanteuse brésilienne, qui se rappelle avoir été une petite fille, ce disque fera découvrir sa merveilleuse contrée à vos enfants, avec ses instruments, ses rythmes, ses intonations, sa couleur et sa poésie. Un CD qui donne envie de chanter et de danser." LA TRIBUNE




"Ecoute le Brésil, Chants et Comptines pour enfants de 4 à 10 ans." par Notes Bibliographiques

"C'est le but qu'a poursuivit une célèbre chanteuse brésilienne en réalisant ce volume où éclatent toutes les couleurs d'un pays chaleureux, ses rythmes entraînants et ses sonorités si particulières. De quoi faire danser la samba dans les écoles maternelles !"  NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

"C'est le but qu'a poursuivit une célèbre chanteuse brésilienne en réalisant ce volume où éclatent toutes les couleurs d'un pays chaleureux, ses rythmes entraînants et ses sonorités si particulières. De quoi faire danser la samba dans les écoles maternelles !"  NOTES BIBLIOGRAPHIQUES




"Ecoute le Brésil" par Radio France

"Au Brésil, depuis la plus tendre enfance, on apprend à chanter les rondes dans les écoles."   © LES CAHIERS MULTIMEDIAS RADIO FRANCE

"Chants et comptines pour enfants de 4 à 10 ans. Au Brésil, depuis la plus tendre enfance, on apprend à chanter les rondes dans les écoles. Bien loin de l'exotisme, plus près d'une mémoire universelle, le répertoire de Teca Calazans, va bien au-delà du monde des enfants."   © LES CAHIERS MULTIMEDIAS RADIO FRANCE




« Des comptines et rondes d’une bonne humeur contagieuse » par Libération (Paris Momes)

Pour claquer des doigts ou chanter en chœur, rien de mieux que la musique brésilienne ! La chanteuse Teca Calazans a retrouvé comptines et rondes d’une bonne humeur contagieuse qu’elle interprète en brésilien avec la complicité d’un chœur d’enfants joyeux. De ci, de là, quelques phrases en français permettent aux jeunes auditeurs de comprendre les thèmes abordés, tandis que des instruments traditionnels comme le bandolim ou le cavaquinho donnent à l’ensemble un ton authentique.
LIBERATION (PARIS MOMES)




« L’authenticité du répertoire » par Paris Bibliothèques

Teca Calazans est née à Vitorio des Espiritu Santu, entre Rio de Janeiro et Salvador de Bahia : quand elle était petite, elle chantait des rondes et des comptines, tout un répertoire trazditionnel qu’elle souhaite aujourd’hui faire connaître et chanter aux enfants français. Voici donc vingt-cinq titres en version originale accompagnés par de nombreux instruments traditionnels : banfolim (mandoline), cavaquinho (petite guitare à cinq cordes), viola (guitare à douze cordes), zabumba (tambour). Le livret propose les paroles en brésilien et leur traduction française ainsi que des photos commentées des instruments. Un ensemble remarquable par l’authenticité du répertoire, le professionnalisme et la convivialité de l’interprétation. Un bon complément aux Comptines et chansons du papagaio. 7-12 ans.
PARIS BIBLIOTHEQUE




« Exubérant et nostalgique à la fois » par Le Ligueur

« (…) dans tous les pays, les chansons de ronde et les comptines font partie de la tradition populaire et sont toujours associées à l’univers enfantin. (…) Les textes sont toujours proches, dans l’esprit comme dans l’expression, des textes du monde de la littérature de colportage ou des histoires que l’on racontait lors des veillées. Ludiques et un peu surréalistes, les paroles n’ont pas toujours de justification précise ni de cohérence et c’est finalement l’univers imaginaire de l’enfant qui prime. Les textes vont aider l’enfant à développer sa mémoire, à associer les paroles aux gestes, à développer son sens du rythme et son goût pour la musique. La vertu principale des rondes et des comptines est d’aider l’enfant à se socialiser ». Voilà, synthétisée en quelques phrases, l’explication de l’importance de ce genre musical dans l’éducation globale des jeunes enfants et de son omniprésence dans toutes les cultures, qu’elles soient du Nord ou du Sud. Teca Calazans est considérée au Brésil comme une spécialiste du collectage des musiques populaires et de la mémoire vivante. Se souvenant du répertoire de son enfance, elle l’a enrichi de chansons recueillies auprès de la génération précédant la sienne et les interprète, avec beaucoup d’expression, sur un disque qu’elle a voulu à l’image de son pays : exubérant et nostalgique à la fois. Pour cela, elle s’est entourée d’un petit chœur d’enfants maîtrisant parfaitement la langue portugaise et les rythmes Brésiliens et de deux musiciens autochtones dont les arrangements pour instruments à cordes (guitares, bandolim, cavaquinho) et percussions (pandeiro, agogo, caxixi, reco-reco…) allient simplicité et tonus. Plaisir et spontanéité du chant se communiquent à l’écoute de cet album chaleureux et coloré.
LE LIGUEUR




« Beau projet musical » par Infos Brésil

Ce CD est le résultat d’un beau projet musical inspiré du monde infantile brésilien. Les chansons sont choisies avec bon goût, soit pour leur texte poétique, soit pour leurs belles mélodies. La chanteuse Teca Calazans est accompagnée par Tarcísio Gondim (cavaquinho), Murilo Alencar (guitare), un chœur d’enfants et des percussions. Les textes des diverses chansons sont récités en français par une narratrice.
INFOS BRÉSIL




Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...