HISTOIRE DE ROME

UN COURS PARTICULIER DE STÉPHANE BENOIST

Plus de détails

Artiste STEPHANE BENOIST
Livret : 20 PAGES
Nombre de CDs : 5


29,99 € TTC

FA5523

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+3 pts fidélité


2
-15%

Les Presses Universitaires de France et Frémeaux & Associés proposent ces cours particuliers d’histoire racontés, expliqués et analysés par Stéphane Benoist, professeur d’Histoire romaine à l’Université de Lille (SHS-Lille 3). De ses mythes fondateurs à son effondrement face aux invasions barbares, ce coffret retrace l’épopée de l’Histoire de Rome.

La petite cité, vouée par la légende à un avenir illustre, conquiert l’intégralité du monde connu de l’époque. Dans sa chute même, Rome, à la fois ville et empire, établit les racines de notre civilisation.

Claude COLOMBINI FRÉMEAUX


CD 1 - AUX ORIGINES DE ROME : RÉCITS DE FONDATIONS ET ACTUALITÉ DE LA RECHERCHE (VIIIE – VE SIÈCLES AVANT NOTRE ÈRE) •

CD 2 - ROME, UNE RES PUBLICA CONQUÉRANTE (IVE – IIE SIÈCLES AV. NOTRE ÈRE) •

CD 3 - UNE RÉPUBLIQUE IMPÉRIALE EN MUTATION (IER S. AV. – IER S. DE NOTRE ÈRE) •

CD 4 - UNE CITÉ, CAPITALE D’UN EMPIRE MÉDITERRANÉEN (IIE – IIIE S. DE NOTRE ÈRE) •

CD 5 - ROMA ÆTERNA (LA ROME ÉTERNELLE) : DERNIERS FEUX OCCIDENTAUX, RENAISSANCE ORIENTALE (IVE – VIE S. DE NOTRE  ÈRE) ?

Histoire de Rome FA5523

UN COURS PARTICULIER
DE STÉPHANE BENOIST


LA COLLECTION FRÉMEAUX & ASSOCIÉS PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE HISTOIRE DE ROME

Collection produite par Claude Colombini Frémeaux en collaboration avec Paul Garapon
5 CD AUDIO COMPATIBLES TOUS LECTEURS 

CD 1 : Aux origines de Rome - récits de fondations et actualité de la recherche (VIIIe – Ve siècles avant notre ère)

1. Une cité au destin exceptionnel - Introduction générale    3’18 ?
2. Une cité au destin exceptionnel - Introduction générale (suite)    6’09 ?
3. Sources et méthodes d’une histoire de la Rome des origines (VIIIe s.-Ve s. av. notre ère)    6’47
I. Au commencement étaient les récits de fondation
4. Site et situation : Rome avant Rome, les données de l’archéologie    7’16 ?
5. Fondation et récits de fondation : la naissance d’une cité    4’50 ?
6. Fondation et récits de fondation : la naissance d’une cité (suite)    6’55 ?
7. Les premiers rois de Rome : l’interprétation dumézilienne    6’01 ?
8. Les premiers rois de Rome : l’interprétation dumézilienne (suite)    4’53
II. Rome en Italie : la cité archaïque royale et ses voisins
9. Rome, les Latins et les Étrusques    5’24
10. La royauté étrusque et le développement de la cité    4’16
11. La res publica des origines : le récit de la chute de Tarquin le Superbe et la genèse d’une cité-État    4’11
12. La res publica des origines : le récit de la chute de Tarquin le Superbe et la genèse d’une cité-État (suite)    6’48
III. Épilogue - Écrire sur Rome, de la République à l’Empire
13. Espace urbain, commémoration des origines et temps de la cité (le Palatin des Lupercalia, le parcours triomphal, la découverte du bâton de Romulus)    5’20

CD 2 : Rome, une res publica conquérante (IVe – IIe siècles av. notre ère)

1. De l’impérialisme à Rome ? (Introduction)    6’00 ?
2. Écrire en grec l’histoire de Rome        6’40
I. Les institutions d’une République oligarchique
3. Honneurs et pouvoir : Imperium et potestas, la gestion des magistratures    7’26 ?
4. Le Sénat et le peuple    6’45 ?
5. Le Sénat et le peuple (suite)    2’54 ?
6. Une constitution «?mixte?» : la lecture de Polybe    4’31 ?
7. Une constitution «?mixte?» : la lecture de Polybe (suite)    5’24
II. Le pré-carré italien et la constitution d’un Imperium Romanum
8. Rome et le monde (l’orbis terrarum) : l’Italie, l’Occident et l’Orient    4’47 ?
9. Rome et le monde (l’orbis terrarum) : l’Italie, l’Occident et l’Orient (suite)    6’13
10. La République impériale, des provinces aux multiples enjeux    7’19
11. La République impériale, des provinces aux multiples enjeux (suite)    4’19
III. Les conséquences d’une politique impériale
12. La gestion d’un empire méditerranéen et ses conséquences    6’18
13. Épilogue - la crise de la République    4’25

CD3 : Une République impériale en mutation (Ier s. av. – Ier s. de notre ère)

1. Une res publica impériale entre république et monarchie (Introduction)    5’04 ?
2. Sources et méthodes de l’histoire des Ier siècles av. et de notre ère    9’35
I. Des institutions en crise : des guerres civiles au principat d’Auguste
3. Les imperatores, la conduite des armées et les conséquences des conquêtes    6’15
4. Le blocage des institutions urbaines    8’13 ?
5. Le blocage des institutions urbaines (suite)    6’04
II. Le fonctionnement de la cité impériale, entre République et Empire
6. La mise en place du principat augustéen    7’47 ?
7. Les institutions d’une cité impériale (à Rome et dans les provinces)    7’14 ?
8. Les institutions d’une cité impériale (à Rome et dans les provinces) (suite)    5’12
III. Rome et son empire, d’Auguste aux Flaviens
9. De la république impériale à la monarchie (les Julio-Claudiens, la crise de 68-69, les Flaviens)    5’46
10. Figures d’empire et identités plurielles    8’22
12. Le monde romain et ses métamorphoses, en guise de conclusion    2’32

CD4 : Une cité, capitale d’un empire méditerranéen (IIe – IIIe s. de n. è.)
1. De l’apogée à la chute, un Empire en question    6’30 ?
2. Inventaire contrasté des sources des IIe et IIIe siècles de notre ère    6’48
I. Un modèle urbain à l’épreuve de l’Empire
3. «?Partout des habitations, partout des peuples, partout des cités, partout la vie?» Tertullien    5’37 ?
4. «?Partout des habitations, partout des peuples, partout des cités, partout la vie?» Tertullien (suite)    5’13 ?
5. «?Partout des habitations, partout des peuples, partout des cités, partout la vie?» Tertullien (suite et fin)    5’12 ?
6. Le statut des hommes : la citoyenneté romaine et sa diffusion universelle    5’45 ?
7. Le statut des hommes : la citoyenneté romaine et sa diffusion universelle (suite)      3’13
8. Les communautés de l’Empire : statuts et organisation    5’00 ?
9. Les communautés de l’Empire : statuts et organisation (suite)    5’30
10. Les communautés de l’Empire : statuts et organisation (suite et fin)    6’17
II. Une figure impériale omniprésente
11. Des Antonins aux Sévères, un siècle d’approfondissement du modèle impérial    7’50 12. De la crise du IIIe siècle : les leçons d’une renaissance face aux malheurs des temps    3’20
III. Heurs et malheurs d’un monde provincial en proie aux doutes
13. De l’empire conquérant à l’empire assiégé : la menace barbare et les réformes entreprises    3’53 14. L’Éternité et un jour… En guise de conclusion    5’40

CD5 : Roma Æterna (la Rome éternelle) : derniers feux occidentaux, renaissance orientale (IVE – VIe s. de n. è.) ?

1. D’un empire, l’autre : la Rome éternelle d’Occident et d’Orient    5’51 ?
2. D’un empire, l’autre : la Rome éternelle d’Occident et d’Orient (suite)    5’28 ?
3. De l’Antiquité tardive au Haut Moyen Âge : l’état des sources    8’53
I. De la Tétrarchie à l’empire des Théodose
4. Restauration, rénovation, révolution : l’Empire, de l’unité à la dualité    5’48 ?
5. Restauration, rénovation, révolution : l’Empire, de l’unité à la dualité (suite)    5’41 ?
6. Société et culture d’un empire en voie de christianisation    7’01 ?
7. Société et culture d’un empire en voie de christianisation (suite)    6’56
II. Figures d’empire et barbaricum
8. L’Empire et les autres : les relations romano-barbares    6’43 ?
9. L’Empire et les autres : les relations romano-barbares (suite)    3’45
10. Figures d’autorité en un monde en mutation : le prince, l’évêque et la «?cité de Dieu?»    4’57
III. Des Royaumes barbares à l’Empire de Byzance : pour une Antiquité tardive réinterprétée
11. Le destin d’un Occident «?romain?» aux Ve et VIe siècles de notre ère    3’43
12. La nouvelle Rome et ses rêves de reconquête : Justinien et l’Empire byzantin    5’35
13. Penser Rome pour notre monde contemporain : citoyenneté universelle et figures d’empire. Conclusion générale.    4’57 



Chronologie


1) Des origines au Ve siècle avant notre ère
    Xe-IXe s. : fonds de cabanes sur le Germal?;    
    IXe-VIIIe s. : nécropole du Forum en activité?;    
    Début VIIIe s. : nécropole de l’Esquilin?;
    753/752 : fondation de Rome (d’après Varron ou les fastes capitolins)?;
    Milieu du VIIIe s. : traces d’une muraille au Palatin?;    
    753-715 : règne de Romulus?;        
    715-672 : règne de Numa Pompilius?;    
    672-640 : règne de Tullus Hostilius?;    
    Milieu du VIIe s. : premier aménagement du Forum?;    
    640-616 : règne de Ancus Marcius?;
    Dernier quart du VIIe s. : aménagement du Forum, construction du Pont Sublicius?;
    616-578 : règne de Tarquin l’Ancien?;
    Début VIe s. : aménagements du Comitium, de la Regia et du Capitole?;
    578-534 : règne de Servius Tullius?;    
    534-509 : règne de Tarquin le Superbe?;
    Dernier quart du VIe s. : construction du temple de Jupiter Capitolin?;
    509-fin du VIe s. : mise en place de la République?; traces de destruction, sur le Forum, de la Regia?;    
    494-493 : première sécession de la Plèbe sur le Mont sacré ou l’Aventin, création des tribuns de la Plèbe?; fœdus Cassianum (traité entre Rome et les Latins)?;    
    451-449 : deux collèges successifs de décemvirs chargés de rédiger les lois?; Loi des XII Tables?;
     406-396 : dernière guerre contre Véies, dictature de Camille. 

2) La république médiane des ive-iie siècles avant notre ère    
    390 : défaite de l’Allia le 18 juillet?; les Gaulois de Brennus entrent dans Rome?; Camille les vainc?;    
    367 : lois licinio-sextiennes?; droit d’accès au consulat pour les plébéiens?;
    343 : nouvelle sécession de la Plèbe?; première guerre Samnite?;
    338 : réorganisation du Latium et dissolution de la ligue latine?;
    326-304 : deuxième guerre Samnite?;
    312 : censure d’Appius Claudius Caecus?; création de la Via Appia?; lectio senatus?; réforme des tribus?;  
    304 : affichage public du calendrier au Comitium?; 
    298-290 : troisième guerre Samnite?;
    282-272 : affrontement entre Tarente et Rome?; intervention du roi d’Épire Pyrrhus?; capitulation de Tarente?;
    246-241 : Grande guerre de Sicile, également dénommée première guerre Punique?;
    227 : création des premières provinces de Sicile et de Sardaigne?;
    218-201 : deuxième guerre Punique?; 
    200-196 : deuxième guerre de Macédoine?; proclamation de la liberté de la Grèce par Flamininus?;  
   197 : création des deux provinces d’Hispanie?; 
   172-168 : troisième guerre de Macédoine?; victoire de Paul-Émile à Pydna 
   167 : exil des otages achéens dont Polybe?; suspension du paiement du tributum pour les Romains?; 
    146 : destruction de Carthage et Corinthe?;
    133-129 : legs du royaume d’Attale III et constitution de la province d’Asie?;
    133-122 : les tribunats de Tiberius et Caius Gracchus?; les réformes gracchiennes et leurs conséquences?;   
     118 : fondation de la colonie de Narbonne.


3) Des dernières crises de la République au premier siècle du Principat (Ier s. av.-ier s. de n. è.)
    102-101 : victoires de Marius sur les Teutons à Aix et sur les Cimbres à Verceil?;
     91-89 : guerres des alliés et lois conférant la citoyenneté romaine aux Italiens?;
     83-80 : retour de Sylla en Italie?; prise de Rome?; dictature de Sylla?;
     80-72 : guerre contre Sertorius en Espagne, vaincu par Pompée?;
     74-63 : troisième guerre contre Mithridate?; victoire de Pompée?;
     63 : consulat de Cicéron?; répression de la conjuration de Catilina?;
     59-50 : consulat de César (59)?; proconsulat en Gaule et conduite de la Guerre (58-50)?;      49-45 : guerre civile (César contre Pompée)?; bataille de Pharsale (9 août 48)?; mort de Pompée?;
     44 : assassinat de César le 15 mars (ides)?; affrontements entre Césaricides et Césariens?;
     43 : triumvirat d’Antoine, Lépide et Octavien (lex Titia du 23 novembre)?; proscriptions?; mort de Cicéron?;
     42 : bataille de Philippes, défaite des césaricides Cassius et Brutus contre Antoine et Octavien?;
     31-30 : affrontement final entre Octavien et Antoine?; victoire d’Actium (2 septembre 31)?; suicides d’Antoine et Cléopâtre (1er août 30)?; l’Égypte devient province romaine?;
     29-27 : retour d’Octavien à Rome?; triple triomphe (13, 14, 15 août 29)?; mise en place du Principat (28-27)?;
     14 : mort d’Auguste (19 août) et divinisation par le Sénat (17 septembre)?; début du principat de Tibère?;
     37 : mort de Tibère?; avènement de Caligula?;
     41 : assassinat de Caligula?; Claude choisi par les prétoriens devient empereur?;
     47-48 : censure de Claude?; célébration des 800 ans de Rome?; mesure en faveur des élites provinciales?;
     54 : mort suspecte de Claude?; avènement de Néron?;
     68-69 : « année des quatre empereurs »?; suicide de Néron?; principats de Galba, Othon et Vitellius?;
     69-96 : dynastie flavienne au pouvoir : Vespasien (69-79)?; Titus (79-81)?; Domitien (assassiné en 96). 

4) Des Antonins à la «?crise?» de l’Empire romain (iie-iiie siècles de n. è.)

     96-98 : avènement de Nerva?; adoption de Trajan (octobre 97)?; Trajan seul empereur (28 janvier 98)?;
     101-105 : deux guerres contre les Daces?; création d’une nouvelle province?; lancement du forum de Trajan?;
     114-117 : campagne parthique de Trajan?; insurrection des Juifs en Orient?;     117-138 : principat d’Hadrien?; pratique itinérante du pouvoir impérial?; nombreuses visites de provinces?;
     133-135 : deuxième guerre juive?; fondation de la colonie romaine d’Ælia Capitolina sur le site de Jérusalem?;
     138-161 : principat d’Antonin?; association de son fils adoptif Marc Aurèle au pouvoir (à partir de 146)?;
     161-180 : principat de Marc Aurèle?; nombreuses campagnes contre les Parthes et les Germains?;
     180-192 : principat de Commode, fils de Marc Aurèle, dernier empereur antonin?;
     193-197 : nouvelle crise de succession après l’assassinat de Commode (31 décembre 192)?; mise en place d’une nouvelle dynastie (les Sévères, de 193 à 235)?;
     198 : victoire parthique de Septime Sévère et association de son fils Caracalla au pouvoir (28 janvier)?;
     212 : constitution de Caracalla (octroi de la citoyenneté romaine à tous les hommes libres de l’Empire)?;
     218-222 : Élagabal, prêtre du dieu d’Émèse, porté au pouvoir impérial?;
     222-235 : principat de Sévère Alexandre?; guerres contre les Perses sassanides (231-233) et les Alamans (234-235)?;
     235-238 : Maximin le Thrace, empereur?; en campagne sur le Rhin et le Danube?;
     248 : Millénaire de Rome sous le règne de Philippe l’Arabe?;
     250-251 : début de l’invasion gothique?; mort de Trajan Dèce au combat?;
     260 : capture de l’empereur Valérien par les Perses?; sécession de l’Empire gaulois (jusqu’en 274)?;
     268-272 : le royaume de Palmyre sous la conduite de Zénobie tente de contrôler une partie de l’Orient romain?;
     274 : entrée triomphale d’Aurélien à Rome?; réunification de l’Empire sous son règne (270-275)?;
     284 : avènement de Dioclès, sous le nom de Dioclétien?; mise en place de la dyarchie puis de la tétrarchie (285?; 293-305).

5) L’Empire romain et son devenir à l’époque tardive (ive-vie siècles de n. è.)
     306-337 : règne de Constantin?; premières mesures officielles en faveur des chrétiens?;
     306-312 : Maxence «?dernier empereur de Rome?»?; victoire de Constantin au Pont Milvius (31 octobre)?;
     330 : inauguration de Constantinople?; rituels païens et chrétiens de fondation?;
     337-361 : règne de Constance II, fils de Constantin?; en 357, voyage de l’empereur à Rome?;
     360-363 : règne de Julien?; mesures en faveur des cultes païens?;
     374-397 : saint Ambroise, évêque de Milan?;
     378 : soulèvement des Goths Tervinges?; bataille d’Andrinople?; mort de l’empereur Valens (364-378)?;
     379-395 : règne de Théodose, choisi par Gratien comme Auguste en Orient?;
     391-392 : lois de Théodose contre les cultes païens?;
     406-407 : invasion en Gaule des Suèves, des Vandales, des Alains et des Burgondes?;
     410 : prise de Rome par le Goth Alaric qui ne l’occupe que quelques jours?;
     429-439 : conquête vandale de l’Afrique?; mort de saint Augustin à Hippone (430)?; prise de Carthage (le 19 octobre 439) par Genséric?;
     434 : Attila devient roi des Huns?;
     438 : promulgation par Théodose II à Constantinople du Code Théodosien le 25 décembre?;
     455 : prise de Rome par Genséric?;
     474 : Théodoric, seul roi des Ostrogoths?;
     476 : Odoacre nommé roi des rois le 23 août dépose le dernier empereur de Rome, Romulus Augustulus en septembre?; il renvoie à Constantinople les insignes du pouvoir impérial?;
     481 : mort de Childéric et avènement de Clovis, rois des Francs?;
     500 : visite de Théodoric à Rome?;  

     527-565 : règne de Justinien?; promulgation du Code Justinien (7 avril 529)?; reconquête partielle de l’Occident par l’Empire d’Orient (Afrique, Espagne du Sud?; Italie et Rome). 

Bibliographie
• Pour une première approche
Michel Christol, Daniel Nony, Rome et son Empire. Des origines de Rome aux invasions barbares, Hachette Université, Paris, 2011 (5e édition), avec la collaboration de Pierre Cosme et Clara Berrendonner. Le Monde romain, sous la coordination de Nicolas Richer, Bréal, Paris, 2014 (3e édition). Mireille Cebeillac-Gervasoni, Alain Chauvot, Jean-Pierre Martin, Histoire romaine, collection U, Armand Colin, Paris, 2002.


 • Dans un deuxième temps

François Hinard (dir.), Histoire romaine. Des origines à Auguste, Fayard, Paris, 2000. Jean-Michel David, La République romaine («?Nouvelle histoire de l’Antiquité, 7?»), Le Seuil, Paris, 2000. Patrick Le Roux, Le Haut-Empire romain en Occident, d’Auguste aux Sévères («?Nouvelle histoire de l’Antiquité, 8?»), Le Seuil, Paris, 20002 [1998]. Maurice Sartre, Le Haut-Empire romain. Les provinces de la Méditerranée orientale, d’Auguste aux Sévères («?Nouvelle histoire de l’Antiquité, 9?»), Le Seuil, Paris, 2000. Jean-Michel Carrié et Aline Rousselle, L’Empire romain en mutation («?Nouvelle histoire de l’Antiquité, 10?»), Le Seuil, Paris, 1999.

 • Pour une approche historiographique
Claude Nicolet, Rome et la conquête du monde méditerranéen. 1. Les structures de l’Italie romaine, Puf-Nouvelle Clio, Paris, 2001 [1977]. Claude Nicolet (dir.), Rome et la conquête du monde méditerranéen. 2. Genèse d’un empire, Puf-Nouvelle Clio, Paris, 2001 [1977]. François Jacques, John Scheid, Rome et l’intégration de l’Empire (44 av. J.-C. - 260 ap. J.-C.), tome 1 : Les structures de l’empire romain, Puf-Nouvelle Clio, Paris, 1990.
Claude Lepelley (dir.), Rome et l’intégration de l’Empire (44 av. J.-C. - 260 ap. J.-C.), tome 2 : Approches régionales du Haut-Empire romain, Puf-Nouvelle Clio, Paris, 1998.
Hervé Inglebert (dir.), Histoire de la civilisation romaine, Puf-Nouvelle Clio, Paris, 2005. Paul Veyne, «?Y a-t-il eu un impérialisme romain ??», MEFRA, 87, 1975, p. 793-855. Paul Veyne, L’Empire gréco-romain, Le Seuil, Paris, 2005 [recueil d’études reprises et complétées].

 • Pour quelques compléments
Georges Dumézil, La Religion romaine archaïque, Payot, Paris, 2e édition revue et corrigée, 1974 [retirage 2000]. Alexandre Grandazzi, Les origines de Rome, Que sais-je ?, Puf, Paris, 2003. Patrick Le Roux, L’Empire romain, Que sais-je ?, Puf, Paris, 2005. Pierre Cosme, Les Empereurs romains, collection Licence, Puf, Paris, 2011. Peter Brown, Pouvoir et persuasion dans l’Antiquité tardive : vers un empire chrétien, Le Seuil, Paris, 1998.
 

Stéphane Benoist  est professeur d’Histoire romaine à l’Université de Lille et directeur du laboratoire HALMA, Histoire, archéologie, littérature des Mondes Anciens (UMR 8164, CNRS, Lille 3 SHS, MCC).

Ses travaux portent en Histoire romaine sur la fin de l’époque républicaine et l’époque impériale (Ier s. av. – IVe s. apr. J.-C.), le pouvoir impérial et ses représentations, les identités politiques et sociales, ainsi que le temps et l’espace de la cité de Rome. Il est spécialiste d’épigraphie impériale (titulatures, formulaires martelés), et s’intéresse à la philosophie politique et aux expressions de l’idéologie, en étudiant les pratiques du discours et les apports dans cette perspective du stoïcisme ou du néoplatonisme.
Il a publié La Fête à Rome au premier siècle de l’Empire. Recherches sur l’univers festif sous les règnes d’Auguste et des Julio-Claudiens, «?collection Latomus?» n° 248, Bruxelles, 1999 et Rome, le prince et la Cité. Pouvoir impérial et cérémonies publiques (Ier siècle av. – début du IVe siècle apr. J.-C.), «?collection Le Nœud Gordien?», Puf, Paris, 2005, et dirigé en collaboration une dizaine de volumes collectifs depuis 2007, à propos de la procédure de condamnation de mémoire à Rome et dans le monde romain (Mémoire et histoire. Les procédures de condamnation dans l’Antiquité romaine, Metz, 2007?; Un discours en images de la condamnation de mémoire,  Metz, 2008 et Mémoires partagées, mémoires disputées. Écriture et réécriture de l’histoire, Metz, 2009), de la définition de l’empire romain (Figures d’empire, fragments de mémoire. Pouvoirs et identités dans le monde romain impérial (IIe siècle avant notre ère – VIe siècle de notre ère), Villeneuve d’Ascq, 2011), avec les apports de la recherche de Fergus Millar (Rome, a City and Its Empire in Perspective. The Impact of the Roman World through Fergus Millar’s Research – Rome, une cité impériale en jeu. L’impact du monde romain selon Fergus Millar, Leyde, Boston, 2012).
Paraît en 2015 un volume collectif consacré aux «?Monumenta. Traces écrites et figurées de la mémoire dans le monde romain?», sous le titre d’Une mémoire en actes. Espaces, figures et discours (Villeneuve d’Ascq). 



Les Presses Universitaires de France et Frémeaux & Associés proposent ces cours particuliers d’histoire racontés, expliqués et analysés par Stéphane Benoist, professeur d’Histoire romaine à l’Université de Lille (SHS-Lille 3). De ses mythes fondateurs à son effondrement face aux invasions barbares, ce coffret retrace l’épopée de l’Histoire de Rome. La petite cité, vouée par la légende à un avenir illustre, conquiert l’intégralité du monde connu de l’époque. Dans sa chute même, Rome, à la fois ville et empire, établit les racines de notre civilisation.
Claude Colombini Frémeaux




EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
CD 1
01 Une cité au destin exceptionnel - introduction générale03'16
02 Une cité au destin exceptionnel - introduction générale (suite)06'10
03 Sources et méthodes d'une histoire de la Rome des origines (VIIIe s.-Ve s. av. notre ère)06'46
04 Site et situation : Rome avant Rome, les données de l'archéologie07'16
05 Fondation et récits de fondation : la naissance d'une cité04'49
06 Fondation et récits de fondation : la naissance d'une cité (suite)06'55
07 Les premiers rois de rome : l'interpretation dumézilienne06'00
08 Les premiers rois de rome : l'interpretation dumézilienne (suite)04'51
09 Rome: les Latins et les Etrusques05'25
10 La royauté etrusque et le développement de la cité04'14
11 La res publica des origines : le récit de la chute de Tarquin le Superbe et la génèse d'une cité-Etat04'11
12 La res publica des origines : le récit de la chute de Tarquin le Superbe et la génèse d'une cité-Etat (suite)06'46
13 Espace urbain, commémoration des origines et temps de la cité05'19
CD 2
01 De l'imperialisme à Rome (introduction)06'00
02 Ecrire en grec: l'histoire de Rome06'39
03 Honneurs et pouvoir : imperium et potestas, la gestion des magistratures07'26
04 Le sénat et le peuple06'43
05 Le sénat et le peuple (suite)02'54
06 Une constitution « mixte » : la lecture de Polybe04'31
07 Une constitution « mixte » : la lecture de Polybe (suite)05'23
08 Rome et le monde (l'orbis terrarum) : l'Italie, l'Occident et l'Orient04'46
09 Rome et le monde (l'orbis terrarum) : l'Italie, l'Occident et l'Orient (suite)06'13
10 La république imperiale des provinces aux multiples enjeux07'17
11 la republique imperiale des provinces aux multiples enjeux (suite)04'19
12 La gestion d'un empire méditerranéen et ses conséquences06'18
13 Epilogue - la crise de la République04'23
CD 3
01 Une res publica imperiale entre republique et monarchie (Introduction)05'04
02 Sources et méthodes de l'histoire des 1er siècle av. et de notre ère09'35
03 Les imperatores, la conduite des armées et les conséquences06'14
04 Le blocage des institutions urbaines08'13
05 Le blocage des institutions urbaines (suite)06'04
06 La mise en place du principat augustéen07'47
07 Les institutions d'une cité impériale (à Rome et dans les provinces)07'13
08 Les institutions d'une cité impériale (à Rome et dans les provinces) (suite)05'11
09 De la république impériale à la monarchie (les Julio-claudiens)05'44
10 Figures d'empire et identités plurielles08'22
11 Le monde romain et ses métamorphoses en guise de conclusion02'31
CD 4
01 De l'apogée à la chute : un empire en question06'28
02 Inventaire contrasté des sources des IIe et IIIe siecles de notre ère06'45
03 « Partout des habitations, partout des peuples, partout des cités, partout la vie Tertullien05'37
04 « Partout des habitations, partout des peuples, partout des cités, partout la vie Tertullien (suite)05'13
05 « Partout des habitations, partout des peuples, partout des cités, partout la vie Tertullien (suite et fin)05'11
06 Le statut des hommes : la citoyenneté romaine et sa diffusion universelle05'44
07 Le statut des hommes : la citoyenneté romaine et sa diffusion universelle (suite)03'13
08 Les communautés de l'Empire : statuts et organisation04'59
09 Les communautés de l'Empire : statuts et organisation (suite)05'30
10 Les communautés de l'Empire : statuts et organisation (suite et fin)06'15
11 Des Antonins aux Sévères: un siècle d'approfondissement du modèle impérial07'50
12 De la crise du IIIe siècle : les lecons d'une renaissance face aux malheurs des temps03'19
13 De l'Empire conquérant à l'Empire assiégé : la menace barbarbe03'53
14 L'éternité et un jour... En guise de conclusion05'40
CD 5
01 D'un empire l'autre : la Rome éternelle d'Occident et d'Orient05'49
02 D'un empire l'autre : la Rome éternelle d'Occident et d'Orient (suite)05'29
03 De l'antiquité tardive au Haut Moyen Age : l'état des sources08'52
04 Restauration, rénovation, révolution : l'empire de l'unité05'46
05 Restauration, rénovation, révolution : l'empire de l'unité05'41
06 Société et culture d'un empire en voie de christianisation07'01
07 Société et culture d'un empire en voie de christianisation (suite)06'56
08 L'Empire et les autres : les relations romano-barbares06'43
09 L'Empire et les autres : les relations romano-barbares (suite)03'48
10 Figures d'autorité en un monde en mutation : le prince, l'évêque et la cité de Dieu04'53
11 Le destin d'un occident « romain » aux Ve et VIe siecles de notre ère03'42
12 La nouvelle Rome et ses rêves de reconquête : Justinien et l'Empire byzantin05'36
13 Penser Rome pour notre monde contemporain : citoyenneté universelle et figure d'empire. Conclusion générale.04'55
« Un traité de Rome passionnant » par le Journal du Médecin

Professeur d’histoire romaine à l’université de Lille, Stéphane Benoist raconte en cinq CD denses, les mythes fondateurs, l’émergence, l’apogée, et la chute de la Rome antique, des premiers peuplements jusqu’aux invasions barbares. Ce traité de Rome se montre passionnant, qui remonte aux sources de l’histoire européenne, et laisse songeur quant au destin d’un pays qui à l’instar de la Grèce, domina son monde, et pour qui les vestiges de son glorieux deviennent comme pour beaucoup de pays européens, l’un des principaux moteurs de son économie ou de ce qu’il en reste. Bref un gigantesque magasin d’antiquités.
Par LE JOURNAL DU MEDECIN






30 autres ouvrages proposés:

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...