GADJO COMBO - À BRÛLE POURPOINT

DIRECTION ARTISTIQUE : MARC JOUBERT

Plus de détails

Direction artistique : MARC JOUBERT
Livret : 4 PAGES
Nombre de CDs : 1


19,99 € TTC

LLL338

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


Deuxième album du groupe Gadjo Combo, « À brûle pourpoint » continue d’explorer la formule qui avait fait le succès de « Modern’Swing » (LLL322) paru en 2007.

Faisant fi des codes liés au genre et des sempiternels « standards » joués et rejoués, inclassable, voire insaisissable, la formule du quatuor emmène le swing sur d’autres rivages.

Ils cultivent un esprit de liberté, une envie de voir ailleurs, d’ouvrir et d’enrichir le répertoire, qui à coup sûr, élargira l’audience d’une formation qui arpente hors des sentiers battus, un « jazz-rock manouche » dont elle seule a le secret.

Augustin BONDOUX

MARC JOUBERT GUITARES • PHILIPPE PLASSARD VIOLON, GUITARES • JEAN-CHARLES MATER GUITARE • SERGE SAUSSARD BASSE

SWING FOR GAB • RAG A JOE • LA GENTIANE • FLEUR DE SELMER • À BRÛLE POURPOINT • RASTA MIRO • BOSSA BEGUINE • SWEET GEORGIA BROWN • RUE DE LA GOYE • INDOLENCE • LES “CARON” • CHEZ PIERO • TRANSE ORIENTALE.

Gadjo Combo LLL338

GADGO COMBO
À BRÛLE POURPOINT











Marc Joubert
Guitare solo
Guitare électrique
Guitare rythmique

Philippe Plassard
Violon, guitare électrique
Guitare électrique solo
Guitare rythmique

Jean-Charles Mater

Guitare rythmique

Serge Saussard
Basse acoustique


1. SWING FOR GAB (Marc Joubert)    3’50

2. RAG A JOE (Marc Joubert)    4’09

3. LA GENTIANE
(Jean-Charles Mater/Marc Joubert)    3’30

4. FLEUR DE SELMER (Philippe Plassard)    3’54

5. À BRÛLE POURPOINT (Marc Joubert)    4’37

6. RASTA MIRO (Marc Joubert)    3’31

7. BOSSA BEGUINE (Marc Joubert)    3’42

8. SWEET GEORGIA BROWN (Bernie/Pinkard/Casey)    3’21

9. RUE DE LA GOYE (Marc Joubert)    4’03

10. INDOLENCE (Marc Joubert)    4’31

11. LES « CARON » (Marc Joubert)    3’28

12. CHEZ PIERO (Marc Joubert)    2’29

13. TRANSE ORIENTALE (Marc Joubert)    4’09


Arrangements : Gadjo Combo

Scratching dans « à brûle pourpoint » : DJ Aslove
Mixage et mastering : David Marcuz, Studio IMAGINASON à Rainans (39290)

Dessin de la pochette de couverture : Kent
Photos et intérieur livret : Malika Angèle
Photos fond cristal sous CD : Dominique Villy : http://www.oeil-de-dom.com

Remerciements : Kent, Malika, Guillaume Banet, Jean-Philippe Rameaux, Jean-François Gaucher, Dominique Villy, Donatien Cantore, Jean-Claude Germain, Gilles Berthet, l’école EMMA, le Conseil Général du Jura.
Marc Joubert joue sur une guitare manouche fabriquée par Donatien Cantore (magasin « Doc Music », 39000 Lons Le Saunier).


Éditions musicales sauf (#8) : Éditions Frémeaux & Associés
Droits : Frémeaux & Associés
Conception de collection : Patrick Frémeaux & Claude Colombini
Direction de collection : Augustin Bondoux
Site web : www.fremeaux.com
Contact : 06 74 49 14 88 / marc-joubert@orange.fr
Site internet : http://www.gadjo-combo.com
Administratif : SPP le Groove: spprod@orange.fr
© FRÉMEAUX & ASSOCIÉS 2014


Deuxième album du groupe Gadjo Combo, « À brûle pourpoint » continue d’explorer la formule qui avait fait le succès de « Modern’Swing » (LLL322) paru en 2007. Faisant fi des codes liés au genre et des sempiternels « standards » joués et rejoués, inclassable, voire insaisissable, la formule du quatuor emmène le swing sur d’autres rivages. Ils cultivent un esprit de liberté, une envie de voir ailleurs, d’ouvrir et d’enrichir le répertoire, qui à coup sûr, élargira l’audience d’une formation qui arpente hors des sentiers battus, un « jazz-rock manouche » dont elle seule a le secret.   
Augustin Bondoux

The second album by the group Gadjo Combo, “À brûle pourpoint”, is a further exploration of the formula which made their 2007 recording “Modern Swing” (LLL322) such a hit. With little regard for the codes of the genre and its well-worn “standards” that are played and played again, the Gadjo Combo quartet has a formula that would be impossible to categorize even if you had a hold on it; the group takes Swing to distant shores in the culture of freedom, nursing a free spirit and the desire to see new things by opening wide their repertoire. There’s no doubt their audience will love being off the beaten track with this gypsy-jazz-rock that remains the group’s secret.   
Augustin Bondoux

CD A brûle pourpoint, Gadjo Combo © Frémeaux & Associés 2014




EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
01 Swing For Gab03'51
02 Rag A Joe04'11
03 La Gentiane03'32
04 Fleur de Selmer03'54
05 A brûle pourpoint04'39
06 Rasta Miro03'33
07 Bossa Beguine03'44
08 Rue de La Goye04'05
09 Sweet Georgia Brown03'23
10 Indolence04'31
11 Les Caron03'28
12 Chez Piero02'30
13 Transe Orientale04'09
« Une inventivité très décontractée » par Jazz Mag-Jazzman

La surprise vient de Gadjo Gombo (Révélation !) et de son deuxième disque « A brûle pourpoint » qui met en scène Marc Joubert (g, elg), Philippe Plassard (vln, elg, rhythm g), Jean-Charles Mater (rhythm g), Serge Saussard (g basse électro-acoustique). Le soutien de ce dernier n’est pas d’une élégance folle, tant dans le déplacement que dans le son, de même que la pompe et les sons électriques laissent perplexes, mais il y a beaucoup d’imagination dans l’écriture des thèmes et des arrangements et l’assise des solos leur assurent une inventivité très décontractée. Comme souvent chez les Gadgé qui cherchent à transgresse la tradition, on n’est jamais loin du newgrass de David Grisman et des avatars progressistes du bluegrass. Franck BERGEROT/JAZZ MAG-JAZZMAN




« un quartet original qui mérite une meilleure visibilité » par Django Station

« Comme leur nom l’indique, les musiciens de Gadjo combo ne sont pas manouches ; ils ne viennent pas de cet univers et ne prétendent pas rivaliser avec les cadors du gypsy swing. Né dans les années 50, le guitariste leader Marc Joubert vient du rock (Les Stones, Hendrix…) tout comme la plupart de ses petits camarades ; s’il n’est pas un jazzman, cela ne l’empêche pas de swinguer ( cf le décontracté et très chantant Fleur de Selmer avec chorus aux petits oignons, les « caron », swing très enlevé ou le nerveux Chez Piero où les solistes envoient quelques belles fusées : Marc fait crépiter les cordes et le violoniste est très en verve). Après avoir flashé sur Django en 1995 et bossé dur, Marc a monté en 2001 ce combo un peu atypique, tant au niveau du son d’ensemble que des compositions ; c’est ce qui fait l’intérêt de sa démarche ; 7 ans après le remarqué « Modern’ swing », Marc, guitares acoustique et électrique, Philippe Plassard, violon, guitare électrique, guitare rythmique, Jean-Charles Mater, guitare rythmique et Serge Saussard, basse acoustique poursuivent avec une remarquable cohésion cette route personnelle. Excepté un Sweet Georgia Brown d’excellente facture, toutes les compos sont signées Marc Joubert ; des morceaux qui, comme leur titre l’indique souvent, ne sont pas tout à fait conformes à l’esthétique du style, le guitariste allant souvent voir ailleurs (cf Rasta miro, le convaincant Bossa biguine, un futur standard, avec quelques questions-réponses enlevées ou Transe orientale, sorte de morceau de bravoure très Europe centrale qui se termine par une accélération endiablée). Sur certains titres, lorsque Marc mêle à son phrasé à la belle articulation quelques accents country, il n’est pas sans évoquer celui d’un Gary Potter ; sur d’autres, on n‘est pas loin d’Albert Lee (cf a brûle pourpoint, entre rock et country avec là encore des questions réponses brillantes). Assez inclassable, Gadjo combo fait preuve d’une vraie liberté. Voilà un quartet original qui mérite une meilleure visibilité. »
Par Francis COUVREUX - DJANGO STATION




« Virtuosité et talent communient dans un même besoin de communiquer » par Paris Move / Blues Mag.

« C'est à une véritable fête de la guitare que se livrent les quatre membres du quatuor! Et je défie n'importe quel apprenti gratteux de dire le contraire! Et ce magic quatuor est composé de Marc Joubert à la guitare sole, la guitare rythmique et la guitare électrique, Philippe Plassard au violon, à la guitare électrique et la rythmique, Jean Charles Mater à la guitare rythmique et Serge Saussard à la basse acoustique. L'obédience est certes manouche mais nous ne limiterons pas cet excellent opus à cela! D'autant que douze des morceaux joués sont des compositions de membres du combo, donc des créations contemporaines! Seul le Sweet Georgia Brown est 'made in USA' (Bernie/Pinkard/ Casey). Pour ce qui est du reste de l'album, ce sont bien les quatre musiciens qui sont compositeurs arrangeurs et interprètes. Et il n'échappera à personne qu'ils maîtrisent les règles du swing par coeur! Preuve vivante qu'il ne suffit pas d'être natif des bords du périph ou de la Camargue pour maîtriser le fonctionnement de ce qui prévaut dans l'écriture de cette musique au rythme détonnant! Pas besoin d'en écrire des tonnes de plus pour vous recommander cette musique où virtuosité et talent communient dans un même besoin de communiquer ce qu'est la vraie manière d'aimer la vie...!!!! »
Par Dominique BOULAY - PARIS MOVE ET BLUES MAGAZINE




Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...