JIMI’S COLORS (A TRIBUTE TO JIMI HENDRIX)

FRANCIS LOCKWOOD

Plus de détails

Nombre de CDs : 1


19,99 € TTC

FA565

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+2 pts fidélité


2
-15%

Frémeaux & Associés permet au public de redécouvrir Jimi’s Colors, l’hommage hors-norme du pianiste de jazz Francis Lockwood à l’une des grande icônes du XXe siècle : Jimi Hendrix.
Ce disque, initialement paru chez Owl/EMI avait reçu les « quatre étoiles » de Jazzman, et des éloges dans la presse internationale :

- Le phrasé lyrique du pianiste n’essaie pas de transposer au clavier les éblouissements électriques et les entrelacs psychédéliques de la guitare, mais rend la matière vierge des mélodies dans leur dépouillement, sans la pyrotechnie de la fée électricité…
Sylvain SICLIER, JAZZMAN

- Des thèmes de l’hyperbluesman de Seattle surgissent, justement, des couleurs insoupçonnées. (…) A découvrir.
Matthieu DEVERT, JAZZ MAGAZINE

Production : Francis Lockwood
Droits audio : Frémeaux & Associés

Jimi's Colors a tribute to Jimi Hendrix FA565

Jimi’s Colors
a tribute to Jimi hendrix

Francis Lockwood

 








Frémeaux & Associés permet au public de redécouvrir Jimi’s Colors, l’hommage hors-norme du pianiste de jazz Francis Lockwood à l’une des grande icônes du XXe siècle : Jimi Hendrix. Ce disque, initialement paru chez Owl/EMI avait reçu les «?quatre étoiles?» de Jazzman, et des éloges dans la presse internationale :

«?Le phrasé lyrique du pianiste n’essaie pas de transposer au clavier les éblouissements électriques et les entrelacs psychédéliques de la guitare, mais rend la matière vierge des mélodies dans leur dépouillement, sans la pyrotechnie de la fée électricité…?»
Sylvain Siclier - Jazzman

«?Des thèmes de l’hyperbluesman de Seattle surgissent, justement, des couleurs insoupçonnées. (…) A découvrir.?»
Matthieu Devert - Jazz Magazine

“From the fast, bouncing beat of the opening tune, «Third Stone From the Sun,» Lockwood’s trio shows a respect also for the artistry of Hendrix. They handle the melody lines like precious jewels, but don’t shy away from pounding, forceful beats either. (…) For a French pianist better known in Europe than elsewhere, this CD marks an excellent debut on the global jazz scene.”
Michael Pronko - The Japan Times

Francis LOCKWOOD
Piano
Gilles NATUREL
Basse
Peter GRITZ
Batterie


1. Third stone from the Sun (Jimi Hendrix) 3’52
2. All Along the Watchtower (Bob Dylan) 3’40
3. Speed Peanut (Francis Lockwood) 3’00
4. Snow in Eckford Street (Francis Lockwood) 4’04
5. The Wind cries Mary (Jimi Hendrix) 4’44
6. Patty Song (Francis Lockwood) 5’49
7. Gipsy Eyes (Jimi Hendrix) 2’51
8. Sunshine of your Love (Eric Clapton, Jack Bruce, Peter Brown) 4’07
9. Burning of the Midnight Lamp (Jimi Hendrix) 2’43
10. Hey Joe (Billy Roberts) 5’05
11. Little Wing (Jimi Hendrix) 3’42


Francis LOCKWOOD : Piano • Gilles NATUREL : Basse • Peter GRITZ : Batterie
Titres 1-3-5-6-10 enregistrés au Studio Aladin en novembre 1995.
Ingénieur du son : Roger Deroex.
Titres 2-4-7-8-9-11 enregistrés au Studio de la forêt en octobre 1996.
Ingénieur du son : Vasco Ferreira, Didier Lockwood.
Masterisé au studio Adequat par Frederick Rousseau.
Produit par Francis Lockwood.
Initialement paru chez Owl, puis Sergent Major
Frémeaux & Associés cessionnaire 2012
www.fremeaux.com


Jimi Hendrix est sans doute, tous styles musicaux confondus, l’un des plus grands créateurs de notre époque. Guitariste virtuose à l’extraordinaire vélocité, son écriture fut d’une exceptionnelle richesse d’inspiration?; un grand nombre de ses compositions demeurent gravées dans notre mémoire. Le répertoire Hendrixien est ici revisité et adapté au format du Trio acoustique?; quelque chose comme une «?Experience?» en somme. Je souhaite que cet album contribue, pour certains, à se remémorer cet univers musical incomparable, et à faire découvrir aux autres les qualités uniques du génial musicien.
Francis Lockwood

Booking: ADC Musiques au présent - Patrick Vince +33 (0)6 08 26 93 98

CD JIMI'S COLORS A TRIBUTE TO  JIMI HENDRIX, FRANCIS LOCKWOOD © Frémeaux & Associés 2012 (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, albums, rééditions, anthologies ou intégrales sont disponibles sous forme de CD et par téléchargement.)




PisteTitre / Artiste(s)Durée
01 Third Stone From The Sun03'52
02 All Along The Watchtower03'40
03 Speed Peanut03'00
04 Snow in Eckford Street04'04
05 The Wind Cries Mary04'44
06 Patty Song05'49
07 Gipsy Eyes02'51
08 Sunshine Of Your Love04'07
09 Burning Of The Midnight Lamp02'43
10 Hey Joe05'05
11 Little Wing03'42
* * * * Jazzman

« Guitariste symbole du rock électrique, Jimi Hendrix a aussi marqué le jazz qui le lui rend parfois sous forme d’hommages explicites. Le trio acoustique du pianiste Francis Lockwood contourne deux difficultés : l’absence de guitare et de voix, éléments indissociables du « son Hendrix ». Le phrasé lyrique du pianiste n’essaie pas de transposer au clavier les éblouissements électriques et les entrelacs psychédéliques de la guitare, mais rend la matière vierge des mélodies dans leur dépouillement, sans la pyrotechnie de la fée électricité. En parallèle, Francis Lockwood, Gilles Naturel (contrebasse) et Peter Gritz (batterie) – qui maintiennent un swing rythmique remarquable – reprennent les positions de l’Experience (Hendrix-Redding-Mitchell), dans un jeu de réactions et d’interactions, l’un des enjeux du jazz, alors appliqué au rock. Evitant les solos étendus, Francis Lockwood a préféré des durées ramassées, traduisant ainsi celles des chansons originelles. A un répertoire qui puise dans les « succès » hendrixiens (sauf le peu repris Burning of the Midnight Lamp) considérés et traités comme des standards, Lockwood ajoute trois de ses compositions, très pertinentes dans cette thématique, All Along the Watchtower de Bob Dylan, qu’Hendrix avait joué dans « Electric Ladyland » et Sunshine of your Love, de Cream, qu’il avait souvent interprété. Transparaît alors une familiarité du pianiste avec l’univers et l’époque du guitariste, qui montre que Francis Lockwood peut faire siennes, sans gros sabots, sans surabondances stylistiques, les couleurs de son inspirateur. »
Par Sylvain SICLIER – JAZZMAN




"Des couleurs insoupçonnées : un regard différent" par Jazz Magazine

« Pour une fois, c’est un pianiste amoureux et passionné qui resonge l’œuvre d’Hendrix, et non quelque gratteur de six cordes heavymétalloïde qui prend la pose en massacrant Voodoo Chile – tel l’abominable Stevie Ray Vaughan… Des thèmes de l’hyperbluesman de Seattle surgissent, justement, des couleurs insoupçonnées : un regard différent sur Gipsy Eyes, un Little Wing en solitaire, un Third Stone from the Sun gracile et aérien. A découvrir. »
Par Matthieu DEVERT – JAZZ MAGAZINE




"An excellent debut on the global jazz scene." by The Japan Times

"Re-thinking Jimi Hendrix in terms of an acoustic jazz piano trio would seem to be a bit of a stretch. It comes as a surprise, then, that Francis Lockwood's new release, "Jimi's Colors" - which does just that - works so well. On listening, however, unexpected similarities reveal themselves. Hendrix worked primarily in a trio format, interacting intensely with his bass and drum players. Even on his most stoned-out live recordings, the rhythms never rest for long in the simple 4/4 of rock, but push for more. Much as jazz pianists do, Hendrix also created a lush harmonic backing to his own lead lines. He wrote beautiful compositions that moved between explosive anger and delicate sensitivity.
Lockwood, his French bassist Gilles Naturel and drummer Peter Gritz capture those elements of Hendrix's music and turn them into engaging jazz that remains true to the emotional subtleties of Hendrix's work. "Gipsy Eyes" maintains its high-throttled pace and "The Wind Cries Mary" its mournful beauty. From the fast, bouncing beat of the opening tune, "Third Stone From the Sun," Lockwood's trio shows a respect also for the artistry of Hendrix. They handle the melody lines like precious jewels, but don't shy away from pounding, forceful beats either. On "All Along the Watchtower," Lockwood adds harmonies without detracting from the hip, cynical intention of the Bob Dylan tune that Hendrix electrified. The cover of Cream's "Sunshine of Your Love" sticks with the coiling, psychedelic riffs, but follows them further improvisationally. Lockwood also adds three of his own compositions, which, if you didn't check the credits, might be confused for less-well-known Hendrix songs. These three show the degree to which Lockwood has internalized the feeling and style of Hendrix. For a French pianist better known in Europe than elsewhere, this CD marks an excellent debut on the global jazz scene."
By Michael PRONKO - THE JAPAN TIMES




"Une sensibilité jazz à fleur de peau." par On-Mag

"(...) Francis Lockwood, en traitant la musique du sulfureux guitariste en trio piano-basse-batterie, voulait démontrer que cet artiste, certes rocker hors normes, cachait, derrière ses explosions guitaristiques et scéniques hors du commun, une sensibilité jazz à fleur de peau qui ne demandait qu’à être révélée, et qu’il procédait, en ce sens, au même titre que nombre d’artistes célèbres de rhythm ‘n blues, de la même démarche jazz. Traitée en piano-basse-batterie par Francis Lockwood derrière le clavier, par Gilles Naturel à la contrebasse, et par Peter Gritz à la batterie, les musiques de Jimi Hendrix, celles qu’il a composées (« The Wind Cries Mary » ou « Little Wing » par exemple) ainsi que celles qu’il a chantées et qui étaient de Bob Dylan, d’Eric Clapton ou de Billy Roberts (« Hey Joe ») apparaissent sous un autre jour, plus mélodiques et plus mélodieuses, marquées du sceau du blues et des racines jazz. Cerise sur le gâteau, et pour se (nous) faire plaisir, Francis Lockwood a ajouté deux compositions de lui (« Speed Peanut » et « Snow in Eckford Street ») que Jimi Hendrix aurait très bien pu adopter et transformer en rock, si, un soir de septembre 1970, il était resté tranquille devant une tasse de tilleul."
par Michel BEDIN - ON-MAG




« Esprit est-tu là ? » par Jazz Mag/Jazzman

En 1995, Francis Lockwood signait ce « Tribute to Jimi Hendrix » accompagné par le contrebassiste Gilles Naturel et le batteur Peter Gritz. Jazz-jazz sur Third Stone From the Sun, entre soul et cha cha cha sur All Along the Watchtower, il reprend cinq autres chefs-d’œuvre du guitariste, Sunshine of Your Love de Cream et quelques partitions de son cru. Esprit est-tu là ? FMT-JAZZ MAG/JAZZMAN




« Patrimoine » par Lylo

Une beauté pure et intemporelle que ce chef-d’œuvre déjà paru en 1996, une interprétation dépouillée de la fée électricité d’Hendrix (mort le 18 septembre 1970) adaptée au trio acoustique  du pianiste jazz, caressant l’essence  des ses mélodies.
Lylo