LATCHO DROM - LIVE 2001

FLORIN NICULESCU - CHRISTOPHE LARTILLEUX AVEC PHILIPPE (DOUDOU) CUILLERIER ET JOËL TROLONGE

Plus de détails

Nombre de CDs : 1


19,99 € TTC

FA530

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


Live 2001 révèle la quintessence de l’art de Latcho Drom.
Ce florilège des meilleurs moments de la tournée 2001 démontre l’aisance de la formation créée par Christophe Lartilleux dans sa relation au public, le goût de la prise de risque du live et l’évidence de l’interaction entre les musiciens – avec un extraordinaire Florin Niculescu au violon.
Les titres qui composent le répertoire et la liberté de leur interprétation démontrent tout l’éclectisme de Latcho Drom, conjuguant comme peu savent le faire le respect pour la tradition et l’insatiable besoin de découvrir de nouveaux horizons qu’incarnent Christophe Lartilleux et ses musiciens.

Benjamin Goldenstein & Patrick Frémeaux

« Une réussite sur tous les plans. L’exigence se ressent à chaque moment. Un swing très recommandable, servi par la belle sonorité de l’ensemble. Chaque improvisation a sa raison d’être, un fil conducteur que l’on se plaît à suivre tout au long de l’album

Les meilleurs CDs de l’année 2011 - Trad Magazine


Droits audio : Frémeaux & Associés

LATCHO DROM Live 2001

LATCHO DROM
Live 2001

Florin Niculescu - Christophe Lartilleux
avec Philippe “Doudou” Cuillerier et Joël Trolonge






Christophe Lartilleux (Guitare)
Manouche d’origine, Christophe Lartil­leux, né dans une famille de cirque (Hart-Goujon), a passé toute son enfance dans les caravanes et sur les routes.  Très jeune, il apprend la guitare et la musique aux côtés de son père, Yvon Lartilleux, lui-même guitariste (qui s’est produit de nombreuses années avec l’accordéoniste Maurice Vittenet).  Ses influences musicales sont multiples. Du jazz fusion au bop, en passant par le flamenco ou le hard rock, son chemin croise celui de musiciens aussi différents que Yoshko Seffer, Déborah Seffer ou Vincent Courtois. Mais sa passion pour la musique de Django est la plus forte ; il crée en 1993 le groupe Latcho Drom (“bonne route” en manouche), avec l’envie de retrouver l’ambiance du  Quintet du Hot-Club de France de Django Reinhardt et Stéphane Grappelli. Le professionnalisme et le talent de Chris­tophe lui valent aujourd’hui la reconnaissance du public et de ses pairs, et amènent Latcho Drom à se produire dans le monde entier. 

Florin Nicolescu (Violon)
Comme tous les gitans, dès sa plus tendre enfance, Florin Nicolescu baigne dans un univers musical. Son père, violoniste, l’initie au répertoire classique, mais aussi à la musique traditionnelle roumaine, de  tradition orale. Adolescent, alors qu’il se destine à devenir un grand soliste, il reçoit le choc de sa vie en écoutant Stéphane Grappelli. C’est la révélation d’une liberté totale qui le fascine, et qui le décide plus tard à partir en France, au début des années 1990, pour y rencontrer son idole. C’est au sein du quintet de Romane, puis avec le contrebassiste Jacques Vidal, que le grand public découvre cet “improvisateur de feu” (Francis Marmande). Citons parmi les nombreuses collaborations qui suivront : Babik Reinhardt, Bireli Lagrène, Christian Escoudé, Marcel Azzola, Philip Catherine et NHOP. Entouré de deux swingeurs hors pairs (Emmanuel Bex à l’orgue et Simon Goubert à la batterie), il enregistre Gipsy Ballad, son premier album en leader, qui lui vaudra d’être nommé Talent Jazz Midem 2001.

 Joël Trolonge (Contrebasse)
Cofondateur de Latcho Drom, sa passion du jazz manouche date de sa rencontre avec Christophe Lartilleux en 1993.      Autodidacte, il a commencé par le bop, le jazz Nouvelle-Orléans et la valse musette. Il a joué notamment avec Maxime Saury, Tony Petruc­ciani, Craig Bailay. Il a aussi enregistré deux albums sous son nom, “Mardi 29” (dist. M10), en duo avec le pianiste Guillaume de Chassy, et “Histoires” (dist. M10) en trio avec Guil­laume de Chassy et le batteur-percus­sion­niste Pierre Dayraud. 

Philippe “Doudou” Cuillerier (guitare rythmique / chant)
Lui aussi apprend la musique avec son père, Francis, saxophoniste. Puis, après un apprentissage à l’école du bal et de la variété, comme guitariste / chanteur (Fernando Jazz Gang et Little Big Man) il devient l’accompagnateur régulier d’Angelo Debarre et de Romane, avec lequel il enregistre quatre disques. Doudou est également l’auteur de deux disques, à retrouver au catalogue Frémeaux & Associés : “Doudou à feu doux” (FA512) et “Mister Django et Madame Swing” (FA870). Il est aussi journaliste et fondateur de la revue “L’Echo des Cuillères”, un fanzine d’information sur la guitare. 

Enregistré et mixé par Alain Faubert, de  janvier à juin 2001, au cours de la tournée française à Fourmie, Sablé, Boulogne, Gab, Briançon, Gisors, Epinal, Vittel, Lille, Dunkerque, Valenciennes, Orléans, Auch, Montpellier, Châtellerault, Nogent le Rotrou… Merci à tous ceux qui nous ont aidé pour cet enregistrement et notamment au nombreux et fidèle public des villes citées plus haut… 
Mastering : Mingo Josserand (août 2001) 



1. Belleville (Django Reinhardt)    6’35
2. Caravan (Ellington – Tizol – Mills)    8’09
3. Natalina (Christophe Lartilleux)    7’17
4. Tut i Tchi (Domenikel Triska)    3’35
5. Daphné (Django Reinhardt)    5’20
6. Someday my Prince will come (Frank E. Churchill)    6’27
7. Blues en mineur (Django Reinhardt)    9’46
8. I Fall in Love so Easily (S. Kahn / J. Styne)    4’39
9. Mystérieuse (Jo Privat)    2’36
10. Déborah (Christophe Lartilleux)    6’37
11. Minor Swing (Django Reinhardt)    5’00

Musiciens :
Christophe Lartilleux – Guitare solo
Florin Niculescu – Violon
Joël Trolonge – Contrebasse
Philippe “Doudou” Cuillerier  – guitare rythmique/chant 

CD LATCHO DROM Live 2001 © Frémeaux & Associés / (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, albums, rééditions, anthologies ou intégrales sont disponibles sous forme de CD et par téléchargement.)




EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
01 Belleville - Latcho Drom: Philippe Niculescu/Christophe Lartilleux/Philippe Doudou Cuillerier/Joël Trolonge06'35
02 Caravan - Latcho Drom: Philippe Niculescu/Christophe Lartilleux/Philippe Doudou Cuillerier/Joël Trolonge08'09
03 Natalina - Latcho Drom: Philippe Niculescu/Christophe Lartilleux/Philippe Doudou Cuillerier/Joël Trolonge07'17
04 Tut i Tchi - Latcho Drom: Philippe Niculescu/Christophe Lartilleux/Philippe Doudou Cuillerier/Joël Trolonge03'35
05 Daphné - Latcho Drom: Philippe Niculescu/Christophe Lartilleux/Philippe Doudou Cuillerier/Joël Trolonge05'20
06 Someday My Prince Will Come - Latcho Drom: Philippe Niculescu/Christophe Lartilleux/Philippe Doudou Cuillerier/Joël Trolonge06'27
07 Blues en mineur - Latcho Drom: Philippe Niculescu/Christophe Lartilleux/Philippe Doudou Cuillerier/Joël Trolonge09'46
08 I Fall In Love So Easily - Latcho Drom: Philippe Niculescu/Christophe Lartilleux/Philippe Doudou Cuillerier/Joël Trolonge04'39
09 Mystérieuse - Latcho Drom: Philippe Niculescu/Christophe Lartilleux/Philippe Doudou Cuillerier/Joël Trolonge02'36
10 Déborah - Latcho Drom: Philippe Niculescu/Christophe Lartilleux/Philippe Doudou Cuillerier/Joël Trolonge06'37
11 Minor Swing - Latcho Drom: Philippe Niculescu/Christophe Lartilleux/Philippe Doudou Cuillerier/Joël Trolonge05'01
"Une heure de délices à savourer sans modération" par On-Mag

"Le guitariste Christophe Lartilleux, au toucher si véloce, si inventif et si sensible, nous l’avions découvert dans les rues de Bayonne, il y a bien des années (au millénaire dernier, pour tout dire) et avions relevé sa grande capacité à inventer des mélodies très inspirées.
Il venait de fonder le groupe Latcho Drom, avec, déjà, Joël Trolonge à la contrebasse. Avec Doudou Cuillérier, nous avons sympathisé, là aussi, en des temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, alors qu’il jouait avec Patrick Saussois (on pense à toi, l’artiste !) ou avec Rodolphe Raffalli, le magicien. Le violoniste Florin Niculescu, c’est au festival de Samois que nous l’avons découvert, dans ses débuts, le siècle dernier également. Il n’avait pas de papiers, mais quel jeu diabolique de violon il possédait. C’est dire si, voyant un Latcho Drom nouveau renaître de ses cendres avec ces quatre-là nous a immédiatement conquis. Et le CD confirme la bonne opinion de départ. Deux compositions de Christophe Lartilleux (« Natalina » et « Deborah »), trois djangos revisités à la sauce Latcho Drom (le Minor Swing supersonique de Lartilleux est, en plus, remarquablement sensible), un Jo Privat (« Mystérieuse ») pour se dégourdir les doigts sur une valse manouche, du jazz (« Caravan ») et du rom pur jus (Tut i Tchi »), bref, une heure de délices à savourer sans modération."
par Michel BEDIN - ON-TOP AUDIO




« L’excellent guitariste Christophe Lartilleux » par Jazz Magazine

Le voici réédité ainsi que « Live 2001 » de Latcho Drom de l’excellent guitariste Christophe Lartilleux en une époque où Florin Niculescu en était le violoniste. JAZZ MAGAZINE




« Le plaisir du jeu » par Trad Mag

Réalisé il y a dix ans, ce CD ne peut prétendre à la nouveauté. Depuis lors, chaque participant (Florin Nicolescu, Christophe Lartilleux, Philippe Cuillerier, Joël Trolonge) a pu suivre sa voix qui ne recoupe pas obligatoirement le projet présenté ici. Il n’empêche que la qualité de l’ensemble vaut que nous lui accordions une oreille attentive. La filiation avec le tandem Reinhardt-Grappelli est évidente. Dès lors, il s’agit pour chaque musicien de trouver la voie qui lui permette d’exposer sa musicalité sans tomber dans la copie conforme. Il suffit pour s’en convaincre d’écouter les développements des soli et, au-delà des notes, de sentir le positionnement qui sait être aussi discret qu’intéressant. A tout moment, on entre dans le plaisir du jeu. Les compositions attestent d’une belle rigueur de construction qui facilitent l’aisance des expositions mélodiques. Bref, la (re)découverte de cet album devrait emporter l’adhésion de l’auditeur. Jean-Pierre HELARD-TRAD MAG




"un Must pour les passionnés du genre" par Paris Move & Blues Magazine

"La formation musicale a été créée la même année que la présentation au Festival de Cannes du film documentaire de Tony Gatlif portant un titre identique. Dans le reportage présenté sur la Croisette, sous la rubrique ‘Un certain regard’, il s’agissait de relater en images le périple du peuple roumain du nord-ouest de l’Inde vers l’Espagne. Il était bien alors question de pénétrer dans le monde des ‘romanichels, des bohémiens ou autres gitans’, car l’on ne craignait déjà pas les amalgames, devenus plus fréquents depuis. Et la musique était naturellement bien présente sur la bande sonore.
En d’autres lieux, Christophe Lartilleux, guitariste, formait en compagnie de Joël Trolonge, contrebassiste, le groupe musical à l’homonyme appellation, rejoints ensuite par un autre musicien à la six cordes flamboyante, Philippe ‘Doudou’ Cuillerier pour former Latcho Drom, qui signifie ‘Bonne route’ en manouche.
Ils réalisèrent des albums studio, regroupés pour certains sous le titre générique ‘La légende du Swing’, ‘La Sorcière/La Verdine/Live à Madrid’, ou ‘Deborah’, sorti en 1999, publiés à nouveau chez Frémeaux & Associés depuis.
L’opus proposé ici est la réédition d’un disque sorti à l’origine en 2001. C’était une somme de captations en direct lors d’une tournée dans de nombreuses villes de France. Florin Niculescu est au violon et les compositions sont signées Django Reinhardt, Ellington-Tizol-Mills, Frank E. Churchill ou Christophe Lartilleux. Que dire de plus si ce n’est l’énorme plaisir de retrouver le répertoire ‘jazz manouche’ chez un éditeur où qualité rime avec bien documenté, car chaque galette est judicieusement accompagnée de commentaires qui informent et renseignent sur tous les musiciens et la musique qu’ils proposent. Une fois de plus, un Must pour les passionnés du genre, et un impératif pour ceux qui veulent en savoir davantage."
par Dominique BOULAY - PARIS-MOVE & BLUES MAGAZINE