COSMOS (PHILOSOPHIE DU) - MICHEL ONFRAY

CONFÉRENCE ENREGISTRÉE AU THÉÂTRE DU ROND-POINT

Plus de détails

Artiste MICHEL ONFRAY
Livret : 4 Pages
Nombre de CDs : 1


19,99 € TTC

FA5609

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


Dans cet ouvrage sonore, Michel Onfray développe pour la première fois sa philosophie personnelle ; une pensée qui propose de se réapproprier le monde en rétablissant une sacralité de « l’ici bas » et non de « l’au-delà ».

Michel Onfray nous invite à regarder, écouter et comprendre la nature et le temps, à s’émerveiller du sublime qui nous entoure.

Au-delà d’un plaisir contemplatif, le philosophe, exigeant avec lui-même, nous raconte ses rencontres avec les hommes de sciences : naturalistes, astrophysiciens, spéléologues, botanistes.

Par ce retour au sens de la terre et du ciel, il renoue avec l’idéal des philosophes grecs et païens pour une sagesse humaine en harmonie avec le monde. Ainsi, Michel Onfray appelle à inscrire sa vie dans le Cosmos.

Lola CAUL-FUTY FREMÉAUX

CONFÉRENCE ENREGISTRÉE AU THÉÂTRE DU ROND-POINT

ÉDITORIALISATION : LOLA CAUL-FUTY FRÉMEAUX

LES ORIGINES DE COSMOS (INTRODUCTION JEAN-MICHEL RIBES) • L’ÉTOILE POLAIRE • L’ART DE REGARDER LE MONDE • UN APPROCHE SINGULIÈRE DU TEMPS • LA CULTURE, L’ART DE SAISIR LA NATURE • LES PEUPLES FOSSILES • LE RAPPORT DE LA VIE AU TEMPS • RÉFLEXIONS SUR LE VIVANT • ÊTRE PRÉDATEUR • ÊTRE PARASITE • LA GRANDEUR DES ARTS AFRICAINS • LA QUESTION ANIMALE • TIRER LES CONCLUSIONS DE DARWIN • LA PUISSANCE DIVINE DU SOLEIL • DÉCHRISTIANISER LE CIEL • LE SUBLIME • UNE CONTRE-HISTOIRE DE L’ART • LE DÉTERMINISME • DONNER DES CHANCES • TRAVAILLER SUR SOI-MÊME.

Cosmos FA5609



MICHEL    ONFRAY


philosophie du cosmos







«?La philosophie a été l’art d’économiser le réel au profit des livres qui disaient le réel.
En l’occurrence les livres que sont la Bible pour certains, le Talmud et le Coran pour d’autres.
On ne regarde plus le monde, mais le livre qui nous dit le monde. On ne sait plus voir le monde.

Michel Onfray


Dans cet ouvrage, Michel Onfray développe pour la première fois sa philosophie personnelle?; une pensée qui propose de se réapproprier le monde en rétablissant une sacralité de «?l’ici bas?» et non de «?l’au-delà?».
Michel Onfray nous invite à regarder, écouter et comprendre la nature et le temps, à s’émerveiller du sublime qui nous entoure. Au-delà d’un plaisir contemplatif, le philosophe, exigeant avec lui-même, nous raconte ses rencontres avec les hommes de sciences : naturalistes, astrophysiciens, spéléologues, botanistes. Par ce retour au sens de la terre et du ciel, il renoue avec l’idéal des philosophes grecs et païens pour une sagesse humaine en harmonie avec le monde. Ainsi, Michel Onfray appelle à inscrire sa vie dans le Cosmos.     Lola Caul-Futy Frémeaux


1. Les origines de Cosmos (Introduction Jean-Michel Ribes) • 2. L’étoile polaire • 3. L’art de regarder le monde • 4. Un approche singulière du temps • 5. La culture, l’art de saisir la Nature • 6. Les peuples fossiles • 7. Le rapport de la vie au temps • 8. Réflexions sur le vivant • 9. Être prédateur • 10. Être parasite • 11. La grandeur des arts africains • 12. La question animale • 13. Tirer les conclusions de Darwin • 14. La puissance divine du Soleil • 15. Déchristianiser le ciel • 16. Le sublime • 17. Une contre-histoire de l’art • 18. Le déterminisme • 19. Donner des chances • 20. Travailler sur soi-même.





EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
01 Les origines de cosmos (introduction Jean-Michel Ribes)02'38
02 L'étoile polaire04'47
03 L'art de regarder le monde02'56
04 Une approche singulière du temps02'55
05 La culture, l'art de saisir la nature03'52
06 Les peuples fossiles03'15
07 Le rapport de la vie au temps04'46
08 Réflexions sur le vivant05'06
09 Etre prédateur04'07
10 Etre parasite03'14
11 La grandeur des arts africains03'22
12 La question animale04'53
13 Tirer les conclusions de Darwin08'08
14 La puissance divine du soleil06'14
15 Déchristianiser le ciel04'43
16 Le sublime03'30
17 Une contre-histoire de l'art01'54
18 Le déterminisme03'23
19 Donner des chances02'21
20 Travailler sur soi-même.01'20
« Sérénité pastorale, détours savoureux et avis de tempête » par Philosophie Magazine

« Les pieds sur terre/ Marqué par le deuil, Michel Onfray ouvre une nouvelle étape dans son œuvre. Épousant le rythme de la nature, le premier volume de sa trilogie à vocation encyclopédique oscille entre sérénité pastorale, détours savoureux et avis de tempête. […] Dans les pas de son père, Michel Onfray chante le temps virgilien, la culture comme agriculture (conservation, dépassement et transfiguration de la nature), le penseur des champs contre le penseur des villes, le paganisme antique, le sens de la terre et du ciel (où ne se trouvent ni Idées ni dieux, mais l’immensité physique de l’Univers), les animaux comme nos « alter ego dissemblables » : « le paysan donne la matrice à tout philosophe digne de ce nom », affirme-t-il. Sans surprise, sa cosmologie s’ancre chez Lucrèce et Épicure, rejetant toute la pensée chrétienne (qui, en gros, commence chez lui à Platon et s’arrête avec Nietzsche). Il y ajoute des détours surprenants par l’animisme africain […] (diatribe appuyée, et très drôle, contre les théories biodynamiques dans la viticulture). […] On aime suivre Michel Onfray dans les rencontres qui l’aident à penser : peu de philosophes, mais des naturalistes (Darwin au premier chef), des astrophysiciens (Jean-Pierre Luminet), le spéléologue Michel Siffre, l’entomologiste Jean-Henri Fabre, le botaniste Francis Hallé, le peintre Arcimboldo… La richesse de sa curiosité fait le prix de sa démarche. […] »

Par Catherine PORTEVIN – PHILOSOPHE MAGAZINE





"Une philosophie de la nature" par LIRE

L’entreprise n’est pas mince. Il s’agit ni plus ni moins que de questionner la place de l’homme dans un univers débarrassé de ses mythes. Premier volume d’une trilogie intitulée Brève encyclopédie du monde, Cosmos a pour objet une « philosophie de la nature » (…).

L’auteur s’intéresse successivement au temps, « forme a priori du vivant », à la vie, « force de la force », à l’animal appelé à redevenir l’égal de l’homme, au cosmos et enfin au sublime, cette « expérience de la vastitude » (…).

Là n’est pas la moindre des qualités de ce premier volet Michel Onfray pioche décidément partout où il peut. Son jardin n’a rien à voir avec un petit enclos. L’image d’un homme replié sur sa terre, sur soi, sur son monde mérite donc, à tout le moins, d’être corrigée.


Par LIRE





« Un bel exercice à faire… » par Le Soir

Les vacances, en fin compte, ce n’est pas que du loisir. Mettons-les à profit pour apprendre. Ecouter Michel Onfray, par exemple. Avec « Philosophie du cosmos », il présente son livre « Cosmos », pas encore publié à l’époque de cet enregistrement. « La philosophie a été l’art d’économiser le réel au profit des livres qui disaient le réel, énonce-t-il. « En l’occurrence la Bible, le Talmud ou le Coran. On ne regarde plus le monde mais le livre qui dit le monde ». En fait Onfray propose de voir à nouveau le monde. Un bel exercice à faire en sa compagnie. L’homme parle bien, clair et aisé. On l’écoute avec attention.
Par LE SOIR




Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...