ÉTIENNE KLEIN - ALBERT EINSTEIN VS NIELS BOHR

CONFÉRENCE SUR LE DÉBAT QUANTIQUE

Plus de détails

Artiste ETIENNE KLEIN
Livret : 4 PAGES
Nombre de CDs : 3


29,99 € TTC

FA5473

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+3 pts fidélité


« Einstein et Bohr se rencontrent en mai 1920, Einstein est immédiatement séduit par le physicien danois. Dès 1925, plusieurs physiciens comprennent que la physique du monde microscopique est arrivée à la croisée des chemins : soit elle parvient à retrouver le cadre d’interprétation de la physique classique, qui n’attribue pas de rôle fondamental à l’opération de mesure, soit elle le quitte définitivement. Ehrenfest, lui, a une intuition : il devine que cette grande affaire de l’interprétation de la physique quantique se jouera entre ces deux « monstres » physiciens que sont Einstein et Bohr. Et c’est effectivement ce qui va arriver… »

Étienne KLEIN

Deux vents théoriques ont soufflés au XXe siècle ébranlant les fondations de ce que l’on nomme aujourd’hui la «physique classique », celui de la théorie de la relativité d’Einstein et celui de la physique quantique, initiée par Max Planck.

Celle-ci, considérée par le béotien comme inaccessible à la compréhension commune et requérant un formalisme mathématique savant, vous est aujourd’hui exposée par l’un des plus éminents hommes de sciences contemporains, Étienne Klein.

Pour ce faire, il fait sien le célèbre vers de Boileau : « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement – Et les mots pour le dire arrivent aisément ».

Claude COLOMBINI FRÉMEAUX

PRODUCTION : CLAUDE COLOMBINI FRÉMEAUX, ÉDITORIALISATION : FRANÇOIS LAPÉROU

Le Débat quantique FA5473

ÉTIENNE KLEIN
CONFÉRENCE SURLE DÉBAT QUANTIQUE

ALBERT EINSTEIN vs NIELS BOHR











Deux vents théoriques ont soufflés au XXe siècle ébranlant les fondations de ce que l’on nomme aujourd’hui la «physique classique», celui de la théorie de la relativité d’Einstein et celui de la physique quantique, initiée par Max Planck. Celle-ci, considérée par le béotien comme inaccessible à la compréhension commune et requérant un formalisme mathématique savant, vous est aujourd’hui exposée par l’un des plus éminents hommes de sciences contemporains, Étienne Klein. Pour ce faire, il fait sien le célèbre vers de Boileau : « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement – Et les mots pour le dire arrivent aisément ».   
Claude Colombini Frémeaux


LE DÉBAT QUANTIQUE

CD 1 : Albert Einstein vs Niels Bohr, I
1. Pierre-Henri Tavoillot : Présentation par anagrammes    2’50

2. La physique quantique est une révolution ontologique    4’12

3. La différence fondamentale entre les physiques quantique et classique ?    4’33

4. L’art de l’anagramme    4’01

5. Einstein et Bohr, préliminaires de la controverse    3’58

6. Qu’est-ce que la physique quantique nous permet de dire du monde physique ?    2’53

7. Sur quoi repose le formalisme quantique ?    2’36

8. La particule, son état en physique quantique    5’59

9. Le principe de superposition et sa controverse    3’53

10. Exemple d’une expérience de pensée, le baril de poudre d’Einstein    2’50

11. L’interprétation de Copenhague de Niels Bohr    7’25

12. Einstein et Bohr, début de l’opposition    5’15

13. Opposition philosophique d’Einstein autour du concept de réalité    3’48

14. Réponse de Niels Bohr    2’42


CD 2 : Albert Einstein vs Niels Bohr, II
1. La contre-attaque EPR d’Einstein    5’43

2. Sa démonstration    4’55

3. La riposte confuse de Bohr    5’48

4. L’intuition de Bohr    2’49

5. Einstein et Bohr, opposition philosophique définitive    2’32

6. Indifférence de la communauté scientifique    2’00

7. Résumé de l’opposition entre Einstein et Bohr    11’01

8. Les variables cachées    1’16

9. 1964, arrive John Stewart Bell...    6’27

10. 1981, l’expérience par le laser donne raison à Bohr    3’57

11. Conclusions physique et philosophique    4’51


CD 3 : Questions / réponses

1. Pierre-Henri Tavoillot : Parménide vs Héraclite    4’37

2. Quelle est l’accessibilité du réel et son autonomie ?     3’41

3. Ne butons-nous pas sur les limites de la raison humaine, la perception et l’entendement ?    8’47

4. Tout ne pourrait-il pas être relié dans le cosmos ?    4’43

5. Se ranger sous l’école de Copenhague peut poser un problème conceptuel.Comment cette position pourrait-elle être tenable sans tomber à la fin sur un solipsisme en disant que tout peut être remis en question?  5’14

6. Y a-t-il une limite à partir de laquelle la physique quantique ne s’applique pas ?    3’04

7. Est-on capable de penser ce que l’on sait ?     3’44

8. N’est-on pas prisonnier pour la notion de localité/non localité de notre notion de l’espace/temps pour appréhender la réalité?    2’55

9. Si le principe quantique est le moteur du temps, la mesure actualisant la chose observable, cela me fait penser à la représentation du présent, quel est votre avis ?    2’28

10. La non-localité n’induit-elle pas qu’il n’y aurait qu’un seul objet, l’univers ?    7’40

11. Après les anagrammes, où placeriez-vous les oxymores ?    1’36

Enregistré à La Sorbonne - Paris en 2013 par François Lapérou - Artefilosofia, en partenariat avec la Collège de Philosophie, sous la présidence de Pierre-Henri Tavoillot


« Einstein et Bohr se rencontrent en mai 1920, à Leyde en Hollande, chez Paul Ehrenfest, un ami d’Einstein. Einstein est immédiatement séduit par le physicien danois. Il avoue par écrit à Ehrenfest : « C’est vraiment un homme de génie. […] J’ai entièrement confiance en sa façon de penser. […] Je suis amoureux de lui autant que toi. » Mais au cours des années suivantes, qui constituent une période charnière dans l’histoire de la physique, des nuances apparaissent entre les deux hommes : Einstein n’aura plus tout à fait confiance en la façon de penser de Bohr.

Dès 1925, plusieurs physiciens comprennent que la physique du monde microscopique est arrivée à la croisée des chemins : soit elle parvient à retrouver le cadre d’interprétation de la physique classique, qui n’attribue pas de rôle fondamental à l’opération de mesure, soit elle le quitte définitivement.

Ehrenfest, lui, a une intuition : il devine que cette grande affaire de l’interprétation de la physique quantique se jouera entre ces deux « monstres » physiciens que sont Einstein et Bohr. Et c’est effectivement ce qui va arriver…»   
Étienne Klein

Conférence de 3 heures à la Sorbonne produit par Arte-Filosofia pour Frémeaux & Associés en partenariat avec le Collège de Philosophie et Pierre-Henri Tavoillot

Ecouter Conférence sur le débat quantique  Albert Einstein vs Niels Bohr par Etienne Klein (livre audio) © Frémeaux & Associés/Artefilosofia 2014.




EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
CD 1
01 Pierre-Henri Tavoillot: présentation par ananagrammes02'50
02 La physique quantique est une révolution ontologique04'12
03 La différence fondamentale entre les physiques quantique et classique?04'33
04 L'art de l'anagramme04'01
05 Einstein et Bohr, préliminaires de la controverse03'58
06 Qu'est-ce que la physique quantique nous permet de dire du monde physique?02'53
07 Sur quoi repose le formalisme quantique?02'36
08 La particule, son état en physique quantique.05'59
09 Le principe de superposition et sa controverse03'53
10 Exemple d'une expérience de pensée02'50
11 L'interprétation de Copenhage de Niels Bohr07'25
12 Enstein et Bohr, début de l'opposition05'15
13 Opposition philosophique d'Enstein autour du concept de réalité03'48
14 Réponse de Niels Bohr02'42
CD 2
01 La contre-attaque EPR d'Enstein05'43
02 Sa démonstration04'55
03 La riposte confuse de Bohr05'48
04 L'intuition de Bohr02'49
05 Einstein et Bohr, opposition philosophique définitive02'32
06 Indifférence de la communauté scientifique02'00
07 Résumé de l'opposition entre Einstein et Bohr11'01
08 Les variables cachées01'16
09 1964, arrive John-Stewart Bell06'27
10 1981, l'expérience pour le laser donne raison à Bohr03'57
11 Conclusions physiques et philosophique04'51
CD 3
01 Pierre-Henri Tavoillot, Parmenide vs Héraclite04'37
02 Quelle est l'accessibilité du réel et son autonomie?03'41
03 Ne butons-nous pas sur les limites de la raison humaine, la perception et l'entendement?08'47
04 Tout ne pourrait-il pas être relié dans le cosmos?04'43
05 Se ranger sous l'école de Copenhague peut poser un problème conceptuel05'14
06 Y-a t-il une limite à partir de laquelle la physique quantique ne s'applique pas?03'04
07 Est-on capable de penser ce que l'on sait?03'44
08 N'est-on pas prisonnier pour la notion de localité/non localité de notre notion d'espace/temps pour appréhender la réalité?02'55
09 Si le principe quantique et le moteur du temps, la mesure actualisant la chose observable…02'28
10 La non-localité n'induit-elle pas qu'il y aurait qu'un seul objet, l'univers?07'40
11 Après les anagrammes, où placeriez-vous les oxymores?01'36

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...