LE MARCHE CREE-T-IL DE LA PAUVRETE ?

DENIS MAC SHANE & MARTIN HIRSCH

Plus de détails

Nombre de CDs : 2


19,99 € TTC

FA5200

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


Denis Mac shane, ancien ministre de Tony Blair, député de circonscription où fut tourné The Full Monty, l’une des plus ouvrières du Royaume-Uni, défend le bilan de son Premier ministre, si décrié dans la gauche française. Martin Hirsch, rallié à l’équipe Sarkozy, ancien responsable de l’association Emmaüs, explique comment on lutte contre la pauvreté dans un gouvernement de droite...
Laurent Joffrin - Libération

La radio ou la télévision proposent en général des débats duels, où le formatage du média et le nombre de questions posées empêchent quasi systématiquement les intervenants de développer des idées parfois complexes. Tout l’intérêt du Forum Libération de Grenoble est de proposer un débat sur une seule problématique, qui donne aux interlocuteurs la liberté de s’exprimer totalement, d’approfondir et de donner au public tout l’enjeu intellectuel de la question et parfois même de la réponse.
Patrick Frémeaux

Les débats proposés dans ces CDs ont été enregistrés en public, leur qualité sonore est donc inférieure à celle obtenue en studio.

Le grand succès du Forum de Grenoble découle de la qualité des intervenants, plus de cent personnalités venues de tous les horizons pour restaurer la légitimité du débat politique en France. Nous leur exprimons notre gratitude. Mais cet événement n’aurait pas pu avoir lieu sans le dévouement de l’équipe de Libération réunie autour de Max Armanet et sans l’engagement de la rédaction toute entière. Merci aussi à ceux qui, sur place, ont rendu ce Forum possible : la MC2 de Grenoble et la Bifurk, la municipalité dirigée par Michel Destot, le Conseil Général de l’Isère présidé par André Vallini et la Région Rhône-Alpes dirigée par Jean-Jack Queyranne.

Droits : Coffret 2 CDs – enregistré en direct du Forum Libération de Grenoble, sept. 2007. Restauré, masterisé, fabriqué et commercialisé par le Groupe Frémeaux Colombini SAS, en accord avec les ayants-droit (Denis Mac Shane, House of Commons & Martin Hirsh Secrétaire aux solidarités nationales), pour le compte des coéditions Libération – Frémeaux & Associés.
"
Le marché crée-t-il de la pauvreté ?

Le marché crée-t-il de la pauvreté ?
Martin Hirsch et Denis MacShane
Animé par Alexandra Schwartzbrod







Le marché crée-t-il de la pauvreté ? (Article d’Alexandra SCHWARTZBROD, modératrice du présent débat, paru dans Libération du 15 septembre 2007)
Denis MacShane, député travailliste britannique, ex-ministre du gou­vernement de Blair.
«Le marché ne crée pas la pauvreté mais l’inégalité. Sans l’idée d’un marché ouvert, on ne va pas créer la richesse qui pourra être redistribuée. [...] Les pays européens qui ont le plus développé leur économie sont ceux qui ont accueilli le plus d’immigrés. On ne peut pas bâtir autour de nous une ligne Maginot et laisser dans la pauvreté l’Afrique et une partie de l’Asie. La lutte contre la pauvreté doit être internationale. C’est pour ça qu’il faut plus de marché. Et surtout redonner du travail aux travailleurs. Nous, on a réussi à faire passer l’idée dans le monde que l’Angleterre était le pays où il fallait investir. Il faut faire de la France l’endroit où tous voudront investir.»

Martin Hirsch, haut-commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté, ancien président d’Emmaüs.
«Quand on voit la politique du crédit et du surendettement menée un peu partout, on voit bien que le marché crée de la pauvreté. Le marché crée à la fois de la richesse et de la pauvreté. Au-delà de la hausse des inégalités, il peut détériorer la situation matérielle des gens. Le problème, en France, c’est qu’on n’a pas vu que les mécanismes de réduction de la pauvreté instaurés dans les années 70 ou 80 n’étaient plus adaptés aux jeunes et aux actifs d’aujourd’hui. Ceux qui sont sans emploi doivent absolument avoir la garantie de gagner davantage en acceptant un travail plutôt que de rester au chômage, c’est le but du revenu de solidarité active (RSA) dont l’expérimentation vient d’être adoptée. Il faut instaurer une fiscalité plus juste ; par exemple, si on fait des boucliers fiscaux pour les riches, on doit en faire aussi pour les pauvres. Je pense que l’on peut essayer de concilier marché et lutte contre la pauvreté à condition que ceux qui s’y engagent tiennent leurs objectifs. Tant que j’aurai le sentiment que mon action [au gouvernement, ndlr] peut être utile, je continuerai à me battre. Je garde une certaine utopie, même là où je suis.»
Alexandra SCHWARTZBROD, Libération du 15/09/2007
© 2008 Libération - Frémeaux & Associés

Martin Hirsch, Haut-commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté
(paru dans Libération, Cahier spécial du 14/09/2007)
Le meilleur moyen de lutter contre la pauvreté est-il d’aider ceux qui créent les richesses, pour que les pauvres en profitent, ou de redistribuer vers les plus pauvres, pour valoriser leur travail et leur permettre de consommer ? Vieux débat, curieusement jamais épuisé. Comme s’il fallait choisir entre créer les richesses, indifféremment de la manière dont on les distribue ou les répartir, sans se préoccuper de l’influence des mécanismes de répartition sur leur production. Penser qu’il fallait choisir entre les deux termes de l’alternative a conduit au paradoxe social français (expression bien plus juste que celle de modèle social français) : des dépenses sociales élevées avec un taux de chômage fort et un niveau de pauvreté au mieux stagnant. Or, quand on regarde sur les trente dernières années, on constate une absence de corrélation entre le taux de pauvreté d’une part, le rythme de la croissance et l’évolution du chômage d’autre part. Ceci impose une politique autonome de lutte contre la pauvreté, en complément de la politique économique qui vise à favoriser la croissance et de celle qui recherche le plein emploi. Dans les années 60 et 70, on luttait efficacement contre la pauvreté en redistribuant, vers les plus âgés. Aujourd’hui, combattre la pauvreté impose prioritairement de réduire le nombre de travailleurs pauvres et de définir enfin des politiques efficaces à l’égard des 18- 24 ans. Le préalable, c’est de définir un objectif de réduction de la pauvreté, ce qui a été fait pour la première fois dans notre pays, afin de sortir la lutte contre la pauvreté d’une approche compassionnelle de compensation des effets de la paupérisation pour en faire une véritable politique sociale.
Martin HIRSCH, Libération, Cahier spécial du 14/09/2007
© 2008 Libération - Frémeaux & Associés

Denis MacShane, Ancien ministre britannique des Affaires euro­péennes
(paru dans Libération, Cahier spécial du 14/09/2007)
Voici dix propositions pour combattre la pauvreté :
1. Enoncer clairement le problème. Les pauvres existent. La pauvreté existe. La gauche a recours à des euphémismes comme «exclusion sociale» alors qu’au quotidien, la pauvreté n’a pas disparu.
2. Tirer des enseignements des autres pays. Pourquoi certains pays, certaines régions, sont-ils moins pauvres que d’autres ?
3. Décréter un salaire minimum européen. Le concept d’un salaire de base, sous la supervision des syndicats, devrait devenir un droit universel.
4. Ne pas toujours s’en prendre aux riches. Inégalité et pauvreté ne sont pas la même chose. Combattre la pauvreté reste la priorité.
5. Introduire un impôt sur le revenu «négatif». C’est l’un des succès surprises de la Grande-Bretagne du Labour. 6 millions de personnes aux faibles revenus perçoivent une aide de l’Etat par le biais du système d’imposition. Cette redistribution convertit des aides sociales en salaires.
6. Trouver du travail pour les travailleurs. La pauvreté n’a jamais été vaincue uniquement par l’aide sociale. La pauvreté la plus dure sera abolie par le travail.
7. Réinventer les syndicats. Les pauvres sont exclus des syndicats qui ne représentent que les salariés. En France, les salariés de la plupart des syndicats sont payés par les contribuables. C’est un transfert de revenus d’ouvriers pauvres vers le secteur capitaliste en faveur de salariés aux emplois protégés.
8. Dire la vérité sur la pauvreté dans le monde. Le FMI et la Banque Mondiale paupérisent la planète. Ils représentent des élites politiques qui volent la richesse de leurs nations pour la placer dans des banques.
9. Ouvrir les économies. Le protectionnisme agricole en Europe contribue à la pauvreté en Afrique. La pauvreté ne sera pas abolie en France tant qu’elle existera au Maroc ou au Sénégal.
10. Donner plus de pouvoir aux femmes. Elles sont les vraies pauvres de l’Europe et du monde.
Denis MACSHANE, Libération, Cahier spécial du 14/09/2007
© 2008 Libération - Frémeaux & Associés

Ecouter Le marché crée-t-il de la pauvreté ? Martin Hirsch & Denis MacShane (livre audio) © Frémeaux & Associés. Frémeaux & Associés est l'éditeur mondial de référence du patrimoine sonore musical, parlé, et biologique. Récompensés par plus de 800 distinctions dont le trés prestigieux "Grand Prix in honorem de l'Académie Charles Cros", les catalogues de Frémeaux & Associés ont pour objet de conserver et de mettre à la disposition du public une base muséographique universelle des enregistrements provenant de l'histoire phonographique et radiophonique. Ce fonds qui se refuse à tout déréférencement constitue notre mémoire collective. Frémeaux & Associés - La Librairie Sonore est partenaire de Radio France, Radio France Internationale, L’Institut National de l’Audiovisuel, l’Assemblée Nationale, l’Historial de la Grande Guerre, le Mémorial de Caen et assure l’édition sonore d’ouvrages en accord avec les ayants droit ou les successions ainsi que les grands éditeurs (les éditions Gallimard, Grasset, Plon, Le Seuil,…). Le texte lu, l'archive ou le document sonore radiophonique, le disque littéraire ou livre audio, l'histoire racontée, le discours de l'homme politique ou le cours du philosophe, la lecture d'un texte par un comédien (livres audio) sont des disques parlés appartenant au concept de la librairie sonore. (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, cours sur CD, entretiens à écouter, discours d'hommes politiques, livres audio, textes lus, disques parlés, théâtre sonore, création radiophonique, lectures historiques, audilivre, audiobook, audio book, livre parlant, livre-parlant, livre parlé, livre sonore, livre lu, livre-à-écouter, audio livre, audio-livre, lecture à voix haute, entretiens à haute voix, parole enregistrée, etc...). Les livres audio sont disponibles sous forme de CD chez les libraires, dans les fnac et virgin, en VPC chez La Librairie Sonore, Audio-archives, Livraphone, Lire en tout sens, Livre qui Parle, Mots et Merveilles, Alapage, Amazon, fnac.com, chapitre.com etc.....Enfin certains enregistrements de diction peuvent être écouter par téléchargement auprès d'Audible (Audio direct - France loisirs) et d'iTunes (iStore d'Apple) et musicaux sur Fnacmusic.com, Virginméga et iTunes.




EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
CD 1
01 Le Marché crée t-il de la pauvreté 1 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch03'31
02 Le Marché crée t-il de la pauvreté 2 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch04'12
03 Le Marché crée t-il de la pauvreté 3 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch04'56
04 Le Marché crée t-il de la pauvreté 4 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch04'47
05 Le Marché crée t-il de la pauvreté 5 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch04'54
06 Le Marché crée t-il de la pauvreté 6 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch04'28
07 Le Marché crée t-il de la pauvreté 7 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch03'22
08 Le Marché crée t-il de la pauvreté 8 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch03'40
09 Le Marché crée t-il de la pauvreté 9 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch05'17
10 Le Marché crée t-il de la pauvreté 10 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch04'46
11 Le Marché crée t-il de la pauvreté 11 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch04'55
12 Le Marché crée t-il de la pauvreté 12 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch06'12
13 Le Marché crée t-il de la pauvreté 13 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch04'00
CD 2
01 Le Marché crée t-il de la pauvreté 14 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch04'07
02 Le Marché crée t-il de la pauvreté 15 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch04'25
03 Le Marché crée t-il de la pauvreté 16 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch05'06
04 Le Marché crée t-il de la pauvreté 17 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch04'52
05 Le Marché crée t-il de la pauvreté 18 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch06'51
06 Le Marché crée t-il de la pauvreté 19 - Denis Mac Shane / Martin Hirsch02'51
« Les forums Libération » par La Revue des médiathèques et collections musicales

Comment ne pas être attaché à la parole politique et au débat quand tellement de sujet contemporains prêtent à des analyses diverses et souvent contradictoires ? Comment ne pas vouloir revenir à l’essence  des principes qui orientent les choix de nos dirigeants. Leur engagements et leurs promesses électorales ? En septembre 2007, un certain nombre de ces grands chroniqueurs du journal libération ont délocalisé, le mot est à la mode, une partie de leur rédaction, pour  animer et mener, en direct et en live,  un vaste forum de réflexion sur quelques grands thèmes fondamentaux de la pensée politique contemporaine. Cette expérience unique s'est déroulée déroulée à Grenoble, durant plusieurs jours, en présence d’une centaine de personnalités du monde politique et philosophique, toutes animées de la même volonté de restaurer la qualité du débat politique en France, et de débat de fondamentaux de la pensée politique. Cette expérience n’aurait put être menée sans l’engagement de toute la rédaction du quotidien, et sans l’aide de la municipalité, du conseil général de l’Isère et de la Région Rhône-Alpes. Et la qualité des débats n’aurait put être atteinte sans la volonté et l’intelligence des nombreux intervenants. De ces Forums ont été tiré maints articles parus, dans le journal entre 10 et le 20 septembre 2007. Aujourd’hui, Frémeaux et Associés, s’associe à Libération pour éditer des CDs de ces débats, et donner à revivre plus efficacement les forums de Grenoble Cinq titres, cinq thèmes sont déjà parut gageons que d’autres ne tarderons pas à voir le jour . Ces titres la plupart en coffrets de deux CDs, donnent à entendre, en direct, et quasiment sans coupes, les échanges entre deux personnalités de la scène politique européenne. Échanges animés parfois par un rédacteur du journal Libération. Martin Hirsh & Denis MacShane : Le Marché crée-t- il de la pauvreté ? Animé par Alexandre Schwartbrod. Denis Mac Shane est député travailliste britannique, ex- ministre du gouvernement de Tony Blair. Martin Hirsh, rappelons le, est haut-Commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté et ancien président d’Emmaüs. Leur vision du partage de la richesse, de la politique sociale,  du rôle de l’état et des syndicats est sensiblement identique, pourtant, le pragmatisme du ministre Britannique vient parfois étayer avec justesse l’utopiste Martin Irsh… Le débat oscille ainsi constamment entre concepts de partage, de valorisation du travail, de paupérisation de la politique sociale, et des propositions concrètes de réorganisation du travail et de la redistribution des aides. Un débat qui ne peut pas laisser indifférent, si l’on veut bien jeter un oeil à la misère qui nous entoure, à la pauvreté qui dort dans nos rues. Et des solutions amicales…
LA REVUE DES MEDIATHEQUES ET DES COLLECTIONS MUSICALES




Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...