FAUT-IL BRÛLER L'ART CONTEMPORAIN ? MICHEL ONFRAY

MICHEL ONFRAY

Plus de détails

Nombre de CDs : 2


29,99 € TTC

FA5357

En Stock . Expédition prévue sous 24 à 72h selon week-end

Ajouter à ma liste

+3 pts fidélité


Cet univers est un continent qui dispose de son langage. Mais qui dirait d’une langue qu’il n’a pas apprise qu’elle ne veut rien dire ? Personne. Pour être plus juste, on doit bien plutôt dire qu’on ne la comprend pas, parce que, justement, on ne l’a pas apprise.
Michel Onfray

Quoi de plus hermétique pour le profane que l’art contemporain ? Michel Onfray nous offre une rare occasion de s’interroger sur les fondements de ce qui constitue la production artistique de notre époque, pour la comprendre, la juger, l’apprécier. Avec son habituelle clarté, il livre les clés d’un monde trop souvent fermé au large public, absent de notre éducation et délaissé par les penseurs. En revenant sur l’histoire et les causes de la construction d’un mouvement, sur la signification des oeuvres face aux interrogations de notre société, Michel Onfray éveille la curiosité et l’intérêt : il nous ouvre enfin les portes des musées et des collections d’art contemporain.
Lola Caul-Futy Frémeaux

CONFERENCE ARTE FILOSOFIA
PRODUCTION : FRANÇOIS LAPÉROU - ARTE FILOSOFIA 
ÉDITORIALISATION : LOLA CAUL-FUTY FRÉMEAUX
DROITS : FREMEAUX & ASSOCIES - LA LIBRAIRIE SONORE

CD1 : 01. Introduction, par François Lapérou 02. « Ni rire, ni pleurer, mais comprendre » 03. Quels philosophes pour défendre l’art contemporain ? 04. L’origine, la fonction de l’art 05. La notion de beauté platonicienne 06. Mort de Dieu, mort de la beauté 07. Le moment des incohérents 08. L’avant-garde de l’avant-garde 09. Le choc de la photographie 10. La révolution par le performatif de Marcel Duchamp 11. Deux penseurs derrière le Ready-made 12. L’art est une cosa mentale 13. Vers cette nouvelle définition de l’art

CD2 : 01. Pourquoi ça a marché 02. Comprendre le contexte nihiliste 03. Inscrire l’art dans le temps 04. Le présent et l’avenir de l’art contemporain 05. La notion d’esthétique 06. Mais alors, comment juger ? 07. L’utilisation commerciale de son art 08. Gestion de l’art contemporain en France 09. Dématérialisation du support 10. Éduquer les sens 11. Être en relation autour d’une oeuvre 12. L’éducation peut-elle tout ?

"

Faut-il brûler l'art contemporain ? FA5357

Michel ONFRAY


FAUT-IL BRÛLER L’ART CONTEMPORAIN ?


 Conférence de Michel Onfray à Cannes, organisée par Arte Filosofia et Frémeaux & Associés, tenue le 7 avril 2011.



En s’éloignant de la notion traditionnelle du beau, l’art contemporain va chercher plus loin et s’exprime différemment. De nouvelles normes, de nouveaux codes, de nouvelles ruptures se conçoivent et s’appliquent. Privés de l’association devenue au fil des siècles naturelle entre l’art et la beauté, comment est-il possible d’exercer un jugement de goût ? Comment découvrir, apprécier, comprendre un art s’il nous manque sa grille de lecture ? Apprendre à déchiffrer ce jeu de symboles contemporain, c’est s’enrichir de tout un pan de culture, c’est pouvoir accéder pleinement à l’expression artistique de notre temps.

S’il offre le cadre de connaissances nécessaire à la compréhension de la naissance et de l’évolution de l’art contemporain, ce coffret nous permet aussi de découvrir la vision du philosophe. Quelles relations entre les enjeux de notre société actuelle et l’expression artistique ? Quelle réflexion sur nous-mêmes ? A quelles émotions, à quels questionnements internes nous renvoient ces œuvres ? Ne pas cloisonner les savoirs mais au contraire les mettre en lien pour leur donner sens et profondeur.

Patrick Frémeaux, initiateur de cette conférence (organisée par François Lapérou pour Arte Filosofia), a souhaité donner la parole à Michel Onfray, pour proposer à l’auditeur cet angle d’analyse si parti­culier.

Depuis près de 20 ans déjà, la maison d’édition Frémeaux & Associés s’applique à mettre en œuvre une philosophie d’entreprise ambitieuse : la mise à la disposition du public de l’héritage culturel et intellectuel du XXème siècle. Avec une volonté muséographique, l’objectif est la préservation du patrimoine sonore, au travers de la maison d’édition de coffrets CDs au vaste catalogue, mais également au travers de la galerie d’art moderne et contemporain de Frémeaux & Associés, située 20, rue Robert Giraudineau à Vincennes.

L’édition sonore de cette conférence est ainsi un symbole particulier pour Frémeaux & Associés, qui peut lier deux de ses principaux engagements : le catalogue sonore de plus de 1200 références et la galerie d’art, tous deux témoins d’une confluence entre quête de rationalité et recherche esthétique.

Que cherche en effet l’art contemporain ? Comment y trouver ce qui fait sens ? Michel Onfray pose le problème de la rencontre entre le public – et singulièrement le public populaire – et l’art contemporain, sous un angle plus sociologique qu’esthétique ou historique.

A la lumière de ces interrogation, il devient plus intéressant encore de lire le catalogue des éditions au regard de la galerie d’art, qui permet de naviguer entre les statues d’art primitif d’Afrique et d’Océanie, les toiles de Daniel Humair ou Philippe Séro-Guillaume et les lithographies de Miro, les photographies de Man Ray et dessins de Siné ou de Chica.

Avec clarté et compétence, Michel Onfray, l’un des rares penseurs actuels à se pencher sur la question de l’art réellement contemporain, nous invite donc à se confronter à l’art, à s’éduquer les sens, à faire le lien entre le signifiant et le signifié, entre l’œuvre d’art et soi-même.

Lola Caul-Futy
 
© Frémeaux & Associés
CD1

01. Introduction, par François Lapérou
02. « Ni rire, ni pleurer, mais comprendre »
03. Quels philosophes pour défendre l’art contemporain ?
04. L’origine, la fonction de l’art
05. La notion de beauté platonicienne
06. Mort de Dieu, mort de la beauté
07. Le moment des incohérents
08. L’avant-garde de l’avant-garde
09. Le choc de la photographie
10. La révolution par le performatif de Marcel Duchamp
11. Deux penseurs derrière le Ready-made
12. L’art est une cosa mentale
13. Vers cette nouvelle définition de l’art

CD2
01. Pourquoi ça a marché
02. Comprendre le contexte nihiliste
03. Inscrire l’art dans le temps
04. Le présent et l’avenir de l’art contemporain
05. La notion d’esthétique
06. Mais alors, comment juger ?
07. L’utilisation commerciale de son art
08. Gestion de l’art contemporain en France
09. Dématérialisation du support
10. Éduquer les sens
11. Être en relation autour d’une œuvre
12. L’éducation peut-elle tout ?


« Cet univers est un continent qui dispose de son langage. Mais qui dirait d’une langue qu’il n’a pas apprise qu’elle ne veut rien dire ? Personne. Pour être plus juste, on doit bien plutôt dire qu’on ne la comprend pas, parce que, justement, on ne l’a pas apprise. »      
Michel Onfray


Quoi de plus hermétique pour le profane que l’art contemporain ?  Michel Onfray nous offre une rare occasion de s’interroger sur les fondements de ce qui constitue la production artistique de notre époque, pour la comprendre, la juger, l’apprécier. Avec son habituelle clarté, il livre les clés d’un monde trop souvent fermé au large public, absent de notre éducation et délaissé par les penseurs.
En revenant sur l’histoire et les causes de la construction d’un mouvement, sur la signification des œuvres face aux interrogations de notre société, Michel Onfray éveille la curiosité et l’intérêt : il nous ouvre enfin les portes des musées et des collections d’art contemporain.      
Lola Caul-Futy Frémeaux

Ecouter Faut-il brûler l'art contemporain ? par Michel Onfray (livre audio) © Frémeaux & Associés 2011 Frémeaux & Associés est l'éditeur mondial de référence du patrimoine sonore musical, parlé, et biologique. Récompensés par plus de 800 distinctions dont le trés prestigieux "Grand Prix in honorem de l'Académie Charles Cros", les catalogues de Frémeaux & Associés ont pour objet de conserver et de mettre à la disposition du public une base muséographique universelle des enregistrements provenant de l'histoire phonographique et radiophonique. Ce fonds qui se refuse à tout déréférencement constitue notre mémoire collective. Le texte lu, l'archive ou le document sonore radiophonique, le disque littéraire ou livre audio, l'histoire racontée, le discours de l'homme politique ou le cours du philosophe, la lecture d'un texte par un comédien (livres audio) sont des disques parlés appartenant au concept de la librairie sonore. (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, cours sur CD, entretiens à écouter, discours d'hommes politiques, livres audio, textes lus, disques parlés, théâtre sonore, création radiophonique, lectures historiques, audilivre, audiobook, audio book, livre parlant, livre-parlant, livre parlé, livre sonore, livre lu, livre-à-écouter, audio livre, audio-livre, lecture à voix haute, entretiens à haute voix, parole enregistrée, etc...). Les livres audio sont disponibles sous forme de CD chez les libraires  et les disquaires, ainsi qu’en VPC. Enfin certains enregistrements de diction peuvent être écoutés par téléchargement auprès de sites de téléchargement légal.




EcoutezPisteTitre / Artiste(s)Durée
CD 1
01 Introduction - Michel Onfray02'13
02 Ni rire ni pleurer mais comprendre - Michel Onfray04'17
03 Quels philosophes pour défendre l art contemporain - Michel Onfray05'21
04 L origine la fonction de l art - Michel Onfray04'26
05 La notion de beauté platonicienne - Michel Onfray05'25
06 Mort de dieu mort de la beauté - Michel Onfray06'25
07 Le moment des incohérents - Michel Onfray04'13
08 L avant garde de l avant garde - Michel Onfray04'26
09 Le choc de la photographie - Michel Onfray04'52
10 La révolution par le performatif de Marcel Duchamp - Michel Onfray03'50
11 Deux penseurs derrière le ready-made - Michel Onfray05'15
12 L art est une cosa mentale - Michel Onfray05'53
13 Vers cette nouvelle définition de l art - Michel Onfray03'16
CD 2
01 Pourquoi ça a marché - Michel Onfray04'07
02 Comprendre le contexte nihiliste - Michel Onfray02'51
03 Inscrire l art dans le temps - Michel Onfray03'53
04 Le présent et l avenir de l art contemporain - Michel Onfray05'46
05 La notion d esthétique - Michel Onfray07'06
06 Mais alors comment juger - Michel Onfray07'28
07 L utilisation commerciale de son art - Michel Onfray05'28
08 Gestion de l art contemporain en France - Michel Onfray04'01
09 Dématerialisation du support - Michel Onfray04'52
10 Eduquer les sens - Michel Onfray06'44
11 Etre en relation autour d une oeuvre - Michel Onfray04'39
12 L éducation peut elle tout - Michel Onfray06'38
« Se glisser dans un monde délaissé par les penseurs. » par L’Alsace

La bonne question que voilà ! Combien de fois a-t-on entendu, au fil d’expos, des propos du genre «Même mon gamin fait mieux…» Mais au delà de ces sanctions « définitives », il est bon de s’interroger, comme le fait Michel Onfray. L’univers de l’art contemporain, dit-il, « est un continent qui dispose de son langage. Mais qui dirait d’une langue qu’il n’a pas appris qu’elle ne veut rien dire…» En avril dernier à Cannes, le philosophe a donné une conférence au titre incendiaire mais qui proposait surtout des clés pour se glisser dans un monde souvent absent de notre éducation et délaissé par les penseurs. A travers un double CD, on peut notamment entendre Onfray poser, sur le plan sociologique, le problème de la rencontre du public, notamment populaire, et de l’art de ce temps.
Par Pierre-Louis CEREJA - L’ALSACE





« Des analyses d’un homme de bon sens » par Le billet des Arts

« On pourrait prétendre que ce qui concerne l’art contemporain relève d’un hermétisme douloureux pour tout profane. Savoir, comprendre, la librairie sonore Frémeaux & associés en donne l’occasion avec ce coffret de deux CD enregistrés lors d’une conférence donnée par le philosophe Michel Onfray en 2011. Michel Onfray y ouvre pour nous les portes de toutes les interrogations sur les fondements de la production artistique actuelle. Farouchement décriée, critiquée et pourfendue (et le BdA n’y faillit pas), cette production avait besoin des analyses d’un homme de bon sens. Il devient alors plus aisé de comprendre, voire de juger. La clarté de son discours livre les clés d’un monde trop souvent fermé au public, absent de notre éducation. En revenant sur l’histoire de l’art et sur la construction de mouvements, sur la signification des oeuvres face aux interrogations de notre société, Michel Onfray invite au musée pour y découvrir les facettes d’un art nouveau qui s’il dérange souvent mérite qu’on se questionne avec discernement. La liberté restant à chacun d’entrer en communion avec l’art contemporain... ou pas. La Librairie sonore, marque déposée par Frémeaux & Associés publie des enregistrements vocaux de grands événements et de recueils philosophiques et artistiques. Tous les titres proposés sont de très haut niveau technique. »
Par Jacques TEULET  - LE BILLET DES ARTS




« On y apprend mille choses » par Lire

« A l’aise à l’oral, d’une grande clarté, d’une drôlerie parfois qui ravit un public dont on se demande s’il est acquis au philosophe ou s’il se méfie du sujet traité. En un mot, brillant. Peut-être trop. Quoi qu’il en soit, Michel Onfray a véritable talent de pédagogue. Quatre cents personnes s’étaient pressées à Cannes en avril 2011 pour le voir et l’entendre. « Il nous ouvre enfin les portes des musées et des collections d’art contemporain » lit-on au dos du coffret. […] La conférence s’écoute cependant avec profit. On y apprend mille choses sur le marché de l’art, sur ses coteries, sur le mouvement des Incohérents, sur la connaissance qu’en avait Marcel Duchamp, sur l’origine nietzschéenne du ready-made, etc. Tout cela suscite l’intérêt […]. »
Par Jérôme SERRI – LIRE





« Michel Onfray invite au musée » par Le Billet des arts

« On pourrait prétendre que ce qui concerne l’art contemporain révèle d’un hermétisme  douloureux pour tout profane. Savoir, comprendre, La Librairie sonore Frémeaux & Associés en donne l’occasion avec ce coffret de deux CD enregistrés lors d’une conférence donnée par le philosophe Michel Onfray en 2011.
Michel Onfray y ouvre pour nous les portes de toutes les interrogations sur les fondements de la production artistique actuelle. Farouchement décrié,  critiquée et pourfendue (et le BdA n’y faillit pas), cette production avait besoin des analyses d’un homme de bon sens. Il devient alors plus aisé de comprendre, voire de juger. La clarté de son discours livre les clés d’un monde trop souvent fermé au public, absent de notre éducation. En revenant sur l’histoire de l’art et sur la construction des mouvements, sur la signification des œuvres  face aux interrogations de notre société, Michel Onfray invite au musée pour y découvrir les facettes d’un art nouveau qui, s’il dérange souvent, mérite qu’on se questionne avec discernement. La liberté  restant à chacun d’entrer en communion avec l’art contemporain… ou pas. La Librairie sonore, marque déposée par Frémeaux & Associés publie des enregistrements vocaux de grands événements  et de recueils philosophiques et artistiques. Tous les titres proposés sont de très haute technique. »
Par JACQUES TEULET - LE BILLET DES ARTS, N° 108.




« Une conférence qui éveille la curiosité et suscite l’intérêt » par La revue des médiathèques

« Voici la dernière conférence publiée de Michel Onfray, organisée par Arte-Filosofia. Le philosophe nous offre, dans un coffret de 2CDs, de nous interroger sur les fondements de la production artistique de notre époque dont on sait combien elle peut être hermétique. Avec clarté, il ouvre le monde fermé de l’art contemporain : comment comprendre, comment juger et apprécier. Trop souvent cette analyse échappe au public et reste absente de l’éducation à l’art. Une conférence qui éveille la curiosité et suscite l’intérêt. »
Par Lucas FALCHERO – REVUE DES MEDIATHEQUES ET DES COLLECTIONS MUSICALES

 

 





« Une initiation dans l’esprit de cette contre institution philosophique »

« Comment une vulgaire pissotière issue d’un magasin de sanitaires a-t-il pu devenir l’objet signataire de l’art contemporain ? Sur le terrain esthétique, nous vivons sous le signe de Marcel Duchamp, l’auteur de cette fameuse œuvre d’art et, avec elle, l’initiateur de ce qu’il est convenu d’appeler l’art contemporain. Cet univers est un continent qui dispose de son langage. Mais qui dirait d’une langue qu’il n’a pas apprise qu’elle ne veut rien dire ? Personne. Pour être plus juste, on doit bien plutôt dire qu’on ne la comprend pas, parce que, justement, on ne l’a pas apprise. Il en va de même avec l’art contemporain qui est une langue étrangère qu’on n’apprend nulle part : ni à l’école, ni dans les médias de masse, ni dans la plupart des familles peu au fait de ces enjeux. Comment dès lors pourrait-on le juger correctement ? Il ne faut pas s’étonner qu’on le voue si souvent aux gémonies avec des arguments fautifs. Michel Onfray expliquera les rudiments de cette langue et montrera comment les vieilles catégories de « Beau » et de « Laid » n’ont plus cours depuis l’annonce de la mort de Dieu et, avec elle, de toute Idée pure. L’art contemporain fait partie des disciplines enseignées dans l’Université Populaire de Caen qu’il a créée en 2002, il nous proposera une initiation dans l’esprit de cette contre institution philosophique. »
Par François LAPEROU – ARTE FILOSOFIA




« Haro sur la modernité! » Par Michel Onfray

« Haro sur la modernité! Sus à l’époque! Guerre à l’art contemporain! (…) On analyse, disons-le ainsi, les productions esthétiques du moment, ou des cinquante dernières années, avec les catégories classiques d’un kantisme de bon aloi : pour ces thuriféraires académiques, le Beau en soi existe toujours comme si, en authentique nietzschéen qu’il fut sur ce terrain, Marcel Duchamp n’avait pas précipité l’esthétique d’hier dans les abîmes où elle peut rester. (…) Un point commun à cette hystérie réactionnaire, au sens étymologique : une incapacité radicale à admettre la révolution esthétique induite par Nietzsche et en vertu de laquelle il n’y a plus de vérité éternelle, ni sur le terrain du Beau ni sur celui du Bien, mais qu’il n’y a que perspectivisme et, conséquemment, que le réel s’inscrit dans un lieu et un temps, donc dans l’histoire. D’où la révolution Duchamp dont participe l’art depuis. Et l’on ne comprendra rien à l’art d’aujourd’hui si on l’aborde avec les catégories kantiennes de la Critique de la faculté de juger. Être d’hier rend improbable voire impossible la compréhension d’aujourd’hui.»
« Globalement, l’art contemporain n’est pas flatteur, il ne récompense pas l’inculture et l’absence de référence. Pas plus il ne fait illusion. Il ne trompe ni séduit.  Dans une époque qui communie dans la facilité, la veulerie de ce qui se donne dans l’immédiat, il revendique la nécessité de l’initiation, de l’apprentissage, de la patience et de l’investissement intellectuel et culturel, (…) du savoir qui, malgré tout, et je le répète, a toujours été nécessaire pour comprendre les œuvres d’art de toutes les époques. »
Par Michel ONFRAY, LE DESIR D’ETRE UN VOLCAN, LE REVISIONNISME ESTHETIQUE





29 autres ouvrages proposés:

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...