SWING IN NASHVILLE - ROMANE - INTEGRALE Vol.4

INTEGRALE ROMANE VOL 4

Plus de détails

Nombre de CDs : 1


19,99 € TTC

FA541

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


2
-15%

Enregistré durant un séjour au Tennessee, le quatrième volume de l’intégrale Romane, Swing in Nashville est l’aparté américaine du guitariste. Emboîtant le pas à Django Reinhardt, en grand ambassadeur de l’école française du swing, il interprète, avec la virtuosité et la liberté qui lui sont propres, des grands classiques du jazz américain et du répertoire manouche. Un Romane toujours autant généreux et inspiré, au sommet de son art !

Augustin BONDOUX & Patrick FRÉMEAUX

ROMANE : GUITARE SOLO • LAURENT BAJATA : GUITARE RYHTMIQUE • BOB BURNS : CONTREBASSE

 

DIRECTION REEDITION : BENJAMIN GOLDENSTEIN & AUGUSTIN BONDOUX

PRODUCTEUR INITIAL : IRIS
CESSIONNAIRE / GROUPE FREMEAUX COLOMBINI SAS
EDITEUR MUSICAL : PALASS

Swing in Nashville FA541

Intégrale Romane 4
Swing in Nashville













1. Swing for Ninine (Romane) 4’17
2. Django’s Waltz (D. Reinhardt) 2’09
3. Minor Swing (D. Reinhardt) 3’33
4. Nuages (D. Reinhardt) 4’28
5. Minch Waltz (P. “Baro” Ferret) 2’08
6. Niglos Swing (L. Bajata) 3’43
7. Sweet Sue (V. Young) 3’56
8. Passion (T. Murena) 2’16
9. Douce ambiance (D. Reinhardt) 4’05
10. Rose Room (Williams-Hart-Hickman) 4’17
11. Les Feuilles mortes (Prévert-Kosma) 4’06
12. I Can’t give you anything but love (D. Fields-J. McHugh) 2’54

Romane - Guitare solo
Laurent Bajata - Guitare ryhtmique
Bob Burns - Contrebasse

Issu d’une famille de musiciens, Patrick ‘Romane’ Leguidcoq étudie la musique dès son plus jeune âge. Après 13 ans de piano, il se sent attiré par la guitare, instrument pratiqué par ses père et grand-père et va souvent joindre les gitans et manouches aux Puces de Clignancourt, à la Chope, haut lieu parisien de la musique de Django.

Qui aurait pu penser que l’illumination reinhardtienne donnerait naissance à un jazz manouche plus vivace que jamais 60 ans plus tard ? Si les épigones de Django sont légion depuis quelques années, beaucoup proposent servilement une copie conforme du génial disparu, oubliant l’essentiel, c’est-à-dire l’esprit de liberté qui habitait sa musique. Romane a brillamment démontré avec ses trois précédents disques qu’il était possible de faire fructifier l’héritage du maître en suivant des sentiers personnels.

Ce CD enregistré lors d’un séjour aux USA (Romane s’est notamment produit avec succès devant 8000 personnes au Grand Ole Opry, temple de la musique country à Nashville, jouant avec des pointures de la six-cordes comme Mark O’Connor ou John Jorgenson) présente le style d’une manière plus orthodoxe. S’agissant de rappeler aux Américains qu’une école tzigane du jazz est bien présente et vivace sur le vieux continent, Romane ravive ici sans tricherie ni facilité, les charmes d’un répertoire qui n’est pas neuf, et où il est pour le moins difficile de se démarquer des versions de référence : Nuage, Minor Swing, Douce Ambiance ou Django’s Waltz (Montagne Sainte-Geneviève), pour ce qui est des compositions du maître, Passion de Muréna, et Mintch Waltz de Baro Ferret pour les valses swing, ou Sweet Sue, Rose Room et I Can’t Give You Anything But Love pour les standards.

Très bien accompagné par Bob Burns à la contrebasse, vraisemblablement pour des raisons de quotas syndicaux, et par son vieux complice Laurent Bajata, aussi à l’aise dans l’accompagnement (pompe légère et très efficace) que dans ses interventions en solo (son phrasé est moins gitan et plus strictement jazz), Romane revisite le répertoire avec humilité et respect des œuvres?; pas de reproduction mimétique ici mais une inspiration soutenue qui n’oublie ni le swing ni l’élégance.

Si les héritiers de Django se bousculent au portillon, Romane est sans aucun doute l’un des meilleurs représentants de ce style créé par l’illustre manouche, qu’il vénère au point d’habiter désormais Samois-sur-Seine.
Francis COUVREUX

© Frémeaux & Associés

Born in a family of musicians, Patrick ‘Romane’ Leguidcoq has studied music since an early age. After 13 years at the piano, he was drawn to the guitar, an instrument played by both his father and grandfather. He can often be found mingling with Gypsies and “Manouches” at the Chope, a Parisian hangout for Django music lovers at the flea market in Clignancourt.

Who would have thought that sixty years later the Reinhardt enlightenment would give birth to a “Manouche” jazz style liver than ever? If there have been legions of Django followers for many years, many submissively propose a carbon copy of the late genius, forgetting the most important, the feeling of freedom that inspires his music. In his last three albums, Romane has brilliantly showed that he could develop the master’s heritage while following is own path. This CD recorded during a trip to the States (Romane made a big hit before 8000 people at the Grand Ole Opry, the temple of country music in Nashville playing with six-string legends like Mark O’Connor or John Jorgenson) brings us back to the source. Wanting to remind the Americans that a Gypsy jazz school is indeed alive and well in the old world, Romane brightens up the charm of a traditional repertory. To say the least, it’s not an easy task putting a personal touch on the following classic numbers: Nuage, Minor Swing, Douce Ambiance and Django’s Waltz, all composed by the master, Passion by Muréna, Minch Waltz by Baro Ferret for the swinging waltzes, and finally Sweet Sue, Rose Room and I Can’t Give You Anything But Love for the standard hits.

Here Romane is very nicely backed by Bob Burns on the double bass, apparently to meet union quotas, and by his old friend Laurent Bajata, equally at ease with his accompaniment (efficient and light chunk-chunk) as with his solo performances (his phrasing is more strictly jazz than gypsy). Here Romane revisits the collection with humility and respect for the works. It is not just a note to note reproduction, but an unfailing inspiration packed with swing and elegance. There are many Django followers, but Romane is without a doubt one of the best representatives of this style created by the famous “Manouche”. He even lives in Samois-sur-Seine, where his idol, Django, once resided.
Francis COUVREUX
Translated in English by Noëlle JEMBOROWSKI
© Frémeaux & Associés

Enregistré durant un séjour au Tennessee, le quatrième volume de l’intégrale Romane, Swing in Nashville est l’aparté américaine du guitariste. Emboîtant le pas à Django Reinhardt, en grand ambassadeur de l’école française du swing, il interprète, avec la virtuosité et la liberté qui lui sont propres, des grands classiques du jazz américain et du répertoire manouche. Un Romane toujours autant généreux et inspiré, au sommet de son art ! 
Augustin BONDOUX & Patrick FRÉMEAUX

 
Made during a stay in Tennessee, the album Swing in Nashville, the fourth volume in the series of Romane’s complete recordings, was the guitarist’s only American excursion. Hard on the heels of Django Reinhardt as the great ambassador of the French school of Swing, and playing with a
virtuosity and freedom that are his alone, Romane here takes up some of the great classics in American jazz as well as standards from the gipsy repertoire. Listen to Romane’s generous swing and inspiration when he’s right at the top! 
Augustin BONDOUX & Patrick FRÉMEAUX

CD SWING IN NASHVILLE INTEGRALEROMANE VOLUME 4, ROMANE © Frémeaux & Associés 2012 (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, albums, rééditions, anthologies ou intégrales sont disponibles sous forme de CD et par téléchargement.)




EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
01 Swing for Ninine - Romane/Laurent Bajata/Bob Burns04'16
02 Django's Waltz - Romane/Laurent Bajata/Bob Burns02'09
03 Minor Swing - Romane/Laurent Bajata/Bob Burns03'38
04 Nuages - Romane/Laurent Bajata/Bob Burns04'28
05 Minch Waltz - Romane/Laurent Bajata/Bob Burns02'08
06 Niglos Swing - Romane/Laurent Bajata/Bob Burns03'42
07 Sweet Sue - Romane/Laurent Bajata/Bob Burns03'56
08 Passion - Romane/Laurent Bajata/Bob Burns02'15
09 Douce ambiance - Romane/Laurent Bajata/Bob Burns04'04
10 Rose Room - Romane/Laurent Bajata/Bob Burns04'16
11 Autumn Leaves - Romane/Laurent Bajata/Bob Burns04'05
12 I Can't Give You Anything But Love - Romane/Laurent Bajata/Bob Burns02'54
"Complètement dans la tradition pure et dure du swing manouche" par On Mag

"Voici le quatrième volume de l’œuvre du guitariste de swing manouche Patrick Leguidcoq, plus connu sous son nom de voyage « Romane », que réédite pour notre plus grand bonheur le label Frémeaux.
Ce CD de 1997 date en fait de 1992 et a été enregistré à Nashville. Il se veut, et il est, un CD complètement dans la tradition pure et dure du swing manouche reinhardtien, histoire de montrer au public américain que ce style était bien vivant. Car, à l’époque, les fossoyeurs patentés du jazz à la française étaient légion, y compris en France, et ne se cachaient pas (j’ai les noms). La virtuosité et le cœur dont Romane fait montre sur ce disque sont exceptionnels. Il est accompagné par Laurent Bajata à la pompe et par un local, Bob Burns, à la contrebasse. Au programme, uniquement des morceaux de Django ou qu’a joués Django, sauf une seule composition, mais qu’il aurait aimé jouer, j’en suis sûr. Une composition de l’ami Bajata, et là, on reconnaît le générosité de Romane, qui s’efface devant l’amitié. C’est toujours la grande classe, l’élégance, la précision du trait qui caractérisent ce Gadgé qui mériterait depuis longtemps une naturalisation officielle de Manouche, ne serait-ce qu’honoris causa. Mais que fait le gouvernement de Tsiganie ?"
par Michel BEDIN - ON-MAG




« Un sens de la phrase juste et belle. » par Jazzmag-Jazzman

« C’est en 1997 dans le Tennessee que Romane grave cet album très orthodoxe (avec basse et guitare rythmique) , où l’on retrouve son fameux ‘Swing for Ninine’, seule composition parmi de grands classiques de Django, quelques jolis valses et quatre standards américains. Comme toujours avec lui, pas d’esbroufe, mais un sens de la phrase juste et belle. » par AS – JAZZMAGAZINE-JAZZMAN




« Superbe » par La Revue des médiathèques

« Voici le quatrième volume de l'intégrale Romane. Swing In Nashville rend compte du temps que le guitariste a passé aux Etats-Unis. Il interprète des classiques du jazz américain et du répertoire manouche : Minor Swing, Swing For Ninine, Les Feuilles mortes, Rose Room, etc... Superbe ! »
Par Lucas FALCHERO – REVUE DES BIBLIOTHEQUES ET MEDIATHEQUES MUSICALES





“This reissue does indeed swing like crazy” by Pipeline

French guitarist Patrick “Romane” Leguidcoq is one of the leading exponents of Django Reinhardt’s gipsy-jazz legacy. He is also a regular performer for the Chet Atkins Appreciation Society and has worked with the likes of John Jorgensen  and Scotty Moore. This set is certainly in the vein of the gipsy guitarist, including some of his most famous material with with lightning fast single string runs and lively chording, but the Nashville location finds him also tackling some US classics with local sessionman Bob Burns on double bass and his long-time acquaintance Laurent Bejata on second guitar.Originally issued in 2003, this reissue does indeed swing like crazy. Not country, definitely not RI, but it is not difficult to understand just with Romane wowed the Grand Ole Opry.
Norman Darwen – Pipeline




Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...