MICHEL ONFRAY - CONTRE HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL 25

LA RESISTANCE AU NIHILISME (1) DE PIERRE BOURDIEU A VLADIMIR JANKELEVITCH

Plus de détails

Artiste MICHEL ONFRAY
Format : Livre Audio
Livret : 8 Pages
Nombre de CDs : 12


79,99 € TTC

FA5445

En Stock . Posté sous 24h sauf week-end

Ajouter à ma liste

+8 pts fidélité


4
-20%
Dans cet avant-dernier opus de la grande aventure de la Contre-Histoire de la Philosophie, Michel Onfray aborde nos philosophes contemporains qui ont marqué la scène médiatique et culturelle de la fin du XXème siècle. En réponse au nihilisme destructeur de valeurs, de nouveaux élans philosophiques naissent pour résister et tenter de reconstruire, pour proposer des modèles alternatifs. Michel Onfray présente le structuralisme et les Nouveaux Philosophes, la pensée de Bourdieu, de Deleuze et de Jankélévitch. Avec ces symboles, la philosophie s’ouvre au grand public et s’expose dans les média, elle s’approprie la sphère intellectuelle jusqu’à créer un « gauchisme culturel », métamorphose profonde de la réalité et des idéaux politiques de la gauche.
Lola CAUL-FUTY FRÉMEAUX

« Philosopher, c’est se comporter vis-à-vis de l’univers comme si rien n’allait de soi. »
Vladimir JANKÉLÉVITCH

« La télévision a une sorte de monopole de fait sur la formation des cerveaux d’une partie très importante de la population. »
Pierre BOURDIEU - Sur la télévision (1996)

« L’histoire sociale enseigne qu’il n’y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l’imposer. »
Pierre BOURDIEU - Contre feux n°2 (2001)

DE BOURDIEU À JANKÉLÉVITCH

ÉDITORIALISATION : LOLA CAUL-FUTY FRÉMEAUX

CD1 DIALECTIQUE DE MAI 68 : INTRODUCTION • « LE GAUCHISME CULTUREL » CHEZ JEAN-PIERRE LE GOFF • INVENTER DES CLIVAGES DROITE/GAUCHE • « LE NOUVEAU DOMAINE DE L’EGALITE » • « L’ANTIFASCISME REVISITE » • « UN ANTIRACISME NOUVELLE GENERATION » • « LA REVOLUTION CULTURELLE DE L’ECOLOGIE » • « L’EDUCATION DES ENFANTS » A L’ECOLOGIE • « L’EDUCATION DES ENFANTS » A LA SEXUALITE • « POSTURES IDENTITAIRES ET MECANISMES DE DENI » • LA GAUCHE CULTURELLE MORALISATRICE • CONCLUSION.

CD2 « LE CHEVAL DE VINCENNES » : A L’ORIGINE DU « GAUCHISME CULTUREL » • QUEL « HERITAGE IMPOSSIBLE » ? • « NE PAS CEDER SUR SON DESIR » • ÉLOGE DE LA PEDOPHILIE • LE NORMAL ET LE PATHOLOGIQUE • UNE BIOGRAPHIE DE MICHEL FOUCAULT • UNE BIOGRAPHIE DE MICHEL FOUCAULT (SUITE) • LE CHEVAL DE VINCENNES • TEMOIGNAGE SUR VINCENNES • QUELLE POSITIVITE GAUCHISTE ? • CONCLUSION.

CD3 « LA DEMATERIALISATION STRUCTURALISTE » : QUE FUT LE STRUCTURALISME ? • PERMANENCE DE LA SCOLASTIQUE • PREMIER CRITERE : LE SYMBOLIQUE • DEUXIEME CRITERE : LOCAL OU DE POSITION • TROISIEME CRITERE : LE DIFFERENTIEL ET LE SINGULIER • QUATRIEME CRITERE : LE DIFFERENCIANT, LA DIFFERENCIATION • DERNIERS CRITERES : LE SERIEL, LA CASE VIDE, DU SUJET A LA PRATIQUE • LA MORT DE L’AUTEUR ET ROLAND BARTHES • REPONSES DE FOUCAULT ET DE SARTRE • LE DEVENIR REACTIONNAIRE DES REVOLUTIONNAIRES • CONCLUSION.

CD4 LES NOUVEAUX PHILOSOPHES : PHILOSOPHER A LA TELEVISION ? • LES DITS DU PROFESSEUR DELEUZE • LES NOUVEAUX PHILOSOPHES • LES THESES DE BERNARD-HENRI LEVY, APOSTROPHES 1977 • QU’Y A-T-IL DANS « LA BARBARIE A VISAGE HUMAIN? » • QU’Y A-T-IL DANS « LA BARBARIE A VISAGE HUMAIN? » (SUITE) • LES IDEES DE BERNARD-HENRI LEVY • « LA GAUCHE MARXISTE EST TOTALITAIRE PAR ESSENCE » • LE PS EST UN PARTI MARXISTE, DONC TOTALITAIRE AUSSI 10/ L’EXTREME GAUCHE LEGITIME LA PERVERSION • CONCLUSION.

CD5 VIES ET SURVIES DE LA PHILOSOPHIE : VIE & MORT DES NOUVEAUX PHILOSOPHES • FOUCAULT : COMPAGNON DE ROUTE DES NOUVEAUX PHILOSOPHES • DELEUZE CONTRE FOUCAULT • DELEUZE CONTRE LES NOUVEAUX PHILOSOPHES • VERS UN MARKETING PHILOSOPHIQUE • DERRIDA ET LES NOUVEAUX PHILOSOPHES • LES ÉTATS GENERAUX DE LA PHILOSOPHIE • LE COLLEGE INTERNATIONAL DE PHILOSOPHIE • SUITE AUX NOUVEAUX PHILOSOPHES : « LA PENSEE 68 » • « LE PENSEUR DES SIXTIES » PAR RENAUT ET FERRY • CONCLUSION : LES LIBERAUX-LIBERTAIRES.

CD6 « LA GAUCHE LIBERTAIRE DE BOURDIEU » - LA GAUCHE EMPIRIQUE CONTRE LA GAUCHE TRANSCENDANTALE : BOURDIEU AVANT MAI • BOURDIEU EN MAI • BOURDIEU APRES MAI • AUTOBIOGRAPHIE A L’ENFANT • FIDELITE A L’ENFANCE : LES PARENTS • FIDELITE A L’ENFANCE : L’INTERNAT • GAUCHE TRANSCENDANTALE, GAUCHE EMPIRIQUE • LEÇON SUR LA LEÇON • UN « HERETIQUE CONSACRE » • LA « GAUCHE DE GAUCHE » • RAISON D’AGIR.

CD7 LA PREMIERE VIE DE JANKELEVITCH : D’UNE DIFFICULTE • PHILOSOPHER SUR L’INSAISISSABLE • ÉCRIRE SUR LA PHILOSOPHIE EN MUSICIEN • SUR LA BIOGRAPHIE • FORMATION D’UNE CONSCIENCE • 1927-1932 : LES ANNEES PRAGUE • THESE ET PROFESSORAT • UNE ENGAGEMENT POLITIQUE • JUIF PENDANT LA GUERRE • SARTRE ET BRUNSCHVICG • CONCLUSION.

CD8 « LA VIE D’APRES » : APRES LA GUERRE • MAGISTERE ET MISERE DU PROFESSEUR • « JE NE SUIS D’AUCUNE PAROISSE » • JANKELEVITCH SOUSCRIT A MAI 68 • « L’UN DES PHILOSOPHES LES PLUS MEDIATIQUES DU XXEME SIECLE » • MENACES SUR LA PHILOSOPHIE • LES ÉTATS GENERAUX DE LA PHILOSOPHIE • SIONISTE PRO PALESTINIEN • « L’INAVOUABLE SECRET » • VERS LA FIN • CONCLUSION.

CD9 « AUTOPORTRAIT EN IRONISTE » : UNE PENSEE QUI S’EVAPORE • UNE PENSEE AUTOBIOGRAPHIQUE • UN DISCOURS DE LA METHODE • L’IRONIE • PORTRAIT DE SARTRE EN GILET ROUGE • A REBOURS DE SON SIECLE • DANS LA LIGNEE DE L’ESPRIT FRANÇAIS • DE L’HEDONISME EN MUSIQUE • REHABILITER LE PLAISIR • PHILOSOPHES ET IRONIES • L’IRONIE NIETZSCHEENNE • IRONIQUES PARADOXES.

CD10 « ANATOMIE D’UNE PASSION TRISTE » : LES LIMITES D’UNE MORALE • QU’EST-CE QU’UN PHILOSOPHE ? • GENOCIDE ET PRESCRIPTION • PHILOSOPHER COMME LA PALICE • UNE JURIDICTION D’EXCEPTION • PARDONNER N’EST PAS OUBLIER • COMMENT IMMORTALISER EICHMANN ? • LA CULPABILITE DES INNOCENTS • LE REFUS DE L’HISTOIRE • DEFENDRE L’INDEFENDABLE • CONCLUSION.

CD11 QUESTIONS-REPONSES 1 : QUESTIONS ET OBJECTIONS D’UNE AUDITRICE • L’HERITAGE POLITIQUE DE MAI 68 • LES GAUCHES • MA GAUCHE • LES ACTIONS DE LA GAUCHE LIBERTAIRE • LA PREDOMINANCE DE LA VIOLENCE • RETABLIR LA FORCE DU DIALOGUE • LE SENS DE L’HISTOIRE • UNE MORPHOLOGIE DE L’HISTOIRE • S’AFFRANCHIR DES CLIVAGES POUR PENSER L’HISTOIRE • CONCLUSION.

CD12 QUESTIONS-REPONSES 2 : PAS D’AMALGAME • OUBLIER LE REEL, LES FAITS ET L’HISTOIRE • LES FANTASMES DES IDEES • LA PHILOSOPHIE INSTITUTIONNELLE DU CONCEPT • PROMOUVOIR LA CIRCULATION DES IDEES • NOTRE UNIVERS DEREALISE • LA QUESTION DU BLASPHEME • POUR UNE AUTORITE CONTRACTUELLE • LA RUPTURE DU CONTRAT SOCIAL • RESEAUX SOCIAUX, COMMUNICATION ET INFORMATION • APHORISMES DE MOINS DE 140 SIGNES.
PisteTitre / Artiste(s)Durée
CD 1
01 Introduction03'47
02 « Le gauchisme culturel » chez Jean-Pierre Le Goff06'43
03 Inventer des clivages droite gauche07'28
04 « Le nouveau domaine de l'égalité »06'22
05 « L'antifascisme revisité ».05'51
06 « Un antiracisme nouvelle génération »06'16
07 « La révolution culturelle de l'écologie ».01'48
08 « L'éducation des enfants » à l'écologie02'01
09 « L'éducation des enfants » à la sexualité04'48
10 « Postures identitaires et mécanismes de déni »03'32
11 La gauche culturelle moralisatrice02'20
12 Conclusion06'23
CD 2
01 A l'origine du « gauchisme culturel »03'19
02 Quel « héritage impossible » ?03'49
03 « Ne pas céder sur son desir »03'59
04 Eloge de la pédophilie07'14
05 Le normal et le pathologique04'09
06 Une biographie de Michel Foucault07'45
07 Une biographie de Michel Foucault (suite)07'28
08 Le cheval de Vincennes06'35
09 Témoignage sur Vincennes03'08
10 Quelle positivité gauchiste03'44
11 Conclusion06'31
CD 3
01 Que fut le structuralisme ?06'51
02 Permanence de la scolastique04'21
03 Premier critère : le symbolique02'22
04 Deuxième critère : local ou de position05'58
05 Troisième critère : le différentiel et le singulier05'23
06 Quatrième critère : le differenciant, la différenciation02'51
07 Derniers critères : le sériel, la case vide06'17
08 La mort de l'auteur et Roland Barthes05'50
09 Réponses de Foucault et de Sartre05'02
10 Le devenir réactionnaire des révolutionnaires08'07
11 Conclusion03'57
CD 4
01 Philosopher à la télévision05'57
02 Les dits du professeur Deleuze05'52
03 Les Nouveaux philosophes04'26
04 Les thèses de Bernard-Henri Levy Apostrophes 197706'01
05 Qu'y a-t-il dans « La barbarie à visage humain » ?06'07
06 Qu'y a-t-il dans « La barbarie à visage humain » ? (suite)04'49
07 Les idées de Bernard-Henri Levy02'37
08 « La gauche marxiste est totalitaire par essence »04'06
09 Le PS est un parti marxiste, donc totalitaire aussi02'20
10 L'extrême gauche légitime la perversion08'00
11 Conclusion07'18
CD 5
01 Vie et mort des nouveaux philosophes05'48
02 Foucault : compagnon de route des nouveaux philosophes05'29
03 Deleuze contre Foucault03'19
04 Deleuze contre les nouveaux philosophes04'49
05 Vers un marketing philosophique06'14
06 Derrida et les nouveaux philosophes04'45
07 Les états generaux de la philosophie03'44
08 Le collège international de philosophie04'55
09 Suite aux nouveaux philosophes : « La pensée 68 »04'22
10 « Le penseur des sixties » par Renaut et Ferry06'16
11 Conclusion : les libéraux-libertaires07'55
CD 6
01 Bourdieu avant mai05'00
02 Bourdieu en mai06'11
03 Bourdieu après mai04'21
04 Autobiographie à l'enfant04'59
05 Fidélité à l'enfance : les parents05'26
06 fidelite a l enfance : l internat04'31
07 Gauche transcendantale, gauche empirique03'59
08 Leçon sur la leçon05'42
09 Un « hérétique consacré ».05'47
10 La « gauche de gauche »05'50
11 Raison d'agir05'36
CD 7
01 D'une difficulté04'36
02 Philosopher sur l'insaisissable05'40
03 Ecrire sur la philosophie en musicien03'12
04 Sur la biographie06'47
05 Formation d'une conscience06'05
06 1927-1932 : Les années Prague06'42
07 Thèse et professorat07'54
08 Un engagement politique04'44
09 Juif pendant la guerre05'52
10 Sartre et Brunschvicg01'19
11 Conclusion05'03
CD 8
01 Après la guerre08'12
02 Magistère et misère du professeur06'25
03 « Je ne suis d'aucune paroisse ».05'02
04 Jankelevitch souscrit à mai 6805'45
05 L'un des philosophes les plus médiatiques du XXème siècle02'20
06 Menaces sur la philosophie02'55
07 Les Etats généraux de la philosophie05'50
08 Sioniste pro-palestinien06'20
09 « L'inavouable secret »06'29
10 Vers la fin03'31
11 Conclusion04'11
CD 9
01 Une pensée qui s'évapore03'51
02 Une pensée autobiographique04'05
03 Un discours de la méthode04'35
04 L'ironie03'57
05 Portrait de Sartre en gilet rouge05'30
06 A rebours de son siècle.05'24
07 Dans la lignée de l'esprit français03'50
08 De l'hédonisme en musique07'37
09 Réhabiliter le plaisir02'59
10 Philosophes et ironies06'31
11 L'ironie nietzschéenne05'34
12 Ironiques paradoxes04'06
CD 10
01 Les limites d'une morale07'07
02 Qu'est-ce qu'un philosophe ?02'08
03 Génocide et prescription07'14
04 Philosopher comme La Palice03'46
05 Une juridiction d'exception07'08
06 Pardonner n'est pas oublier03'26
07 Comment immortaliser Eichmann03'43
08 La culpabilité des innocents.03'21
09 Le refus de l'histoire08'29
10 Défendre l'indéfendable08'05
11 Conclusion03'33
CD 11
01 Questions et objections d'une auditrice05'11
02 L'héritage politique de mai 6806'58
03 Les gauches06'25
04 Ma gauche05'18
05 Les actions de la gauche libertaire02'47
06 La prédominance de la violence05'54
07 Rétablir la force du dialogue04'42
08 Le sens de l'histoire05'39
09 Une morphologie de l'histoire04'22
10 S'affranchir des clivages pour penser l'histoire05'47
11 Conclusion04'35
CD 12
01 Pas d'amalgame03'08
02 Oublier le réel, les faits et l histoire04'38
03 Les fantasmes des idées05'40
04 La philosophie institutionnelle du concept05'03
05 Promouvoir la circulation des idées05'15
06 Notre univers déréalisé07'14
07 La question du blasphème05'23
08 Pour une autorité contractuelle03'53
09 La rupture du contrat social04'28
10 Réseaux sociaux: communication et information06'45
11 Aphorismes de moins de 140 signes.06'19
« Changer la philo programme en philo ouverture » par Daily Books

« 12 CD. C’est long et c’est peu. Le premier des douze CD dure 57,3 minutes et s’intitule « Dialectique de Mai 68 ». On peut penser qu’il s’agit d’un cours d’une heure. Le tout est découpé en tranches de longueurs inégales ce qui nous donne par exemples : tranche 3 : Inventer des clivages droite/gauche 7,28 minutes, tranche 7 : La Révolution culturelle de l’écologie 1,48 minute. L’idée de Michel Onfray est en soi très enthousiasmante. Une université populaire pour parler de la philosophie d’une manière qui conserve le meilleur de l’université et des rencontres informelles avec le public. L’autre idée était de sortir la philo des carcans que les systèmes scolaires et universitaires imposent et entretiennent… Changer la philo programme en philo ouverture au monde ou aide à penser. Le résultat est dans vos écouteurs. Malgré sa volonté, mais sans doute parce qu’il s’est singulièrement très médiatisé, Michel Onfray donne dans le ton l’impression de jouer les Mandarins – ceux abondamment critiqués en Mai 68 – heureusement les deux derniers CD de ce coffret sont consacrés aux questions du public et aux réponses du maître. Il faut dire qu’il a un certain sens de la formule et du raccourci… Cela a l’énorme avantage de rendre le cours plaisant et vivant… Mais on a parfois l’impression qu’il parle pour des convaincus, pour des gens qui viennent entendre un numéro, de la provocation… Mais peut-être que ce « mal » est nécessaire. Car Onfray parle de philosophes qui méritent notre attention (Derrida, Bouveresse, Bourdieu, etc.). Je ne saurais trop recommander d’offrir ce coffret aux personnes qui s’intéressent à ce qui se passe autour d’elles et aux lycéens qui préparent leur examen. »
Par Noé GAILLARD – DAILY BOOKS




« Michel Onfray philosophe alternatif » Interview par Béatrice Sutter - Revue ADN

B.S. : Vous avez transgressé les codes d’une discipline que l’on considère volontiers comme trop complexe pour être populaire en lançant l’université populaire de Caen. Quelles étaient vos motivations ?
M.O. : Je ne crois pas avoir transgressé de codes. L’université a les siens. J’ai les miens. Je n’ai jamais pensé l’université populaire comme une contre-université traditionnelle ou comme une machine de guerre lancée contre l’institution. L’Université officielle fait un travail qui est celui de la reproduction des idées dominantes par la transmission des pensées dominantes. Elle sélectionne ainsi les élites qui reproduiront le système. Elle est payante, ouvert sur inscription, elle exige un diplôme à l’entrée et en distribue un à la sortie, pour ce faire elle contrôle les connaissances. L’université populaire fonctionne à l’inverse : gratuite, ouvert à tous sans fichage administratif, elle ne demande aucun niveau, ne contrôle aucune connaissance et ne délivre aucun certificat. Elle se propose de mettre la culture au service de l’édification de soi et non de la reproduction sociale analysée finement par Bourdieu.
B.S. : La subtilité de la pensée philosophique ne perd-elle rien en voulant s’adresser au plus grand nombre ?
M.O. : Il n’est pas de philosophie tellement complexe que l’on ne puisse la raconter avec des mots simples. Je vous renvoie à l’épicurisme dont Lucrèce transmet la subtilité avec un long poème versifié ! Quand la philosophie est incompréhensible, c’est qu’il n’y a rien à comprendre. L’argument de l’obscurité présentée comme une profondeur est un argument d’autorité. J’y ai souscrit quand j’étais jeune. J’ai passé l’âge de faire semblant de me pâmer devant des textes que personne ne comprend sans oser le dire par crainte du ridicule. Dans la discrétion d’une conversation, quand je cuisine un peu mes interlocuteurs sur leur dilection pour un philosophe particulièrement obscur dont ils vantent le génie, ils finissent par rendre les armes et me dire que, finalement, ils ne comprennent pas tout ce qu’ils affirment aimer… Je n’ai pas le fantasme de la sujétion de mes auditeurs, mais celui de leur édification. L’obscurantisme est l’une des modalités de la servitude infligée à plus petit que soi. Je ne jouis pas de maltraiter mes auditeurs ou mes lecteurs en espérant qu’ils me transformeront en gourou, en grand mamamouchi qui exigerait que l’on répète ses néologismes comme des mantras. On peut donc transmettre la subtilité en restant compréhensible.
B.S. : La culture pop est souvent considérée comme une sous-culture. Partagez-vous cette opinion ?
M.O. : Par qui ? Par l’élite autoproclamée qui célèbre les petits tirages qui seraient gage de qualité parce que ce sont leurs tirages ? Ou qui fustige la télévision parce qu’elle n’y est pas invitée ? Ou qu’elle ne sait pas emporter le morceau dans cette arène qui pue le sang et la sueur ? Ou qui ne croit qu’aux auditoires de vingt personnes parce que ce sont les siens ? Il n’y a pas une culture élitiste et une culture populaire : cette fracture est l’invention de l’élite. Il y a la culture et une volonté de la rendre accessible que l’on appelle populaire et un refus de la rendre accessible que l’on peut dire élitaire. La sous-culture, si elle existait, serait celle des obscurantistes dont le modèle est plus Houdini et ses tours de magie que Socrate et sa pratique sublime.
Par Béatrice SUTTER  - REVUE ADN




25 autres ouvrages proposés:

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...