SYLVAIN KASSAP

FOEHN

Plus de détails

Nombre de CDs : 1


19,99 € TTC

FA524

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


2
-15%

Sylvain Kassap est aujourd’hui reconnu comme l’un des acteurs majeurs du jazz et des musiques improvisées. En 1987, il enregistrait Foehn, album solo construit sur les possibilités offertes par le re-recording, l’échantillonnage, la programmation informatique.Récompense “Choc” du Monde de la Musique, Foehn avait valu à Sylvain Kassap l’enthousiasme de la presse spécialisée, notamment Jazz Hot, qui publiait en mars 1988 :
D’abord il y a ce tapis sonore qui évoque à la fois l’accompagnement basse de la Renaissance, de la musique modale extra-européenne et de la musique répétitive américaine (Terry Riley, etc.) Sur le principe de répétition où l’on repère de subtils décalages, les familles d’instruments, au bout d’un moment, s’indifférencient dans le timbre, créant une nouvelle sonorité envoûtante.
Dans le souffle chaud de “Foehn”, sont évoqués Eric Dolphy, John Gilmore, Sonny Rollins, Albert Ayler, Roland Kirk, Pharoah Sanders, dans ce voyage musical autour du monde.
Les Caraïbes dans Adelie, la Turquie dans Taragot,
The last drop, la dernière goutte de l’album commence comme un morceau traditionnel de la Dominique pour continuer sur les accents de Word of Mouth de Pastorius. So Long, Jaco. C’est cela aussi la culture jazz.
Didier Morel, Jazz Hot

Kassap choisit une voie où la rigueur enflammée le dispute à d'exquise construction invitant à la transe. Foehn se peuple ainsi de flammèches insaisissables, d'échappées belles qui font la nique à une assise rythmique inébranlable. Il est des vents qui vous communiquent irrésistiblement une douce folie. Foehn pourrait bien être de ceux-là.
Paul Goupil, Le Monde de la Musique (1987)
 
Kassap, lui, joue parfaitement juste de chacun de ses instruments sans qu’aucun pourtant ne soit redondant, et il faudrait beaucoup de froideur pour ne pas se laisser envelopper.
Jean-Yves Le Bec, Jazzman (1988)

Composition et arrangement Sylvain Kassap (Sauf Zaitut : arrangement Claude Barthelemy)
Sylvain Kassap : saxos, clarinettes, claviers, percussions

Management : LMD Production
Droits audio : Frémeaux & Associés pour LMD Evidence

Sylvain Kassap Foehn

Frémeaux & Associés - LMD Productions - Evidence 
Sylvain Kassap / Foehn










“Kassap choisit une voie où la rigueur enflammée le dispute à d'exquise construction invitant à la transe. Foehn se peuple ainsi de flammèches insai­sissables, d'échappées belles qui font la nique à une assise rythmique inébranlable. Il est des vents qui vous communiquent irrésistiblement une douce folie. Foehn pourrait bien être de ceux-là.” 
Paul Goupil,  Le Monde de la Musique (1987)

“Kassap, lui, joue parfai­tement juste de chacun de ses instruments sans qu’aucun pourtant ne soit redondant, et il faudrait beaucoup de froideur pour ne pas se laisser envelopper."

Jean-Yves Le Bec, Jazzman (1988) 

 

Evidence est l’un des labels historiques de jazz contemporain français créé par un collectif de musiciens.  A l’initiative de Didier Levallet (chef de file du retour des cordes dans la musique de jazz, Directeur de l’Orchestre National de Jazz) et de Sylvain Kassap, clarinettiste érudit et créateur de rencontres, ce label a révélé le Swing String System avec Didier Lockwood, Bernard Lubat,  Siegfried Kessler, Christian Escoudé et Jean Charles Capon, François Corneloup, Jacques Mahieux, Claude Barthelemy, Anthony Ortega…  Au 1er janvier 2007, Maïté, gérante de la société LMD et productrice des concerts de nombreux artistes du label, reprend le catalogue pour lui donner une nouvelle dynamique et en assurer une continuité d’esprit.
Patrick Frémeaux 

The principal contemporary French jazz label created by a group of musicians.   Initiated by Didier Levallet (responsible for the return of strings in jazz, Director of the Orchestre National de Jazz) and by the worthy saxophonist, Sylvain Kassap, this label (managed by concert producer, Maïté chairman of LMD) has thrown light on the Swing String System with Lockwood, Lubat, Kessler, Escoude and Capon, Francois Corneloup, Jacques Mahieux, Claude Barthelemy, Anthony Ortega and others. 

Discographie
1. Adelie (For Lady D.)    3’50
2. Zaïtut    4’36
3. Plancoet    2’18
4. Llamarada    6’45
5. Taragot    5’59
6. Sadness, but…    4’07
7. Le retour du touron    4’25
8. Claxophones & Sarinettes    4’30
9. The last drop    5’20  

Compositions et arrangements Sylvain Kassap
Sauf Zaïtut : arrangement Claude Barthelemy
Sylvain Kassap : saxophones, clarinettes, claviers, percussions
Enregistrement : septembre/octobre 1987 par Vincent Bruley,  au Studio Piccolo (Paris)

Sampling, scratching, programming : Lino Palladium Maquette originale : Jean-Marie Biardeau / Photo : Antoine Darnaud Médaillon photo en haut de couverture : © Jacky Lepage Produit par : Vincent Bruley Evidence, La Gamme au Vert (mécénat d’entreprise)
Contact scène : [email protected] 

Evidence Reissue Sylvain Kassap Foehn © Frémeaux & Associés(frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, albums, rééditions, anthologies ou intégrales sont disponibles sous forme de CD et par téléchargement.)




EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
01 Adélie - Sylvain Kassap03'51
02 Zaitut - Sylvain Kassap04'36
03 Plancoët - Sylvain Kassap02'19
04 Ilamarada - Sylvain Kassap06'45
05 Taragot - Sylvain Kassap06'00
06 Sadness but - Sylvain Kassap04'08
07 Le retour du Touron - Sylvain Kassap04'27
08 Claxophones et sarinettes - Sylvain Kassap04'31
09 The last drop - Sylvain Kassap05'20
"... d'exquise construction invitant à la transe." Le Monde de la Musique

"Kassap choisit une voie où la rigueur enflammée le dispute à d'exquise construction invitant à la transe. Foehn se peuple ainsi de flammèches insaisissables, d'échappées belles qui font la nique à une assise rythmique inébranlable. Il est des vents qui vous communiquent irrésistiblement une douce folie. Foehn pourrait bien être de ceux-là."
par Paul GOUPIL - LE MONDE DE LA MUSIQUE (1987)




« Concentration d’inventivité » Par Jazz Magazine -Jazz Man

«  Le Foehn n’a pas de direction privilégiée, il se métamorphose au gré des caprices géographiques croisés en chemin. «Foehn», c’est ainsi que Sylvain Kassap avait très justement intitulé, en 1987, son incursion solitaire aux confins des âges et des sphères musiciennes.  Qu’il est bon de redécouvrir une telle concentration d’inventivité et de technique portée par un projet qui traverse les époques, avec ce qu’il faut de distance pour rester parfaitement original, irréductible aux caprices de l’instant. Seul avec ses clarinettes et saxophones, ses percussions et ses claviers, Kassap use du re-recording comme d’un ultime instrument pourvoyeur d’une ubiquité savamment recomposée. A la clarinette basse, un ostinato d’inspiration baroque surplombé dans les médiums  et les aigus par des lignes mélodiques du monde entier. Le travail de superposition des voix évoque tantôt l’écriture démesurée de Mingus – Zaïtut, cf. : Goodbye Pork Pie Hat -, tantôt des airs dansants de la Caraïbe ( Adelie, The Last Drop), les fulgurances du Word of Mouth de Pastorius, les performances multiphoniques de Roland Kirk, ou encore obéissent à un sentiment modal oriental sans parfum artificiel (Taragot). Le tout avec le charisme et l’assise rythmique que l’on sait. »
Par Lorraine Soliman — JAZZ MAGAZINE - JAZZ MAN