3eme FESTIVAL DE GOSPEL A PARIS 1996


29,99 € TTC

FA412

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+3 pts fidélité


Le meilleur album des Festival de Gospel de Paris créés par Narcisse D'Almeida et qui ont vu défiler les plus grands musiciens de Gospel américains, européens et africains.
Patrick Frémeaux

Droits : Groupe Frémeaux Colombini SAS - album gospel à acheter et écouter."
PisteTitre / Artiste(s)Durée
CD 1
01 OH WHEN THE SAINTS - SEGAN03'04
02 MEET ME IN ZION - THE ROBERT JACKSON SINGERS03'33
03 DIDN T IT RAIN - THE ROBERT JACKSON SINGERS03'41
04 SWING LOW SWEET CHARIOT - THE PALATA SINGERS04'50
05 WIZA WA TUSADISA - BOUNGOU04'07
06 WIZA SONAMA - N'TEMO GOSPEL SINGERS04'45
07 OLE TIME RELIGION - THE ROBERT JACKSON SINGERS06'09
08 STEAL AWAY - THE ROBERT JACKSON SINGERS05'37
09 WENA MOYO - THE PALATA SINGERS04'43
10 THE LORD IS A BUSY MAN - JORDAN02'13
11 HUSH - THE ROBERT JACKSON SINGERS06'38
12 HOLD ON - BLACK HARMONY01'19
13 SOMETIMES I FELL LIKE A MOTHERLESS CHILD - JORDAN07'06
14 DO LORD REMEMBER ME - PICKENS04'16
CD 2
01 BY AND BY - BLACK HARMONY02'33
02 ALLELUJAH LORD - BLACK HARMONY01'51
03 KUMBELE - THE PALATA SINGERS01'58
04 M BAU MU SODOMA - LOZI GOSPEL01'25
05 TARA NZIAN - LOZI GOSPEL02'55
06 O KILEOU - YELA03'48
07 OLD MAN RIVER - JORDAN04'47
08 PASS ME NOT O GENTLE SAVIOR - THE ROBERT JACKSON SINGERS05'27
09 JESUS IS THE ANSWER - BOUNGOU04'12
10 LORD I WANT TO BE A CHRISTIAN - N'TEMO GOSPEL SINGERS04'38
11 GOD IS A GOD - PICKENS04'56
12 HALLELUJAH - PICKENS03'21
13 KUBAMA - THE PALATA SINGERS04'11
14 I M GONNA LIVE THE LIFE - SEGAN02'51
15 SPEECH - WATERS00'54
16 YOU LL NEVER WALK ALONE - JORDAN04'10
"Gospel & Negro Spirituals. Paris - Janvier 1996" par l'Affiche

« Ce coffret enregistré entre l’Auditorium des Halles et l’Eglise des Billettes survole en deux CDs l’affiche du troisième festival de Gospel & Negro Spirituals de Paris (janvier 96). Quant on sait qu’aujourd’hui encore Memphis est la capitale du gospel, on apprécie que la dimension internationale soulignée pour la première fois dans l’appellation de ce festival n’ait pas donné lieu à une débauche de talents confirmés américains, Narcisse D’Almeida, le programmateur, a su tourner ses oreilles vers d’autres horizons, s’attachant a nous faire apprécier les voix de la Réunionnaise Yela, de Lozi Gospel (Brazzaville). » Squaaly – L’AFFICHE


« Ce coffret enregistré entre l’Auditorium des Halles et l’Eglise des Billettes survole en deux CDs l’affiche du troisième festival de Gospel & Negro Spirituals de Paris (janvier 96). Quant on sait qu’aujourd’hui encore Memphis est la capitale du gospel, on apprécie que la dimension internationale soulignée pour la première fois dans l’appellation de ce festival n’ait pas donné lieu à une débauche de talents confirmés américains, Narcisse D’Almeida, le programmateur, a su tourner ses oreilles vers d’autres horizons, s’attachant a nous faire apprécier les voix de la Réunionnaise Yela, de Lozi Gospel (Brazzaville). Cette troisième édition permettait surtout d’aligner plusieurs des formations du Congolais Marcel Boungou. Le leader des Palata Singers est aussi le directeur artistique et un des chanteurs de N’Temo Gospel Singers et de Kingdom Singers, quand il ne s’accompagne pas lui-même au piano dans un surprenant "Jesus Is The Answer". Jo Ann Pickens, la cantatrice Texane installée à Paris, et marraine du festival en 1994, déjà invitée en 1995, offrait une nouvelle fois ses interprétations délicates comme "God Is A god" ou "Hallelujah". Un bon cru donc, dont l’enregistrement prolonge la ferveur entre amour des voix et dévotion. » Squaaly – L’AFFICHE




"Faire connaître des vocalistes qui pratiquent et diffusent l’art du chant évangélique" Jazz Mag

« L’intérêt du troisième Festival International de Gospel et de Negro Spiritual de Paris (comme des deux précédents) est de faire connaître des vocalistes qui pratiquent et diffusent en France l’art du chant évangélique. ... » Denis-Constant MARTIN – JAZZ MAGAZINE

« L’intérêt du troisième Festival International de Gospel et de Negro Spiritual de Paris (comme des deux précédents) est de faire connaître des vocalistes qui pratiquent et diffusent en France l’art du chant évangélique. Les "vedettes américaines" fournissent un étalon et c’est par rapport à celui-ci que l’on peut juger de l’originalité, de la créativité de groupes qui ne se contentent pas d’être les décalques des chanteurs d’outre-Atlantique qu’ils admirent. Honorables dans l’interprétation des gospel songs, les Robert Jackson Singers font ainsi, par contraste, ressortir la nouveauté d’un art religieux tout récemment issu de temples baptistes où se retrouvent Africains, Antillais et Européens. A côté des groupes dirigés par Marcel Boungou (Palata Singers, le grand chœur N’Temo Gospel Singers), les Lozi Gospel venus aussi du Congo, sont une des découvertes de ces deux CD : puissance, intensité, traitement africain des timbres et des mélodies renouvellent avec talent le genre. » Denis-Constant MARTIN – JAZZ MAGAZINE




* * * Soul Bag

« Ce que François-Xavier Moulé appelle dans Jazz Hot le "gospel hexagonal" s’est effectivement taillé une belle part de marché chez nous et ce Festival de Gospel de Paris, en trois éditions, s’est imposé comme l’événement de l’année en ce domaine. (…) » Robert SACRE – SOUL BAG. Ce disque a reçu la distinction * * * Soul Bag


« Ce que François-Xavier Moulé appelle dans Jazz Hot le "gospel hexagonal" s’est effectivement taillé une belle part de marché chez nous et ce Festival de Gospel de Paris, en trois éditions, s’est imposé comme l’événement de l’année en ce domaine. Je suis le premier à m’en réjouir et à applaudir à cette initiative de Narcisse d’Almeida relayée par Patrick Frémeaux et sa compagnie de disques. C’est donc avec un plaisir toujours renouvelé que j’écoute les enregistrements faits lors de cette manifestation annuelle et pas seulement pour l’"alibi" américain (cette année les Robert Jackson Singers…qui vivent en Allemagne depuis pas mal d’années !) sans oublier la très sensible Jo Ann Pickens, un pilier de l’équipe de Narcisse d’Almeida) mais aussi pour des talents aussi originaux que ceux de Segan’, des Palata Singers et des autres. (…) » Robert SACRE – SOUL BAG. Ce disque a reçu la distinction * * * Soul Bag




"Some excellent music" by Blues&Rhythm

On the evidence, a good case could be made for Spirituals and Gospel music seeming to have radiated out from mainland America into the Carribean and to Africa (and beyond). This double CD has a ‘French’ bias, which is interested in itself as France is generally thought of a catholic country – wich religion has not untill recently encouraged what is generally thought of as ‘gospel’ music as such, either at home or in the colonies. Whatever, a glance at the song titles reveals that the American influence is quite pronounced, with traditions that reach back at least as far as The Fisk Jubilee Singers. It would be interesting to find out just where each of these acts learned its material. An espacially pleasing aspect of the recording though is that often the strands are so totally interwoven as to become almost impossible to disentangle. The USA itself is represented by The Tobert Jackson Singers, formed in 1983 and extremly popular around Europe (though nowadays known just as The Jackson Singers – Robert dies in 2002). They have firmly fine. Jo Ann Pickens is another expatriate European resident – born in soprano voice, with traces of a classical training, though on ‘Hallelujah’, rather pleasingly, there is also strong evidence of a lone Star twang. Marcel Boungou is a prime mover for the African acts, as he is leader of the Palata Singers (who sound in places like The Golden Gate Quartet filtered through Ladysmith Black Mambazo) and a major inspiration for The N’Temo Gospel Singers, whose ‘Lord I Want To Be A Christian’ would not sound out of place in a large California church. Marcel’s ‘Jesus Is The Answer’ is a fine version of an Andrea Crouch song, but possibly a little too modern for most readers (through of course it would have sounded even more up to date in January 1996). Lozi Gospel, out of Brazzaville in the Congo, is the Congo, is the most ‘African’ sounding group here. Polya Jordan is a French woman with a big, jazz inflected voice (she was married to US jazz guitarist Bob Jordan) and a very strong accent – and American saxman Benny Waters’ short speech is really only to introduce her – whilst Carribean-born female singer Segan’ is influenced by the likes of Mahalia Jackson, and certainly sounds like it. Geographically, Yela is the most remote, hailing from Ile de la Réunion in the Indian Ocean, though her powerfull and quite bluesy singing is a treat, with something of an Aretha Franklin influence perharps. The young group Black Harmony, comprising members from the French Carribean, has the most experimental harmonies and arrangements. To sum up then, this is a varied and somewhat different take on gospel music. It may not be to everyone’s taste but once again, besides containing some excellent music regardless of genre, it should appeal to those with an interest in the interactions of African-American music with the traditions of other parts of the globe. Norman DARWEN – BLUES & RHYTHM