NAT KING COLE - QUINTESSENCE VOL 1

LOS ANGELES - CHICAGO - HOLLYWOOD - NEW-YORK 1936 - 1944

Plus de détails

Livret : 16 PAGES - ENGLISH NOTES
Nombre de CDs : 2


29,99 € TTC

FA208

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+3 pts fidélité


2
-15%

... La suprême élégance de se rendre futile.
Alain Gerber

Les coffrets « The Quintessence » jazz et blues, reconnus pour leur qualité dans le monde entier, font l’objet des meilleurs transferts analogiques à partir des disques sources, et d’une restauration numérique utilisant les technologies les plus sophistiquées sans jamais recourir à une modification du son d’origine qui nuirait à l’exhaustivité des informations sonores, à la dynamique et la cohérence de l’acoustique, et à l’authenticité de l’enregistrement original. Chaque ouvrage sonore de la marque « Frémeaux & Associés » est accompagné d’un livret explicatif en langue française et d’un certificat de garantie.
Edition sous la direction d'Alain Gerber et Patrick Frémeaux, Notice discographique par Alain Tercinet, Discographie par Daniel Nevers, Editorialisation par Claude Colombini. 


Les "incontournables" de l'Histoire du jazz, une présentation sobre, de bon goût, des livrets opulents (personnels, dates et lieux d'enregistrement, noms et références des labels d'origine, etc..), une " direction artistique" assurée par l'un des meilleurs écrivains du jazz, Alain Gerber (magnifique liner notes).
Frédéric Goaty - Jazz Magazine

Droits audio : Groupe Frémeaux Colombini SAS

EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
CD 1
01 SWEET LORRAINE 1940 - COLE02'56
02 HONEY HUSH - COLE02'51
03 JACK THE BELLBOY - COLE02'38
04 DOUGH RA ME - COLE03'06
05 JIVIN WITH JARVIS - COLE02'38
06 BLUE BECAUSE OF YOU - COLE02'56
07 THIS SIDE UP - COLE02'46
08 HONEYSUCLE ROSE - COLE02'31
09 GONE WITH THE DRAFT - COLE02'38
10 SLOW DOWN - COLE03'06
11 BABS - COLE02'24
12 EARLY MORNING BLUES - COLE02'44
13 SCOTCHIN WITH THE SODA - COLE02'32
14 THIS WILL MAKE YOU LAUGH - COLE03'18
15 I LIKE TO RIFF - COLE02'45
16 THAT AIN T RIGHT - COLE03'16
17 CALL THE POLICE - COLE03'11
18 HIT THAT JIVE JACK - COLE02'54
CD 2
01 STRAIGHTEN UP AND FLY RIGHT - COLE02'24
02 BODY AND SOUL - COLE05'06
03 INDIANA - COLE04'49
04 I M LOST - COLE03'06
05 MY LIPS REMEMBER YOUR KISSES - COLE03'03
06 JUMPIN AT CAPITOL - COLE02'25
07 GEE BABY AIN T I GOOD TO YOU - COLE02'54
08 IF YOU CAN T SMILE AND SAY YES - COLE03'04
09 AMBRACEABLE YOU - COLE03'21
10 IT S ONLY A PAPER MOON - COLE02'53
11 I JUST CAN T SEE FOR LOOKIN - COLE03'05
12 THE MAN I LOVE - COLE03'18
13 PRELUDE IN C SHARP MINOR - COLE02'54
14 BODY AND SOUL - COLE03'17
15 WHAT IS THIS THING CALLED LOVE - COLE02'56
16 EASY LISTENING BLUES - COLE03'08
17 BRING ANOTHER DRINK - COLE02'18
18 SWEET LORRAINE 1943 - COLE03'07
"Los Angeles - Chicago - Hollywood -New York" Nat King Cole par le Guide du CD

****Le Guide du CD « Quel bonheur que celui d’entendre la voix et le piano de Nathaniel Col. Mais n’oubliez pas les superbes parties de guitare d’Oscar Moore. Du caviar… » P.B. – LE GUIDE DU CD



****Le Guide du CD « Quel bonheur que celui d’entendre la voix et le piano de Nathaniel Col. Mais n’oubliez pas les superbes parties de guitare d’Oscar Moore. Du caviar… » P.B. – LE GUIDE DU CD




"Redécouvrez Nat King Cole" par Centre Presse

"Redécouvrez Nat King Cole ; son temps est venu auprès des mélomanes." CENTRE PRESSE – LE COURRIER DE L’OUEST – PRESSE OCEAN – LE MAINE LIBRE – LA LIBERTE DU MORBIHAN – L’ECLAIR



" (…) Cela ne suffit pas, c’est même très injuste : Nat King Cole fut surtout le très grand pianiste de jazz qui refonda le be-bop. Grâce à une formule unique de trio piano-basse-guitare (comme extraite de la cellule rythmique des grands orchestres), à l’origine des musiques les plus subtiles et les plus raffinées des années cinquante. Et – quand même – quel excellent chanteur ! Ce grand musicien était le charme incarné, on ne lui reprochera donc plus l’abondance de ses qualités. Redécouvrez Nat King Cole ; son temps est venu auprès des mélomanes." CENTRE PRESSE – LE COURRIER DE L’OUEST – PRESSE OCEAN – LE MAINE LIBRE – LA LIBERTE DU MORBIHAN – L’ECLAIR





Diapason Historique

« (...) il possède naturellement un phrasé à lui, une manière originale. » Paul BENKIMOUN – DIAPASON. Diapason Historique

« Personne ne dénie les immenses qualités de pianiste de M. Nathaniel Coles, alias King Cole, puis Nat King Cole, dont cette compilation donne des témoignages irréfutables (The Man I Love, Body And Soul, Prelude In C Sharp Minor, pour n’en citer que trois). Non, c’est décidément le chanteur – et surtout le chanteur à succès – qui divise. Au Mur des lamentations du jazz, on entend monter les regrets qu’il soit allé se fourvoyer dans le show business et ses compromissions. (…) Car, quand bien même n’eut-il pas été le pianiste qu’il fut, le chanteur qu’il était mériterait notre admiration : comme dans des registres différents Frank Sinatra ou Ray Charles, qui l’imita scrupuleusement à ses débuts, il possède naturellement un phrasé à lui, une manière originale. Faussement distant, il n’en est que plus intime. Encore faut-il aussi appeler qu’il ne se contera pas de jouer les romantiques et qu’il jeta en trio les bases d’un style mariant à merveille le swing et l’humour, dont on retrouve la trace chez Slim Gaillard. S’il ne me fallait que cette preuve, je me ferais à la réaction de mon fils, âgé de moins de deux ans, qui s’est mis à danser frénétiquement devant la chaîne en entendant Honey Hush. » Paul BENKIMOUN – DIAPASON. Diapason Historique 





Choc Jazzman

A reçu la distinction Choc Jazzman

« Sélectionner intelligemment des morceaux afin d’offrir un panorama indiscutable (et constamment passionnant) d’une œuvre relève de la gageure. Partir d’une curiosité comme Honey Hush où, sous l’égide de son frère Eddie, Nat Cole apparaît pour la première fois sur cire, pour aboutir au Sweet Lorraine de 1944, quintessence de l’art du King, en passant par le meilleur de la production Decca (les morceaux absents n’ont, en effet, rien d’inoubliable), en passant par Jack the Bellboy accompagné de trois autres faces réalisées avec Lionel Hampton, les trois quarts de la séance avec Lester Young et Red Callender, Straighten Up And Fly Right, Gee Baby, Ain’t Good To You, It’s Only A Paper Moon et Embraceable You, que peut-on demander de mieux ? Pour rendre tribut à l’un des pianistes les plus audacieux de son époque qui sut si bellement tirer parti des inventions d’Earl Hines (voir tout particulièrement le Body an Soul gravé avec Prez) aussi bien qu’au chanteur délicieusement séducteur ; au créateur enfin d’une formule instrumentale sans équivalent à sa naissance mais à sa progéniture pléthorique. Si l’on ajoute l’excellence du livret signé Alain Gerber, responsable de l’ensemble, on comprendra que le « Choc » attribué n’est pas le fait du hasard. » Alain TERCINET – JAZZ MAN. A reçu la distinction Choc Jazzman





Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...