OEUVRES POUR GUITARE - PARIS XIX XXe

OLIVIER CHASSAIN

Plus de détails

Nombre de CDs : 1


19,99 € TTC

FA9019

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


2
-15%
Intelligent regroupement d’œuvres de grands compositeurs qui trouvèrent un jour Paris sur leur itinéraire. Port d’attache spirituel, halte de circonstance ou simple résidence, la capitale tint en effet une place importante dans leur vie. Peu de mélomanes savent que De Falla, Milhaud, Roussel, Poulenc et Sauguet ont écrit pour la guitare, et pour cause : une seule pièce la plupart du temps. Quant à Olivier Chassain, c’est un musicien à qui ne manquent ni qualités ni défauts, c’est un guitariste vif, qui jamais ne s’ennuie. Il appréhende ses textes au corps à corps, avec une agressivité parfois gênante, mais qui a le mérite, au moins, de ne pas laisser mourir la musique. Ce n’est pas la moindre des choses... Sonorité limpide, présente et aérée.
Alexandre Perrin - Diapason

Fernando SOR “Fantaisie Elégiaque” Introduction •. Marche Funèbre • Miguel LLOBET “El Mestre” • “La Nit de Nadal” • “El Noi de la Mare” • Heitor VILLA-LOBOS “Etude n° 5” • “Etude n° 8” • Darius MILHAUD “Segoviana” • Francis POULENC “Sarabande” • Henri SAUGUET “Soliloque en souvenir de Manuel de Falla” • Manuel de Falla “Le tombeau de Claude Debussy” • Albert ROUSSEL “Segovia opus 29” • Georges DELERUE “Mosaïque” • Astor PIAZZOLLA “Cinco piezas” • Campero • Romántico • Acentuado • Tristón • Compadre.

Droits : De Plein Vent - Groupe Frémeaux Colombini - CD classique Frémeaux & Associés.
"
PisteTitre / Artiste(s)Durée
01 FANTAISIE ELEGIAQUE INTRODUCTION - CHASSAIN06'07
02 FANTAISIE ELEGIAQUE MARCHE FUNEBRE - CHASSAIN06'44
03 EL MESTRE - CHASSAIN03'12
04 LA NIT DE NADAL - CHASSAIN01'18
05 EL NOI DE LA MARE - CHASSAIN01'46
06 ETUDE NUMERO 5 - CHASSAIN02'32
07 ETUDE NUMERO 8 - CHASSAIN02'46
08 SEGOVIANA - CHASSAIN02'56
09 SARABANDE - CHASSAIN01'52
10 SOLILOQUE EN SOUVENIR DE MANUEL DE FALLA - CHASSAIN04'08
11 LE TOMBEAU DE CLAUDE DEBUSSY - CHASSAIN03'06
12 SEGOVIA OPUS 29 - CHASSAIN02'45
13 CINCO PIEZAS CAMPERO - CHASSAIN03'47
14 MOSAIQUE - CHASSAIN05'31
15 CINCO PIEZAS ROMANTICO - CHASSAIN04'46
16 CINCO PIEZAS ACENTUADO - CHASSAIN03'26
17 CINCO PIEZAS TRISTON - CHASSAIN04'39
18 CINCO PIEZAS COMPADRE - CHASSAIN03'25
"Oeuvres pour guitare" Olivier Chassain par Diapason

“Intelligent regroupement d’oeuvres de grands compositeurs qui trouvèrent un jour Paris sur leur itinéraire. Sonorité limpide, présente et aérée.“ Alexandre PERRIN, DIAPASON




« Corps à corps » par Les Échos

C’est en Limousin qu’Olivier Chassain a commencé l’étude de la guitare. Au moment où il retrouve les salles de concert de notre région, est réédité chez Frémeaux & Associés le CD du musicien, « Œuvres originales pour guitare-Paris XIXe, XXe siècles ». Rappelons qu’Olivier Chassin a commencé l’étude de la guitare en Limousin avec Roger Généraux, complétant ensuite sa formation avec Carel Harms. En 1977, il entra au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtint en 1982, un premier prix de guitare dans la classe d’Alexandre Lagoya, accompagné de prix de contrepoint et d’harmonie. En Octobre 1988 , Olivier remportera le premier prix de la prestigieuse « Guitar Foundation of America International Competition » aux USA et sera le premier guitariste non américain à recevoir la plus haute distinction de ce concours mondialement renommé. Aujourd’hui, Olivier Chassin enseigne la guitare au CNSM de Paris succédant ainsi à Alexandre Lagoya. Dans ce disque, le guitariste Limousin interprète avec maestria des œuvres de Sor, Llobet, Villa-Lobos, Milhaud, Poulenc, Sauguet, de Falla, Roussel, Delerue et Piazolla. En 1991, dans la revue Diapason, Alexandre Perrin écrira : « Intelligent regroupement d’œuvres de grands compositeurs qui trouvèrent un jour Paris sur leur itinéraire…Peu de mélomanes savent que Falla, Milhaud, Roussel, Poulenc et Sauguet ont écrit pour la guitare et pour cause : une seule pièce la plupart du temps…Olivier Chassin appréhende ses textes au corps à corps, avec une agressivité parfois gênante, mais qui a le mérite, au moins, de ne pas laisser mourir la musique…Sonorité limpide, présente et aérée ».
J.M. – LES ÉCHOS