HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL.2 - LES AVENTURES DE LA LIBERTÉ

UN COURS PARTICULIER DE MICHAËL FOESSEL, DE ROUSSEAU A HEGEL

Plus de détails

Artiste MICHAËL FOESSEL
Direction artistique : COLLECTION PUF - FREMEAUX
Livret : 8 PAGES
Nombre de CDs : 4


29,99 € TTC

FA5531

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+3 pts fidélité


2
-15%

Entre 1750 et 1830, l’Europe traverse une époque d’intenses bouleversements politiques et sociaux. Pour la première fois, la liberté devient, à la place de Dieu ou de la nature, le principal objet de la pensée.
Avec Rousseau, Kant et Hegel, Michaël Foessel nous propose une analyse originale de la philosophie moderne, pour décrire ces décennies où l’indépendance morale, la souveraineté du peuple et l’autonomie deviennent les horizons de la pensée occidentale.
Les Presses Universitaires de France et Frémeaux & Associés présentent ce cours particulier sur l’histoire de la philosophie par Michaël Foessel, professeur à l’École polytechnique et spécialiste de l’histoire de la philosophie moderne.
Claude COLOMBINI FRÉMEAUX

DIRECTION MICHAËL FOESSEL, PRODUCTION : CLAUDE COLOMBINI POUR PUF-FRÉMEAUX


CD 1 - DE ROUSSEAU À HEGEL : LA LIBERTÉ, CLÉ DE VOÛTE DE LA PHILOSOPHIE - LES CONCEPTS DE LIBERTÉ • L’HOMME À L’ÉTAT DE NATURE • DE L’AMOUR DE SOI À L’AMOUR PROPRE • LE CONTRAT SOCIAL • LE PEUPLE, RÉSULTAT D’UNE VOLONTÉ COMMUNE.
CD 2 - INTRODUCTION À KANT : DE LA LIBERTÉ DES ANCIENS ET DE CELLE DES MODERNES • LIBERTÉ ET DÉTERMINISME • LA THÉORIE DE LA CONNAISSANCE • CAUSALITÉ ET LIBERTÉ • L’IDÉE DE LIBERTÉ EXIGÉE PAR LA RAISON • LE PREMIER PRINCIPE : LA LIBERTÉ HUMAINE.
CD 3 - KANT : JOINDRE LA MÉTAPHYSIQUE ET LA MORALE • LA RAISON PRATIQUE • L’OBJECTION DE BENJAMIN CONSTANT • LA MORALE, L’ABSOLU À PORTÉE DE L’HOMME • KANT ET LA RÉVOLUTION FRANÇAISE • UN DROIT INCONDITIONNEL À LA LIBERTÉ.
CD 4 - HEGEL : L’ENTRÉE DE LA LIBERTÉ DANS L’HISTOIRE • L’IDÉALISME ALLEMAND • L’HÉRITAGE DE MARX • LA PENSÉE DE HEGEL • UN AVÈNEMENT INÉLUCTABLE DE LA LIBERTÉ.

Les aventures de la liberté FA5531


LA PHILOSOPHIE
MODERNE


Les aventures de la liberté
De Rousseau à Hegel






UN COURS
PARTICULIER DE

Michaël FŒssel

LA COLLECTION FRÉMEAUX & ASSOCIÉS
PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE
HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE
Collection produite par Claude Colombini Frémeaux
en collaboration avec Paul Garapon

CD1
?1. De Rousseau à Hegel    3’15
?2. Une unicité de période : de 1750 à 1830    5’06
?3. La liberté, clé de voûte de la philosophie    6’41
?4. Les concepts de liberté    4’30
?5. Rousseau : la naissance de l’autonomie    4’36
?6. L’homme à l’état de nature    4’12
?7. De l’amour de soi à l’amour propre    7’31
?8. Soumettre le réel à l’idéal    3’07
?9. Le contrat social    4’40
10. Du désir à l’autonomie    3’21
11. Le peuple, résultat d’une volonté commune    3’38
12. Le pouvoir de faire la loi    7’08
13. Ne pas transiger sur la liberté    5’35
14. Les chemins de la liberté    3’37


CD2
?1. Introduction à Kant    6’17
?2. De la liberté des Anciens et de celle des Modernes    4’47
?3. Vers une théorie du jugement    6’03
?4. Répondre à la crise de la métaphysique    3’14
?5. Liberté et déterminisme    3’46
?6. La théorie de la connaissance    6’59
?7. Le déterminisme naturel    4’00
?8. Causalité et  liberté    3’55
?9. L’expérience esthétique    5’52
10. L’exigence de partage du beau    4’41
11. Les concepts absolutisés : les idées    4’54
12. L’idée de liberté exigée par la raison    7’31
13. Le premier principe : la liberté humaine    5’15

CD3
?1. Joindre la métaphysique et la morale    4’09
?2. La raison pratique    4’27
?3. L’obéissance à soi    2’17
?4. La moralité de l’intention    4’57
?5. Le formalisme kantien    5’04
?6. Agir par devoir    6’41
?7. La loi universelle de la raison    4’20
?8. L’objection de Benjamin Constant    7’33
?9. La morale, l’absolu à portée de l’homme    5’13
10. Comment l’homme sait-il qu’il est libre ?    3’03
11. Que m’est-il permis d’espérer ?    2’44
12. La religion face à l’autonomie    5’02
13. Dieu cède le pas face à la liberté    3’56
14. Kant et la Révolution française    4’59
15. Un droit inconditionnel à la liberté    3’11


CD4
?1. L’entrée de la liberté dans l’Histoire    4’42
?2. L’idéalisme allemand    6’53
?3. L’héritage de Marx    2’53
?4. La pensée de Hegel    3’41
?5. «?Le rationnel est réel?»    6’02
?6. La liberté : l’absolu dans le monde    2’25
?7. La dialectique du maître et de l’esclave    7’35
?8. L’application à la Révolution française    2’09
?9. Être chez soi dans l’autre    4’30
10. Les chemins qui mènent à la liberté    2’45
11. La philosophie de l’Histoire    4’51
12. Un avènement inéluctable de la liberté    3’09
13. La ruse de la raison    4’11
14. Une théodicée hégélienne    6’05
15. Conclusion    6’15


De 1750 et 1830, l’Europe traverse une époque d’intenses bouleversements politiques et sociaux. Entre ces deux dates, la Révolution française éclate comme un coup de tonnerre qui met à l’ordre du jour l’émancipation historique de l’humanité. Partisans et adversaires de la Grande Révolution s’entendent pour associer cet événement à la philosophie. Admirées ou honnies, les Lumières sont perçues comme une synthèse inédite entre le savoir et la liberté. Tout se passe comme si la raison était d’abord une promesse politique adressée aux peuples.
S’il est clair que la philosophie n’explique pas les événements, cette époque est marquée par un événement philosophique : pour la première fois, la liberté devient, à la place de Dieu ou de la nature, le principal objet de la pensée. C’est pourquoi on peut parler des «?aventures de la liberté?» pour décrire ces décennies où l’indépendance morale, la souveraineté du peuple et l’autonomie deviennent les horizons de la philosophie.
C’est d’abord Rousseau qui démontre que «?l’homme est né libre?», mais qu’il vit partout «?dans les fers?». Cet écart entre l’idéal et le réel doit impérativement être comblé : le «?contrat social?» désigne le moyen d’associer la liberté des hommes avec l’obligation des lois. Critique des Lumières et contempteur des inégalités sociales, Rousseau croit néanmoins dans la possibilité d’apporter une solution théorique aux problèmes pratiques de l’humanité. L’État républicain, la volonté générale, la souveraineté populaire ou l’éducation morale deviennent dans son œuvre des leviers à partir desquels il est possible de bâtir une société juste. La liberté reçoit plusieurs sens : bonté naturelle de l’homme, perfectibilité, autonomie. Mais, dans tous les cas, Rousseau l’élève au rang de critère de toute légitimité, une position qu’elle ne quittera plus jusqu’à nos jours.
Kant hérite de Rousseau cette passion philosophique pour la liberté. Une fois la métaphysique ancienne critiquée, la raison doit renoncer à produire une connaissance de Dieu. Cette désillusion a un bénéfice : la liberté demeure la seule idée métaphysique certaine. La loi morale indique à l’homme ce qu’il doit faire et elle le convainc qu’il peut faire ce qu’il doit. Il n’est nécessaire d’obéir qu’à une loi que l’on s’est prescrite : Dieu et la tradition cessent d’être des autorités indiscutables. Kant est resté fidèle à la Révolution française dans laquelle il voit un «?signe?» de la capacité des peuples à accéder à l’autonomie. Cette accession ne se fait pas sans violence, mais elle demeure légitime puisque le droit des hommes à disposer d’eux-mêmes ne souffre pas d’exceptions. La liberté, c’est l’absolu à l’échelle de la finitude humaine.
Hegel ne voudra rien savoir de cette finitude, mais il héritera de Rousseau et de Kant de l’idée selon laquelle la raison s’identifie à la liberté. L’idéalisme allemand (dont il est le principal représentant) est une entreprise prodigieuse qui vise à présenter une science philosophique de la liberté. Loin d’être irrationnelle, cette dernière est ce qui confère une direction à l’histoire du monde. Selon Hegel, l’esprit est liberté, c’est-à-dire qu’il se manifeste en se subordonnant la nature. Rien ne résiste aux puissances de la liberté, quand bien même elles triomphent dans le fracas des armes et la violence des passions.
Il n’est pas sûr que nous soyons encore prêts à tenter ces aventures de la liberté. Notre modernité tardive est aussi une modernité fatiguée qui doute du progrès, de la révolution et parfois même de l’idéal d’autonomie. Quant à la philosophie contemporaine, elle se garde des discours affirmatifs sur la liberté des hommes, comme si cet idéal avait fini par nous consumer. Mais avant de s’abandonner à la petite musique de la «?fin de l’Histoire?», il faut entendre cet autre scénario philosophique. Il n’a pas deux siècles et demeure riche d’enseignements.    
Michaël Fœssel


Les œuvres philosophiques de la période
Rousseau :
Discours sur les sciences et les arts, 1750
Discours sur l’origine et les fondements
de l’inégalité entre les hommes, 1755
Du Contrat social, 1762
Émile, ou De l’éducation, 1762

Kant :
Critique de la raison pure, 1781
Idée d’une Histoire universelle d’un point de vue cosmopolitique, 1784
Fondements de la métaphysique
des mœurs, 1785
Critique de la raison pratique, 1788
Critique de la faculté de juger, 1790
La religion dans les limites de la simple raison, 1793
Métaphysique des mœurs (Doctrine
du droit et Doctrine de la vertu), 1795

Fichte :
Considérations sur la Révolution
française, 1793
Principes de la Doctrine de la science, 1794

Hegel :
Phénoménologie de l’esprit, 1807
Science de la logique, 1812-1816
Encyclopédie des sciences philosophiques, 1817
Principes de la philosophie du droit, 1820
Leçons sur la philosophie de l’histoire, 1822-1830


Michaël Fœssel, né en 1974, est ancien élève de l’École normale supérieure de Fontenay/Saint-Cloud, agrégé et docteur en philosophie. Professeur à l’École polytechnique, il est spécialiste de philosophie allemande et de philosophie morale et politique.


Bibliographie :
Après la fin du monde. Critique de la raison apocalyptique, Seuil, 2012
Le scandale de la raison. Kant et le problème du mal, Honoré Champion, 2010
La Privation de l’intime, Seuil, 2008
Kant et l’équivoque du monde, Éditions du CNRS, 2008


Entre 1750 et 1830, l’Europe traverse une époque d’intenses bouleversements politiques et sociaux. Pour la première fois, la liberté devient, à la place de Dieu ou de la nature, le principal objet de la pensée.
Avec Rousseau, Kant et Hegel, Michaël Fœssel nous propose une analyse originale de la philosophie moderne, pour décrire ces décennies où l’indépendance morale, la souveraineté du peuple et l’autonomie deviennent les horizons de la pensée occidentale.
Les Presses Universitaires de France et Frémeaux & Associés présentent ce cours particulier sur l’histoire de la philosophie par Michaël Fœssel, professeur à l’École polytechnique et spécialiste de l’histoire de la philosophie moderne.   
Claude Colombini Frémeaux





EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
CD 1
01 De Rousseau à Hegel03'14
02 Une unicité de période : de 1750 à 183005'06
03 La liberté: clé de voute de la philosophie06'40
04 Les concepts de liberté04'30
05 Rousseau : la naissance de l'autonomie04'36
06 L'homme à l'état de nature04'12
07 De l'amour de soi à l'amour-propre07'30
08 Soumettre le réel à l'idéal03'07
09 Le contrat social04'39
10 Du désir à l'autonomie03'20
11 Le peuple: résultat d'une volonté commune03'37
12 Le pouvoir de faire la loi07'07
13 Ne pas transiger sur la liberté05'35
14 Les chemins de la liberté03'36
CD 2
01 Introduction à Kant06'17
02 De la liberté des anciens et de celle des modernes04'46
03 Vers une théorie du jugement06'02
04 Répondre à la crise de la métaphysique03'14
05 Liberté et déterminisme03'45
06 La théorie de la connaissance06'59
07 Le déterminisme naturel04'00
08 Causalité et liberté03'55
09 L'expérience esthétique05'51
10 L'exigence de partage du Beau04'40
11 Les concepts absolutises : les idées04'53
12 L'idée de liberté exigée par la raison07'31
13 Le premier principe : la liberté humaine05'15
CD 3
01 Joindre la métaphysique et la morale04'09
02 La raison pratique04'27
03 L'obéissance à soi02'17
04 La moralité de l'intention04'57
05 Le formalisme kantien05'03
06 Agir par devoir06'41
07 La loi universelle de la raison04'20
08 L'objection de Benjamin Constant07'32
09 La morale, l'absolu à portée de l'homme05'13
10 Comment l'homme sait qu'il est libre03'03
11 Que m'est-il permis d'espérer ?02'43
12 La religion face à l'autonomie05'02
13 Dieu cède le pas face à la liberté03'55
14 Kant et la révolution française04'59
15 Un droit inconditionnel à la liberté03'10
CD 4
01 L'entrée de la liberté dans l'histoire04'42
02 L'idéalisme allemand06'52
03 L'héritage de Marx02'52
04 La pensée de Hegel03'40
05 « Le rationnel est réel »06'02
06 La liberté: l'absolu dans le monde02'24
07 La dialectique du maître et de l'esclave07'35
08 L'application à la Révolution française02'09
09 Etre chez soi dans l'autre04'30
10 Les chemins qui mènent à la liberté02'44
11 La philosophie de l'histoire04'50
12 Un avènement inéluctable de la liberté03'09
13 La ruse de la raison04'10
14 Une théodicée hégelienne06'05
15 Conclusion06'15

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...