LE TEMPS DES SECRETS - MARCEL PAGNOL

Lu par MARCEL PAGNOL

Plus de détails

Nombre de CDs : 6


59,99 € TTC

FA5217

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+6 pts fidélité


Parce que j’ai maintenant des petits enfants, j’ai souvent envie de raconter des histoires.
C’est la fonction naturelle des grands-pères, et peut-être leur plus grand mérite. Le mien, me racontait Peau d’Ane, la Belle et la Bête, Riquet à la houppe ; mais aujourd’hui, les fées ne s’amusent plus à changer une citrouille en carrosse, et c’est grand dommage, car elles nous feraient, avec un potiron, une “citroën”, avec un concombre, une “dauphine”, et avec une hirondelle, une “aronde”…
Pour moi, j’ai préféré vous raconter l’enfance d’un petit garçon, qui fût aussi celle de vos grands-pères, et qui n’est peut-être pas très différente de la vôtre, car les petits garçons de tous les pays du monde et de tous les temps ont toujours eu les mêmes problèmes, la même malice, les mêmes amours.
Marcel Pagnol

Troisième opus des souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol dans la voix de l'auteur. Enregistrement totalement inédit du texte intégral interprété comme un joyeux testament par Marcel Pagnol.
Patrick Frémeaux
MARCEL PAGNOL
Le Temps des Secrets 


Après La gloire de mon père et le Château de ma mère, tout deux parus chez Frémeaux & Associés avec la participation de la famille Pagnol, Le temps des secrets vient compléter cette saga des « Souvenirs d’enfance ». On y  re­trouve le jeune Marcel en vacances et s’initiant aux jeux de l’amour, la seconde partie du roman l’accompagnant dans ses premiers pas au lycée Thiers de Marseille. Pourtant, ce troisième tome n’a pas eu le même écho, la même portée que les précédents, probablement du à sa non adaptation cinématographique par Yves Robert. Justice lui avait été rendue avec l’adaptation télévisée de 2006 en deux feuilletons, le Temps des secrets et Le Temps des amours.   Marcel Pagnol a été l’un des précurseurs à s’intéresser à la diffusion audio­visuelle de ses œuvres littéraires en montant sa propre entreprise d’une part, mais également en enregistrant la lecture de ses propres textes. C’est de cette voix troublante, qui apporte une dimension supplémentaire à la vivacité de ses personnages, que se dessine la Provence, cadre idyllique pour les premiers émois sentimentaux du jeune Marcel avec Isabelle. Au fur et à mesure, porté par le son, le rapprochement entre le personnage et l’auteur se fait jour, supprimant la barrière du déchiffrage de l’écrit pour nous plonger directement dans la peau de Marcel et, par extension, celle de Pagnol. Ce dernier, en se rapprochant de l’âge adulte, va se tourner vers l’extérieur, la société et son hypocrisie, mais également découvrir les amitiés d’une vie. Le regard qu’il porte sur les choses, sous un air candide, dévoile un sens de l’observation aiguisé sur la vie, les comportements humains, qui annonce la suite de son œuvre avec Jean de Florette et Manon des sources. Une recherche du Vrai en quelque sorte. Ce regard assagi, fruit des années et de l’expérience, témoigne d’une réelle compassion et d’une volonté de peindre le réel à l’éclairage d’une personnalité à la fois chaleureuse et réservée.
Olivier CIAN

BIOGRAPHIE MARCEL PAGNOL 
1895  28 février, naissance de Marcel, fils de Joseph Pagnol et d’Augustine née Lansot, à Aubagne, près de Marseille. 
1898  28 avril, naissance de son frère, Paul. 
1900  Joseph Pagnol est nommé à l’école des Chartreux à Marseille. 
1902  2 février, naissance de sa sœur, Germaine. 
1909  25 juillet, naissance de son frère, René. 
1910  16 juin, mort de sa mère Augustine. 
1914  10 février, parution du premier numéro de “Fortunio”, revue littéraire de lycéens dirigée par Marcel Pagnol. 
1915 à 1922  Réformé pour faiblesse de constitution, Marcel Pagnol enseigne à Digne, Tarascon, Pamiers. 
1916  2 mars, Marcel Pagnol épouse Simonne Colin à Marseille. 
1922  Marcel Pagnol est nommé répétiteur au lycée Condorcet à Paris. 
1924  15 avril, création de la pièce “Les Marchands de Gloire”, écrite en collaboration avec Paul Nivoix. 
1926  9 décembre, création de la pièce “Jazz” à Monte-Carlo. 
1928  9 octobre, création de “Topaze” au théâtre des Variétés à Paris. 
1929  9 mars, création de “Marius” au Théâtre de Paris. 
1930  Naissance de son fils, Jacques. 
1931  Film : “Marius”, réalisé par Alexandre Korda. 
1932  Films : “Topaze” (première version) de Louis Gasnier “Fanny” de Marc Allégret. 
1933  Naissance de son fils, Jean-Pierre. 
1934-1940  Marcel Pagnol réalise les films : “Jofroi”, “Angèle”, “Merlusse”, “Cigalon”, “Topaze” (deuxième version), “Regain”, “César”, “Le Schpountz”, “La Femme du Boulanger”, “La fille du Puisatier”. 
1935  Naissance de sa fille, Francine. 
1941  Divorce d’avec Simonne Colin. Acquisition du château de La Buzine. Film : “La Prière aux Etoiles” (inachevé). 
1945  Mariage avec Jacqueline Bouvier. 
1945-1952  Réalisation de : “Naïs”, “La Belle Meunière”, “Topaze” (troisième version), “Manon des sources”, “Ugolin”. 
1946  Naissance de son fils, Frédéric. 
1947  27 mars, réception à l’Académie Française. Traduction de “Hamlet” de William Shakespeare. 
1951  Naissance de sa fille, Estelle. 
1951  15 novembre, mort de son père Joseph. 
1954  Mort de sa fille Estelle. 
1953-1954  Réalisation des “Lettres de mon Moulin” d’après Alphonse Daudet. 
1955  6 octobre, première de “Judas” au Théâtre de Paris. 
1956  28 septembre, première de “Fabien” au théâtre des Bouffes-Parisiens. 
1957  Début de la parution des Souvenirs d’Enfance : “La Gloire de mon Père” suivi du “Château de ma Mère”. 
1959  Parution du “Temps des Secrets”. 
1962  Parution de “L’Eau des Collines” (“Jean de Florette” et “Manon des sources”).
1964  Parution du “Masque de Fer”.  1973  Parution du “Secret du Masque de Fer”. 
1974  18 avril, mort de Marcel Pagnol à Paris. 
1977  Publication posthume du “Temps des Amours”. 
1986  Publication posthume des “Inédits”. 
2006  Publication posthume de l’enregistrement inédit de “La Gloire de mon Père” par Marcel Pagnol. 

BIBLIOGRAPHIE 
1926
  Les Marchands de gloire, en collaboration avec Paul Nivoix, 
1927  Jazz, Pièce en 4 actes, 
1931  Topaze, Pièce en 4 actes
1931  Marius, Pièce en 4 actes et 6 tableaux
1932  Fanny, Pièce en 3 actes et 4 tableaux
1932  Pirouettes,
1933  Jofroi. Film de Marcel Pagnol d’après Jofroi de la Maussan de Jean Giono
1935  Merlusse. Texte original préparé pour l’écran
1936  Cigalon
1937  César. Comédie en deux parties et dix tableaux
1937  Regain. Film de Marcel Pagnol d’après le roman de Jean Giono
1938  La Femme du Boulanger. Film de Marcel Pagnol d’après un conte de Jean Giono
1938  Le Schpountz. Film de Marcel Pagnol
1941  La Fille du Puisatier. Film de Marcel Pagnol
1946  Le Premier Amour
1947  Notes sur le rire
1947  Discours de réception à l’Académie Française, le 27 mars 1947
1948  La Belle Meunière. Scénario et dialogues sur des mélodies de Franz Schubert
1949  Critique des critiques
1953  Angèle 1953  Manon des Sources
1954  Trois lettres de mon moulin. Adaptation et dialogues du film d’après l’œuvre d’Alphonse Daudet.
1955  Judas. Pièce en 5 actes
1956  Fabien. Comédie en 4 actes.
1957  Souvenirs d’Enfance. Tome I : La Gloire de mon père
1958  Souvenirs d’Enfance. Tome II : Le Château de ma mère
1959  Discours de réception de Marcel Achard à l’Académie Française et réponse de Marcel Pagnol
1960  Souvenirs d’Enfance. Tome III : Le Temps des secrets
1962  L’Eau des collines. Tome I : Jean de Florette
1963  L’Eau des collines. Manon des Sources
1964  Le Masque de fer
1970  La Prière aux étoiles, Catulle, Cinématurgie de Paris, Jofroi, Naïs, 
1973  Le Secret du Masque de fer
1977  Le Rosier de Madame Husson
1977  Souvenirs d’Enfance. Le Temps des amours
1981  Confidences
1984  La Petite Fille aux yeux sombres 

FILMOGRAPHIE MARCEL PAGNOL 
1931  MARIUS
1932  TOPAZE (Louis Jouvet)
1932  FANNY
1933  LE GENDRE DE MONSIEUR POIRIER
1933  JOFROI
1934  ANGÈLE
1935
  MERLUSSE
1935  CIGALON
1936  TOPAZE (Antoine Arnaudy)
1936  CÉSAR
1937  REGAIN
1937/1938  LE SCHPOUNTZ
1938  LA FEMME DU BOULANGER
1939  MONSIEUR BROTONNEAU
1940  LA FILLE DU PUISATIER
1941  LA PRIÈRE AUX ÉTOILES (Inédit)
1945  NAÏS 1948  LA BELLE MEUNIÈRE
1950  LE ROSIER DE MADAME HUSSON
1950  TOPAZE (Fernandel) 1952  MANON DES SOURCES
1953  CARNAVAL
1953/1954  LES LETTRES DE MON MOULIN
1967  LE CURÉ DE CUCUGNAN 

LA GLOIRE DE MON PÈRE EN 4 CDs Audios & LE CHATEAU DE MA MERE EN 4 CDs Audios  / ENREGISTRÉ CIRCA 1966 PAR MARCEL PAGNOL / ET ÉDITÉ COMMERCIALEMENT EN 2006 PAR FRÉMEAUX & ASSOCIÉS POUR LE COMPTE DES ÉDITIONS DE LA TREILLE  ET DU GROUPE FRÉMEAUX COLOMBINI SAS / © 1988 ÉDITIONS BERNARD DE FALLOIS  / PREMIER MASTERING & RESTAURATION : THÉOPHILE JOSSO / DEUXIÈME MASTERING : CHRISTOPHE HENAULT / SUIVI DE PRODUCTION : NICOLAS PAGNOL, DANIELLE ANDRÉ-JEANNE ET  PATRICK FRÉMEAUX, CLAUDE COLOMBINI, BENJAMIN GOLDENSTEIN ET OLIVIER CIAN / PARTENARIAT AVEC FRANCE INTER - RADIO FRANCE

Ecouter LE TEMPS DES SECRETS par MARCEL PAGNOL  (livre audio) © Frémeaux & Associés  Frémeaux & Associés est l'éditeur mondial de référence du patrimoine sonore musical, parlé, et biologique. Récompensés par plus de 800 distinctions dont le trés prestigieux "Grand Prix in honorem de l'Académie Charles Cros", les catalogues de Frémeaux & Associés ont pour objet de conserver et de mettre à la disposition du public une base muséographique universelle des enregistrements provenant de l'histoire phonographique et radiophonique. Ce fonds qui se refuse à tout déréférencement constitue notre mémoire collective. Le texte lu, l'archive ou le document sonore radiophonique, le disque littéraire ou livre audio, l'histoire racontée, le discours de l'homme politique ou le cours du philosophe, la lecture d'un texte par un comédien (livres audio) sont des disques parlés appartenant au concept de la librairie sonore. (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, cours sur CD, entretiens à écouter, discours d'hommes politiques, livres audio, textes lus, disques parlés, théâtre sonore, création radiophonique, lectures historiques, audilivre, audiobook, audio book, livre parlant, livre-parlant, livre parlé, livre sonore, livre lu, livre-à-écouter, audio livre, audio-livre, lecture à voix haute, entretiens à haute voix, parole enregistrée, etc...). Les livres audio sont disponibles sous forme de CD chez les libraires  et les disquaires, ainsi qu’en VPC. Enfin certains enregistrements de diction peuvent être écoutés par téléchargement auprès de sites de téléchargement légal.
Droits audio : Frémeaux & Associés - Groupe Frémeaux Colombini - La librairie Sonore en accord avec Nicolas Pagnol pour les Editions de la Treille et la Succession Marcel Pagnol
PAGNOL TEMPS DES SECRETS




EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
CD 1
01 Les chemins de l'amitié - Marcel05'32
02 Retrouvailles avec Lili - Marcel04'52
03 Le travail de Lili - Marcel03'05
04 La tondeuse de Joseph - Marcel12'59
05 Visite de la tante Fifi - Marcel04'10
06 En route pour chez le grand-père André - Marcel02'14
07 Un grand-père polisson - Marcel06'26
08 La patience féminine - Marcel07'10
09 Grand-mère tend un piège à grand-père - Marcel08'48
10 La vengeance de grand-mère - Marcel05'18
11 Définition de l'amour - Marcel05'19
CD 2
01 Marcel et les filles - Marcel13'13
02 Retour à la treille - Marcel03'51
03 Rencontre avec Isabelle - Marcel05'34
04 La chasse à l'arai gnée - Marcel08'35
05 Les garcons rougissent aussi - Marcel05'58
06 Madame de Montmajour - Marcel04'18
07 Us et coutumes de la noblesse - Marcel05'45
08 Compte rendu familial - Marcel06'54
09 Préparation du rendez-vous - Marcel03'33
10 Une expérience musicale bouleversante - Marcel03'32
11 La petite marchande d'allumettes - Marcel07'00
CD 3
01 Rencontre avec le poète - Marcel02'47
02 De l'absinthe - Marcel06'34
03 Compte-rendu à Lili - Marcel08'48
04 Retour à la bastide neuve - Marcel04'04
05 Un rêve héroïque - Marcel04'35
06 Un cas de conscience - Marcel03'45
07 Une famille d'artistes - Marcel08'29
08 Des jeux innocents - Marcel05'22
09 Princesse et chevalier - Marcel05'40
10 Les inquiétudes de Marcel - Marcel04'53
11 La trahison de Paul et Lili - Marcel05'15
12 L'avis parental - Marcel06'09
13 Un destin royal - Marcel05'30
CD 4
01 La reine Cassignol a la colique - Marcel07'26
02 Retour à la raison - Marcel05'32
03 Le réconfort d'un ami - Marcel04'13
04 Le serpent de Pétugue - Marcel09'50
05 Remorquage du monstre - Marcel04'09
06 La gloire de Marcel - Marcel06'54
07 Béléphoron - Marcel03'12
08 Le temps qui passe - Marcel01'49
09 Le temps des revisions - Marcel08'17
10 Dernière journée avec Lili - Marcel02'35
11 Préparation de la rentrée des classes - Marcel03'41
CD 5
01 En route pour le lycée - Marcel04'44
02 Premier contact avec le lycée - Marcel03'32
03 La cour de récréation - Marcel03'43
04 Oliva - Marcel03'18
05 La classe d'études - Marcel03'12
06 Un emploi du temps chargé - Marcel03'35
07 Les élèves - Marcel03'18
08 L' agneau - Marcel05'52
09 L' appel de la classe - Marcel07'15
10 Première matinée au lycée - Marcel11'30
11 Les professeurs - Marcel04'21
12 Le système disciplinaire - Marcel09'37
13 Les externes - Marcel08'31
CD 6
01 Un drôle d oiseau - Marcel12'36
02 La bande de l'étude - Marcel05'06
03 Un élève médiocre - Marcel05'40
04 Petit demeure - Marcel05'47
05 L'affaire Protagoras - Marcel06'02
06 Les doutes du combattant - Marcel07'01
07 L'attente du duel - Marcel04'30
08 Une victoire éclair - Marcel04'52
09 Convocation chez le censeur - Marcel05'08
10 La vérité s'impose toujours - Marcel06'17
Lettre de Xavier Darcos (Ministre de l’Education Nationale) à Patrick Frémeaux:

"J’ai découvert, avec un immense plaisir, cet enregistrement inédit. Je suis ébloui par la qualité de ce travail de mémoire mettant en exergue les souvenirs d’enfance de ce grand romancier." Xavier DARCOS - MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE 




« Le Temps des secrets » par La Revue des médiathèques et collections musicales

Enregistrement inédit du texte intégral par Marcel Pagnol, lui-même ! Sur six CDs, revivons avec l’accent et l’humeur de l’auteur, un texte fondateur de l’imaginaire contemporain, évocateur de vacances en Provence, de salles de classes et de tableau noir, de fraîcheur de l’enfance et des premières et douloureuses incertitudes. Un coffret magnifique pour une œuvre essentielle, aussi nostalgique que poétique.
Lucas FALCHERO - LA REVUE DES MEDIATHEQUES ET DES COLLECTIONS MUSICALES




« Une véritable incarnation sonore » par JDI (Mensuel des enseignants de l'Ecole primaire/Nathan)

Dans la Gloire de mon Père, l’enfance de Pagnol, contée par l’auteur, culminait avec l’histoire quasi miraculeuse des bartavelles (« épopée cynégétique » de ces perdrix rouges des montagnes du Midi), que son père parvenait à abattre lors d’un fameux « coup du Roi ». La voix de Pagnol prend des accents plus graves avec ce Château de ma Mère et la fin de l’enfance marquée par la mort de la mère. Ce texte est une véritable « incarnation sonore » et constitue un irremplaçable élément de notre mémoire collective, tout en donnant les clés d’un monde à jamais disparu, encore proche de celui du Daudet et de ses Lettres. Dans ce monde, les relations entre les personnes se construisent à coups de mots savoureux et non pas de rappels d’images en boîte. Les enfants aimeront entendre ces histoires d’enfance, à petites gouttes, se reliant ainsi à d’autres générations et mettant la leur en perspective. Le goût du mot juste, les descriptions botaniques et zoologiques précises et poétiques, l’humour de certaines situations, font de ces lectures un magnifique outil pédagogique. JDI – MENSUEL DES ENSEIGNANTS DE L’ECOLE PRIMAIRE / NATHAN




« Une si belle langue » par L’Enseignant

Tout ou presque a déjà été dit sur Marcel Pagnol et les qualificatifs élogieux que l’on pourrait ajouter ne seraient que redondances. Après s’être régalés avec « La gloire de mon père » et « Le château de ma mère », les Editions Frémeaux sortent enfin le CD « Le temps des secrets » qui poursuit les souvenirs d’enfance de Pagnol. Lus par l’auteur, avec la même verve, la même drôlerie, la même émotion dans ce récit où, forcément, nous nous retrouvons tous par touches légères, ravis de retrouver des sentiments enfouis au tréfonds de nous, ressurgis du passé et restitués dans une si belle langue : celle de Marcel Pagnol. L’ENSEIGNANT




"Marcel Pagnol écrivait aussi pour être dit" par l'Enseignement Catholique

Longtemps on a ignoré que, dans les années 60, Marcel Pagnol avait enregistré l’intégralité des trois premiers tomes du cycle des « Souvenirs d’enfance ». Le hasard d’une découverte dans un grenier a livré les bandes de La gloire de mon père, du Château de ma mère et du Temps des secrets lus par leur auteur. Si Marcel Pagnol n’est pas à proprement parler un comédien, il n’en habite pas moins ses personnages. Et l’on devine en l’écoutant prononcer des phrases comme « La musette à l’épaule, et mon bâton à la main, je partis tout seul vers les collines enchantées » ou « C’était un gros petit homme à la barbiche en pointe sous une forte moustache poivre et sel » qu’il a dû les fignoler à voix haute avant de les coucher sur le papier. Tous les auteurs écrivent pour être lus. Marcel Pagnol écrivait aussi pour être dit. A bon entendeur… RT – L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE




« Il est resté dans la mémoire collective française » Par Lire

« Auteur dramatique, cinéaste, homme d’affaires, académicien, mémorialiste, romancier, historien même – un peu monomaniaque car spécialisé dans l’affaire du Masque de fer – Marcel Pagnol avait plusieurs cordes à son arc. Il s’était même imaginé passer à la postérité comme mathématicien en proposant une solution au théorème de Fermat ! Il est resté dans la mémoire collective française comme l’homme d’un région, la Provence, et d’une ville, Marseille. Il a immortalisé le « fériboite » (un bac) et le « Pont Tranbordeur » (une nacelle suspendue), attributs essentiels du Vieux Port d’autrefois, ou encore la recette du Picon-citron avec ses « quatre tiers ». Ses personnages, qu’ils soient issus de son théâtre, de son cinéma, de son œuvre de mémorialiste ou de ses romans, ont laissé une trace d’autant plus vive qu’ils furent incarnés par des comédiens souvent exceptionnels. Au théâtre, il suffit d’évoquer Topaze, l’instituteur, les protagonistes de la « trilogie marseillaise », Marius, Fanny et César (qui fut d’abord un film) ; ou au cinéma, le schpountz ; le boulanger de La femme du boulanger, ou le puisatier de la Fille du puisatier ; enfin dans les romans, le Papet Soubeyran, son neveu Ugolin, et Manon des sources de L’eau des collines. Sans la guerre, Pagnol aurait sans doute également réussi dans son entreprise de créer une sorte de mini-Hollywood marseillais. Pourtant, cet écrivain n’a guère suscité l’intérêt des universitaires. On lui a reproché ses « pagnolades » et le cinéaste a fait de l’ombre à l’écrivain. Pourtant la tentative de faire du « Pagnol » fut plutôt le fait de comédiens qui en rajoutaient, à la demande du public. Bref, si l’on veut comprendre l’authentique pagnolien — « lotantique » aurait dit Ugolin – il faut d’abord se défier du «pagnolesque».

Le pacte autobiographique
De l’enfance de Pagnol, nous savons beaucoup de chose de l’intérieur parce qu’il l’a raconté avec humour dans ses Souvenirs d’enfance : La gloire de mon père (1957), Le château de ma mère (1957) et Le temps des secrets (1959). Cette trilogie que complète la publication posthume du Temps des amours (1977) fait pendant dans l’esprit du public à la « trilogie marseillaise ». Dans un bref avant-propos, Pagnol déclare écrire «  pour la première fois en prose » - ce qui est exagéré – et confesse ses scrupules : « C’est bien imprudent, vers la soixantaine, de changer de métier. » Car la position du romancier, plus encore celle du mémorialiste, lui imposait pour la première fouis de se préoccuper de style au delà de celui que doivent avoir des personnages de théâtre : « Ce n’est plus Raimu qui parle, c’est moi. Par ma seule façon d’écrire, je vais me dévoiler tout entier, et si je ne suis pas sincère – c’est-à-dire sans aucune pudeur – j’aurais perdu mon temps à gâcher du papier. » Et Pagnol d’ajouter qu’il ne s’agit dans ses souvenirs que « d’une petite chanson de piété filiale », celle d’un homme mûr qui éprouverait le besoin « de raconter l’enfance d’un petit garçon », l’enfance «  des grands-pères d’alors », peut-être pas très différente de celle des « petits garçons de tous les pays du monde et de tous les temps [qui] ont toujours eu les mêmes problèmes, la même malice, les mêmes amours ». L’essentiel est dit. Lorsque Pagnol parle de lui-même, c'est-à-dire du monde qui l’a vu naître et dans lequel il a grandi, il n’invite pas son lecteur à une ballade touristique dans la Provence d’autrefois, mais à partager avec lui dans la simplicité d’un langue classique, quoique adornée de provençalismes parfois recherchés – ainsi Landolfi ou Ugolin ont les yeux qui « parpelègent » - l’expérience même de l’enfance de tous les hommes. »
Par LIRE




« Une lecture inédite de Pagnol » par Le Figaro

« Retrouvé par hasard dans un grenier, l'enregistrement du « Temps des secrets », lu par le célèbre auteur provençal, sort en CD. Sa voix est grave, un brin­rauque et chantante. Marcel Pagnol lit, avec la justesse d'un instituteur faisant la ­dictée, sa propre composition. C'est Le Temps des secrets. Un enregistrement inédit du texte intégral dans un coffret de six CD. Après La Gloire de mon père et Le Château de ma mère, ce troisième livre sonore vient compléter la saga des Souvenirs d'enfance de l'écrivain d'Aubagne, éditée par Frémeaux & Associés. « Les bobines de mon grand-père étaient cachées dans le grenier de ma grand-mère Jacqueline. Nous les avons retrouvées presque par hasard, en faisant l'inventaire, raconte Nicolas Pagnol. Mon père m'avait toujours dit avoir vu son père enregistrer ses textes. Mais à force de ne rien voir, j'avais fini par penser qu'il avait rêvé. » Les bobines étaient abîmées. « Il a fallu les humidifier, ­enlever les “crac” et les “blop”. On a fait ce qu'on a pu », poursuit le petit-fils, qui était âgé de 2 ans à la mort de Marcel Pagnol, en 1974. Par chance, sa grand-mère avait « un vieux Revox portable enregistreur ». Dès la première écoute, « c'était comme si mon grand-père me racontait une histoire », avec ce timbre méridional qu'ont les riverains de la montagne du Garlaban, cette articulation propre aux lectures à voix haute. « Marcel Pagnol travaillait son ouvrage en disant ses répliques. Ses phrases devaient être belles en bouche », raconte encore Nicolas. Le goût des mots, c'était pour lui les écouter les yeux fermés. Dans son « Hollywood provençal » qu'il avait construit à Aubagne, ce roi du dialogue avait développé ­lui-même, dès 1932, les pellicules de ses films, et il éditait ­aussi, ce que l'on sait peu, ses propres bandes sonores. « Marcel Pagnol a été l'un des premiers à s'intéresser à la diffusion audiovisuelle de ses œuvres littéraires », souligne Olivier Cian, dans le livret du CD du Temps des secrets. Dans cette veine, Frémeaux & Associés édite deux autres enregistrements inédits, cette fois de Marcel et Jacqueline Pagnol. Il s'agit de deux nouvelles : Les Secrets de Dieu et L'Agneau de Noël, où l'on découvre, à travers des anecdotes du tournage de Regain, la véritable histoire de cet agneau immortalisé dans Angèle. »
Par LE FIGARO




Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...