HATI

NICOLAS GENEST

Plus de détails

Nombre de CDs : 1


19,99 € TTC

LLL300

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


2
-15%

Nicolas Genest est sans conteste une des révélations des années 1990. Trompettiste du mythique «Groove Gang» de Julien Lourau (Django d’Or 1996) il dévoile une nouvelle facette de son talent. Sur des compositions originales et des arrangements de «traditionnels», Nicolas Genest et son groupe de musiciens nous offrent un travail inédit sur les variations mélodiques et les rythmes de la musique indienne et révèle une richesse sonore et artistique dépassant et renouvelant les expériences de fusion indo-jazz des années 70 et ultérieures.
Patrick Frémeaux & Jean Pierre Tandin

Malik Mezzadri, Stephanus Vivens, Hubert Dupont, Philippe Foch, Prabhu Edouard. Invités : Sylvie Lecerf, Michel Guay.
Recommandé par le Comité d’écoute du Label La Lichère sous la recommandation de Franck Bergerot.

Droits audio : Label La Lichère, Un catalogue de Frémeaux & Associés

EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
01 POSE SUR L AIR - GENEST07'17
02 BISMILAH - GENEST07'11
03 HATI S DANCE - GENEST02'13
04 NATYA - GUAY04'52
05 MARGA - GENEST04'45
06 SRINIVASAN - LECERF05'27
07 PARIDA - GENEST07'50
08 MALEI GUITHAM - GENEST07'08
09 ORIENTALE - GENEST06'24
10 KAHARVA - GENEST09'47
"Hati" Nicolas Genest par Diapason

“Il y a dans Hati une évidente réussite, et la promesse, qu’au-delà se produira un recentrement au terme duquel il inventera son propre au-delà, ses propres vaches  sacrées et ses éléphants, mauves comme une aurore.” Alain GERBER, DIAPASON




« Entre l’univers du jazz et celui de la musique indienne » par Jazzman

Accueilli par le label La Lichère, aujourd’hui repris par Jean-Pierre Tandin, après la disparition de son frère Patrick, le fondateur, cet album signé par le trompettiste Nicolas Genest est aussi convaincant qu’ambitieux. On a connu en effet des expériences bien moins concluantes en matière de tentative fusionnelle entre l’univers du jazz et celui de la musique indienne. Paradoxalement, ce pari semble autant gagné par un parti d’exigence, manifeste ici dans un jeu très contrôlé du leader, dans la conception du répertoire, dans le scénario du disque lui-même et les options assumées en terme de d’instrumentation, que par un souci bienvenu de « légèreté » dans l’atmosphère globale de la musique. Entouré de quelques invités bien choisis, le noyau dur de l’orchestre, formé par le flûtiste Malik Mezzadri, le pianiste Stefanus Vivens, le contrebassiste Hubert Dupont et le percussioniste Philippe Foch, n’est pas pour rien dans cette réussite, qui devrait permettre de mettre en lumière le talent de ce trompettiste dont la participation remarquée au Groove Gang de Julien Loureau masquait quelque peu les mérites personnels.
Arnaud MERLIN - JAZZMAN




« Disque en forme de voyage » par Diapason

On avait fondé de grandes espérances en ce trompettiste, lauréat du Concours de la Défense en 1993. Ce disque en forme de voyage comble notre attente. Mais il faut beaucoup mieux que cela : il inspire à l’égard de son auteur de plus hautes exigences encore et assure d’ores et déjà que Genest (compositeur original de surcroît) ne manquera pas le rendez-vous. Il y a dans Hatl une évidente réussite, au charme puissant, et la promesse, non moins ferme, qu’au-delà de l’indianisme pas du tout frelaté où ce musicien s’épanouit aujourd’hui, se produira un recentrement sur lui-même au terme duquel il inventera son propre au-delà, ses propres vaches sacrées et ses éléphants, mauves comme une aurore. On s’y prépare déjà. Lui aussi, très certainement.
DIAPASON




« Disque frais » par Écouter Voir

Après avoir abordé avec succès les musiques traditionnelles d’Afrique et d’Europe de l’Est au sein du Julien Loureau Groove Gang, Nicolas Genest, jeune trompettiste talentueux, s’aventure maintenant dans le folklore indien, avec le disque Hati. La magie opère dès les toutes premières mesures, aux sons des tablas. Issu de la prometteuse nouvelle génération Parisienne, premier prix de soliste du concours national de jazz de la Défense en 1993, Nicolas Genest, principalement au bugle sur cet album s’entoure de Malik Mezzadri à la flûte, de Stefanus Vivens aux claviers, de Hubert Dupont à la contrebasse et de Philippe Foch et Prahu Edouard aux tablas et percussions. Toutes les compositions, aussi légères que  subtiles sont de la plume de Nicolas Genest exceptée une signée d’Hubert Dupont et deux arrangements de morceaux traditionnels. Le disque déroule une musique fluide et inspirée, toute au service du brillant bugliste, qui ne décevra ni les amoureux de la musique indienne, ni ceux de la trompette. A noter les lumineuses interventions de Malik « Magic » Mezzadri à la flûte. Un bien bel ensemble. Un disque frais. Hâtez-vous !
ÉCOUTER VOIR