DEBORAH - 1999

LATCHO DROM

Plus de détails

Nombre de CDs : 1


19,99 € TTC

FA509

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


 Latcho Drom a trois CD à son actif lorsque le groupe enregistre Deborah, en 1999. Disque de maturité, la formation initiée par Christophe Lartilleux, s’empare du patrimoine typique en ouvrant l’horizon du swing manouche à la chanson et au jazz américain (ce Got a Match de Chick Corea fait encore jaser/jazzer), sans oublier – bien sûr – le répertoire musette (le Papillon noir de Jo Privat et l’extraordinaire “tube” de Christophe Lartilleux : La Verdine).
Maîtriser l’héritage des musiques manouches et passer de la tradition à la modernité, tel est bien le credo de Christophe Lartilleux, la raison pour laquelle Latcho Drom occupe une place à part dans la scène manouche Européenne. »
Benjamin Goldenstein & Patrick Frémeaux

Pour les membres de Latcho Drom, il eut été facile de vivre confortablement en exploitant une formule initiée, avec le succès que l’on sait, il y a plus d’un demi-siècle par Django Reinhardt et Stéphane Grappelli. Au lieu de cela, tout en montrant le plus grand respect pour sa tradition, ils entendent bien ne pas laisser le jazz manouche où ils l’ont trouvé.
Alain Tercinet, Jazz Magazine 2000

Droits audio : Frémeaux & Associés Cessionnaire
Latcho Drom Deborah-1999

Latcho Drom Deborah-1999  ?











1. Lungone Dromenca
  (Christophe Lartilleux) 3’47 ?
2. Anniversary Song  (Jolson / Chaplin / Boyer) 5’18 ?
3. Papillon noir (Jo Privat) 3’00 ?
4. La vie en rose  (Louiguy / Piaf) 6’00 ?
5. Deborah  (Christophe Lartilleux) 6’12 ?
6. Got a Match  (Chick Corea) 3’17 ?
7. Anouman  (Django Reinhardt) 3’42 ?
8. La Chansonnette  (Gérard Dréjac) 4’02 ?
9. La Verdine  (Christophe Lartilleux) 2’54
10. Improvisation  (Django Reinhardt) 2’53

Christophe Lartilleux : Guitare solo
Malik Richeux : Violon
Cyril Morin : Guitare rythmique
Joël Trolonge : Contrebasse 

Invités :
Pascal Rollando : Percussions  sur titre 5
Françoise Guerlin : Chant  sur titre 4
Yvan Cujious : Chant sur titre 8
Guennadi Kopeika : Accordéon  sur titre 9 

Enregistré et mixé en 1999  par Mingo Josserand,  au studio de l’Impasse  à Ayguevives (31). / Management concerts : Opus 31 - 04 99 52 92 64  

Remerciement particuliers à la famille Zigler de Tournefeuille pour leur accueil chaleureux. Merci à Françoise, Mingo, Pascal, Guennadi, Yvan, Pierre, Christophe, et tous ceux qui ont participé de loin (ou de près !) à la réalisation de cet album. Christophe Lartilleux (Hart-Goujon) joue sur une guitare Selmer 1946 et une Gibson 135 (dans “la vie en rose”) – Cyril Morin joue sur une guitare Morin. 

Latcho Drom - Deborah
Le Jazz Manouche est une musique métissée par nature, née de la rencontre du jazz, de la valse musette et du folklore tsigane. Quoi de plus naturel, donc, que d’inviter sur notre quatrième album les percussions de Pascal Rollando, pour un voyage sur les terres voisines du flamenco, l’accordéon de Guennadi Kopeika dans une version ukrainienne de “La Verdine” et les voix de Françoise Guerlin et Yyan Cujious pour un retour aux sources de la chanson française, tel que l’avaient si bien illustré Django, Jean Sablon et Charles Trenet. En espérant que vous prendrez autant de plaisir à écouter ce disque que nous en avons eu à le réaliser. Latcho Drom
Jazz manouche is a mixed music by nature, result of jazz, valse musette and tsigane folklore meeting. So, it was natural to have in our fourth record Pascal Rollando’s percussions travelling on flamenco’s land, Guennadi Kopeika’s accordion in an ukrainan version of “La Verdine” and Françoise Guerlin and Yvan Cujious’ voices going back to the roots of “la chanson française”, as Django, Jean Sablon and Charles Trenet did. Let’s hope you will have as much pleasure listening to this CD as we had when making it. Latcho Drom 

Chris­­tophe Lartilleux
Fondateur et leader de Latcho Drom, manouche (par sa mère), né dans la famille du cirque Hart-Goujon, Chris­­tophe Lartilleux passe son en­fance dans les caravanes et sillonne toutes les routes de France et d’Europe.   Très jeune, il apprend la musique et la guitare avec son père Yvon Lartilleux qui fut accompagnateur des grands accordéonistes de musette Jo Privat, André Verchuren et surtout Maurice  Vittenet avant de devenir “banquiste” (musicien de cirque).   C’est ainsi que Christophe bénéficie de la culture musicale de son père et de la culture sociale de sa mère.  Sa source d’inspiration essentielle est Django Reinhardt. Mais c’est à l’écoute de Chick Corea, Pat Metheny, John Mac Laughlin, Y. Seffer, Joe Satriani, Frank Cambale, Larry Carlton, ou encore Bach, Paganini et Ravel que son style évolue. Ses influences musicales sont multiples : du jazz-fusion au be-bop, du flamenco au swing manouche.   Il est aussi pédagoque et donne des cours à l’école Music’Halles de Toulouse de 1996 à 2003, et actuellement, il anime de nombreux Masters Class en marge de ses concerts et dans des écoles de musique.  

Latcho Drom
Depuis 1993, au carrefour du jazz, du bal musette et de la musique tzigane, Latcho Drom (qui signifie bonne route en langue tzigane) déploie une formidable énergie mêlant virtuosité, talent et décontraction. Musique gaie et populaire, le Gypsy swing rencontre le cœur de toutes les géné­ra­tions et, pour ce faire, Christophe Lartilleux est accompagné de musiciens talentueux aussi passionnés par la musi­que traditionnelle de l’Europe de l’Est que par les grands compositeurs du genre : Emy Dragoï (accordéon), Florin Nicu­lescu (violon), etc. Ils ont ensemble, le goût commun du son et du swing de l’époque de Django Reinhardt.  En 2007, Christophe Lartilleux décide de faire rééditer l’intégrale phonographi­que de Latcho Drom chez Frémeaux & Associés (à paraître entre 2008 et 2010). 
Benjamin Goldenstein & Patrick Frémeaux
© FRÉMEAUX & ASSOCIÉS 

CD Latcho Drom Deborah-1999 © Frémeaux & Associés (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, albums, rééditions, anthologies ou intégrales sont disponibles sous forme de CD et par téléchargement.)




EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
01 Lungone Dromenca - Latcho03'50
02 Anniversary Song - Latcho05'23
03 Papillon noir - Latcho03'03
04 La vie en rose - Latcho06'07
05 Deborah - Latcho06'21
06 Got A Match - Latcho03'21
07 Anouman - Latcho03'45
08 La chansonnette - Latcho04'09
09 La Verdine - Latcho02'59
10 Improvisation - Latcho02'58
« Que du bonheur ! » par Guitarist

« Frémeaux fait feu de tout bois, en rassemblant intelligemment, et en rendant désormais accessibles un certain nombre de références précieuses dans le domaine du swing manouche. Cette nouvelle livraison nous permet de passer du premier opus de Doudou Swing, qui inaugurait la carrière solo de Philippe Cuillerier (chanteur guitariste qui avait préalablement roulé sa bosse en tant qu’accompagnateur auprès de la quasi-totalité du gratin du style), à ce superbe Live d’Angelo Debarre, enregistré au fameux Quecumbar en compagnie de son quartet londonien (featuring Christian Garrick au violon), en redécouvrant chemin faisant cet album de Latcho Drom daté de 1999 ( une des meilleures cuvées), avec notamment Malik Richeux au violon. Que du bonheur ! »
Par Max Robin — GUITARIST




« Atmosphärisch dichte, nuancenreiche Interpretationen auf hohem Niveau » par Gerhard Litterst

« Er stammt aus einer Zirkusfamilie mit Manouche-Ursprung mütterlicherseits und es war sein Vater, Sideman solcher Musette-Akkordeon-Legenden wie Jo Privat und Andre Verchuren, dann Musiker in der Zirkuskapelle, der ihm das Gitarrespielen beibrachte. 1993 gründete Christophe Lartilleux sein Ensemble Latcho Drom (guter Weg in Romanes), welches in Frankreich zu einem Massenartikel für Jazz Manouche geworden ist, mit einem breiten Repertoire vom Swing über Swing-Musette, französische Chansons bis hin zur Romafolklore des Balkans, aber auch mit der einen oder anderen  modernen Jazznummer. Auf der Wiederveröffentlichung ihres Albums „Deborah“ aus dem Jahre 1999 (Frémeaux & Associés FA509) finden wir von jedem etwas aus diesem Spektrum, in atmosphärisch dichten, nuancenreichen Interpretationen auf hohem Niveau. Lartilleuxs Fingerfertigkeit ist frappant und glücklicherweise nur ab und an schaustellerisch. Der Geiger Malik Richeux liefert auf der Grundlage einer guten klassischen Konservatoriumsausbildung sowohl an Stéphane Grappelli orientierte Swingeleganz, als auch das gefühls- und vibratolastigere osteuropäische Folklore-Idiom. Zusammen mit dem Rhythmusgitarristen Cyril Morin und dem Kontrabassisten Joel Trolonge (und einigen Gästen) agiert das Ensemble mit hohem Druck und Drive (einzig das Chanson „La vie en rose“, von Lartilleuxs schönem Bopchorus abgesehen, gerät – Ballade hin oder her – zur Schlafwagenromanze mit langweiliger Begleitakkordik).»
Gerhard Litterst




Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...