MOZART par Nadine Palmier et Joel Rigal

INTEGRALE DE L'OEUVRE POUR PIANO FORTE A 4 MAINS

Plus de détails

Nombre de CDs : 2


29,99 € TTC

FA9007

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+3 pts fidélité


L’œuvre pour pianoforte de Mozart fait partie de ce que l’on tend à considérer comme faisant partie des “badineries”, des plaisanteries de et pour salon. Or, qu’elles soient en majeur comme le KV 19b, ou le KV 358 ou qu’elles soient en mineur comme le KV 401, elles contiennent une joie de vivre qui fait indéfecti-blement penser au mot d’Arthur Schnitzler : La musique, assurait-il, a certainement un caractère amoral. Sous l’influence de son mélodieux je me sens prêt à m’absoudre de tous mes péchés, passés et futurs. Nadine Palmier et Joël Rigal, qui ont été les élèves des plus grands (Demus, Badura-Skoda), donnent de ces œuvres une interprétation fine et brillante qu’ils expliquent dans un bon Livret d’accompagnement qui replace ces pièces dans leur contexte. La prise de son est bonne, mettant en valeur non seulement le jeu des interprètes, mais aussi le Mc Nulty prêté par Paul Badura-Skoda.
Daniel Fondanêche - L'Education musicale
Droits : De Plein Vent licencié à Groupe Frémeaux Colombini - Frémeaux & Associés Classique. 

Erratum : un auditeur nous a permis de remarquer une erreur de photocomposition sur le verso du boitier CD : la plage 11 du CD1 doit être lue : 11. Pièce d'orgue pour une horloge en Fa Mineur KV608 : 8'57"
PisteTitre / Artiste(s)Durée
CD 1
01 SONATE EN UT MAJEUR KV 19 B ALLEGRO - PALMIER &04'03
02 SONATE EN UT MAJEUR KV 19 B MENUETTO - PALMIER &03'05
03 SONATE EN UT MAJEUR KV 19 B RONDEAU ALLEGRETTO - PALMIER &03'30
04 SONATE EN SI b MAJEUR KV 358 186 C ALLEGRO - PALMIER &03'54
05 SONATE EN SI b MAJEUR KV 358 186 C ADAGIO - PALMIER &05'23
06 SONATE EN SI b MAJEUR KV 358 186 C MOLTO PRESTO - PALMIER &02'55
07 SONATE EN FA MAJEUR KV 497 ADAGIO ALEGRO DI MOLTO - PALMIER &08'09
08 SONATE EN FA MAJEUR KV 497 ANDANTE - PALMIER &07'20
09 SONATE EN FA MAJEUR KV 497 ALLEGRO - PALMIER &07'09
10 ANDANTE ET VARIATION KV 501 - PALMIER &07'23
11 PIECE D ORGUE POUR UNE HORLOGE EN FA MINEUR KV 608 - PALMIER &08'57
CD 2
01 SONATE EN RE MAJEUR KV 381 123 A ALLEGRO - PALMIER &03'19
02 SONATE EN RE MAJEUR KV 381 123 A ANDANTE - PALMIER &06'00
03 SONATE EN RE MAJEUR KV 381 123 A ALLEGRO MOLTO - PALMIER &03'57
04 FUGUE EN SOL MINEUR KV 401 257E - PALMIER &04'39
05 SONATE EN SOL MAJEUR KV 357 479 A ALLEGRO - PALMIER &05'43
06 SONATE EN SOL MAJEUR KV 357 479 A ANDANTE - PALMIER &05'28
07 SONATE EN UT MAJEUR KV 521 ALLEGRO - PALMIER &08'40
08 SONATE EN UT MAJEUR KV 521 ANDANTE - PALMIER &06'07
09 SONATE EN UT MAJEUR KV 521 ALLEGRETTO - PALMIER &07'23
10 MORCEAU POUR ORGUE MECANIQUE DANS UNE HORLOGE EN FA MINEUR KV594 - PALMIER &07'23
"Pianoforte à quatre mains" Mozart par Ecouter Voir

Quatre sonates complètes, une fugue, un andante avec variations et enfin deux transcriptions de morceaux pour orgue mécanique composent une excellente parution de l’incontournable maison Frémeaux & Associés. Point besoin d’être un mélomane averti et spécialiste du grand classique pour apprécier ces nobles partitions. Une finesse de jeu alliée à une très profonde complicité lient puissamment les deux pianistes, compères de longue date. Rajoutons que le jeu sur piano forte pourrait dérouter tous ceux qui ne connaissent pas cette sonorité si spéciale. Mais ! avec une telle légèreté dans l’articulation, une souplesse presque naturelle des enchaînements, bref avec la brillante interprétation que donnent les deux exécutants, nous goûtons à chaque seconde les milles et une subtilités du langage classique. Notez enfin que le coffret comporte une superbe fugue (Fugue en sol mineur KV 401), composition suffisamment rare dans l’œuvre du génie Viennois pour rendre encore plus attachante cette noble et joyeuse parution. Dommage qu’il ait fallu attendre plus de dix années entre l’enregistrement et la sortie publique !
ÉCOUTER VOIR




« Art du clavier bien partagé » par Diapason

Il existe des mariages heureux. Celui de Nadine Palmier et Joëlle Rigal, scellé sur un clavier, a généré avec le temps une solide complicité. Ces deux musiciens français, disciples de Badura-Skoda – qui prête pour la circonstance un instrument de sa collection (un Paul McNulry d’après Walter) – réaffirment leur attachement au pianoforte et, après une amorce chez Arion (68028), signent l’intégrale de l’œuvre pour piano à quatre mains de Mozart. On retrouvera ici l’osmose musicale, une perception fine et juste du style mozartien, un style qu’ils servent avec rigueur, mesure et sobriété. Le toucher détaché, un peu sec qu’induit le pianoforte – même si celui-ci conserve sa sonorité feutrée – façonne un jeu charpenté, tonique, aux structures bien découpées (importance de l’accentuation), mais aussi moins porté, de fait, à de fluides méditations. Et on aura toute liberté de préférer, dans les mouvements lents, l’intériorité et le coulé soyeux du couple Lee-Ivaldi (Arion 268 136). De même, les tempos souvent rapides, pour galvanisant qu’ils soient, engendrent quelques confusions, et incidemment une lisibilité moins nette dans le registre grave. Mais nul doute qu’à travers la qualité musicale, le goût et la franche simplicité de cette approche, le duo Palmier-Rigal aura donné à entendre une illustration concrète de ce son « Art du clavier bien partagé ».
Elisabeth BOURGOGNE - DIAPASON




« Parfaits disciples » par Télérama

Palmier-Rigal avaient déjà gravé (chez Arion 628028) l’œuvre pour deux claviers. Leur style châtié se retrouve ici, leur chic aussi, leur poésie un peu distante également. Nos musiciens pourraient peut-être se livrer davantage mais, en tout cas, ils maîtrisent parfaitement leur sujet, en parfaits disciples de Paul Boduro-Skoda qu’ils sont…
TÉLÉRAMA




« Une interprétation fine et brillante » par L’éducation Musicale

L’œuvre pour pianoforte de Mozart fait partie de ce que l’on tend à considérer comme faisant partie des « badineries », des plaisanteries de et pour salon. Or, qu’elles soient en majeur comme le KV 19b ou le KV 358 ou qu’elles soient en mineur comme le KV 401, elles contiennent une joie de vivre qui fait indéfectiblement penser au mot d’Arthur Schnitzler : La musique, assurait-il, a certainement un caractère amoral. Sous l’influence de son mélodieux je me sens prêt à m’absoudre de tous mes pêchés, passés et futurs. Nadine Palmier et Joël Rigal qui ont été les élèves des plus grands (Demus, Badura-Skoda), donnent de ces œuvres une interprétation fine et brillante qu’ils expliquent dans un bon livret d’accompagnement qui replace ces pièces dans leur contexte. La prise de son est bonne, mettant en valeur non seulement le jeu des interprètes, mais aussi le Mc Nulty prêté par Paul Badura-Skoda.
Daniel FONDANECHE – L’ÉDUCATION MUSICALE




Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...