LA MONDIALISATION

TROIS CONFERENCES DE L'UNIVERSITE DE TOUS LES SAVOIRS

Plus de détails

Livret : 12 PAGES
Nombre de CDs : 3


29,99 € TTC

FA5090

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+3 pts fidélité


Le développement durable - Laurence Tubiana - Economiste, Directrice de l’IDDRI. • Guerre et paix à l’âge de la mondialisation - Pierre Hassner - Philosophe et Géopolitiste IEP de Paris. • La mondialisation culturelle et le rôle des intellectuels - Gérard Leclerc - Sociologue Université Paris 8.

Oeuvrant pour la défense de l’oralité comme véhicule de transmission des savoirs et de l’émotion, Frémeaux & Associés se devait de présenter ces conférences, avec toute la richesse dialectique que la présence de la voix est apte à délivrer.
Patrick Frémeaux

Ce que rend patent l’UTLS, c'est la nécessité d’un supplément non pas d’âme mais de pensée.
Yves Michaud

Droits audio : Licence donnée par l'UTLS (Daniel Malingre, Mathilde Dessane et Yves Michaud) à Groupe Frémeaux Colombini SAS pour Frémeaux & Associés - La Librairie Sonore. Partenaires d'UTLS et d'UTLS la suite : l'Université René Descartes - Paris 5, Le Ministère de l'Education nationale, Le Ministère des Affaires étrangères, Le Groupe Générali Assurances, L'Histoire, Le Monde, Métrobus, France Info, France Culture, Les Editions Odile Jacob, France 5, Cerimes, Planète Future, CD Frémeaux & Associés.

Producteur de livres sonores de référence et d’entretiens historiques, promoteur de disques culturels pour enfant, Frémeaux & Associés s’affirme comme éditeur d’ouvrages de diction ; véhicule vivant de transmission des savoirs et de l’émotion. La marque Frémeaux & Associés a obtenu plus de 800 distinctions pour son travail de défense et de diffusion du patrimoine musical et parlé.
"
LA MONDIALISATION

La mondialisation 

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE
Laurence Tubiana - Economiste, Directrice de l’IDDRI
GUERRE ET PAIX À L’ÂGE DE LA MONDIALISATION Pierre Hassner - Philosophe et Géopolitiste IEP de Paris
LA MONDIALISATION CULTURELLE  ET LE RÔLE DES INTELLECTUELS Gérard Leclerc - Sociologue Université Paris 8  



                                          TROIS CONFÉRENCES DE L’UNIVERSITÉ DE TOUS LES SAVOIRS 

“Il y a aujourd’hui une forte demande pour un savoir multidisciplinaire. Lequel n’est pas assuré par l’université, organisée en spécialités, explique le philosophe Yves Michaud, organisateur de cette manifestation monstre. Il n’est pas non plus dispensé par les médias : la télévision ne sait pas le faire et la radio a désappris à le faire.”
Catherine Firmin-Didot © Télérama 

L’Université de Tous Les Savoirs ou l’an 2000 en 366 leçons
La Mission 2000 en France a lancé officiellement mardi au ministère de la Culture, en présence de la ministre Catherine Trautmann et du mi­nistre de l’Education nationale, Claude Allègre, “L’Université de tous les savoirs”, manifestation interactive en 366 leçons qui sera ouverte au plus large public tous les jours de l’an 2000. “Deux siècles après la Révolution des Lumières, il s’agit de parcourir, à la veille du 3e millénaire, en cette année de passage, de transit, tous les savoirs et interrogations, les enjeux, les perspectives qui s’ouvrent à l’homme, et de faire naître une nouvelle Encyclopédie pour le XXIe siècle”, souligne Jean-Jacques Aillagon, président de la mission et producteur de cet événement à la fois rétrospectif et prospectif. “L’Université de tous les savoirs” se déroule sous la responsabilité d’Yves Michaud, philosophe et professeur à l’université de Paris IV (Sorbonne), concepteur de toute l’opération pour laquelle il a travaillé près d’un an et demi. Ainsi, se dérouleront des conférences (18 h 30 la semaine, 11 h le week-end et les jours fériés) où quelque 300 spécialistes aborderont tous sujets portant sur l’homme, la nature, la culture, les sciences et techniques. Elles auront lieu à Paris au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM). Elles seront également diffusées en temps réel ou retransmises en différé sur le réseau multimédia : radio, internet, télévision, antennes régionales du CNAM. 

Fou et utopique
Les thèmes abordés seront regroupés en cycles alternant savoirs et réflexions sur les savoirs du 1er janvier au 30 novembre. “La vie et l’homme parmi les vivants” sera le thème de la leçon inaugurale, le 1er janvier, de François Jacob demandant “Qu’est-ce que la vie?”. En été, des séquences porteront plus particulièrement sur les sciences et techniques (“les nombres, le ciel, la terre et la matière, l’espace, la physique et la chimie”...). A la rentrée, des thèmes tels que “éducation, technologie et risques”, “l’état politique et culturel de la planète” seront abordés. Pour chaque thème, l’aspect culturel est volontairement inclus dans le contexte, privilégiant les répercussions de la culture dans la vie de l’homme plutôt que l’aspect purement esthétique. La programmation du mois de décembre 2000 n’est pas arrêtée et sera définie en interactivité avec le public ayant participé aux onze premiers mois de “L’Université de tous les savoirs”. “C’est un projet fou et utopique mais combien passionnant”, déclare Yves Michaud qui a conçu le “scénario”, les thèmes et le fil conducteur des leçons, trié parmi 1700 sujets possibles. Il a ensuite “recruté” tous les conférenciers : “pas de redondance, une leçon, une seule, par conférencier et sans doublures, nous travaillons sans filet” dit-il. Yves Michaud les a choisis pour leur valeur, “tous de niveau supérieur”. Il se dit “confiant en leur capacité de vulgarisation intelligente en direction d’un public adulte, curieux, critique parfois” et espère une “bonne alchimie” entre les deux. L’an 2000 terminé et le XXIe siècle commençant, il devra rester des archives audio-visuelles et sur internet reprenant l’intégralité des leçons. La mission est également en pourparlers avec des éditeurs pour une encyclopédie sur papier et une encyclopédie en ligne, “moins rapidement démodée, capable d’être évolutive tout au long des décennies à venir”. 
Communication AFP © UTLS 

Université de tous les savoirs - la suite
C’est devant les demandes répétées du public et de nombreux membres de la communauté scientifique et intellectuelle, que Jack Lang, ministre de l’Education Nationale, a souhaité relancer et pérenniser l’Université de tous les savoirs qui s’était tenue tout au long de l’année 2000. Il a souhaité qu’elle devienne un lieu de diffusion permanent de la science et de la connaissance en provenance du monde francophone, un espace de débat et de partages des savoirs. Conçue et organisée par le philosophe Yves Michaud, l’Université de tous les savoirs a réouvert ses portes, avec succès, en juillet 2001 en inaugurant une  nouvelle saison de savoirs. En proposant une conférence par semaine d’octobre à juin, tous les jeudis à 18h3O, et au mois de juillet une série continue de 20 conférences tous les jours à 18h30. L’Utls propose le savoir dans sa continuité et ses renouvellements, tel qu’il se produit et se pratique aujourd’hui, en en présentant les nouveaux aspects, les nouveaux objets, en étant attentive aux nouveaux développements et aux jeunes talents. Plus que jamais l’Utls est un lieu de rencontre entre les savants et le public et un lieu de débat pour tous ceux qui veulent savoir plus et savoir mieux.

Un amphithéâtre de 1000 places à Saint-Germain des Prés
L’Université René Descartes - Paris 5 accueille l’Utls, dans son centre des Saints-Pères (45, rue des Saints-Pères, 75006 Paris), et met à sa disposition l’amphithéâtre Binet d’une contenance de 1000 places. Au cœur du quartier latin, l’UtIs est ainsi libre d’accès pour l’ensemble du public aussi nombreux soit-il.   

LE DEVELOPPEMENT DURABLE
Conférencier : Laurence Tubiana, Economiste. Née en 1951. 
Statut : Laurence Tubiana est directrice de l’institut du développement durable et des relations internationales.

Parcours
:
- Licence de sciences économiques à l’Université Paris I.
- Doctorat de 3ème cycle
- Université Paris I.
- Diplômée de l’institut d’études politiques.
- Conseillère scientifique  et membre du conseil d’analyse Economique.
- Inspectrice générale de l’Agriculture.
- Directrice de recherches à l’Inra.
- Consultante auprès de la Banque Mondiale, de la CNUCED, et de la commission européenne.
- Directrice du laboratoire d’Economie Internationale INRA.

Spécialité
:
Laurence Tubiana est spécialiste de la question du développement durable et des questions d’environnements sous ses aspects économiques et internationaux. Elle a également travaillé sur les politiques agricoles et commerciales.

Bibliographie
:
Laurence Tubiana a écrit de nombreux articles dans des revues spécialisées nationales et internationales. Elle est l’auteur de plusieurs rapports dont : Environnement et développement : l’enjeu pour la France, rapport au premier ministre, La documentation française, 2000. Elle est directrice de la revue Courrier de la Planète.

RÉSUMÉ  Le développement durable par Laurence Tubiana
Le développement durable est un objectif partagé par la communauté internationale depuis la conférence de Rio en 1992. Quels sont les progrès accomplis ? Cet objectif qui implique la coopération entre les nations mais aussi entre les acteurs économiques et la société civile est-il toujours valide dans le contexte actuel des rapports de force internationaux ?  

Guerre et paix à l’âge de la mondialisation 
Conférencier : Pierre Hassner Philosophe et Géopolitiste. 
Statut : Professeur à l’IEP de Paris.

Parcours :
- Diplômé en philosophie de l’Ecole Normale Supérieure
- Directeur de recherche émérite à l’IEP Paris et à l’European Center de l’Université John Hopkins à Bologne.

Spécialité : Il est spécialiste des relations internationales, de la violence et de la guerre, et de l’histoire de la pensée politique

Bibliographie :
Pierre Hassner a écrit de nombreux articles dans les revues nationales et internationales.  Il a publié de nombreux ouvrages :
-  Washington et le monde. Dilemmes d’une superpuissance avec Justin Vaïsse, Autrement, 2003.
- La violence et la paix. De la bombe atomique au nettoyage ethnique, Seuil, (coll.»points») 2000.
- La violence et la paix, Esprit, 1995. Il va publier en août 2003 au Seuil : La terreur et l’Empire. 

RÉSUMÉ Guerre et paix à l’ère de la mondialisation par Pierre Hassner
Faut-il encore parler de l’ère de la globalisation ? Celle-ci a succédé à celle de la guerre froide, ce qui semblait indiquer que désormais la dimension économique, sociale et culturelle l’emportait sur les conflits internationaux et la violence. Certes, ceux-ci n’avaient pas disparu : la globalisation produit des réactions violentes, nationalistes, ethniques ou religieuses, et contribue, avec la chute de l’empire soviétique, à la prolifération d’Etats faibles mal assurés de leurs unités et de leurs frontières, et de zones de non-droit  qui se combinent avec celle des réseaux mafieux. Mais le 11 septembre 2001 introduit une nouvelle phase caractérisée par le terrorisme apocalyptique et la montée d’un empire américain décidé à s’appuyer activement sur la force militaire. Les divisions classiques entre paix et guerre, entre régions pacifiques ou troublées, entre militaires et civils, entre la violence des Etats et celle des réseaux sont mises en question. Des civils tuent des civils, ils surgissent du sein même du centre pour l’attaquer de l’intérieur de ses frontières, mais ils viennent des quatre coins du monde, et c’est là que la riposte ira les chercher. C’est une nouvelle forme de globalisation, celle de la violence.  

La mondialisation culturelle et le rôle des intellectuels
Conférencier : Gérard Leclerc Sociologue. Né en 1943.
Statut : Professeur au département de sociologie de l’Université de Paris VIII à Saint-Denis.

Parcours :
Etude de philosophie à la Sorbonne. 
- 1969 Docteur en ethnologie de l’EHESS.
- Professeur au département de sociologie de l’Université de Paris VIII à Saint-Denis.

Spécialités : Ses domaines de recherche portent sur la fonction idéologique des sciences sociales, en particulier de l’ethnologie et des disciplines regroupées traditionnellement sous le terme d’orientalisme. Spécialiste de sociologie de la culture, il s’interroge sur la place et la fonction des intellectuels dans les sociétés traditionnelles mais aussi dans les sociétés modernes et post-modernes.

Bibliographie : Gérard Leclerc a écrit de nombreux articles dans les revues nationales et internationales sur la mondialisation culturelle. Il collabore régulièrement à la revue Esprit Il est l’auteur de :
- Anthropologie et colonialisme, Editions Fayard 1972.
- L’observation de l’homme, Le Seuil, 1979.
- Histoire de l’autorité, Presses Universitaires de France, 1996.
- La mondialisation culturelle, presses universitaires de France, 1999.
- Sociologie des intellectuels, collection «Que sais-je?», 2003.

RÉSUMÉ La mondialisation culturelle et le rôle des intellectuels par Gérard Leclerc
On peut distinguer deux types différents de “biens culturels” : tout d’abord les biens sacrés et traditionnels (mythes et textes religieux); ensuite les biens profanes et modernes (programmes des mass médias audiovisuels). La modernisation/sécularisation engendrée par l’occidentalisation aboutit-elle à l’hégémonie du second type de biens? Ou un conflit se prépare-t-il entre une modernité d’origine occidentale et les civilisations d’Asie et d’Afrique? Pour tenter de répondre à ces questions on s’interrogera sur la notion de “civilisation”. L’impérialisme a eu pour résultat historique de faire passer ces grands ensembles culturels de l’isolement millénaire à un contact rapproché et asymétrique, générateur sur le plan économique et politique d’une domination matérielle écrasante de l’Occident. Mais il a eu aussi pour effet, sur le plan symbolique et intellectuel, de permettre la naissance des “sciences humaines”. L’un des enjeux des débats idéologiques porte, depuis deux ou trois décennies, sur le statut épistémologique : s’agit-il de savoirs authentiques c’est-à-dire universalistes ou d’idéologies particularistes, occultant des intérêts et des rapports de force? L’occidentalisation culturelle du monde a signifié également la mondialisation de l’intelligentsia qui, elle aussi a trouve ses sources premières dans l’Europe en voie de sécularisation. Quel rôle ce groupe, désormais international, peut-il jouer dans un dialogue intercivilisationnel? 

Ecouter LA MONDIALISATION par Laurence TUBIANA, Pierre HASSNER, Gérard LECLERC © Frémeaux & Associés / Frémeaux & Associés est l'éditeur mondial de référence du patrimoine sonore musical, parlé, et biologique. Récompensés par plus de 800 distinctions dont le trés prestigieux "Grand Prix in honorem de l'Académie Charles Cros", les catalogues de Frémeaux & Associés ont pour objet de conserver et de mettre à la disposition du public une base muséographique universelle des enregistrements provenant de l'histoire phonographique et radiophonique. Ce fonds qui se refuse à tout déréférencement constitue notre mémoire collective. Le texte lu, l'archive ou le document sonore radiophonique, le disque littéraire ou livre audio, l'histoire racontée, le discours de l'homme politique ou le cours du philosophe, la lecture d'un texte par un comédien (livres audio) sont des disques parlés appartenant au concept de la librairie sonore. (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, cours sur CD, entretiens à écouter, discours d'hommes politiques, livres audio, textes lus, disques parlés, théâtre sonore, création radiophonique, lectures historiques, audilivre, audiobook, audio book, livre parlant, livre-parlant, livre parlé, livre sonore, livre lu, livre-à-écouter, audio livre, audio-livre, lecture à voix haute, entretiens à haute voix, parole enregistrée, etc...). Les livres audio sont disponibles sous forme de CD chez les libraires  et les disquaires, ainsi qu’en VPC. Enfin certains enregistrements de diction peuvent être écoutés par téléchargement auprès de sites de téléchargement légal.




PisteTitre / Artiste(s)Durée
CD 1
01 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 1 - TUBIANA05'09
02 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2 - TUBIANA03'49
03 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 3 - TUBIANA04'46
04 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 4 - TUBIANA04'11
05 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 5 - TUBIANA05'47
06 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 6 - TUBIANA05'01
07 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 7 - TUBIANA05'16
08 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 8 - TUBIANA04'14
09 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 9 - TUBIANA03'55
10 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 10 - TUBIANA04'26
11 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 11 - TUBIANA05'56
12 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 12 - TUBIANA06'26
13 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 13 - TUBIANA06'34
14 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 14 - TUBIANA05'20
15 LE DEVELOPPEMENT DURABLE 15 - TUBIANA03'17
CD 2
01 GUERRE ET PAIX A L AGE DE LA MONDIALISATION 1 - HASSNER05'07
02 GUERRE ET PAIX A L AGE DE LA MONDIALISATION 2 - HASSNER05'27
03 GUERRE ET PAIX A L AGE DE LA MONDIALISATION 3 - HASSNER05'20
04 GUERRE ET PAIX A L AGE DE LA MONDIALISATION 4 - HASSNER05'30
05 GUERRE ET PAIX A L AGE DE LA MONDIALISATION 5 - HASSNER07'15
06 GUERRE ET PAIX A L AGE DE LA MONDIALISATION 6 - HASSNER03'34
07 GUERRE ET PAIX A L AGE DE LA MONDIALISATION 7 - HASSNER04'18
08 GUERRE ET PAIX A L AGE DE LA MONDIALISATION 8 - HASSNER05'45
09 GUERRE ET PAIX A L AGE DE LA MONDIALISATION 9 - HASSNER05'14
10 GUERRE ET PAIX A L AGE DE LA MONDIALISATION 10 - HASSNER06'12
11 GUERRE ET PAIX A L AGE DE LA MONDIALISATION 11 - HASSNER02'25
12 GUERRE ET PAIX A L AGE DE LA MONDIALISATION 12 - HASSNER04'22
13 GUERRE ET PAIX A L AGE DE LA MONDIALISATION 13 - HASSNER02'16
CD 3
01 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 1 - LECLERC04'38
02 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 2 - LECLERC04'34
03 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 3 - LECLERC04'28
04 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 4 - LECLERC03'56
05 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 5 - LECLERC03'52
06 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 6 - LECLERC04'52
07 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 7 - LECLERC04'06
08 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 8 - LECLERC06'06
09 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 9 - LECLERC05'39
10 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 10 - LECLERC05'04
11 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 11 - LECLERC05'37
12 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 12 - LECLERC05'49
13 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 13 - LECLERC03'11
14 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 14 - LECLERC04'20
15 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 15 - LECLERC03'24
16 MONDIALISATION CULTURELLE ET ROLE INTELLECTUELS 16 - LECLERC05'17
"La Mondialisation" par Notes Bibliographiques

“Trois aspects de ce phénomène ont été abordés. Une économiste, Laurence Tubiana, évoque les problèmes posés par le développement durable qui provoque une vraie interrogation sur la croissance économique. Pierre Hassner, philosophe et géopoliticien, traite de « guerre et paix à l’âge de la mondialisation ». Il insiste sur les nouveaux visages de la guerre et sa relégitimation engendrée par la lutte contre le terrorisme. Gérard Leclerc, sociologue, se penche sur la « mondialisation culturelle et le rôle des intellectuels ». L’univers culturel est considérablement élargi, l’eurocentrisme est dépassé et le métissage des intellectuels occidentaux et orientaux enrichit les diverses civilisations. L’écoute de ces trois sujets étudiés avec compétence, clarté et largeur de vue, est aisée.” NOTES BIBLIOGRAPHIQUES




Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...