MOLIERE OU LA DOUBLE VIE DE JEAN-BAPTISTE P.

OPERA D'ISABELLE ABOULKER - RACONTE PAR ROLAND GIRAUD

Plus de détails

Nombre de CDs : 1


19,99 € TTC

FA885

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


Faire découvrir et aimer Molière au travers d’un opéra, tel était le pari d’Isabelle Aboulker.
Alternant récit et chants, cette oeuvre à destination des enfants, permet d’entrer dans l’univers du théâtre de Molière, de découvrir quelques extraits les plus savoureux de ses oeuvres : Tartuffe, Le malade imaginaire, l’Avare. Jean-Baptiste P., collégien d’aujourd’hui, veut faire partager sa passion pour l’oeuvre de Jean-Baptiste Poquelin.
Grâce au talent de Roland Giraud, à la performance du choeur des enfants des conservatoires de la Plaine centrale du Val-de-Marne, à la beauté de la composition musicale, ce disque est une belle initiation à l’œuvre de Molière pour tous les enfants de 6 à 12 ans.
Claude Colombini-Frémeaux

Production : Groupe Frémeaux Colombini SAS en accord avec ELS - Editions du livre sonore et avec le soutien de la SCPP - Editeur musical : Delatour.
Droits : Frémeaux & Associés - La Librairie Sonore Jeunesse.
"
Molière ou la double vie de Jean-Baptiste P.

Molière
ou la double vie de Jean-Baptiste P.
Opéra d’Isabelle Aboulker
Raconté par Roland Giraud
Chanté par les enfants des conservatoires de la Plaine Centrale du Val de Marne
 







Narration : Roland Giraud
Chant : Frédérique Autret -Rosenfeld
Chant : Pierre Mechanick
Jean-Baptiste : Simon Rosenfeld
Célimène : Perle Palombe
Piano : Isabelle Aboulker 
Chœur d’enfants : Hanane Aktib, Claire André, Naïla Boussaïd, Anselin Cazassus, Line Delagrange, Safia Jammou, Hélène Lenoir, Adèle Lopez, Laura Lopez, Mélanie Macedo, Cynthia Mohila, Kinsy Mohila, Leïla Rami, Mély Somkhit, Alexis Thibault. 

Direction chant : Frédérique Autret-Rosenfeld
Direction enregistrement : Olivier Cohen 
Commande de la Communauté d’agglomération de la Plaine Centrale du Val-de-Marne
Conservatoires à Rayonnement Intercommunal des communes de :
Alfortville, chœur sous la direction de Frédérique Autret-Rosenfeld Limeil-Brévannes, chœur sous la direction de Véronique Laguerre Créteil, chœur sous la direction de Jean-Sébastien Veysseyre 

Editions Delatour
Partitions chant, piano-chant et ensemble instrumental disponibles :
www.editions-delatour.com  

Ingénieurs du son : Stephen George Des Aulnois – Alexandre Nazarguil.
Enregistré en 2009 au Conservatoire d’Alfortville et au studio Le Mange disques 

Remerciements à Jean-François Piette et à Maryvonne Labaste 
pour leur précieux concours. 

Molière
ou la double vie de Jean-Baptiste P.
Opéra d’Isabelle Aboulker


Discographie
1. Prologue... 1’17  
2. Vive la chaussette Poclin... 0’52  
3. Monsieur et madame Poclin... 0’48  
4. Monsieur Duvallon... 1’15  
5. Molière’s Bio... 3’50  
6. Jean-Baptiste malade 1’15  
7. Lâche tes rollers et lis Molière... 0’59  
8. Les sœurs... 0’35  
9. Le collège... 1’18
10. Placet au Roi... 2’40
11. Jean-Baptiste et Molière... 1’33
12. Don Juan et Monsieur Dimanche... 2’21
13. Don Juan et Monsieur Dimanche (suite)... 1’01
14. Eloge du tabac... 2’33
15. Monsieur Poclin au théâtre... 1’30
16. Le Misanthrope Acte I Scène I... 2’43
17. Le Misanthrope Acte II Scène IV... 3’27 1
8. L’Avare Acte IV Scène VII... 1’25
19. Le Malade imaginaire... 3’26
20. Le Malade imaginaire Acte III Scène X...  2’45
21. C’est beau Molière !... 1’43 Musiques des chansons (Play-back) 
22. Vive la chaussette Poclin... 0’51
23. Molière’s Bio... 4’03
24. Lâche tes rollers et lis Molière...  4’47
25. Placet au Roi... 2’39
26. Don Juan et Monsieur Dimanche... 2’24
27. Eloge du tabac... 2’01
28. Le Misanthrope Acte I Scène I... 2’14
29. Le Misanthrope Acte II Scène IV... 0’23
30. L’Avare Acte IV Scène VII... 0’52
31. Le Malade imaginaire Acte III Scène X... 2’37 

La vie de Molière
Il y a presque quatre cents ans déjà, en 1622, le petit Jean-Baptiste naquît à Paris dans une famille bourgeoise : son père, Jean Poquelin, était valet de chambre et tapissier à la cour du roi de France, Louis XIV. Très tôt, Jean-Baptiste s’intéressa au théâtre, notamment à la commedia dell’arte, qui était, à l’époque, l’un des genres du théâtre italien comportant des improvisations effectuées à partir de personnages traditionnels (Arlequin, Pantalon, etc…). Après d’excellentes études au collège, le jeune homme décida de renoncer à la vie paisible que lui garantissait l’héritage de son père, et s’associa à neuf comédiens, avec lesquels il fonda la troupe de l’Illustre Théâtre. C’est alors qu’il prit le nom de Molière.

 La troupe rencontra d’abord un vif succès, mais elle fut très rapidement confrontée à un problème : elle dépensait trop... Et son succès ne suffisait pas à rembourser les dettes. Elle circula alors en province, à la manière de nombreuses compagnies à cette époque. Molière écrivait désormais des farces - c’est à dire des pièces de théâtre pour faire rire les gens -, qu’il dirigeait et dans lesquelles il jouait. Rapidement sa renommée s’étendit jusqu’à Paris. Du coup, le frère du roi le prit sous sa protection, et la troupe parut devant la Cour. Les comédiens s’installèrent dès lors dans un théâtre qu’ils partagèrent avec la troupe italienne dirigée par un célèbre personnage de l’époque, surnommé Scaramouche. C’est là que Molière connut son premier véritable succès avec Les Précieuses ridicules. Il s’attira ensuite les faveurs de Louis XIV et il démé­nagea dans le Théâtre de ce dernier. Il écrivit alors des pièces pour sa troupe, avec laquelle il jouait bien sûr toujours, et dénonçait un certain nombre de défauts de son époque (citons, entre autres, Le Médecin malgré lui, George Dandin, Le Bourgeois Gentilhomme, Le Malade imaginaire...).
 
Puis Jean-Baptiste décida de se marier. Il épouse Armande, la sœur de l’une des comédiennes de son théâtre. Il écrivit également des pièces pour amuser le roi et il organisa des grandes fêtes avec le compositeur Lully. De cette collaboration naquît le genre de la comédie-ballet, qui mélangeait théâtre, danse et musique. Un peu plus tard, la compagnie de Molière devint enfin la « Troupe du Roy ». Mais malgré la protection du souverain, il aura quelques difficultés avec certaines de ses pièces. Par exemple, en 1664, alors que les dévots - personnes très croyantes qui avaient une grande influence sur la vie publique d’alors - s’indignaient de la vie privée de Louis XIV, Molière rédigea Tartuffe ou l’Imposteur comédie dénonçant ouvertement la méchanceté des dévots. Ainsi commença la terrible « affaire de Tartuffe ».

Les dernières années de la vie de Molière furent marquées par les difficultés dans son foyer, la maladie et la fatigue due à la difficulté de son travail et aux luttes contre ses ennemis. Il mourut finalement dans son lit après avoir joué une dernière fois le rôle d’Argan dans sa pièce Le Malade imaginaire. Les dévots, qui refusaient la sépulture aux comédiens, s’opposèrent tout d’abord à l’enterrement de Jean-Baptiste, mais celui-ci eut tout de même lieu grâce à l’intervention d’Armande auprès du Roi. Telle fut la vie du plus illustre des hommes de théâtre. 

Christophe Lointier
© 2009 Frémeaux & Associés – Groupe Frémeaux Colombini  


Isabelle Aboulker
Isabelle Aboulker est née en 1938 dans la concordance d’influences d’un grand-père compositeur, Henry Février, et d’un père cinéaste et écrivain, Marcel Aboulker. Parallèlement à des études d’écriture et d’accompagnement au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, elle compose pour le cinéma, le théâtre, la télévision. Accompagnatrice, chef de chant, puis professeur auprès des jeunes chanteurs au CNSM, c’est autour de la voix de l’opéra que se concentre à partir de 1981 son activité créatrice. Attentive à la prosodie, exigeante dans le choix de ses livrets, elle se veut héritière de la tradition française : Debussy, Ravel, Poulenc. L’excellent accueil suscité par la création de son premier ouvrage lyrique Les Surprises de l’Enfer (1981) lui fait apparaître l’évidence de son orientation : Leçons  de français aux étudiants américains (1983), Trois folies d’opéra pour trois femmes compositeurs (1986), Cinq Nô Modernes (1992), La Lacune (1993), Monsieur Balzac fait son théâtre (1999), Le Renard à l’Opéra (2004). Le nom d’Isabelle Aboulker est également indissociable d’opéras pour enfants. De Moi, Ulysse (1982, commande de Jean-Claude Malgoire pour l’Atelier Lyrique de Tourcoing) à Jérémy Fisher (2007, commande du Quatuor Debussy et de l’Opéra de Lyon), ses ouvrages Atchafalaya, Martin Squelette, Douce et Barbe Bleue, La Fontaine et le Corbeau, Les Fables Enchantées, Les Enfants du levant  sont fréquemment travaillés par des conservatoires et écoles de musique, et figurent régulièrement dans la programmation Jeune Public de grandes scènes françaises ou étrangères. 

Isabelle Aboulker a également enregistré pour les éditions Frémeaux & Associés Le petit Poucet & Cendrillon, opéra pour enfants de 6 à 10 ans, Cinq contes musicaux, racontés par Marion Cotillard et chanté par le chœur des Polysons – ainsi que les Enfants du Levant, raconté par Claude Brasseur et chanté par le chœur du Créa. Conjointement au développement de sa carrière de compositeur, distinguée par un prix de l’Académie des Beaux-Arts en 1999 et le Prix Musique de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques en 2000, Isabelle Aboulker a publié plusieurs ouvrages pédagogiques destinés aux chanteurs durant la période où elle a assumé, de 1983 à 2003, la charge de professeur de formation musicale au Conservatoire National Supérieur  de Musique de Paris. 


Roland Giraud
Né en février 1942 à Rabbat, Roland Giraud incarnera pour tous les Français un père à l’image des années 80, avec sa performance dans le célèbre film de Coline Serreau Trois hommes et un couffin (1985).  C’est toutefois le théâtre qui lui a inspiré sa vocation d’acteur. Très jeune, il prend en effet des cours et y consacre bientôt tout son temps. Au début des années 1970, il intègre la fameuse troupe du Splendid. On le remarque au théâtre en 1976 avec La Veuve Pichard où il a pour voisins : Martin Lamotte, Gérard Lanvin, Anémone et Renaud. 

Au même moment, il fait ses débuts au cinéma, grâce à Michel Audiard. Il sera ensuite choisi par Coluche pour jouer dans Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine (1977). C’est dans les comédies que Roland Giraud s’est en effet spécialisé et où il deviendra connu du grand public comme, en 1983, avec Papy fait de la Résistance (de Jean-Marie Poiré). Deux ans plus tard, c’est la consécration avec Trois hommes et un couffin. En 2003, Coline Serreau a tourné, avec les mêmes acteurs, la suite de ce grand succès : 18 ans après, et plus récemment,  le comédien français apparaît dans le nouveau film de Pascale Pouzadoux, De l’autre côté du lit, avec en tête d’affiche Sophie Marceau et Dany Boon qui se plaisent à échanger leurs vies. Si l’on a moins vu Roland Giraud au cinéma dans les années 1990, c’est parce que celui-ci est revenu au théâtre, ses premières amours. Il monte sur les planches dans Sans rancune (1992) et il triomphe, en 2001-2002, avec Impair et père, comédie de Ray Cooney. Se succèderont, par la suite, des rôles dans Avis de Tempête, de Dany Laurent., Hypothèque (2002) ou encore Délit de fuite (2006), et dernièrement dans Bonté divine, au Théâtre de la Gaité Montparnasse.

Ecouter Molière ou la double vie de Jean-Baptiste P. (livre audio) © Frémeaux & Associés Frémeaux & Associés est l'éditeur mondial de référence du patrimoine sonore musical, parlé, et biologique. Récompensés par plus de 800 distinctions dont le trés prestigieux "Grand Prix in honorem de l'Académie Charles Cros", les catalogues de Frémeaux & Associés ont pour objet de conserver et de mettre à la disposition du public une base muséographique universelle des enregistrements provenant de l'histoire phonographique et radiophonique. Ce fonds qui se refuse à tout déréférencement constitue notre mémoire collective. Le texte lu, l'archive ou le document sonore radiophonique, le disque littéraire ou livre audio, l'histoire racontée, le discours de l'homme politique ou le cours du philosophe, la lecture d'un texte par un comédien (livres audio) sont des disques parlés appartenant au concept de la librairie sonore. (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, cours sur CD, entretiens à écouter, discours d'hommes politiques, livres audio, textes lus, disques parlés, théâtre sonore, création radiophonique, lectures historiques, audilivre, audiobook, audio book, livre parlant, livre-parlant, livre parlé, livre sonore, livre lu, livre-à-écouter, audio livre, audio-livre, lecture à voix haute, entretiens à haute voix, parole enregistrée, etc...). Les livres audio sont disponibles sous forme de CD chez les libraires  et les disquaires, ainsi qu’en VPC. Enfin certains enregistrements de diction peuvent être écoutés par téléchargement auprès de sites de téléchargement légal.




EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
01 Prologue - Roland Giraud, Isabelle Aboulker01'17
02 Vive la Chaussette Poclin - Roland Giraud, Isabelle Aboulker00'52
03 Monsieur et Madame Poclin - Roland Giraud, Isabelle Aboulker00'48
04 Monsieur Duvallon - Roland Giraud, Isabelle Aboulker01'15
05 Moliere's bio - Roland Giraud, Isabelle Aboulker03'50
06 Jean Baptiste malade - Roland Giraud, Isabelle Aboulker01'15
07 Lache tes rollers et lis Molière - Roland Giraud, Isabelle Aboulker00'59
08 Les soeurs - Roland Giraud, Isabelle Aboulker00'35
09 Le collège - Roland Giraud, Isabelle Aboulker01'18
10 Placet au Roi - Roland Giraud, Isabelle Aboulker02'40
11 Jean Baptiste et Molière - Roland Giraud, Isabelle Aboulker01'33
12 Don Juan et Monsieur Dimanche - Roland Giraud, Isabelle Aboulker02'27
13 Don Juan et Monsieur Dimanche (suite) - Roland Giraud, Isabelle Aboulker01'01
14 Eloge du Tabac - Roland Giraud, Isabelle Aboulker02'32
15 Monsieur Poclin au Théâtre - Roland Giraud, Isabelle Aboulker01'30
16 Le Misanthrope: Acte I, Scène I - Roland Giraud, Isabelle Aboulker02'41
17 Le Misanthrope: Acte II, Scène IV - Roland Giraud, Isabelle Aboulker03'27
18 L Avare: Acte IV, Scène VII - Roland Giraud, Isabelle Aboulker01'12
19 Le Malade imaginaire - Roland Giraud, Isabelle Aboulker03'25
20 Le Malade imaginaire: Acte III, Scène X - Roland Giraud, Isabelle Aboulker02'45
21 C'est beau Molière - Roland Giraud, Isabelle Aboulker01'45
22 Vive la Chaussette Poclin - Roland Giraud, Isabelle Aboulker00'54
23 Moliere's bio - Roland Giraud, Isabelle Aboulker04'05
24 Lache tes rollers et lis Molière - Roland Giraud, Isabelle Aboulker01'01
25 Placet au Roi - Roland Giraud, Isabelle Aboulker02'41
26 Don Juan et Monsieur Dimanche - Roland Giraud, Isabelle Aboulker02'27
27 Eloge du Tabac - Roland Giraud, Isabelle Aboulker02'03
28 Le Misanthrope: Acte I, Scène I - Roland Giraud, Isabelle Aboulker02'16
29 Le Misanthrope: Acte II, Scène IV - Roland Giraud, Isabelle Aboulker02'52
30 L Avare: Acte IV, Scène VII - Roland Giraud, Isabelle Aboulker00'54
31 Le Malade imaginaire: Acte III, Scène X - Roland Giraud02'37
« Faire découvrir Molière aux enfants » par Page

« Toujours chez Frémeaux & Associés, Molière ou la double vie de Jean-Baptiste P., lu par Roland Giraud, s’assigne la tâche de faire découvrir Molière aux enfants, à la fois en racontant son histoire et en citant quelques extraits de son œuvre. »
Par PAGE




«Une appropriation par les enfants des différents airs » par L’école aujourd’hui (Nathan)

« Jean-Baptiste est un collégien, fils des fabricants de chaussettes Poclin. Il est fasciné par l’œuvre d’un autre Jean-Baptiste, fils du tapissier Poquelin, père de Molière : à quelque quatre siècles de distance, le premier permet au second d’être connu des enfants par le biais de cet opéra d’I. Aboulker, compositrice au catalogue impressionnant et grande pédagogue du chant. Prétexte du récit, les élèves du collège de Jean-Baptiste s’engagent dans un spectacle autour de Molière, où revivent quelques grands personnages à travers les voix des enfants : Dom Juan, Alceste, Harpagon et Argan. L’écoute passive de cet opéra peut certes permettre une initiation à la vie et à l’œuvre de Molière, mais ne saurait remplacer une appropriation par les enfants des différents airs, ce que le CD permet, proposant les musiques sur lesquelles on peut chanter en play-back. »
Par L’ECOLE AUJOURD’HUI (NATHAN)




« Brillantissime opéra » par La Classe

« Composé par Isabelle Aboulker, ce brillantissime opéra part à la rencontre de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière. Entrelaçant récit et chant, il offre l’opportunité aux élèves de s’initier non seulement à la vie du grand dramaturge mais aussi d’explorer en musique certains de ces chefs-d’œuvre, tels Le misanthrope ou Le malade imaginaire. Quelques scènes viennent en effet s’immiscer, magnifiquement interprétées par le chœur des enfants des conservatoires de la Plaine centrale du Val-de-Marne. L’histoire, quant à elle, est racontée avec beaucoup d’allant par le comédien Roland Giraud. A noter, des versions instrumentales accompagnent cet opéra pour permettre aux enfants de s’entraîner au chant. Inclus, un livret de 8 pages comprenant une brève présentation de Molière, ainsi que les biographies d’Isabelle Aboulker et de Roland Giraud. »
Par LA CLASSE




« Charmant opéra » par Le Journal du Médecin

« C’est par le chant - Baptiste Poquelin que se déroule la vie de Molière racontée par Roland Giraud… Le livre qui parle en l’occurrence est cette fois un disque qui chante, puisque c’est sur le mode de l’opéra qu’Isabelle Aboulker a choisi de raconter aux enfants l’histoire et l’œuvre du grand dramaturge. Un opéra chanté, ben oui, par un chœur d’enfants et entrecoupé de scènes du Misanthrope, du Malade Imaginaire, de L’Avare ou de Don Juan, qui imagine la découverte via un spectacle de fin d’année de la vie de l’auteur par un gamin d’aujourd’hui (et donc chaussé de rollers) qui porte le même nom que l’auteur des Femmes savantes. Cette œuvre qui chante les louanges de Molière en prose, prouve qu’il est toujours verts et que son propos pourtant vieux de quatre cents ans n’a pas pris une ride, surtout pas lorsqu’il est servi par la voix de Roland Giraud dont la vocation d’acteur lui a été inspirée par le théâtre. D’ailleurs, si on le voit moins au cinéma (Giraud, pas Molière), c’est parce qu’il est revenu à ses premières amours théâtrales, raison de plus pour lui de donner le rythme à ce charmant opéra intitulé Molière ou la double vie de Jean-Baptiste Poquelin, dont les voix enfantines finissent par un peu lasse, au contraire de la récitation, registre dans lequel la voix grave et chaude du comédien fait merveille. On ne sait jamais si Molière figure à son tableau de chasse de comédien, mais Roland Giraud interprète les quelques extraits de pièce avec une indéniable gourmandise. Normal, après tout : Molière était fils de tapissier… »
Par B.R — LE JOURNAL DU MEDECIN




Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...