LA FAMILLE AUJOURD'HUI

MARCEL RUFO, NACIRA GUENIF-SOUILAMAS ET ANDRE MASSON

Plus de détails

Nombre de CDs : 3


29,99 € TTC

FA5157

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+3 pts fidélité


« Ce coffret réunit trois conférences tenues pour l’Université de Tous les Savoirs sur le thème de la famille.
1) Que signifie l’entité familiale aujourd’hui ?
2) Dans quel cadre l’enfant, puis l’adolescent, construit-il son identité dans notre société ? 
3) Quels héritages culturel, identitaire, ou encore foncier sont transmis par la cellule familiale à tout un chacun ?
Autant de questions soulevées par ces conférences et autant de pistes pour mieux comprendre notre société et les enjeux de nos modes de vie actuels. Principal éditeur à défendre le patrimoine sonore et l’oralité comme véhicule de transmission des savoirs et de l’émotion, Frémeaux & Associés se devait d’éditer, dans leur version intégrale, ces conférences.
Le présent coffret réunit Marcel Rufo ("Adolescents et famille"), Nacira Guénif-Souilamas ("Familles et immigrations") ainsi qu'André Masson ("Famille et héritage") »
Patrick Frémeaux – L’éditeur sur support sonore

3 conférences de l'université de tous les savoirs.
 
Droits audio : Licence donnée par l'UTLS (Daniel Malingre, Mathilde Dessane et Yves Michaud) à Groupe Frémeaux Colombini SAS pour Frémeaux & Associés - La Librairie Sonore. Partenaires d'UTLS et d'UTLS la suite : l'Université René Descartes - Paris 5, Le Ministère de l'Education nationale, Le Ministère des Affaires étrangères, Le Groupe Générali Assurances, L'Histoire, Le Monde, Métrobus, France Info, France Culture, Les Editions Odile Jacob, France 5, Cerimes, Planète Future, CD Frémeaux & Associés."
La FAMILLE AUJOURD’HUI

La FAMILLE AUJOURD’HUI
TROIS CONFÉRENCES DE L’UNIVERSITÉ DE TOUS LES SAVOIRS

MARCEL RUFO (Adolescents et famille) - NACIRA GUÉNIF-SOUILAMAS (Familles et immigrations) - ANDRÉ MASSON (Famille et héritage)
 



“Il y a aujourd’hui une forte demande pour un savoir multidisciplinaire. Lequel n’est pas assuré par l’université, organisée en spécialités, explique le philosophe Yves Michaud, organisateur de cette manifestation monstre. Il n’est pas non plus dispensé par les médias : la télévision ne sait pas le faire et la radio a désappris à le faire.”
Catherine Firmin-Didot © Télérama

L’Université de Tous Les Savoirs ou l’an 2000 en 366 leçons
La Mission 2000 en France a lancé officiellement mardi au ministère de la Culture, en présence de la ministre Catherine Trautmann et du mi­nistre de l’Education nationale, Claude Allègre, “L’Université de tous les savoirs”, manifestation interactive en 366 leçons qui sera ouverte au plus large public tous les jours de l’an 2000. “Deux siècles après la Révolution des Lumières, il s’agit de parcourir, à la veille du 3e millénaire, en cette année de passage, de transit, tous les savoirs et interrogations, les enjeux, les perspectives qui s’ouvrent à l’homme, et de faire naître une nouvelle Encyclopédie pour le XXIe siècle”, souligne Jean-Jacques Aillagon, président de la mission et producteur de cet événement à la fois rétrospectif et prospectif. “L’Université de tous les savoirs” se déroule sous la responsabilité d’Yves Michaud, philosophe et professeur à l’université de Paris IV (Sorbonne), concepteur de toute l’opération pour laquelle il a travaillé près d’un an et demi. Ainsi, se dérouleront des conférences (18 h 30 la semaine, 11 h le week-end et les jours fériés) où quelque 300 spécialistes aborderont tous sujets portant sur l’homme, la nature, la culture, les sciences et techniques. Elles auront lieu à Paris au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM). Elles seront également diffusées en temps réel ou retransmises en différé sur le réseau multimédia : radio, internet, télévision, antennes régionales du CNAM.

Fou et utopique
Les thèmes abordés seront regroupés en cycles alternant savoirs et réflexions sur les savoirs du 1er janvier au 30 novembre. “La vie et l’homme parmi les vivants” sera le thème de la leçon inaugurale, le 1er janvier, de François Jacob demandant “Qu’est-ce que la vie?”. En été, des séquences porteront plus particulièrement sur les sciences et techniques (“les nombres, le ciel, la terre et la matière, l’espace, la physique et la chimie”...). A la rentrée, des thèmes tels que “éducation, technologie et risques”, “l’état politique et culturel de la planète” seront abordés. Pour chaque thème, l’aspect culturel est volontairement inclus dans le contexte, privilégiant les répercussions de la culture dans la vie de l’homme plutôt que l’aspect purement esthétique. La programmation du mois de décembre 2000 n’est pas arrêtée et sera définie en interactivité avec le public ayant participé aux onze premiers mois de “L’Université de tous les savoirs”. “C’est un projet fou et utopique mais combien passionnant”, déclare Yves Michaud qui a conçu le “scénario”, les thèmes et le fil conducteur des leçons, trié parmi 1700 sujets possibles. Il a ensuite “recruté” tous les conférenciers : “pas de redondance, une leçon, une seule, par conférencier et sans doublures, nous travaillons sans filet” dit-il. Yves Michaud les a choisis pour leur valeur, “tous de niveau supérieur”. Il se dit “confiant en leur capacité de vulgarisation intelligente en direction d’un public adulte, curieux, critique parfois” et espère une “bonne alchimie” entre les deux. L’an 2000 terminé et le XXIe siècle commençant, il devra rester des archives audio-visuelles et sur internet reprenant l’intégralité des leçons. La mission est également en pourparlers avec des éditeurs pour une encyclopédie sur papier et une encyclopédie en ligne, “moins rapidement démodée, capable d’être évolutive tout au long des décennies à venir”.
Communication AFP © UTLS

Université de tous les savoirs - la suite
C’est devant les demandes répétées du public et de nombreux membres de la communauté scientifique et intellectuelle, que Jack Lang, ministre de l’Education Nationale, a souhaité relancer et pérenniser l’Université de tous les savoirs qui s’était tenue tout au long de l’année 2000. Il a souhaité qu’elle devienne un lieu de diffusion permanent de la science et de la connaissance en provenance du monde francophone, un espace de débat et de partages des savoirs. Conçue et organisée par le philosophe Yves Michaud, l’Université de tous les savoirs a réouvert ses portes, avec succès, en juillet 2001 et poursuit ces saisons du savoir en proposant trois à quatre cycles thématiques de conférences par an. L’Utls propose le savoir dans sa continuité et ses renouvellements, tel qu’il se produit et se pratique aujourd’hui, en en présentant les nouveaux aspects, les nouveaux objets, en étant attentive aux nouveaux développements et aux jeunes talents. Plus que jamais l’Utls est un lieu de rencontre entre les savants et le public et un lieu de débat pour tous ceux qui veulent savoir plus et savoir mieux.

Un amphithéâtre de 1000 places à Saint-Germain des Prés
L’Université René Descartes - Paris 5 accueille l’Utls, dans son centre des Saints-Pères (45, rue des Saints-Pères, 75006 Paris), et met à sa disposition l’amphithéâtre Binet d’une contenance de 1000 places. Au cœur du quartier latin, l’UtIs est ainsi libre d’accès pour l’ensemble du public aussi nombreux soit-il.


La Famille aujourd’hui - Familles et immigrations - 
par Nacira Guénif-Souilamas, conférence prononcée le samedi 8 janvier 2005
Nacira Guénif-Souilamas
Statut: Sociologue, Université Paris 13 - GREC, et anthropologue.
Parcours: Thèse de doctorat en sociologie à l’EHESS portant sur les descendantes d’immigrants nord-africains en France.
Maître de conférences à l’Université Paris 13.Chercheur au GREC (groupe de recherche sur les ressources éducatives et culturelles) et au CADIS (Centre d’analyse et d’intervention sociologiques).
Spécialités: Ses thèmes de recherche portent sur les questions croisées de genre et d’ethnicité, le rapport entre immigration et intégration dans le contexte des sociétés post-modernes et post-coloniales, les formes familiales et générationnelles contemporaines, la déconstruction des stéréotypes raciaux, culturels et sociaux, l’imposition des normes et les assignations identitaires, les discriminations et le racisme.
Bibliographie: Elle a écrit de nombreux articles dans les revues nationales et internationales et elle est l’auteur d’ouvrages :
- Des beurettes aux descendantes d’immigrants nord-africains, Paris, Grasset / le Monde collection partage du savoir, 2000.
- Des beurettes, Hachette Pluriel, Paris, 2003.
- Les féministes et le garçon arabe avec Eric Macé, aux éditions de l’Aube, 2004.
- Femmes, immigrantes, ségrégées, sous la direction de Margaret Maruani, La découverte, Paris, 2005.
Résumé: Dans le même temps où le projet colonial français reposait sur le peuplement de l’empire par des Européens, la France hexagonale est devenue au cours du XXème siècle un pays d’immigration de peuplement. Le renversement et la persistance des flux migratoires n’a cessé d’affecter durablement et profondément le paysage français dans sa définition identitaire, culturelle et nationale. L’illustration de cette inflexion simultanée du récit migratoire et du récit national est à chercher dans le rapport croissant, dans les parcours comme dans leur analyse, entre famille et immigration. Le siècle passé fut le théâtre du glissement de la présence massive d’une main d’œuvre sans visage et sans postérité puisqu’elle était vouée à repartir, vers des individualités liées entre elles dont l’épaisseur devenait palpable à mesure qu’elle s’inscrivait dans des histoires familiales et la succession des générations. Si les premières familles immigrantes se sont, en apparence, coulées dans un moule normatif les vouant à rejoindre la société française en devenant invisibles, celles qui sont arrivées à partir des années soixante-dix comme celles qui arrivent aujourd’hui ne répondent pas toujours aux injonctions normatives à l’intégration qui leur sont adressées. Loin d’y voir l’expression d’un refus ou d’une inadaptation, le tracé de la ligne de partage entre famille traditionnelle et famille moderne, il serait plus fécond pour une réflexion partagée d’y déceler les signes qui procèdent de la diversité des dynamiques migratoires comme de la diversité des formes familiales dans une modernité incertaine. Considérer la coïncidence historique du regroupement familial et des lois réformant la parenté et la famille, constitue la trame d’une réflexion sur les rapports entre processus migratoires et vies familiales. Comme tous les autres individus, les individus migrants sont engagés dans des liens familiaux et les modifient en raison même des transformations qu’impose la migration. C’est cette dialectique entre expériences familiales et expériences migratoires qui sera au cœur de notre propos.

La Famille aujourd’hui - Adolescents et famille -
par Marcel Rufo, conférence prononcée le jeudi 13 janvier 2005
Marcel Rufo (né en 1944.)
Statut: Pédopsychiatre et directeur de la maison des Adolescents.
Parcours: Docteur en médecine. 1975, neuropsychiatre et pédiatre. 1982, professeur agrégé de psychiatrie de l’enfant. De 1995 à aujourd’hui Chef de service à l’hôpital Sainte Marguerite et à l’hôpital de la Timone à Marseille. Depuis octobre 2004 directeur médical de la maison des adolescents à l’hôpital Cochin à Paris. Membre de la société française de psychiatrie de l’enfant.
Spécialités: Spécialiste reconnu des adolescents et plus généralement des rapports famille/enfant, Marcel Rufo a abordé à travers ses travaux tout un ensemble de problèmes allant de la question du divorce et de garde des enfants, au problème de la sexualité chez les adolescents et du rôle de la famille. Avec la maison des adolescents il souhaite développer une nouvelle branche médicale, la médecine des adolescents.
Bibliographie: Il a écrit de nombreux articles dans les revues nationales et internationales et il est l’auteur de nombreux ouvrages.
- Si bébé pouvait parler, éditions Nathan, 1989.
- Bébé à l’huile, bébé au beurre, éditions Erès, 1997.
- Comprendre l’adolescent, éditions Hachette, 1999.
- Œdipe toi-même, Edition A Carrière, 2000.
- Frères et sœurs, une maladie d’amour, Editions Fayard, 2002.
Résumé: Notre époque est sans doute une extraordinaire fabrique d’adolescence. Elle commence de plus en plus tôt à manifester des signes précurseurs de leur entrée dans cette période de la vie : gel sur les cheveux dès le CM1, sortie le samedi soir dès le CM2, petite amie en 6ème ! Ils n’en finissent plus d’être adolescents puisqu’à leur trentième année, ils envisagent un autre DEA ou une ré-orientation professionnelle ou un voyage autour du monde. Il est possible que nous ayons les adolescents que l’on mérite et que le jeunisme actuel des anciennes générations sont en compétition avec le goût de changement, de prise de place et de pouvoir que représente l’adolescence. Un autre aspect original des familles consiste dans les extraordinaires progrès des familles quant aux enfants. On veut les comprendre plutôt que les éduquer mais on croit aussi qu’on est parent un jour, parent toujours ; Du bébé à la maturité, des changements sont nécessaires dans les attitudes et dans la nécessité de savoir se séparer pour mieux s’autonomiser.

La Famille aujourd’hui - Famille et héritage -
par André Masson, conférence prononcée le samedi 15 janvier 2005
André Masson (Né en 1950.)
Statut: Economiste, ENS - Delta.
Parcours: 1971 Diplômé de l’Ecole Polytechnique. 1972 D.E.A de mathématiques pures. 1976-80 Attaché de recherches au CNRS. 1982-94 Directeur d’études au Centre d’Etudes et de recherches sur l’épargne, le patrimoine et les inégalités (Le CEREPI). 1994 à aujourd’hui Chercheur au département et laboratoire d’Economie Théorique et appliquée (DELTA).
1996 Directeur d’études à l’EHESS.
Spécialités: André Masson est spécialiste des questions touchant aux transferts intergénérationnels des biens. Il a travaillé sur les héritages, le transfert de patrimoine, les questions touchant à l’assurance, et plus spécifiquement l’assurance vie, mais également sur les problèmes des retraites et de redistributions de biens.
Bibliographie: Il a écrit de nombreux articles dans les revues nationales et internationales et il est membre du Comité de Rédaction de la revue Economie et Prévision. Pour ses ouvrages :
- Inflation et partage des surplus, avec A. Barbeau et D. Strauss-Kahn, Cujas 1975.
- Epargne, assurance vie et retraite avec L. Arrondel et P. Pestieau, Economica, 2003.
A paraître Trois aperçus économiques du lien intergénéra­tionnel, Editions EHESS.
Résumé: "Toucher à l'héritage, c'est comme toucher à la famille". Il semble que ce vieil adage soit encore d'actualité alors que la famille a connu des évolutions radicales avec la reconnaissance des familles monoparentales, la multiplication des familles recomposées, les débats entourant les familles homo parentales, la diversité des formes de couple admises, etc. Dans ce contexte de libéralisation et d'émancipation des individus, un droit apparaît pourtant quasi exclu : celui d'une certaine liberté de tester, qui permettrait de donner davantage à un enfant qu'un autre (celui qui s'est occupé de vous sur vos vieux jours, qui a moins bien réussi que les autres…) ou, surtout, de léguer une partie substantielle de ses biens hors de la famille (à des fondations caritatives, des œuvres de bienfaisance…). L'objectif de la conférence n'est pas de promouvoir un nouveau slogan libertaire "pour la liberté de tester" mais de s'interroger, du point de vue de l'économiste, sur les raisons qui font qu'une telle liberté de transmettre paraît aujourd'hui constituer un sujet tabou. Le droit (égal) à l'héritage des enfants semble intangible, y compris dans les cas qu'il ne couvre pas : familles recomposées, personnes ou couples sans enfants (le taux d'imposition pour un neveu est de 55 %, de 60 % pour un "étranger"). L'analyse nous conduira à replacer l'héritage proprement dit au sein de l'ensemble des transferts aux enfants (aides, donations…), à étudier les motifs de transmission des parents, à évaluer les effets inégalitaires des transferts patrimoniaux… et à observer les comportements dans les pays (anglo-saxons) où règne la liberté de tester. Ajoutons que cette dernière est tout à fait compatible avec un impôt successoral important, qui se justifie beaucoup plus - du point de vue de la théorie économique - qu'un impôt sur la fortune, pourtant plus populaire.

Droits audio : Frémeaux & Associés - La Librairie Sonore (Producteur initial : Sittelle ou Ceba) / Ecouter les chants d'oiseaux sur CD : Sons et ambiances naturelles des écosystèmes - Stéreo and digital recording of the natural landscape sound. Natural sound sceneries of écosystems, Voices of the Wild Life. Les droits de cet enregistrement sont protégés par la loi. Pour toute exploitation d’illustration sonore sur CD, DVD, CD-Rom, Télévision, Cinéma, Sites internet, scénographies (théâtre, musées…), l’autorisation et un devis gratuit peuvent être obtenus auprès de Frémeaux & Associés – fax : +33 (0)1 43.65.24.22 info@fremeaux.com




EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
CD 1
01 Introduction - Guénif-Souilamas04'54
02 Du travailleur immigré à la famille immigrée - Guénif-Souilamas03'31
03 Les Premières familles immigrantes - Guénif-Souilamas03'39
04 Pourtant si l'on veut considerer le moment - Guénif-Souilamas03'05
05 La Détraditionalisation - Guénif-Souilamas06'07
06 Le Renversement des Générations - Guénif-Souilamas06'00
07 Les Effets de cette recomposition - Guénif-Souilamas05'19
08 Communauté et communautarisme - Guénif-Souilamas03'55
09 Un déni d'expérience - Guénif-Souilamas06'43
10 Revisite des expériences - Guénif-Souilamas03'35
11 Pour conclure - Guénif-Souilamas03'25
12 L'Expression Beur - Guénif-Souilamas02'35
13 La question de l'intégration - Guénif-Souilamas04'08
14 La question de l'immigration - Guénif-Souilamas05'44
15 La question des familles Harkis - Guénif-Souilamas03'36
CD 2
01 Je suis très heureux d'être là - Rufo05'29
02 Il me dit dans ces conditions - Rufo05'41
03 Première série de réflexions - Rufo05'25
04 Les Adolescentes - Rufo04'25
05 Deuxieme Partie - La Pathologie - Rufo05'41
06 L Anorexie - Rufo06'24
07 Les Questions que je pose… - Rufo05'22
08 La Quetion de la télévision - Rufo03'19
09 Un mode d'emploi pour l'éducation des enfants - Rufo04'00
10 La Toxicomanie des adolescents - Rufo04'05
11 Le Phénomène de L'adolescence - Rufo03'43
12 Les Familles monoparentales - Rufo02'51
13 L'Inceste - Rufo07'39
14 Les Parents doivent apprendre - Rufo00'45
CD 3
01 Je remercie… - Masson05'32
02 Le Risque-enfance - Masson05'41
03 L'Etat et les adolescents - Masson03'51
04 La Famille Patrimoniale - Masson03'42
05 Une autre croyance sans doute fausse - Masson05'55
06 La Chaîne générationnelle - Masson06'45
07 La Dernière Partie - Masson06'27
08 Le Problème - Masson05'52
09 Les Difficultés sur les familles recomposées - Masson05'27
10 La Transmission d'entreprise - Masson02'17
11 L'Obligation alimentaire - Masson02'12
12 Les impôts - Masson04'13
"Un document de reflexion édifiant" par L'Enseignant

Marcel Rufo, est-il encore besoin de la présenter, est un de nos éminents pédopsychiates. La conférence "Adolescent et famille" qu'il a tenue sur le thème de la famille aujourd'hui, lors de l'Université de tous les savoirs, se trouve dans son intégralité dans ce CD, en compagnie de Famille et immigration, la conférence de la sociologue Nacira Guénif-Souilamas et de "Famille et héritage", celle de l'économiste André Masson. Un document de reflexion édifiant. L'ENSEIGNANT





Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...