“SAVOIR RISQUER SA VIE” - JORGE SEMPRUN

 AUTOPORTRAIT D'UN HOMME ENGAGÉ

Plus de détails

Direction artistique : FRANCK APPRÉDERIS
Livret : 8 pages
Nombre de CDs : 4


29,99 € TTC

FA5453

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+3 pts fidélité


Militant à l’engagement sans faille, Jorge Semprún a donné corps à ses idéaux de démocratie et de liberté tout au long de sa vie. Dans ce témoignage incarné, le grand homme retrace sa vie de combats : de la Résistance dans la France occupée au camp de Buchenwald, de sa lutte dans la clandestinité sous l’Espagne franquiste à son poste de Ministre de la Culture une fois la République rétablie.

Il nous livre ainsi les sources de son oeuvre politique, littéraire, comme Le Grand Voyage ou Federico Sánchez vous salue bien, et cinématographique, comme «Z» ou «L’Adieu» de Costa Gavras. Jorge Semprún nous transmet avec force cette expérience unique d’un siècle où il fallait «savoir risquer sa vie»

Lola CAUL-FUTY FRÉMEAUX

CD1 : LES ORIGINES, LE BESOIN D’ÉCRITURE, LA FRANCE…

CD2 : LE CINÉMA, L’ENGAGEMENT POLITIQUE…

CD3 : L’IDÉALISME EUROPÉEN, LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE, BUCHENWALD, L’AVENIR DU CONTINENT…

CD4 : LA CULTURE, L’ESPAGNE, PARIS…

Jorge Semprun Savoir risquer sa vie FA5453

JORGE SEMPRUN

« Savoir risquer sa vie »
Autoportrait d’un homme engagé

Entretiens de 2010 par Franck Appréderis
COFFRET 4 CD









CD 1 : Les origines, le besoin d’écriture, la France…    58’12

1. L’écriture ou la vie    3’32
2. Le besoin d’écrire    3’26
3. Être espagnol dans la Résistance française    5’06
4. Le temps du silence    4’41
5. Les origines d’une famille    1’59
6. Des camps au fauteuil de ministre    4’58
7. Écrire en français    4’55
8. Rester vivre en France    5’41
9. L’écriture de Grand Voyage    5’32
10. Des romans à sources autobiographiques    3’46
11. Mêler Histoire et histoire    1’40
12. La période autobiographique manquante    2’53
13. Toujours des projets littéraires    4’31
14. L’expérience définissante de Buchenwald    3’11
15. Ma patrie c’est le langage    2’21


CD 2 : Le cinéma, l’engagement politique…    56’44
1. Entrée dans le cinéma : Alain Resnais et Costa Gavras    4’46
2. L’impact de Z    2’49
3. L’intérêt du medium télévisuel    1’59
4. L’amitié avec Yves Montand    3’17
5. Écrire sur le personnage de Montand    2’01
6. Revivre sa vie dans le cinéma    4’12
7. Les Deux Mémoires de la guerre d’Espagne    3’03
8. De la littérature à la politique    5’33
9. Européen et communiste    4’35
10. Savoir risquer sa vie    1’50
11. Quelle empreinte laissée ?    2’38
12. Une passion pour le football    4’23
13. Les équipes nationales    3’38
14. Biriatou, entre France et Espagne    3’11
15. Avec Carmen Claudine    4’47
16. L’enfance et l’exil    4’02


CD 3 : L’idéalisme européen, la Deuxième Guerre mondiale, Buchenwald, l’avenir du continent…    58’06
1. L’Europe, un nouvel idéal    3’58
2. Les moteurs premiers de l’Europe    4’02
3. L’Homme européen à Buchenwald    4’26
4. Ma patrie c’est l’Europe    1’40
5. Dépasser le nazisme en Allemagne    3’51
6. Le danger des contradictions européennes    6’51
7. Quelle forme pour l’Europe ?    2’34
8. Et la Turquie ?    4’10
9. Discours anniversaire de la libération de Buchenwald 1    4’41
10. Suite 2    5’35
11. Suite 3    5’31
12. L’insurrection de Buchenwald    4’00
13. Les dernières semaines au camp    4’52
14. Des témoignages occultés    1’55


CD 4 : La culture, l’Espagne, Paris…    1 h 09’25
1. Le Prado    3’20
2. Un marqueur de l’existence    3’17
3. Devenir Ministre de la Culture    5’22
4. Le rôle d’un nouveau ministère    5’58
5. La culture pour l’Europe    5’02
6. Federico Sanchez vous salue bien    1’45
7. Revenir vivre à Madrid    2’54
8. Le coup d’État de 1981    4’35
9. Message aux jeunes européens    4’31
10. L’intégration de la nouvelle immigration    7’17
11. A Paris, chez moi    5’15
12. Ne plus être étranger    4’42
13. Un espace de travail    4’42
14. L’ancrage à Saint-Germain-des-Prés    3’30
15. Milieu propice à la Résistance    4’18
16. Être décidé à changer les choses    2’57


Entretiens enregistrés en 2010 par Franck APPRÉDERIS pour FLACH FILM PRODUCTION
Producteurs : Sylvette FRYDMAN et Jean-François LEPETIT
Photos : Laurent DENIS

Fabrication et distribution : FRÉMEAUX & ASSOCIÉS
Conception collection : Patrick FRÉMEAUX et Claude COLOMBINI
Édition/Éditorialisation : Lola CAUL-FUTY FRÉMEAUX
Coordination : Augustin BONDOUX


JORGE SEMPRUN
« Savoir risquer sa vie » Autoportrait d’un homme engagé


MES ENTRETIENS AVEC JORGE SEMPRUN
La puissante berline allemande fonçait à près de 200 km/heure sur l’Autobahn entre Francfort et Weimar. Assis à l’arrière, j’observais Jorge qui contemplait le paysage, encore hivernal en ce début du mois d’avril 2010, défiler à toute vitesse vers Buchenwald.

Jorge allait prononcer un discours pour le 65e anniversaire de la libération du camp, « son » camp, et quelques jours auparavant, alors que nous travaillions ensemble à l’écriture du scénario « Le Temps du Silence », il avait accepté que je réalise un portrait de lui pour France Télévisions. Sollicité à maintes reprises par d’autres, il avait toujours refusé l’idée de ce portrait. Pourquoi avait-il accepté maintenant, et avec moi ? Sans doute parce que je n’étais ni un professionnel du documentaire, ni un journaliste, et très certainement aussi parce que nous nous connaissions depuis plus de quarante ans et que nous étions engagés ensemble dans un travail de mise en image de la mémoire depuis plusieurs années. Il se sentait donc en confiance, dans une relation amicale qui n’allait pas encombrer son quotidien – puisque son quotidien, je « l’encombrais » déjà à la faveur de ces travaux… Et probablement encore, par curiosité. Qu’allais-je lui poser comme questions, moi un proche, qu’un journaliste ne lui aurait pas encore posées ? Toujours est-il que lorsque, avec Sylvette Frydman et Jean-François Lepetit, nos producteurs de Flach Film Production, nous lui avons parlé de ce projet, il a tout de suite accepté par ces mots : « Si c’est avec toi, alors d’accord ! »

La grosse berline allemande vrombissait et mon cœur battait à la même allure que le véhicule qui nous emportait vers Buchenwald ce lieu terrible que j’allais découvrir avec comme guide Jorge Semprun… Ce camp qui a tant marqué sa vie et son œuvre et où, le lendemain, sur l’Appellplatz, dans le vent glacial qui souffle presque en permanence sur ce plateau qui domine Weimar, il allait prononcer son ultime discours, car il me l’avait dit : « ce sera mon dernier discours… Après… »

Nous avons ainsi enregistré des heures et des heures de conversations pendant plusieurs mois. Des jours et des jours plongés dans son intimité, lui si pudique et si secret. Dans la bibliothèque de l’hôtel Éléphant et dans la maison de Goethe, à Weimar. Puis dans les jardins de Gallimard à Paris ; dans la salle de réunion de la Maison de l’Amérique Latine, boulevard Saint-Germain, «parce que c’est tout près de chez moi» disait-il ; à la Cinémathèque Française où nous avons visionné une partie de son long métrage-documentaire Les Deux Mémoires ; à Biriatou, sur la frontière franco-espagnole, lieu cher aux expatriés républicains, et où il aurait aimé être enterré, comme il l’a écrit de façon romanesque dans Adieu, vive clarté ; et dans son cher Prado à Madrid. Ce Musée de son enfance, de ses années de clandestinité, et de ses années au ministère de la Culture. Nous avons parlé aussi chez lui, à Paris, rue de l’Université, au cœur de Saint-Germain-des-Prés, là où il aimait vivre plus que partout ailleurs. Où il est mort le 7 juin 2011.

Jorge aimait la vie, maniait l’humour, mais le trait dominant de sa personnalité était, je crois, la générosité. Il s’est toujours donné sans mesure, aussi bien lors d’une rencontre avec des jeunes étudiants que face à un public d’anonymes, ou face aux puissants de ce monde. Cette générosité le poussait à se donner au-delà du raisonnable, même dans les dernières années de sa vie. C’est ce qu’il fit avec moi lors de notre travail commun, et lors de ces entretiens. C’est dire que Jorge Semprun en partant, a emporté avec lui une part de moi-même, mais je pense que, grand témoin du XXéme siècle, il a aussi emporté une part de nous tous.

Heureusement, il nous laisse son œuvre, ses livres dans lesquels il suffira de se replonger, les films qu’il a écrits qu’il suffira de revoir, et cette voix qu’il suffira de réentendre, pour puiser encore dans ces moments d’échanges si riches et si passionnants, et pour retrouver ce Grand d’Espagne et de France.
Franck Appréderis
© FRÉMEAUX & ASSOCIÉS 2014


Militant à l’engagement sans faille, Jorge Semprún a donné corps à ses idéaux de démocratie et de liberté tout au long de sa vie. Dans ce témoignage incarné, le grand homme retrace sa vie de combats : de la Résistance dans la France occupée au camp de Buchenwald, de sa lutte dans la clandestinité sous l’Espagne franquiste à son poste de Ministre de la Culture une fois la République rétablie.

Il nous livre ainsi les sources de son œuvre politique, littéraire, comme « Le Grand Voyage » ou « Federico Sánchez vous salue bien », et cinématographique, comme « Z » ou « L’Adieu » de Costa Gavras.

Jorge Semprún nous transmet avec force cette expérience unique d’un siècle où il fallait « savoir risquer sa vie ».  
Lola CAUL-FUTY FRÉMEAUX


Ecouter Jorge Semprun "Savoir risquer sa vie" - Entretiens avec Franck Appréderis par Jorge Semprun (livre audio) © Frémeaux & Associés 2014.




EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
CD 1
01 L'écriture ou la vie - Jorge Semprun/Franck Appréderis03'32
02 Le besoin d'écrire - Jorge Semprun/Franck Appréderis03'25
03 Etre espagnol dans la Résistance française - Jorge Semprun/Franck Appréderis05'00
04 Le temps du silence - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'38
05 Les origines d'une famille - Jorge Semprun/Franck Appréderis01'58
06 Des camps au fauteuil de ministre - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'56
07 Ecrire en français - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'54
08 Rester vivre en France - Jorge Semprun/Franck Appréderis05'38
09 L'écriture de grand voyage - Jorge Semprun/Franck Appréderis05'29
10 Des romans à sources autobiographiques - Jorge Semprun/Franck Appréderis03'44
11 Mêler histoire et histoire - Jorge Semprun/Franck Appréderis01'38
12 Le période autobiographique manquante - Jorge Semprun/Franck Appréderis02'52
13 Toujours des projets littéraires - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'30
14 L'expérience définissante de Buchenwald - Jorge Semprun/Franck Appréderis03'09
15 Ma patrie c'est le langage - Jorge Semprun/Franck Appréderis02'21
CD 2
01 Entrée dans le cinema: Alain Resnais et Costa Gavras - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'48
02 L'impact de Z - Jorge Semprun/Franck Appréderis02'48
03 L'intérêt du medium télévisuel - Jorge Semprun/Franck Appréderis01'59
04 L'amitié avec Yves Montand - Jorge Semprun/Franck Appréderis03'17
05 Ecrire sur le personnage de Montand - Jorge Semprun/Franck Appréderis02'01
06 Revivre sa vie dans le cinéma - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'12
07 Les deux mémoires de la guerre d'Espagne - Jorge Semprun/Franck Appréderis03'00
08 De la littérature à la politique - Jorge Semprun/Franck Appréderis05'30
09 Européen et communiste - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'37
10 Savoir risquer sa vie - Jorge Semprun/Franck Appréderis01'49
11 Quelle empreinte laisser? - Jorge Semprun/Franck Appréderis02'48
12 Une passion pour le football - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'22
13 Les équipes nationales - Jorge Semprun/Franck Appréderis03'34
14 Biriatou entre France et Espagne - Jorge Semprun/Franck Appréderis03'04
15 Avec Carmen Claudine - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'49
16 L'enfance et l'exil - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'04
CD 3
01 L'Europe un nouvel idéal - Jorge Semprun/Franck Appréderis03'56
02 Les moteurs premiers de l'Europe - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'02
03 L'homme européen à Buchenwald - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'18
04 Ma patrie, c'est l'Europe - Jorge Semprun/Franck Appréderis01'41
05 Dépasser la Nazisme en Allemagne - Jorge Semprun/Franck Appréderis03'49
06 Le danger des contradictions européennes - Jorge Semprun/Franck Appréderis06'48
07 Quelle forme pour l'Europe? - Jorge Semprun/Franck Appréderis02'24
08 Et la Turquie? - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'09
09 Discours anniversaire de la libération de Buchenwald 1 - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'37
10 Discours anniversaire de la libération de Buchenwald 2 - Jorge Semprun/Franck Appréderis05'31
11 Discours anniversaire de la libération de Buchenwald 3 - Jorge Semprun/Franck Appréderis05'20
12 L'insurrection de Buchenwald - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'00
13 Les dernières semaines au camp - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'50
14 Des témoignages occultes - Jorge Semprun/Franck Appréderis01'45
CD 4
01 Le Prado - Jorge Semprun/Franck Appréderis03'20
02 Un marqueur de l'existence - Jorge Semprun/Franck Appréderis03'18
03 Devenir Ministre de la Culture - Jorge Semprun/Franck Appréderis05'24
04 Le rôle d'un nouveau ministère - Jorge Semprun/Franck Appréderis05'58
05 La culture pour l'Europe - Jorge Semprun/Franck Appréderis05'00
06 Federico Sanchez vous salue bien - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'50
07 Revenir vivre à Madrid - Jorge Semprun/Franck Appréderis02'54
08 Le coup d'état de 1981 - Jorge Semprun/Franck Appréderis06'46
09 Message aux jeunes européens - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'31
10 L'intégration de la nouvelle immigration - Jorge Semprun/Franck Appréderis07'08
11 A Paris chez moi - Jorge Semprun/Franck Appréderis05'15
12 Ne plus être étranger - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'41
13 Un espace de travail - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'43
14 L'ancrage à Saint-Germain-des-prés - Jorge Semprun/Franck Appréderis03'29
15 Milieu propice à la Résistance - Jorge Semprun/Franck Appréderis04'16
16 Etre décidé à changer les choses - Jorge Semprun/Franck Appréderis02'57
« Certaines vies sont des engagements sans faille » par Unsa éducation

« Certaines vies sont des engagements sans faille; l'œuvre et la vie de Jorge Semprun sont de cette trempe. Homme engagé, démocrate épris d'une liberté qu'il avait perdue, enfermé à Buchenwald; Jorge Semprun retrace, dans cette autobiographie, ses combats : la Résistance, la déportation, le silence qui a suivi car il lui a été, pendant 20 ans, impossible de d'écrire l'indicible, le franquisme, le communisme, son entrée au gouvernement espagnol.  L'auteur parle aussi de son parcours littéraire, autobiographique et politique, et cinématographique, auprès de Costa-Gavras, dans Z ou L'Adieu, de son amitié avec Yves Montand. » Par UNSA EDUCATION





Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...