MADEMOISELLE SWING

FLORENCE FOURCADE QUARTET

Plus de détails

Nombre de CDs : 1


19,99 € TTC

LLL310

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


L’univers est proche de celui du trio de Stéphane Grappelli avec Marc Fosset et Jean-Philippe Viret. Si le jeu de Florence est plus moderne, plus nerveux que celui du maître, son phrasé souple et sensible (cf. Sometime ago) n’oublie jamais le swing (cf. That’s all). L’alliance rythmique acoustique et solo électrique – excellent Marc Perez, toujours très musical – donne un mixte savoureux de swing manouche et de jazz américain.'
François Couvreux

Encensé par Ivan Levaî sur France Musiques, ce disque gypsy-swing a été recommandé par la Revue des études tziganes, les titres Jazz Man et Jazz Hot.
Patrick Frémeaux

Violon : Florence Fourcade • Guitare : Marc Perez • Guitare acoustique : Freddy Ricci • Contrebasse : Michel Altier.

Droits audio: Groupe Frémeaux Colombini SAS propriétaire du catalogue La Lichère (Jazz manouche, Gypsy swing)

EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
01 SWEET GEORGIA BROWN - FOURCADE03'56
02 SAMB A DECAZE - FOURCADE04'54
03 SWING 42 - FOURCADE04'17
04 SOMETIME AGO - FOURCADE05'54
05 THAT S ALL - FOURCADE06'32
06 LOVE FOR SALE - FOURCADE04'11
07 MINOR SWING - FOURCADE03'35
08 NOVEMBRE - FOURCADE02'36
09 GALLICIAN - FOURCADE02'51
10 PETITES VERVEINES - FOURCADE05'30
11 THERE WILL NEVER BE ANOTHER LOVE - FOURCADE03'55
12 MR GRAPPELLI - FOURCADE05'15
13 MY ONE AND ONLY LOVE - FOURCADE05'53
14 LES YEUX NOIRS - FOURCADE03'53
15 VALSE A GREOULOU - FOURCADE02'43
"Mademoiselle Swing" Fourcade par Revue Etudes Tsiganes

L’univers est proche de celui du trio de Stéphane Grappelli avec Marc Fosset et Jean-Philippe Viret. Si le jeu de Florence est plus moderne, plus nerveux que celui du maître, son phrasé souple et sensible (cf. Sometime ago) n’oublie jamais le swing (cf. That’s all). L’alliance rythmique acoustique et solo électrique – excellent Marc Perez, toujours très musical – donne un mixte savoureux de swing manouche et de jazz américain. François COUVREUX, REVUE ETUDES TSIGANES




« Disque du mois » par Jazz Magazine

Enregistré en Décembre 2000 et commercialisé le mois suivant (Production Daphné CD3), « Gallician » ressort sous le label La Lichère. Heureuse initiative. « La musique que nous jouons est celle de Django reinhardt et Stéphane Grappelli. Elle nous plaît. Elle plaît également aux gens qui l’entendent ou la découvrent ». Ces propose de Florence Fourcade, leader du quartette Mademoiselle Swing qu’elle fonda en 1990, se trouvent illustrés et confirmés tout au long de cette session organisée pour marquer les dix ans de l’existence du groupe. Talentueuse disciple de Stéphane Grappelli, dont elle cultive le phrasé élégant, le drive, et la chaleureuse sonorité (cf. My One and Only Love et – forcément – Mr Grappelli, belle et émouvante composition dédiée au maître), Florence Fourcade séduit par son inventivité (Love for sale, Sweet Georgia Brown, avec un brillant stop-chorus), la rigueur de son propos et le lyrisme de ses improvistaions. A ses côtés, trois complices parfaitement au diapason : Marc Perez, guitariste émérite dont les solos, impeccablement construits et développés, sont joués avec flamme (Minor Swing) et sensibilité (Sometime Ago, admirable duo violon-guitare où Florence se montre éminemment grappellienne) ; Freddy Ricci, rythmicien au tempo souple et assuré ; Michel Altier, contrebassiste solide et inventif, enthousiasmant en solo au cours de Samb’A Decaze. On notera, enfin, l’habillage original des standards à l’aide d’arrangements – subtilement conçus par « nous quatre » (dixit Florence) -, tel celui de Sweet Geogia Brown où l’exposé du thème est précédé de quelques mesures du premier mouvement du Concerto en Ré mineur de Jean Sébastien Bach (dont Eddie South et Grappelli, magistralement soutenus par Django, signèrent deux légendaires interprétations les 23 et 25 novembre 1937). Quel talent, et quel swing, Mademoiselle !
Claude OBERG – JAZZ MAGAZINE




"Mademoiselle Swing" Fourcade par Dirty Linen

“Florence Fourcarde is a marvelous Gypsy jazz violinist whose quartet includes two guitarists (one electric and one acoustic) and a double-bass player.” PEC - DIRTY LINEN

“Florence Fourcarde is a marvelous Gypsy jazz violinist whose quartet includes two guitarists (one electric and one acoustic) and a double-bass player. Fourcade used to lead a group called the Mademoiselle Swing Quartet, but this is her first recording with this group of musicians. The album opens with a few measures of swinging baroque music before seguing into “Sweet Georgia Brown”, a ubiquitous tune for this kind of group but one which she succeeds in making sound fresh The same kind of intro is used for Django Reinhardt’s “Minor Swing”. Her originals, including one that’s an elegy to “Mr. Grappelli” are also compelling. Other well-known tunes include “Swing 42”, “That’s All”, “Les yeux Noirs”, and Cole Porter’s “Love for Sale”. In terms of Gypsy jazz, this ranks right up there with the Rosenberg Trio from Holland.”
PEC - DIRTY LINEN




"Mademoiselle Swing" Fourcade par Répertoire

“Voici une violoniste de jazz qui ne manque ni de musicalité ni de tempérament.” J.P. JACKSON, RÉPERTOIRE

“Voici une violoniste de jazz qui ne manque ni de musicalité ni de tempérament. Une légère tendance à fébrilement anticiper sur le fond du temps (Minor Swing) indique seule ce qui lui manque pour atteindre à l’excellence grappellienne, bien que l’univers musical de cette superbe musicienne lyrique au son plein et vibrant soit au-delà de cet héritage et parfaitement original (Novembre, Gallician). Les deux guitaristes et la contrebasse de Michel Altier font merveille à ses côtés.”
J.P. JACKSON, RÉPERTOIRE





« Délicat, émouvant, frais » par Jazz Hot

Florence Fourcade, aujourd’hui Pons-Fourcade, est cette violoniste de swing manouche qui, depuis quelques années, nous enchante régulièrement dans les festivals à droite ou à gauche, notamment dans le sud de la France, sans parvenir à décrocher le pompon d’un label qui s’intéresserai à ce qu’elle fait. Pourtant, c’est du beau travail, léger comme de la dentelle, délicat, émouvant, frais, frais et vivant au possible. Que ce soit sur des standards à qui elle redonne jeunesse et fraîcheur comme « Sweet Geogia Brown » ou « Minor Swing » qui débutent en musique baroque, ou des compositions à elle qui montrent tout son talent (« Samb’A Decaze », « Novembre » ou « Gallician »), Florence Pons-Fourcade mérite mieux que la confidentialité où elle est. D’autant que son orchestre, complètement remanié, est largement à la hauteur. L’excellent bassiste qu’est Michel Altier s’offre quelques chorus superbes et les deux guitaristes, Marc Perez et Freddy Ricci, lui donnent une belle réplique, discrète, mais efficace. On est en plein dans la tradition de Django Reinhardt, mais pourquoi bouder son plaisir ?
Michel BEDIN – JAZZ HOT




Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...